Accueil Marins et Corsaires Généalogies et carrières maritimes
 

Les Rogerie
par Henri Yon

avec la participation de Fidèle Thériault

 

Généalogie
 

ROGERIE
Pierre
X PERREE
Marguerite
V.1647
01/01/1707
  Jean Marie
Jeanne
29/06/1683
Guillaume
1675
23/04/1743
X
CAMBERNON
Marie
Matelot
ROGERIE
Jean
X
05/02/1697
St Nicolas près
GRANVILLE
LAMORT
Anne
1676-
12/10/1744
Fille de Louis Marie
30/01/1699
02/08/1701
Magdelaine
23/03/1701
Nicolas
18/01/1704
09/01/1707
Nicolas
15/04/1705
Robert
23/12/1707
16/11/1790
Marie
10/01/1711
Laboureur
ROGERIE
Robert
23/12/1707
16/11/1790
X
20/11/1728
St Nicolas
(1er Mariage)
cousins
LAMORT
Périnne
1702
15/12/1748
Fille de
LAMORT ? Et
de PELVEZ
Renée
Anne
06/11/1729
17/07/1792

X10/05/1759
LE COUPE
Nicolas
Jacques
Nicolas
08/02/1733
09/01/1749
Marie Jeanne
15/05/1735
Robert
10/05/1737
Jean
François
24/04/1740
16/11/1780
Laboureur Naviguant
YQUELON
   
ROGERIE
Robert
23/12/1707
16/11/1790
X
16/09/1749
St Nicolas
(2ème Mariage
FORGET
Marie
1715
10/12/1790
Fille de
Nicolas et
BENASTRE
Jeanne
Marie Jeanne
08/08/1750

X16/09/1780
LE ROY François
Nicolas
30/05/1752
François
Charles
10/03/1755

X24/11/1785
JOUVIN Anne
Jeanne
07/07/1759
 

 

ROGERIE Guillaume

 

(Fils de ROGERIE Pierre et PERREE Marguerite

 (V.1675 – 23/04/1743 ST Nicolas de Granville)

 Marié avant 1706 avec CAMBERNON Marie

Enfants de ce couple :                                    ROGERIE Guillaume et CAMBERNON Marie
Guillaume  26/11/1706 ST Nicolas de Granville – 18/11/1709 St Nicolas de Granville
Julien 07/08/1709 St Nicolas de Granville
Jacques Nicolas 12/09/1712 St Nicolas de Granville
Anne   21/02/1716 St Nicolas de Granville    +  19/06/1768 à YQUELON X le 23/02/1745 à CAMBERNON Michel
Charles    1719                       11/04/1785 St Nicolas de Granville  X ROGERIE Catherine
Catherine (ROGERIS)  

05/07/1720 St Nicolas de Granville

Guillaume  25/11/1722 St Nicolas
 

CARRIÈRE MARITIME

1706- A fait plusieurs campagnes au service du Roy de retour au commerce de Terre Neuve à la Rochelle sur le CLEMENT

1707 : Expédié à Terre Neuve  sur le CLEMENT et retour en Décembre

1708: Envoyé au service du Roy à Dunkerque, l’a quitté sans congé a été puni de la prison retour en Octobre

1709 :     Expédié en Mars sur le MODERE pour Terre Neuve arrive à BILBAO en Novembre et à ST Martin de Ré en Décembre

1710 : De retour en Janvier sur le même navire pour le Banc arrive au Havre en Décembre.

1711 : De retour chez lui présent

1718 :     Sur la COMTESSE DE PONTCHARTRAIN à la Grande Baye

1719 :     Présent chez lui

1720 :     Mars Départ de Granville pour l’Isle Royale à bord du ST CLAIR

1721        Mars départ de Grandville pour GASPE à bord du COMTE D’EVREUX

1722        Départ pour la Grande Baye à bord du DUC D’AUMONT             (Role N°8)

1723        Départ pour  LE BANC à bord du COMTE D’EVREUX              (Role 37)

1724        Départ pour LE BANC à bord de LA PAIX                                     (Role 49)   il est dit de Pretot

1725        Départ pour GASPE à bord de LA PAIX                                         (Role 25)

1726        Pas de mention

1727        Départ pour la Grande BAYE à bord du JUPITER comme invalide.  (Role 28)

Plus de mention jusqu’en 1740 où il déclare ne plus vouloir naviguer classé comme invalide cassé devient

Laboureur aux champs.

 

Julien Rogerie 
Etat des investigations actuelles

 
1    Il est né à St-Nicolas de Granville le 7 août 1709 du mariage de Guillaume Rogerie et de Marguerite Perrée.
 
2    En 1738, un "Julien Rogeris" est témoin à Rimouski au mariage de Jacques Bouillon, natif de Coudeville, Normandie.
 
3    En 1741, il est matelot trancheur sur le navire Le Comte de Torigny de Granville en 1741 allant à Gaspé. Ägé de 31 ans, il était à son second voyage. Il déserta le 26 septembre 1741.
 
4    En 1752, construction à Gaspé du navire La Sainte-Olive, dont il est dit le propriétaire en 1755.
 
5    En 1753, il est mis à l'amende (100lt) par le Sieur François de Bellefeuille, seigneur et subdélégué de l'intendant à Pabos, pour avoir "fait des écrits injurieux".
 
6    En 1754, il est passager à bord du navire La Biche (St-Malo)et nommé "Le sieur Julien Rogerie" "habitant de Gaspé".
       Il était membre alors "de l'équipage du Sieur de La Fosse, habitant à Gaspé". Ce "Sieur de la Fosse" est un autre énigme pour nous.

7    En 1755, il est passager à bord du navire La Thétis (St-Malo) allant à Gaspé. Il est alors dit âgé de 45 ans et demeurant à St-Malo. C'est la dernière mention que ..    nous avons de lui jusqu'à présent.
 
Est-ce qu'il a demeuré à St-Malo après 1755? Peut-être, mais on ne peut pas l'affirmer, faute de preuve.
 

Fidèle Thériault