Accueil       Généalogies Généalogie RICHER
 
                                                                                            Les Richer-Laflèche
 
                                    
                                                                      Ancêtre direct de Gertrude Richer et indirect de Gédéon Gauthier mes grands-parents maternels
 
Notre ancêtre Pierre Richer dit Laflèche est né vers 1645 en la paroisse St Pierre de Thouarcé dans le Maine et Loire.
Ses parents étaient Jean Richer et Marie Garlardet. Il se serait marié une première fois en France avec Catherine Durand de la paroisse de St Eustache à Paris. Il exerçait le métier de tailleur.

Il s'est embarqué à La Rochelle le 13 mai 1665 à bord du navire l'Aigle de Brouage en route pour Québec de port de 400 tonneaux tirant d'eau chargé 12 pieds non chargé 10 pieds deux ponts et deux gaillards appartenant au Roy Louis XIV sous le commandement du Sieur Villepars.
Il arrive en Nouvelle-France à Québec le 18 août 1665. Les passagers à bord de L'Aigle de Brouage sont 200 soldats du Régiment de Carignan, soit les compagnies Salières, La Fredière, La Motte et la compagnie Grand Fontaine dont fait parti Pierre Richer. Il était sous les ordres d'Hector d'Andigné de Grandfontaine. En octobre il participait à la construction d'un chemin sur le Richelieu entre les Forts St Louis et Ste Thérèse.
Après un hiver à Québec, il prit part avec sa compagnie à la campagne de Mr de Tracy et Mr de Courcelles contre les Agniers.
Le Régiment est démembré en 1668. Le roi souhaite qu'une partie de l'effectif demeure en Nouvelle-France pour aider la colonie. Il offre alors aux soldats de s'établir et leur concède des terres sur les berges du Saint-Laurent afin de devenir agriculteurs .Louis XIV alloue aux officiers et aux soldats des vivres pour un an et des gratifications selon leur grade (cent livres pour les soldats et un montant un peu plus élevé pour les officiers). Plus de 400 d'entre eux acceptent de rester dont notre ancêtre Pierre Richer-Laflèche. Les soldats sont, pour la plupart, célibataires et en âge de se marier. L'arrivée massive des filles du roi, entre 1663 et 1673, permet de rétablir le fragile équilibre démographique de la colonie.
Lors d'un acte notarié en 1668, il est dit qu'il sait signer.
Une concession de terre lui est faite le 15 janvier 1671 dans la Seigneurie St Gabriel (contrat Rageot).
Il épouse en seconde noces Dorothée Brassard le 6 octobre 1671 à Québec. Elle est la fille de Antoine Brassard et Méry Françoise.
Antoine Brassard est arrivé vers 1635 en Nouvelle-France avec son épouse et sa fille Jeanne. Il est maitre-maçon.

 

 

         

Le bourg d'où est originaire notre ancêtre Pierre Richer, Thouarcé est une commune de 1682 habitants que nous appelons les Thouarcéens. Elle est située au bord du Layon au sud d'Angers. C'est un village de vignerons.
Le Layon est un affluent de la Loire qui circule paisiblement au travers des vignobles et côteaux en Maine et Loire. 

Thouarcé, entouré par les coteaux, est située près du village de Bonnezeaux, qui donne son nom à un très célèbre et délicieux moelleux. Thouarcé produit ainsi des AOC "Bonnezeaux", "Coteaux-du-Layon", "Vins d'Anjou" "Quart de Chaume" qui font saliver tous les amateurs avertis de vins moelleux.
La commune célèbre la Fêtes des vins (aux alentours du mois d'août),
Au sommet de ses coteaux il y avait des moulins-cavier pour moudre le grain
 
Sur le contrat de mariage de Pierre et Dorothée il est inscrit qu'il est habitant de la Rivière St Charles. Le mariage s'effectue en présence de Jullien James maître -tailleur et Jean Mérienne tous les deux habitants de la Rivière St Charles ainsi que du côté de l'épouse Guillaume et louis Brossard ses frères, Jacques Edouin, sieur de la Forge, son beau-frère, époux de sa sœur Jeanne Brassard.
Cet acte a été fait en la maison de Sieur Lemelin dans l'après-midi le 5 septembre 1671
Témoins de l'acte : Sieur Jacques Boucherat, Louis Edouin, Guillaume, Antoine et Louis Brassard, Jacques Edouin.
Signatures : Z. Gamy, Jean Lemelin et Boucherat  DUQUET NP

 

 


Acte de mariage de Pierre RICHER et Dorothée BRASSART
5 octobre 1671 à Québec
sources : Family Search

 

Les Richer ont habité à Champlain près de Québec puis à Batiscan.
Le 31 mai 1688 Pierre Richer achète à René Daudelin habitant du Cap Varaines, une habitation de 40 arpents de profondeur sur 4 arpents de large, située dans la Seigneurie de Ste Anne au lieu nommé "Le Marigot" pour la somme de 45 livres payable comptant.
Fait en présence de Mathurin Gonin et Joseph Gouin habitants de SteAnne et de René Prévost habitant de Varaines

Une remarque indispensable : la terre de Pierre Richer depuis 1688 n'a pas cessé d'appartenir aux descendants directs allant de père en fils. " Le Marigot est encore désigné sous ce nom de nos jours.

Le couple Pierre Richer Laflèche et Dorothée Brassard a eu 12 enfants dont 9 se sont mariés et eurent une descendance.
Dans ma généalogie,  deux de leurs enfants  sont mes ancêtres :
Thérèse-Françoise Richer-Laflèche et Jean-Baptiste Richer-Laflèche

Thérèse Françoise épousa Jacques Grignon en 1692 à Batiscan. Elle est une des ancêtre de mon grand-père maternelle, Gédéon Gauthier.
Quant à Jean-Baptiste Richer-Laflèche est l'ancêtre direct de Gertrude Richer ma grand-mère maternelle.  (voir ascendance Richer)

Quatre de leurs enfants, Etiennette, Catherine, Pierre, Christine sont nés à Champlain . Thérèse-Françoise est née à Petite Rivière tandis que Michel, Jean-Baptiste, Marguerite, Marie-Josephte eux sont nés à Batiscan. Les derniers viennent au monde à Ste Anne de la Pérade.

Les Richer se sont associés aux familles Pineau-Laperle, Hamel, Hubert, Pilote, Ricard, Frenette, Houde et Lemay.

Le 3 mai 1722 a été inhumé Pierre Richer âgé d'environ 77 ans dans le cimetière de Ste Anne près de Batiscan.
Quant à son épouse, Dorothée Brassard , elle est décédée 16 ans plus tard à l'âge canonique de 86 ans le 7 novembre 1738 à Ste Anne de la Pérade.

 
                                                                                                                 Voici des photos de ma grand-mère maternelle Gertrude Richer

         

             

                                                   Grand-mère Gertrude Richer à son mariage en 1907                                                                     Grand-mère Gertrude Richer vers 1945

Haut de page