Accueil                    Marins et Corsaires      

HUGON,
une famille de navigateurs
et d'armateurs Granvillais

 

 

Notice succincte pour aider à reconstituer cette grande famille Normande d'armateurs

Jean-Claude DEVAL, Antibes, Janvier 2008

Notes de l'auteur :

On y trouvera des généalogies et quelques notes, ainsi que les HUGON relevés à ce jour armateurs ou faisant partie des équipages des navires en partance de Granville sur une période couvrant le 18 ième siècle.

Les sources généalogiques autres que ce que j'avais sont une étude de Jean-Jacques BREGUET que je remercie ici, et « l'équipage de la Jocelyne », un navire virtuel ou nous relevons les morutiers en partance de Granville. Tout est sur migrations.fr

Merci à Alain AUBRIL  pour m'avoir aidé, à Jean-Jacques BREGUET pour les sources sur Granville, à des matelots aussi et à l'Amirale Jocelyne.

 

 

Les HUGON, Pourquoi nous intéressent-ils ?

Lors des relevés des navires morutiers en partance de Granville pour aller « pescher » la morue sur Terre Neuve (au Banc, à la grande Baye, à Gaspée) nous rencontrons souvent ce patronyme, Ceci nous a poussé à faire une petite étude généalogique (qui est loin d'être terminée).

En annexe, vous trouverez une liste non exhaustive des HUGON, Capitaines et Armateurs au départ de Granville, cela donne une idée de l'importance de cette famille (ou ces familles) dans l'histoire des Terre Neuvas,

Le patronyme

Ce patronyme est encore porté par 3510 personnes selon les estimations, ce qui met le patronyme HUGON au 1 725 ème rang des noms les plus portés en France à égalité avec PERREAU, VUILLAUME et MARINO, le plus courant étant bien entendu MARTIN.

Le mien, DEVAL, n'est qu'au 10 544 ième rang, donc, beaucoup plus rare, bien que tout le monde me le déforme en DUVAL, DELVAL, DELLA VALLE et j'en passe ; -)

La répartition des HUGON1 en France au vu des naissances entre 1891 et 1915 (sources INSEE) couvrant quasiment tout le territoire laisse à penser que ce patronyme est multi souche.

D'ailleurs il y a fort à parier que l'origine du patronyme soit le prénom Hugues, ceci explique cela.

Généalogies

Une célébrité qui n'est peut être pas reliée aux nôtres, quoique ... Granville, à approfondir

La branche de Gaud Amable (voir Annexes)

Descendance de HUGON Jean

Nom et prénoms, Date et lieu de mariage Date et lieu de naissance Date et lieu de décès
HUGON Jean
x BAILLON Marie
|___HUGON Thomas
|___ x 08/03/1732 Granville (50)
|___x LUCAS Julienne
|___|___HUGON Louis
|___|___x GANNE Jeanne Julienne Félicité
|___|___|___HUGON François ° ../../1771
|___|___|___HUGON Gaud Amable Ou Aimable ° 31/01/1783 Granville (50) + 01/12/1862 Paris (75)
|___|___|___HUGON Thérèse Amable

 

Ascendance de Gaud Amable

Ascendance à compléter de HUGON Gaud Amable Ou Aimable, 1

Nom et prénoms,profession,Date et lieu de Mariage Date et lieu de naissance Date et lieu de Décès

Génération I

1 HUGON Gaud Amable Ou Aimable ° 31/01/1783 Granville (50) + 01/12/1862 Paris (75)
1 31 déc 1840 Baron HUGON (Gaud-Amable) (1783-1862): Grand Officier (20/08/31). 01 (voir notes en Annexes)

Génération II

2 HUGON Louis
2 sieur de Hautmesnil
3
3 GANNE Jeanne Julienne Félicité

Génération III

4 HUGON Thomas
4 Capitaine de navire
5 x 08/03/1732 Granville (50)
5 LUCAS Julienne

Génération IV

8 HUGON Jean
8 Sieur de Hautmesnil
9
9 BAILLON Marie

10 LUCAS Mathieu
11
11 TAPIN Marie


 

Branche 2 (collatérale par les PIMOR pour moi)

On y note entre autre: alliance avec la famille COURAYE du PARC, le PELLEY ainsi que les fameux SURCOUF de Saint Malô / par alliance avec PITOT, voir plus loin (jubilation du généalogiste qui relie des branches connues)


Descendance de HUGON N

Nom et prénoms, Date et lieu de mariage Date et lieu de naissance et profession Date et lieu de décès
HUGON N
|___HUGON Blaise
|___ x 10/04/1622 Granville (50)
|___x Le MENGNONNET Colette + 09/02/1683 Granville (50)
|___|___HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin ° ../../1623
sieur du Puy
|___|___x GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine ° ../../1624 + ../../1711
|___|___|___HUGON N
|___|___|___ x 02/02/1670 Granville (50)
|___|___|___x le PELLEY Jean ° ../../1646
Sieur des Fontenelles
|___|___|___HUGON Pierre ° ../../1650 + 01/02/1701 Granville (50)
sieur du Puy et du Prey, Marchand
|___|___|___ x 20/02/1676 Granville (50)
|___|___|___x BAILLON Marie
|___|___|___|___HUGON Gaud ° 25/08/1680 Granville (50) + 04/04/1732 Granville (50)
sieur du Puy
|___|___|___|___ x 24/02/1710 Granville (50)
|___|___|___|___x ORANGE Suzanne
|___|___|___|___HUGON Pierre
sieur de Grandjardin
|___|___|___|___ x 03/02/1619 Granville (50)
|___|___|___|___x le ROSSIGNOL Suzanne
|___|___|___|___|___HUGON Thérèse ° ../../1723
|___|___|___|___HUGON Nicolas
|___|___|___|___ x 27/02/1718 Granville (50)
|___|___|___|___x du HAMEL Marguerite
|___|___|___|___|___HUGON Thérèse Nicolasse
|___|___|___|___|___HUGON Marguerite
|___|___|___|___|___HUGON Jeanne Françoise ° ../../1731 + ../../1771
|___|___|___|___HUGON Joseph
sieur du Prey et du Puy
|___|___|___|___ x 21/06/1712 Granville (50)
|___|___|___|___x le MARIE Marie
|___|___|___|___|___HUGON François Nicolas "sr De Grand-Jardin" ° < ../../1743
négociant - armateur
|___|___|___|___|___x HUBERT Marie Catherine ° < ../../1747
|___|___|___|___|___|___HUGON-LATOUR François Nicolas b. 02/11/1763 Granville (50)
Bourgeois de Granville
|___|___|___|___|___|___ x 03/02/1789 Granville (50)
|___|___|___|___|___|___x PIMOR Victoire Cécile ° 01/03/1766 Granville (50) + 19/06/1838 Granville (50)
|___|___|___|___|___|___|___HUGON-LATOUR Anne Zoé ° 02/10/1796 St-Nicolas Près Granville (50) + 12/07/1874 Granville (50)
|___|___|___|___|___|___|___ x 11/02/1822 Granville (50)
|___|___|___|___|___|___|___x DAGUENET Hervé ° < ../../1797 + < ../../1874
|___|___|___|___HUGON Catherine
|___|___|___|___x le BOUCHER Antoine
|___|___|___|___|___le BOUCHER Antoine ° ../../1722
|___|___|___|___HUGON Perrette ° ../../1692
|___|___|___|___ x 09/02/1717 Yquelon (50)
|___|___|___|___x le PELLEY Ollivier
Sieur de la Barberie
|___|___|___HUGON Claude
Sieur de HauteHoulle
|___|___|___x COUSIN Marie
|___|___|___HUGON Colette
|___|___|___HUGON Perrine ° ../../1653
|___|___|___HUGON Jacques ° ../../1658
sieur du Grand-Jardin
|___|___|___ x 08/01/1689 Granville (50)
|___|___|___x ALLEAUME Julienne ° 19/01/1661 Granville (50)
|___|___|___HUGON Jean ° ../../1659
sieur du Pray
|___|___|___ x 18/01/1688 Granville (50)
|___|___|___x FRASLIN Perrette
|___|___|___HUGON Nicolas ° 30/11/1661 Granville (50)
sieur des Demaines
|___|___|___x JASLIN Marie
|___|___|___|___HUGON Jean ° 17/10/1689 Granville (50)
Sieur de demaines, Armateur
|___|___|___|___ x 06/05/1722 Avranches (50)
|___|___|___|___x de La PIGANNIÈRE Françoise Aimable Jacqueline
|___|___|___|___|___HUGON Nicolas François ° 28/04/1723 Granville (50)
sieur des Demaines, négociant de Granville
|___|___|___|___|___ x 11/06/1743 Saint-Malo (35)
|___|___|___|___|___x PITOT Marie Anne ° ../../1716
|___|___|___|___|___|___HUGON ; HUGON DESDEMAINES Prosper Joseh ° ../../1748 Granville (50) + 21/10/1804 Flacq (Ile-Mauric)
|___|___|___|___|___|___ x 10/05/1791 Port-Louis (Ile-Mauric)
|___|___|___|___|___|___x SORNAY Marie Pétronille ° ../../1769
|___|___|___|___HUGON Gaud ° 06/08/1697 Granville (50) + 15/08/1752 Longueville (50)
sieur des Demaines, armateur à Granville
|___|___|___|___x BRIANT Augustina Cortès
|___|___|___|___|___HUGON Gaud ° ca ../../1727
sieur de La Souctière
|___|___|___|___|___x LOISEAU Marie Thérèse
|___|___|___|___|___|___HUGON Nicolas Antoine
sieur des Demaines, négociant à Cadix
|___|___|___|___|___HUGON Marie Jeanne ° ../../1733 + ../../1769
|___|___|___|___HUGON Jeanne Marguerite ° 12/01/1702 Granville (50) + 12/11/1780 Granville (50)
|___|___|___|___ x 05/08/1725 Granville (50)
|___|___|___|___x QUINETTE Jean ° 28/04/1704 Granville (50) + 31/05/1779 Granville (50)
Sieur de la Hogue, armateur, négociant, secrétaire en la Grande Chancellerie en
|___|___|___HUGON François ° 16/10/1664 Granville (50) + 04/05/1739 Granville (50)
Sieur de la Noe, Echevin, commandant de la Patience en 1694/1697
|___|___|___ x ../../1692
|___|___|___x JASLIN Roberde
Cap[itain]e et P[ira]te?
|___|___|___|___HUGON Gaud ° 15/11/1710 Granville (50) + 15/06/1784 Granville (50)
sgr de la Noé, maire de Granville (mars 1759 - décembre 1761)
|___|___|___|___x CLÉMENT N
|___|___|___|___|___HUGON Nicolas Joseph + 13/10/1815 Granville (50)
Sieur de la Noé, juge de paix à Granville
|___|___|___|___HUGON Françoise
|___|___|___HUGON Gaud Yves ° ../../1668 + 01/09/1720 Granville (50)
Sieur de Haute Houlle
|___|___HUGON Olive ° ../../1634
|___|___x ORANGE Lucas
|___|___|___ORANGE François ° 07/03/1660 Granville (50)
|___|___|___ x 03/03/1680 Granville (50)
|___|___|___x LOUVEL Jacqueline
|___|___|___|___ORANGE Suzanne
|___|___|___|___ x 24/02/1710 Granville (50)
|___|___|___|___x HUGON Gaud ° 25/08/1680 Granville (50) + 04/04/1732 Granville (50)
sieur du Puy
|___|___HUGON Perrette
|___|___x le BRETON Nicolas
|___|___|___le BRETON Marie ° ../../1644
|___|___|___ x 30/01/1670 Granville (50)
|___|___|___x COURAYE Jacques ° ../../1645
Sieur du PARC (seigneur)
|___|___|___|___COURAYE Thomas ° ../../1675
sgr du Parc
|___|___|___|___ x 06/12/1699 Granville (50)
|___|___|___|___x LOUVEL Jeanne
|___|___|___|___ x 11/02/1714 Granville (50)
|___|___|___|___x le VIRAIS Françoise
|___|___|___|___|___COURAYE ; COURAYE du PARC Marie Jeanne Françoise
|___|___|___|___|___COURAYE ; COURAYE du PARC Léonor François ° 15/03/1719 Granville (50) + 24/06/1754 Granville (50)
|___|___|___|___|___COURAYE ; COURAYE du PARC Jeanne Thérèse Françoise ° ../../1725
|___|___|___|___|___COURAYE ; COURAYE du PARC Jean François ° ../../1725
|___|___|___|___|___COURAYE ; COURAYE du PARC Marie Jeanne Françoise ° ../../1735
|___|___|___|___COURAYE Jacques
|___HUGON Guillaume
|___|___HUGON Jean
|___|___|___HUGON Madeleine
|___|___|___x le BOUCHER Antoine
|___|___|___|___le BOUCHER Antoine
|___|___|___|___x HUGON Catherine
|___|___|___|___|___le BOUCHER Antoine ° ../../1722

 

ci dessous, la même branche développée


 


 

Généalogie descendante

de

N HUGON

( - )


Etablie par JEAN CLAUDE DEVAL 
le 19/01/2008
1. HUGON N1 , N° 121875, Génération I2 enfants sont nés de mère non dénommée :
o HUGON Blaise - 2 -o HUGON Guillaume - 3 -
 

1. HUGON N1 , N° 121875, Génération I

2 enfants sont nés de mère non dénommée :
o HUGON Blaise - 2 -

 

o HUGON Guillaume - 3 -

1 Note Générale :
Notes de Jean Jacques BREGUET :

Les HUGON sont originaires de Granville. Ils constituent une vaste famille de capitaines de navires, d'armateurs et de négociants.

Un dicton disait : « les BOURBON à Paris, les MAGON à Saint-Malo et les HUGON à Granville ».                                           

 
 

Granville
Peinture de Leroy

 


 

2. HUGON Blaise, N° 121823, Génération II

Fils de HUGON N - 1 -.

Il a épousé le dimanche 10 avril 1622 à Granville (50),
Le MENGNONNET Colette, fille de Le MENGNONNET Olivier, et de LAURENCE Marguerite.

3 enfants sont nés de cette union :
o HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin - 4 -

 

o HUGON Olive - 5 -

 

o HUGON Perrette - 6 -


 

3. HUGON Guillaume, N° 121876, Génération II

Fils de HUGON N - 1 -.

1 enfant est né de mère non dénommée :
o HUGON Jean - 7 -


 

4. HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin, N° 121724, Génération III

Fils de HUGON Blaise - 2 -, et de Le MENGNONNET Colette. Né en 1623
Professions : sieur du Puy

Uni avec 1 GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine, fille de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Jean.

10 enfants sont nés de cette union :
o HUGON N - 8 -

o HUGON Pierre - 9 -

o HUGON Claude - 10 -

o HUGON Colette

o HUGON Perrine
Née en 1653.

o HUGON Jacques - 11 -

o HUGON Jean - 12 -

o HUGON Nicolas - 13 -

o HUGON François - 14 -

o HUGON Gaud Yves - 15 -

1 Note Générale :
Sources:
- personne: Jacques Petit (Fonds de Morel)
- famille: Jacques Petit (Fonds de Morel)


 

5. HUGON Olive, N° 121827, Génération III

Fille de HUGON Blaise - 2 -, et de Le MENGNONNET Colette. Née en 1634

Unie avec ORANGE Lucas.

1 enfant est né de cette union :
o ORANGE François - 16 -


 

6. HUGON Perrette, N° 121838, Génération III

Fille de HUGON Blaise - 2 -, et de Le MENGNONNET Colette.

Unie avec le BRETON Nicolas.

1 enfant est né de cette union :
o le BRETON Marie - 17 -

7. HUGON Jean, N° 121877, Génération III

Fils de HUGON Guillaume - 3 -.

1 enfant est né de mère non dénommée :
o HUGON Madeleine - 18 -


 

8. HUGON N, N° 121963, Génération IV

Fille de HUGON Gaud Tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine.

Elle a épousé le dimanche 2 février 1670 à Granville (50),
le PELLEY Jean.


 

9. HUGON Pierre, N° 121854, Génération IV

Fils de HUGON Gaud Tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 27 ans et 26 ans.
Né en 1650 à Ou 1652
Décédé le mardi 1er février 1701 à Granville (50)
Professions : sieur du Puy et du Prey, Marchand

Il a épousé à l'âge de 26 ans, le jeudi 20 février 1676 à Granville (50),
BAILLON Marie, fille de BAILLON Pierre, et de DUPONT Marie.

6 enfants sont nés de cette union :
o HUGON Gaud - 19 -

o HUGON Pierre - 20 -

o HUGON Nicolas - 21 -

o HUGON Joseph - 22 -

o HUGON Catherine - 23 -

o HUGON Perrette - 24 -
 


 

10. HUGON Claude1 , N° 121727, Génération IV

Fils de HUGON Gaud Tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine. Professions : Sieur de HauteHoulle
Uni avec COUSIN Marie.

1 Note Générale :
Claude HUGON, Sieur de HauteHoulle fils de Gaud "tremelin" et de Catherine GODEFROY, mary de Marie COUSIN

aagé de 37 ans TM (taille moyenne?) Poils B.V.O (poils bruns?) (visage ovale?), demeurant Rue Saint Jean en sa maison.

1706 Présent

1707 Présent

1708 Présent

1709 (case vide)

1710 (case vide)?

1711 (Présent en 1714)


 

11. HUGON Jacques, N° 121967, Génération IV

Fils de HUGON Gaud Tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 35 ans et 34 ans.
Né en 1658
Professions : sieur du Grand-Jardin

Il a épousé à l'âge de 31 ans, le samedi 8 janvier 1689 à Granville (50),
ALLEAUME Julienne, fille de ALLEAUME Olivier.


 

12. HUGON Jean, N° 121970, Génération IV

Fils de HUGON Gaud Tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 36 ans et 35 ans.
Né en 1659
Professions : sieur du Pray

Il a épousé à l'âge de 29 ans, le dimanche 18 janvier 1688 à Granville (50),
FRASLIN Perrette, fille de FRASLIN Nicolas.

 


 

13. HUGON Nicolas1 , N° 121816, Génération IV

Fils de HUGON Gaud Tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 38 ans et 37 ans.
Né le mercredi 30 novembre 1661 à Granville (50), Corsaire
Professions : sieur des Demaines

Uni avec JASLIN Marie, fille de JASLIN Thomas, et de DRY Marie.

3 enfants sont nés de cette union :
o HUGON Jean - 25 -

o HUGON Gaud - 26

o HUGON Jeanne Marguerite - 27 -

1 Note Générale :
Notes de Jean Jacques BREGUET : Commandant de la frégate la Paix, capture, en 1692, la Pomme Reinette, la Marie de Jersey, le Cher Ami des Vaisseaux, le Thomas et Marie, l'Industrie, en 1693, le Jacques, l'Ester, la Chaloupe, de Dartmouth, l'Espérance de Monlop, et l'Elisabeth de Tapson, en 1696/1697, la Marie, de Liverpool.


 

14. HUGON François1 , N° 121723, Génération IV

Fils de HUGON Gaud Tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 41 ans et 40 ans.
Né le jeudi 16 octobre 1664 à Granville (50)
Décédé le lundi 4 mai 1739 à Granville (50)
Professions : Sieur de la Noe, Echevin, commandant de la Patience en 1694/1697

Il a épousé à l'âge de 27 ans, en 1692,
JASLIN Roberde.

2 enfants sont nés de cette union :
o HUGON Gaud - 28

o HUGON Françoise

1 Note Générale :
François HUGON, Sieur de la Noe fils de Gaud et de Catherine GAUDEFROY, mary de Roberde "JASLIN" Cap[itain]e et P[ira]te?

aagé de 40 ans TH (taille haute?) poils meslé demeure en sa maison Grande Rue.

1706 Présent

1707 Présent

1708 Présent chez luy

1709 (case vide)

1710 (case vide)? ?

1711 (case vide)

 

15. HUGON Gaud Yves, N° 121988, Génération IV

Fils de HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin - 4 -, et de GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 45 ans et 44 ans.
Né en 1668
Décédé le dimanche 1er septembre 1720 à Granville (50)
Professions : Sieur de Haute Houlle


 

16. ORANGE François, N° 121829, Génération IV

Fils de ORANGE Lucas, et de HUGON Olive - 5 -. A sa naissance, sa mère était âgée de 26 ans.
Né le dimanche 7 mars 1660 à Granville (50)

Il a épousé à l'âge de 19 ans, le dimanche 3 mars 1680 à Granville (50),
LOUVEL Jacqueline, fille de LOUVEL Olivier, et de BAILLON Suzanne.

1 enfant est né de cette union :
o ORANGE Suzanne - 29


 

17. le BRETON Marie, N° 121840, Génération IV

Fille de le BRETON Nicolas, et de HUGON Perrette - 6 -. Née en 1644

Elle a épousé à l'âge de 26 ans, le jeudi 30 janvier 1670 à Granville (50),
COURAYE Jacques, fils de COURAYE Jacques, et de le MARIE Marie.

2 enfants sont nés de cette union :
o COURAYE Thomas - 30 -

o COURAYE Jacques


 

18. HUGON Madeleine, N° 121878, Génération IV

Fille de HUGON Jean - 7 -.

Unie avec le BOUCHER Antoine.

1 enfant est né de cette union :
o le BOUCHER Antoine - 31 -


 

19. HUGON Gaud, N° 121856, Génération V

Fils de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie. A sa naissance, son père était âgé de 30 ans.
Né le dimanche 25 août 1680 à Granville (50)
Décédé le vendredi 4 avril 1732 à Granville (50)
Professions : sieur du Puy

Il a épousé à l'âge de 29 ans, le lundi 24 février 1710 à Granville (50),
ORANGE Suzanne - 29 -, fille de ORANGE François - 16 -, et de LOUVEL Jacqueline.


 

20. HUGON Pierre, N° 121857, Génération V

Fils de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie. Professions : sieur de Grandjardin

Il a épousé le dimanche 3 février 1619 à Granville (50),
le ROSSIGNOL Suzanne.

1 enfant est né de cette union :
o HUGON Thérèse
Née en 1723.


 

21. HUGON Nicolas, N° 121860, Génération V

Fils de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie.

Il a épousé le dimanche 27 février 1718 à Granville (50),
du HAMEL Marguerite, fille de du HAMEL François, et de le ROY Marie.

3 enfants sont nés de cette union :
o HUGON Thérèse Nicolasse

o HUGON Marguerite

o HUGON Jeanne Françoise - 32


 

22. HUGON Joseph, N° 121867, Génération V

Fils de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie. Professions : sieur du Prey et du Puy

Il a épousé le mardi 21 juin 1712 à Granville (50),
le MARIE Marie, fille de le MARIE Jean, et de PERREE Jullienne.

1 enfant est né de cette union :
o HUGON François Nicolas "sr De Grand-Jardin" - 33 -


 

23. HUGON Catherine, N° 121871, Génération V

Fille de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie.

Unie avec le BOUCHER Antoine - 31 -, fils de le BOUCHER Antoine, et de HUGON Madeleine - 18 -.

1 enfant est né de cette union :
o le BOUCHER Antoine
Né en 1722.


 

24. HUGON Perrette, N° 121872, Génération V

Fille de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie. A sa naissance, son père était âgé de 42 ans.
Née en 1692

Elle a épousé à l'âge de 25 ans, le mardi 9 février 1717 à Yquelon (50), mariage: Obtention, le 13 janvier 1717, d’une dispense, le PELLEY Ollivier.

1 Note Générale :
mariage: Obtention, le 13 janvier 1717, d’une dispense du quatrième degré de consanguinité


 

25. HUGON Jean, N° 121976, Génération V

Fils de HUGON Nicolas - 13 -, et de JASLIN Marie. A sa naissance, son père était âgé de 27 ans.
Né le lundi 17 octobre 1689 à Granville (50)
Professions : Sieur de Demaines, Armateur

Il a épousé à l'âge de 32 ans, le mercredi 6 mai 1722 à Avranches (50), Notre-Dame-des-Champs,
de La PIGANNIÈRE Françoise Aimable Jacqueline.

1 enfant est né de cette union :
o HUGON Nicolas François - 34 -


 

26. HUGON Gaud1 , N° 120400, Génération V

Fils de HUGON Nicolas - 13 -, et de JASLIN Marie. A sa naissance, son père était âgé de 35 ans.
Né le mardi 6 août 1697 à Granville (50)
Décédé le mardi 15 août 1752 à Longueville (50)
Professions : sieur des Demaines, armateur à Granville

Uni avec 2 BRIANT Augustina Cortès.

2 enfants sont nés de cette union :
o HUGON Gaud - 35 -

o HUGON Marie Jeanne - 36 -

1 Note Générale :
Certificat granvillais de 1786 qui débute par la phrase suivante

Nous officiers municipaux de la ville de Granville certifions que feu Gaud Hugon des Demaines fils de Nicolas Hugon sieur des Demaines a été capitaine d'une compagnie de milice bourgeoise de cette ville ayant pour lieutenant le sieur Nicolas Antoine Hugon son fils, et que la famille des dits sieurs Hugon est une des premières et plus anciennes familles de notre ville, dont beaucoup ont été maires et échevins, ont fait du commerce, ont été propriétaires amateurs et capitaines de navires ...

Il y aurait donc un autre fils, Nicolas Antoine, qui peut être le même que Antoine Hugon des Demaines
[Jean de Villoutreys 6.11.07]

2 Note Générale :
source:
fonds MOREL St Lô


 

27. HUGON Jeanne Marguerite, N° 121983, Génération V

Fille de HUGON Nicolas - 13 -, et de JASLIN Marie. A sa naissance, son père était âgé de 40 ans.
Née le jeudi 12 janvier 1702 à Granville (50)
Décédée le dimanche 12 novembre 1780 à Granville (50)

Elle a épousé à l'âge de 23 ans, le dimanche 5 août 1725 à Granville (50),
QUINETTE Jean, fils de QUINETTE Pierre.


 

28. HUGON Gaud, N° 121814, Génération V

Fils de HUGON François - 14 -, et de JASLIN Roberde. A sa naissance, son père était âgé de 46 ans.
Né le samedi 15 novembre 1710 à Granville (50)
Décédé le mardi 15 juin 1784 à Granville (50)
Professions : sgr de la Noé, maire de Granville (mars 1759 - décembre 1761)

Uni avec CLÉMENT N.

1 enfant est né de cette union :
o HUGON Nicolas Joseph - 37 -


 

29. ORANGE Suzanne, N° 121831, Génération V

Fille de ORANGE François - 16 -, et de LOUVEL Jacqueline.

Elle a épousé le lundi 24 février 1710 à Granville (50),
HUGON Gaud - 19 -, fils de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie. A sa naissance, son père était âgé de 30 ans.


 

30. COURAYE Thomas, N° 121844, Génération V

Fils de COURAYE Jacques, et de le BRETON Marie - 17 -. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 30 ans et 31 ans.
Né en 1675
Professions : Sgr du Parc

Il a épousé en premières noces à l'âge de 24 ans, le dimanche 6 décembre 1699 à Granville (50),
LOUVEL Jeanne.

Il a épousé en deuxièmes noces à l'âge de 39 ans, le dimanche 11 février 1714 à Granville (50),
le VIRAIS Françoise.

5 enfants sont nés de cette union :
o COURAYE ; COURAYE du PARC Marie Jeanne Françoise

o COURAYE ; COURAYE du PARC Léonor François - 38 -

o COURAYE ; COURAYE du PARC Jeanne Thérèse Françoise
Née en 1725.

o COURAYE ; COURAYE du PARC Jean François
Né en 1725.

o COURAYE ; COURAYE du PARC Marie Jeanne Françoise
Née en 1735.


 

31. le BOUCHER Antoine, N° 121880, Génération V

Fils de le BOUCHER Antoine, et de HUGON Madeleine - 18 -.

Uni avec HUGON Catherine - 23 -, fille de HUGON Pierre - 9 -, et de BAILLON Marie.

1 enfant est né de cette union :
o le BOUCHER Antoine
Né en 1722.


 

32. HUGON Jeanne Françoise, N° 121866, Génération VI

Fille de HUGON Nicolas - 21 -, et de du HAMEL Marguerite. Née en 1731
Décédée en 1771


 

33. HUGON François Nicolas "sr De Grand-Jardin", N° 35526, Génération VI

Fils de HUGON Joseph - 22 -, et de le MARIE Marie. Né avant 1743
Professions : négociant - armateur

Uni avec HUBERT Marie Catherie.

1 enfant est né de cette union :
o HUGON-LATOUR François Nicolas - 39 -


 

34. HUGON Nicolas François, N° 121978, Génération VI

Fils de HUGON Jean - 25 -, et de de La PIGANNIÈRE Françoise Aimable Jacqueline. A sa naissance, son père était âgé de 33 ans.
Né le mercredi 28 avril 1723 à Granville (50)
Professions : sieur des Demaines, négociant de Granville

Il a épousé à l'âge de 20 ans, le mardi 11 juin 1743 à saint-Malo (35),
PITOT Marie Anne, fille de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Charles, et de PATARD de LA CHERBONNIERE Marguerite. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 42 ans et 36 ans.

1 enfant est né de cette union :
o HUGON ; HUGON DESDEMAINES Prosper Joseh - 40 -
 


 

35. HUGON Gaud, N° 120398, Génération VI

Fils de HUGON Gaud - 26 -, et de BRIANT Augustina Cortès. Né vers 1727
Professions : sieur de La Souctière
 

Uni avec LOISEAU Marie Thérèse.

1 enfant est né de cette union :
o HUGON Nicolas Antoine


 

36. HUGON Marie Jeanne, N° 121818, Génération VI

Fille de HUGON Gaud - 26 -, et de BRIANT Augustina Cortès. A sa naissance, son père était âgé de 35 ans.
Née en 1733
Décédée en 1769


 

37. HUGON Nicolas Joseph, N° 121987, Génération VI

Fils de HUGON Gaud - 28 -, et de CLÉMENT N. Décédé le vendredi 13 octobre 1815 à Granville (50)
Professions : Sieur de la Noé, juge de paix à Granville


 

38. COURAYE ; COURAYE du PARC Léonor François, N° 121849, Génération VI

Fils de COURAYE Thomas - 30 -, et de le VIRAIS Françoise. A sa naissance, son père était âgé de 44 ans.
Né le mercredi 15 mars 1719 à Granville (50)
Décédé le lundi 24 juin 1754 à Granville (50)


 

39. HUGON-LATOUR François Nicolas, N° 35529, Génération VII

Fils de HUGON François Nicolas "sr De Grand-Jardin" - 33 -, et de HUBERT Marie Catherie. Professions : Bourgeois de Granville

Il a épousé à l'âge de 25 ans, le mardi 3 février 1789 à Granville (50), Manche,
PIMOR Victoire Cécile, fille de PIMOR Jacques, et de LOUVEL Anne Marie. A sa naissance, sa mère était âgée de 22 ans.
Personnes citées :
1. INDI : PIMOR Philippe, né vers 1711, avocat à Montmartin, puis Notaire à Hauteville-Montmartin, Attending
2. INDI : LOUVEL Anne Marie, baptisée en 1743, Attending
3. INDI : LUCAS Charles Marie, né avant 1769, ecuyer, Attending
4. INDI : MAUDUIT Pierre Nicolas, né avant 1764, commissaire aux Classes, Attending
5. INDI : HUGON Joseph, né avant 1743, Attending
6. INDI : PIMOR Jacques, né vers 1727 à Chanteloup (50), Manche, négociant à Granville - armateur en 1768 - Juge consulaire de la juridiction con, Attending
Sources :
1. 4, Mariage le 09.02.1789 à Granville :

1 enfant est né de cette union :
o HUGON-LATOUR Anne Zoé - 41 -


 

40. HUGON ; HUGON DESDEMAINES Prosper Joseh, N° 121981, Génération VII

Fils de HUGON Nicolas François - 34 -, et de PITOT Marie Anne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 24 ans et 32 ans.
Né en 1748 à Granville (50)
Décédé le dimanche 21 octobre 1804 à Flacq (Ile-Mauric)

Il a épousé à l'âge de 43 ans, le mardi 10 mai 1791 à Port-Louis (Ile-Mauric),
SORNAY Marie Pétronille.


 

41. HUGON-LATOUR Anne Zoé, N° 35528, Génération VIII

Fille de HUGON-LATOUR François Nicolas - 39 -, et de PIMOR Victoire Cécile. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 32 ans et 30 ans.
Décédée le dimanche 12 juillet 1874 à Granville (50), Manche
Personnes citées :
1. INDI : le MARTINEL Julien, né vers 1792, marin à Granville, Informant
2. INDI : DAGUENET Edouard, né vers 1822, sans profession, Informant
Sources :
1. 4, Déclaration de décès le 12.07.1874 à Granville :
Née le dimanche 2 octobre 1796 à st-Nicolas Près Granville (50), Manche
Personnes citées :
1. INDI : de LA BÔME Eulalie, né vers 1773, domiciliée à Saint Nicolas près Granville, Witness
2. INDI : LOUVEL Anne Marie, baptisée en 1743, Witness
Sources :
1. 4, Déclaration de naissance le 02.10.1796 (11 Vendémiaire an 5) à St. Nicolas :
 

Elle a épousé à l'âge de 25 ans, le lundi 11 février 1822 à Granville (50), Manche,
DAGUENET Hervé. Personnes citées :
1. INDI : LEMAITRE François Marie, né vers 1771, capitaine au long cours (en 1822), Attending
2. INDI : GARNIER Julien, né vers 1772, receveur municipal, Attending
3. INDI : le REDDE Jacques, né vers 1796, surnuméraire de l'administration des domaines (en 1822), Attending
4. INDI : GIRODROUX Marie "Sulliac", né vers 1774, commis de Marine, Witness
Sources :
1. 4, Mariage le 11.02.1822 à Granville :

                                                            Alliance avec la famille SURCOUF

La jubilation du généalogiste est de recroiser les données avec de l'acquis (ou ce que l'on croit acquis)

En tombant sur PITOT et un déplacement de Granville à Saint-Malo, je rêvais de recroiser le fer, ce fut fait ce midi,
 

HUGON et SURCOUF beaux-frères

La famille SURCOUF, connue pour ses corsaires (il n'y en a pas qu'un) est une famille de riches armateurs qui ,,, CHUT!!!, ne le dites pas à nos amis Bretons, est originaire de Sortosville en Beaumont dans la Manche,

 

Généalogie descendante

de

Philippe SURCOUF

( - )

établie par JEAN CLAUDE DEVAL

le 19/01/2008

 

 

1. SURCOUF Philippe, N° 63766, Génération I

1 enfant est né de mère non dénommée :
o SURCOUF Marin - 2 -


 

2. SURCOUF Marin1 , N° 63760, Génération II

Fils de SURCOUF Philippe - 1 -. Né le mercredi 22 avril 1609 à Sortosville en Beaumont (50)
Décédé le lundi 13 novembre 1690 à saint Malo (35)
Professions : Naissance à confirmer

 

Il a épousé avant 1640,
le MARCANT Catherine.

5 enfants sont nés de cette union :
o SURCOUF Charlotte
Née le mercredi 25 avril 1640 à Saint-Georges-de-la-Rivière (50).

o SURCOUF Robert 1er - 3 -

o SURCOUF André - 4 -

o SURCOUF Nicolas
Né le mercredi 22 janvier 1648 à saint Malo (35).

o SURCOUF Guillaume - 5 -

1 Note Générale :
http://perso.id-net.fr/~s-remy/cotentin/surcouf/marin_surcouf.html


 

3. SURCOUF Robert 1er, N° 63746, Génération III

Fils de SURCOUF Marin - 2 -, et de le MARCANT Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 32 ans et 39 ans.
Né le mercredi 22 janvier 1642 à saint Georges de la Rivière (50)

Il a épousé à l'âge de 27 ans, le dimanche 3 mars 1669 à saint Malo (35),
JAN ; de LA HAMELINAYE Hélène.

1 enfant est né de cette union :
o SURCOUF Robert II - 6 -


 

4. SURCOUF André, N° 63723, Génération III

Fils de SURCOUF Marin - 2 -, et de le MARCANT Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 35 ans et 42 ans.
Né le lundi 2 janvier 1645 à saint Malo (35)

Il a épousé à l'âge de 28 ans, en 1674,
VAÊVIEN Guillemette.


 

5. SURCOUF Guillaume, N° 63743, Génération III

Fils de SURCOUF Marin - 2 -, et de le MARCANT Catherine. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 46 ans et 52 ans.
Né le vendredi 22 octobre 1655 à saint Malo (35)


 

6. SURCOUF Robert II, N° 63747, Génération IV

Fils de SURCOUF Robert 1er - 3 -, et de JAN ; de LA HAMELINAYE Hélène. A sa naissance, son père était âgé de 28 ans.
Né le dimanche 4 janvier 1671 à Saint Malo (35)
Décédé le mardi 10 septembre 1720 à La-Vallée-en-Saint-Énogat
Professions : Corsaire du règne de Louis XV
 

Il a épousé à l'âge de 26 ans, le mardi 19 novembre 1697 à Saint Malo (35),
MALLET Bertranne Françoise.

7 enfants sont nés de cette union :
o SURCOUF Hélène Bertranne
Née le dimanche 11 octobre 1699 à Saint Malo (35).

o SURCOUF Laurence Angélique Pélagie
Née le jeudi 10 février 1701 à Saint Malo (35).

o SURCOUF Robert Charles - 7 -

o SURCOUF Bertrand Jacob - 8 -

o SURCOUF Henry André
Né le samedi 15 mai 1706 à Saint Malo (35).

o SURCOUF Hélène Laurence - 9 -

o SURCOUF Laurence Bertranne
Née le jeudi 19 mars 1711 à Saint Malo (35).


 

7. SURCOUF Robert Charles1 , N° 63736, Génération V

Fils de SURCOUF Robert II - 6 -, et de MALLET Bertranne Françoise. A sa naissance, son père était âgé de 31 ans.
Né le lundi 5 juin 1702 à saint Malo (35)
Décédé le mardi 28 septembre 1756 à saint Malo (35)
Professions : Sieur de la Maisonneuve, Armateur

 

Il a épousé à l'âge de 23 ans, le mardi 6 novembre 1725 à saint Malo (35),
PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Françoise Charlotte Marguerite, fille de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Charles, et de PATARD de LA CHERBONNIERE Marguerite.

6 enfants sont nés de cette union :
o SURCOUF Marguerite Marie - 10 -

o SURCOUF Bertranne Françoise - 11 -

o SURCOUF Robert Charles Bertrand - 12 -

o SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -

o SURCOUF Julienne Guillemette - 14 -

o SURCOUF Bertranne - 15 -

1 Note Générale :
Contrat de 1739 :
contrat d’achat d’une maison rue des Bas Sablons à Saint-Servan 9-6-1739 par Robert SURCOUF 9 juin 1739 Saint-Servan  Inventorié et côté G 10 pièce
signé MAHEUX

L'an 1739 le 9ème jour du mois de juin aux trois heures de l'après-midi y par-devant nous soussignés notaires du roi gardes nobles et apostoliques héréditaires établis et résidant en la ville de Saint-Malo, fut présent le sieur Robert SURCOUF négociant demeurant en cette ville de Saint-Malo paroisse et diocèse du dit lieu, lequel nous a dit que par contrat judiciaire émané de la juridiction des Réguaires et du vénérable chapitre de Saint-Malo du 20 mars dit an 1739 infirmé et enregistré à Saint-Malo le 2 avril par GRONN qui a reçu la somme de 205 Livres 19 Sols 5 Deniers, il est demeuré adjudicataire des héritages vendus par dame Julienne GUERET veuve et communière de feu Jacques MALLET sur des domaines faisant et agissant tant en son propre nom que comme et en qualité de tutrice et garde des enfants mineurs issus de leur mariage, héritiers purs et simples de leur père, les dits héritages situés en la paroisse de Saint-Servan rue des Bas Sablons, diocèse de Saint-Malo, pour et moyennant la somme de 13010 Livres, et voulant en prendre possession réelle, il nous a requis de nous y transporter, auquel réquisitoire déferant nous dits notaires nous sommes, de nos études, transportés de compagnie du dit sieur SURCOUF en la dite paroisse de Saint-Servan rue des Bas Sablons, où étant et ayant entré dans la maison principale mentionnée au dit contrat judiciaire du 20 mars dernier, donnant sur la dite rue des Bas Sablons le dit sieur SURCOUF a dans tous les appartements qu'elle contient ouvert et fermé les portes et les fenêtres, et dans la salle basse faisant le rez-de-chaussée fait feu et fumée, bu et mangé, et ensuite nous sommes transportés dans les autres appartements d'une maison en plomb joignante dans lesquels ainsi que dans les autres décrits au dit contrat le dit sieur SURCOUF a également ouvert et fermé les portes et les fenêtres, fait feu et fumée, bu et mangé, et dans les cours et jardin planté de plante circuité (1) et environné (2) et généralement dans tous les endroits dépendant de la dite vente fait tous autres actes dénotant une vraie et paisible prise de possession que le dit sieur SURCOUF a accepté sans trouble ni empêchement de personne, de tout quoi nous lui avons rapporté acte sous seing et les nôtres les dits jour et an que devant, ainsi signés SURCOUF, LOUVEL et NOREL notaires royaux et en marge est tout contrôlé à Saint-Malo le 23 juin 1739. Reçu 69 Livres 12 Sols et enregistré les dits jours et an aux décrets volontaires Registre 5ème folio 64 Recto pour quoi reçu 45 Sols sans préjudice des 2 Deniers pour Livres en cas de bannies (3) afin d'appropriement (4). Signé GRONN
signé NOREL signé LOUVEL
notaire royal notaire royal

(1) qui est disposé autour, qui fait le tour.
(2) complètement entouré.
(3) actions de publier une annonce officielle et publique.
(4) se disait dans l'ancienne juridiction de Bretagne, de certains moyens pour s'assurer la propriété d'un bien


 

8. SURCOUF Bertrand Jacob, N° 63731, Génération V

Fils de SURCOUF Robert II - 6 -, et de MALLET Bertranne Françoise. Décédé le jeudi 30 septembre 1751


 

9. SURCOUF Hélène Laurence, N° 63744, Génération V

Fille de SURCOUF Robert II - 6 -, et de MALLET Bertranne Françoise. A sa naissance, son père était âgé de 38 ans.
Décédée le mardi 10 septembre 1776
Née le jeudi 27 juin 1709 à saint Malo (35)


 

10. SURCOUF Marguerite Marie, N° 111532, Génération VI

Fille de SURCOUF Robert Charles - 7 -, et de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Françoise Charlotte Marguerite. A sa naissance, son père était âgé de 26 ans.
Née le lundi 24 janvier 1729

Unie avec GARNIER François Marie.

3 enfants sont nés de cette union :
o GARNIER Charles-Marie

o GARNIER François-Marie

o GARNIER Marie-Anne - 16 -


 

11. SURCOUF Bertranne Françoise, N° 111521, Génération VI

Fille de SURCOUF Robert Charles - 7 -, et de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Françoise Charlotte Marguerite. Décédée le mercredi 1er août 1810

Unie avec GAILLARD Nicolas.


 

12. SURCOUF Robert Charles Bertrand, N° 111523, Génération VI

Fils de SURCOUF Robert Charles - 7 -, et de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Françoise Charlotte Marguerite. A sa naissance, son père était âgé de 30 ans.
Né le jeudi 28 mai 1733
Professions :
Corsaire
 

Il a épousé à l'âge de 55 ans, en janvier 1789,
PERRÉE du COUDRAY Reine Cécile.

1 enfant est né de cette union :
o SURCOUF Luc-Robert


 

13. SURCOUF Charles Joseph Ange, N° 63726, Génération VI

Fils de SURCOUF Robert Charles - 7 -, et de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Françoise Charlotte Marguerite. A sa naissance, son père était âgé de 37 ans.
Né le dimanche 2 août 1739 à Saint Malo (35)
Décédé le dimanche 18 janvier 1818
Professions : Sieur de boisgr

Il a épousé à l'âge de 24 ans, le mercredi 1er août 1764 à Saint Malo (35),
TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne, fille de TRUCHOT DE LA CHESNAIE ; TRUCHOT de LA CHESNAYS Nicolas Joseph, et de de PORCON de LA BARBINAIS Guillemette. A sa naissance, sa mère était âgée de 38 ans.
 

9 enfants sont nés de cette union :
o SURCOUF Charles Joseph Robert - 17 -

o SURCOUF Rose Françoise Angélique
Née le lundi 13 avril 1767 à saint Malo (35).

o SURCOUF Bertrand Joseph - 18 -

o SURCOUF Nicolas Auguste - 19 -

o SURCOUF Yves Nicolas - 20 -

o SURCOUF Robert - 21 -

o SURCOUF Joseph Marie - 22 -

o SURCOUF Rose Hélène
Née le jeudi 26 octobre 1780 à Cancale (35).

o SURCOUF Noël Nicolas - 23 -


 

14. SURCOUF Julienne Guillemette, N° 111527, Génération VI

Fille de SURCOUF Robert Charles - 7 -, et de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Françoise Charlotte Marguerite. A sa naissance, son père était âgé de 42 ans.
Née le dimanche 25 octobre 1744

Unie avec GARNIER DESMORIERS Guillaume-Hyacinthe.


 

15. SURCOUF Bertranne, N° 111529, Génération VI

Fille de SURCOUF Robert Charles - 7 -, et de PITOT de LA BEAUJARDIÈRE Françoise Charlotte Marguerite. A sa naissance, son père était âgé de 60 ans.
Née le samedi 3 juillet 1762

Unie avec POTIER de LA HOUSSAYE Thomas-Marie.

1 enfant est né de cette union :
o POTIER de LA HOUSSAYE Joseph-Marie


 

16. GARNIER Marie-Anne, N° 111536, Génération VII

Fille de GARNIER François Marie, et de SURCOUF Marguerite Marie - 10 -.

Unie avec VILLARS Jean-Baptiste.

17. SURCOUF Charles Joseph Robert, N° 63737, Génération VII

Fils de SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -, et de TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 25 ans et 18 ans.
Né le lundi 10 juin 1765 à Saint Malo (35)
Professions :
Corsaire

Uni avec OLLIVIER Louise Adélaïde.


 

18. SURCOUF Bertrand Joseph, N° 63732, Génération VII

Fils de SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -, et de TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 29 ans et 22 ans.
Décédé en 1770
Né le lundi 6 mars 1769 à Saint Malo (35)


 

19. SURCOUF Nicolas Auguste, N° 63729, Génération VII

Fils de SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -, et de TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 31 ans et 23 ans.
Né le lundi 27 août 1770 à saint Malo (35)
Professions :
Corsaire

Il a épousé à l'âge de 30 ans, en 1801,
FROMPY Josephine Marie.


 

20. SURCOUF Yves Nicolas, N° 63764, Génération VII

Fils de SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -, et de TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 32 ans et 25 ans.
Décédé en 1773
Né le dimanche 17 mai 1772 à saint Malo (35)


 

21. SURCOUF Robert1 , N° 63768, Génération VII

Fils de SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -, et de TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 34 ans et 27 ans.
Décédé le dimanche 8 juillet 1827 à saint Malo (35), Saint-Servan
Né le dimanche 12 décembre 1773 à saint Malo (35)
Professions :
Corsaire, Armateur

Il a épousé à l'âge de 53 ans, en juillet 1827,
BLAIZE de MAISONNEUVE Marie-Catherine.

 

1 Note Générale :
 

 

Robert SURCOUF
Le " Roi des Corsaires "

 

Né à St-Malo en 1773 d’un père armateur et d’une mère fille d’un capitaine de la Royale, Robert Surcouf descendant d’un Roi d’Irlande, mousse à 13 ans, part pour les Indes à 16 ans.
Capitaine Corsaire à 22 ans, il va mener pendant quelques années une guerre très active contre les navires de la Compagnie française des Indes dont son arrière-grand-père avait été co-fondateur.
Partant de l’île Maurice, alors appelée " Ile de France " ou de l’île Bourbon, aujourd’hui La Réunion, Robert Surcouf capturera en quelques années 47 navires dans ce triangle qui va de ces possessions françaises aux côtes de Sumatra en passant par le Golfe du Bengale.
Ses exploits les plus célèbres furent les prises des navires anglais ; Triton (1000 tonneaux, 26 canons et 150 hommes d’équipage) au large de l’Inde le 29 janvier 1796, par les 60 hommes de son navire, l’Emilie, puis le Kent (1200 tonneaux, 38 canons, 437 hommes d’équipage dont 150 fusilliers) pris à l’abordage le 7 octobre 1800 par les 150 hommes de la Confiance, bien petit navire (364 tonneaux) armé de 18 petits canons, face à sa proie.
La "Course " interdite, Robert Surcouf se mua en armateur et finit sa vie à St Malo en 1827.

-*----

Le Capitaine Surcouf qui a rempli les mers de l'Inde du bruit de ses exploits héroïques; sortit de l'Isle de France en août 1795, monté sur un bâtiment de 200 tonneaux, armé de deux canons n'ayant que 20 hommes d'équipage. Comme il arrivait à la rade de l'Isle Sainte-Anne, il rencontra 3 bâtiments anglais chargés de riz, qu'escortait un petit bâtiment plus fort que le sien; il force ce dernier à ce rendre et s'empare du convoi. Glorieux de sa prise, il rentrait à l'Isle de France, lorsqu'il signale un gros bâtiment de guerre anglais portant 26 canons de 12 et 150 hommes d'équipage. Il fallait vaincre ou se rendre. Surcouf alors supplée à la force par l'adresse; il fait cacher son faible équipage, se montre seul sur le pont et s'approche du bâtiment; mais au moment ou le capitaine ennemi croit recevoir un prisonnier, une décharge de mousqueterie renverse autour de lui une partie de son équipage. Les Français se relèvent; le signal de l'abordage est donné. Surcouf s'élance sur le pont ennemi suivi de ses braves; le capitaine Anglais tombe mort, 50 de ses compagnons sont blessés, 10 tués; les autres se rendent à discrétion.

Surcouf n'ayant point de lettres de marque, ses prises furent confisquées au profit du Gouvernement; mais elles lui furent restituées à titre de récompense. Le 6 octobre 1801 se trouvant sur les brasses du Bengale, à la hauteur de la rade de Balassor et n'ayant encore qu'un bâtiment armé de 160 hommes et 20 pièces de canon de petit calibre, Surcouf s'empara du vaisseau anglais le Kentle Kent de 357 hommes et 26 canons de 18. Le capitaine Revington fut tué et le Général St John fait prisonnier; l'ennemi perdit en outre 80 hommes tués ou blessés, et nous n'en eumes que 14 hors de combat. Le capitaine Surcouf est aujourd'hui membre de la Légion d'Honneur

Texte tiré de la gravure : "Robert Surcouf 1812. A Paris Bureau de l'Auteur des Fastes de la Nation française "

-*--------

 

Robert Surcouf (1773-1827)

 

 

Corsaire malouin, Robert Surcouf fut davantage connu de l'imagerie populaire française pour ses hauts faits d'armes contre des vaisseaux anglais que pour sa large participation à la traite négrière.

De 1795 à 1800, il pratiqua la traite en dépit de l'abolition de l'esclavage par le décret du 16 pluviôse an II (4 février 1794) . Les bénéfices obtenus doivent également être ajoutés à ceux de la course, dont il est connu qu'ils furent ensuite investis dans d'autres opérations qui permirent à Surcouf de devenir un riche armateur.

Le régime de la Restauration, mis en place en 1815 après la défaite napoléonienne de Waterloo, était d'autant plus favorable à l'abolition de la traite qu'il voulait plaire aux Anglais. Cela n'empêcha pas Surcouf d'envoyer le 15 août 1815 l'Affriquain, vaisseau de 212 tonneaux, vers l'Angola. Surcouf était également colonel de la Garde Nationale de Saint-Malo et on imagine mal la dénonciation d'un héros aussi illustre au nom d'une loi inspirée par la Perfide Albion, objet phobogène traditionnel des marins français.

La marine britannique saisit alors trois vaisseaux français de Nantes et du Havre. Au ministère de la marine, une certaine indécision laissa accroire que la traite pouvait continuer. Curieusement, le ministre français de la marine, fut, pendant quelques temps le marquis de Jaucourt, neveu de celui qui avait autrefois rédigé l'article consacré à la traite dans l'Encyclopédie.

Au total, Surcouf arma au moins trois expéditions de traite clandestine commandées par le capitaine Pottier, à bord du vaisseau Adolphe, dont on ne sait s'il était appelé ainsi pour railler Benjamin Constant, abolitionniste et auteur d'un roman dont Adolphe était le titre. A vrai dire, d'après un descendant de Surcouf, il s'agit plutôt et plus simplement du prénom du fils du célèbre corsaire-négrier.

En 1816, 36 vaisseaux de traite appareillèrent de France pour les côtes d'Afrique, du Cap Vert à l'Angola et de Madagascar à Zanzibar. La saisie, en 1817, du Louis de Nantes qui cinglait vers la Martinique entraîna la condamnation de son capitaine par un tribunal de Sierra Léone. Bien avisé, celui-ci en appela à la cour de l'amirauté britannique qui lui donna gain de cause. La marine britannique reçut l'ordre de ne plus saisir les vaisseaux français. Les officiers de sa majesté obéirent à contre-cœur. C'était un plaisir bien compréhensible pour eux que de continuer d'entreprendre des actions contre les Français, bien que les Bourbons fussent de retour à Paris...

-*-----------------------------

Robert Surcouf est né en décembre 1773 à Saint-Malo. Originaire de La Hague, il compte plusieurs corsaires parmi ses ancêtres. Pourtant ce n'est pas à la mer qu'on le destine, il reçoit la tonsure et entre au séminaire. Mais au petit Robert de 13 ans on n'impose pas sa volonté : après les avoir passablement bousculés, il quitte les prètres chargés de son éducation et décide de rejoindre des maîtres autrement robustes : les bateaux.

A 15 ans, il se porte volontaire pour le commerce avec les Indes, à 18 il est déjà lieutenant mais préfère quitter la Marine de guerre, sans doute désireux de se retrouver seul maître à bord. Ce n'est pas une période très favorable pour la course la Convention veut l'interdire, les équipages sont difficiles à recruter, les armateurs manquent et l'Etat ne donne plus d'argent pour financer la construction des bâtiments. Pourtant, avec toute la violence et la générosité de son caractère. Surcouf se lance dans l'aventure avant même d'avoir pu obtenir une lettre de marque, ce qui lui vaut la confiscation de ses premières prises. Un jour il ordonne même à son équipage de jeter par-dessus bord des barils d'or préférant perdre sa part plutôt que d'en donner la moitié au fisc, ce faiseur de chicanes.

Bien que fructueux, ses voyages sont aussi périlleux et nombreux. En 1801, il se fixe à Saint Malo, se marie et gère sa coquette fortune. Il a la passion de la mer et de l'aventure mais n'en est pas l'esclave. Il reste six ans à terre, et ce bien que Napoléon vienne en personne lui proposer, en 1803, une commission de capitaine de vaisseau et le commandement d'une escadre. Surcouf refuse parce qu'on ne lui accorde pas l'indépendance de manoeuvre totale qu'il réclame. Il ne manque pas cette occasion de faire devant le futur empereur un fervent plaidoyer en faveur de la course, arme bien plus efficace qu'une flotte armée dans la guerre contre l'Angleterre qui, selon lui, doit être économique. Il semble que Napoléon l'ait entendu puisqu'il choisira en 1805 la formule du blocus et ne fera rien contre la course en dehors de quelques déclarations humanitaires de circonstance.

Après un repos de six ans, Surcouf se fait construire un trois mâts, Le Revenant et reprend la mer. Il semble un peu assagi, mais reste impétueux, ignorant la contrainte, qu'il suive le mouvement de son cœur en laissant vie sauve et liberté à un négrier pris sans autorisation, ou qu'il se laisse emporter et affronte le gouverneur d' lle de France en débarquant de force des passagers qu'on voulait lui imposer.

De retour à terre. il s'installe définitivement à Saint-Malo, pourvu d'une solide fortune et d'un titre de baron. Il meurt le 8 juillet 1827. C'est par mer, entouré de plus de cinquante canots, qu'il gagne le cimetière de la ville.

D'après : L'agenda Marine 1997 (Edition Coeur de France 29, rue de Versailles 78150 Le Chesnay)

/////////////////////////////////////////////////////////////////

Robert Surcouf (marin) né à Saint-Malo en 1773 et décédé en 1827 à Saint-Malo. De 1795 à 1801 et de 1807 à 1809, il mena dans l'océan indien une redoutable guerre de course au commerce britannique, puis se retira à Saint-Malo, où il devint un très riche armateur.

Saint-Malo a bâti sa fortune en propulsant ses marins dans l’Histoire : l’histoire des grandes découvertes avec Jacques Cartier, l’histoire de l’économie des pêches avec ses terre-neuvas, l’histoire enfin des guerres qui ont opposé durant des siècles la France et l’Angleterre.

Ces guerres, les Malouins les ont menés à leur manière: la course. Une activité à la fois commerciale et militaire, qui permettait de renforcer, par des navires privés armés en guerre, la puissance de la Marine Royale. Les capitaines corsaires, titulaires d’une "lettre de marque" délivrée par le Roi (puis la jeune République et l’Empire), avaient mission d’attaquer les navires marchands battant pavillon ennemi, et de s’emparer de leur cargaison. A charge pour eux de la revendre, et de reverser une partie des bénéfices à l’Etat.

Saint-Malo a décidé de rendre hommage au plus fameux des corsaires, en reconstruisant le dernier navire armé par Surcouf : le "Renard".

Mousse à 13 ans, capitaine à 22, Robert Surcouf a taillé sa légende dans l’Océan Indien où l’Anglais se plaisait à croire qu’il naviguait en maître. Embarqué à bord de navires négriers et de ravitaillement, il accomplit son premier exploit en 1795, lorsque tout jeune capitaine de "Cartier", il prend à l’abordage un puissant navire marchand armé, le "Triton": à la tête de ses 18 hommes, il viendra à bout des 150 marins anglais, et traitera avec la plus grande politesse les passagères anglaises.

Sa réputation est faite. Elle grandira encore 5 ans plus tard avec la prise de "Kent", un vaisseau britannique 4 fois plus fort que sa petite goélette "la Confiance". Là encore, il l’emportera à 185 hommes contre 437. IL commande ensuite le trois-mâts "le Revenant". Nous sommes en 1808. C’est la fin de la course en Océan Indien. Surcouf a 35 ans et "raccroche" : l’aventure lointaine est terminée, il va vivre désormais à Saint-Malo sa vie d’armateur, en père de famille.

La course en Manche n’est plus ce qu’elle était. Les Anglais sont plus vigilants, les bénéfices diminuent. En 1812, Surcouf arme le " Renard ", un cotre de 20m rapide et manœuvrant, portant 10 caronades et 4 canons. Il en confie le commandement à Emmanuel-Yves Leroux-Desrochettes. A son bord, 61 hommes. Le 8 septembre 1813, le "Renard" rencontre près des côtes anglaise la goélette de guerre "Alphea", forte de 16 canons et autant de pierriers, et armée par 80 hommes d’élite. Le combat s’engage dans la nuit, meurtrier. Il demeure incertain, durant plusieurs heures, jusqu’au moment où une salve tirée par le cotre malouin atteint la réserve de poudre de la goélette qui explose et disparaît corps et biens.

Le " Renard ", durement éprouvé et mené par les 13 hommes demeurant valides, rallie Diélette, puis Saint-Malo. Il avait livré le dernier combat corsaire : quatre mois plus tard, la France abolissait la course. L’année suivante, Waterloo sonnait le glas de l’Empire. Robert Surcouf, riche armateur désormais pacifique mourra d’un cancer en 1827, à l’âge de 54 ans.

Le Renard, cotre corsaire construit en 1812 pour l’armateur Robert Surcouf. Reconstitution par le chantier Labbé à Saint-Malo.

Caractéristiques du Surcouff

Longueur de coque 19m (hors-tout 30m). Largeur 6m. Déplacement 70t. Surface de voilure 250m2. Artillerie 10 caronades et 4 canons. Budget 4.5MF

http://armorance.free.fr/surcouf1.htm

http://www.histoiredumonde.net/article.php3?id_article=244

+8 juillet 1827 (Saint-Servan)

A 26 ans, Robert Surcouf entre dans la Légende...

La prise du Kent


 

 

Prise du Kent par La Confiance de Surcouf
peinture de Louis Garneray vers 1850

"Voile à tribord !…»
« Est-il gros ? quel pavillon bat-il ?»
« Très gros ! C’est un Anglais ! un vaisseau de la Compagnie des Indes ! il semble lourdement chargé!"

C'est ainsi que discutent la vigie juchée tout en haut du mat et le capitaine du navire la Confiance. Nous sommes en 1800, le 31 août très exactement, au large de Calcutta dans l’Océan Indien à plus de 95 jours de mer de Saint Malo et de la France, en plein territoire anglais.La Confiance bat pavillon français, elle compte 130 hommes d’équipage et 6 petits canons.Son commandant s'appelle Robert Surcouf, il a 26 ans et il court les mers depuis l’âge de 15 ans; il a un caractère terrible, adore le danger et cherche l’aventure par tous les moyens.

Il est activement recherché dans les mers par les Anglais car il gêne par ses actes courageux le commerce entre les Indes et l'Angleterre. Ce jeune corsaire, en effet, depuis quelques années, ne cesse d'attaquer les navires anglais qui reviennent vers l'Angleterre les cales chargées de richesses en tout genre: or, épices, nourriture... Surcouf est devenu un véritable Robin des Bois des mers puisqu'il vole aux Anglais la nourriture pour la redistribuer dans l'île Bourbon ( île de la Réunion) où il habite et où menace la famine.Depuis la Révolution française, la France et l'Angleterre sont encore en guerre. Dans les lointaines colonies françaises, les Anglais ont décidé d'encercler avec leurs bateaux les îles françaises afin d'empêcher les Français de faire du commerce.

On compte sur le courageux Surcouf pour se rendre dans les îles voisines de l'île Bourbon afin de trouver du ravitaillement; mais trouvant plus pratique de s'attaquer directement à la marine de commerce anglaise chargée de victuailles en tout genre, Surcouf vole de victoires en victoires ne cessant de harceler les Anglais. Ces actes de piraterie finissent par menacer sérieusement le commerce britannique, la France fière de son corsaire jubile. La couronne britannique donne alors des ordres pour attraper le corsaire français.

C'est alors que l'aventure de la prise du Kent commence...

Imaginant les cales du navire anglais remplies de riz, de bois précieux, de soie et d’épices, Surcouf a les yeux qui brillent de joie ; malgré la taille et la puissance du vaisseau, il ordonne :

« Cap sur l’Anglais ! Faites forcer la voile ! Les hommes à leurs postes de combat ! »

Les hommes n'ont d'ailleurs pas le choix, le bateau Anglais a reconnu le bateau de Surcouf et fonce vers lui pour l'écraser.Tirant sa longue vue de son épais ceinturon, Surcouf déchiffre le nom du bateau. C’est le Kent un énorme vaisseau de la Compagnie des Indes armé pour la guerre.Les hommes de Surcouf courent s'armer pour l'abordage, chacun glisse dans sa ceinture une hache, un sabre et un poignard avant de saisir des lances, des pistolets ou des gourdins.Certains tiennent même un couteau entre les dents. Ainsi fortement armés, ils sont terrifiants...Au même moment un coup de canon part de l'avant du Kent; C’est le coup de semonce.

L’énorme navire de commerce anglais n’intimide pas les hommes de Surcouf. Ceux-ci ont une confiance aveugle dans leur capitaine ; ils le connaissent et admirent son courage et son intelligence à toute épreuve. La petite Confiance s'élance alors vers l'énorme Kent, celui ci, sûr de sa puissance, fonce vers le petit navire dans l'espoir de le couler... mais la manœuvre n'a pas fonctionné : au lieu d'entendre un craquement sinistre et de voir les débris du bateau joncher la mer, les Anglais ont la stupéfaction de voir les ennemis monter à bord en hurlant : "à l'abordage !!"

Le premier à prendre pied sur le vaisseau est un Noir nommé Bambou. Armé simplement d'une hache et d'un pistolet il s'est jeté du haut du grand mat au beau milieu des Anglais qui saisis de frayeur le laissent se frayer un sanglant passage à travers les matelots. Les Anglais sont affolés.

Robert Surcouf se jette à son tour dans la mêlée; La bataille fait rage: on entend les détonations des canons, des pistolets, les cliquetis des sabres et des épées, le coup sourd des haches, et les cris des combattants. C'est une pagaille indescriptible, mais notre héros continue à donner des ordres tout en bataillant "tirez les grenades ! Donnez du canon!". Soudain, le capitaine anglais s'effondre touché par une grenade. Il ne verra pas son pavillon tomber aux mains des Français..Surcouf, lui, a tout vu "le capitaine anglais est tué! Le navire est à nous ! Pas de quartier!"Les Anglais fuient sous le pont poursuivis par les Français qui s'empressent de fermer les panneaux sur eux. Mais le Second anglais, voyant la bataille perdue tente le tout pour le tout, il se précipite vers Surcouf dans l'espoir de le tuer; Heureusement, Bambou est là et d'un coup de lance, transperce l'Anglais.

"Le Kent est à nous ! Vive la France ! Vive la Nation !"

Bambou est acclamé par les corsaires français, et sera plus tard porté en triomphe pour son courage. Le lendemain, les deux bateaux mettent cap sur Ceylan, le débarquement des corsaires est un triomphe pour la population française surtout quand, en déchargeant le Kent, on y découvre un véritable trésor : de l'or et de l'argent en barre, des pierres précieuses magnifiques....

Le 31 du mois d'août...

L’audace et la férocité de Surcouf n’hésitant pas à attaquer un tel bateau est connue de tous. Sa renommée va s’étendre des mers aux océans jusqu'en Angleterre et fera trembler de peur les marins anglais. Afin que tous se souviennent de cet exploit extraordinaire, les matelots composent une chanson. Désormais, quand les Anglais verront apparaître les voiles du Corsaire Malouin, nombreux seront ceux qui se rendront sans même livrer bataille…La couronne d'Angleterre, furieuse et déconfite, met la tête de Surcouf à plus de 5 millions de francs...
"Ils me prisent bien haut mais ils ne m'ont pas encore..." dira Surcouf en apprenant la nouvelle.

La légende de Surcouf commence...


 

22. SURCOUF Joseph Marie, N° 63757, Génération VII

Fils de SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -, et de TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 37 ans et 29 ans.
Décédé en 1777
Né le vendredi 23 août 1776 à Cancale (35)


 

23. SURCOUF Noël Nicolas, N° 63765, Génération VII

Fils de SURCOUF Charles Joseph Ange - 13 -, et de TRUCHOT DE LA CHESNAIE Rose Jeanne Julienne. A sa naissance, ses père et mère étaient âgés de 47 ans et 40 ans.
Né le mercredi 27 décembre 1786 à saint Malo (35)
Professions :
Corsaire

Olivier le MENGNONNET (voir par exemple Dispense du 29/12/1687 entre Jean HUGON et Perrette FRASLIN)

Descendance de le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier

Nom et prénoms, Date et lieu de mariage Date et lieu de naissance et profession Date et lieu de décès
le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
|___le MENGNONNET Marguerite
|___x le PELLEY Thomas
|___|___le PELLEY Jeanne
|___|___x FRASLIN Nicolas
sgr des Prés
|___|___|___FRASLIN Perrette
|___|___|___ x 18/01/1688 Granville (50)
|___|___|___x HUGON Jean ° ../../1659
sieur du Pray
|___|___|___FRASLIN Marguerite
|___|___|___FRASLIN Thomas ° ../../1658
sgr du Moncel
x LAURENCE Marguerite
|___le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Colette + 09/02/1683 Granville (50)
|___ x 10/04/1622 Granville (50)
|___x HUGON Blaise
|___|___HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin ° ../../1623
sieur du Puy
|___|___x GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine ° ../../1624 + ../../1711
|___|___|___HUGON N
|___|___|___ x 02/02/1670 Granville (50)
|___|___|___x le PELLEY Jean ° ../../1646
Sieur des Fontenelles
|___|___|___HUGON Pierre ° ../../1650 + 01/02/1701 Granville (50)
sieur du Puy et du Prey, Marchand
|___|___|___ x 20/02/1676 Granville (50)
|___|___|___x BAILLON Marie
|___|___|___|___HUGON Gaud ° 25/08/1680 Granville (50) + 04/04/1732 Granville (50)
sieur du Puy
|___|___|___|___ x 24/02/1710 Granville (50)
|___|___|___|___x ORANGE Suzanne
|___|___|___|___HUGON Pierre ° ../../1690
sieur de Grandjardin
|___|___|___|___ x 03/02/1719 Granville (50)
|___|___|___|___x le ROSSIGNOL Suzanne
|___|___|___|___HUGON Nicolas
|___|___|___|___ x 27/02/1718 Granville (50)
|___|___|___|___x du HAMEL Marguerite
|___|___|___|___HUGON Perrette ° ../../1692
|___|___|___|___ x 09/02/1717 Yquelon (50)
|___|___|___|___x le PELLEY Ollivier
Sieur de la Barberie
|___|___|___|___HUGON Catherine
|___|___|___|___x le BOUCHER Antoine
|___|___|___|___HUGON Joseph ° ../../1696
sieur du Prey et du Puy
|___|___|___|___ x 21/06/1712 Granville (50)
|___|___|___|___x le MARIE Marie
|___|___|___HUGON Claude
Sieur de HauteHoulle
|___|___|___x COUSIN Marie
|___|___|___HUGON Colette
|___|___|___HUGON Perrine ° ../../1653
|___|___|___HUGON Jacques ° ../../1658
sieur du Grand-Jardin
|___|___|___ x 08/01/1689 Granville (50)
|___|___|___x ALLEAUME Julienne ° 19/01/1661 Granville (50)
|___|___|___HUGON Jean ° ../../1659
sieur du Pray
|___|___|___ x 18/01/1688 Granville (50)
|___|___|___x FRASLIN Perrette
|___|___|___HUGON Nicolas ° 30/11/1661 Granville (50)
sieur des Demaines
|___|___|___x JASLIN Marie
|___|___|___|___HUGON Jean ° 17/10/1689 Granville (50)
Sieur de demaines, Armateur
|___|___|___|___ x 06/05/1722 Avranches (50)
|___|___|___|___x de La PIGANNIÈRE Françoise Aimable Jacqueline
|___|___|___|___HUGON Gaud ° 06/08/1697 Granville (50) + 15/08/1752 Longueville (50)
sieur des Demaines, armateur à Granville
|___|___|___|___x BRIANT Augustina Cortès
|___|___|___|___HUGON Jeanne Marguerite ° 12/01/1702 Granville (50) + 12/11/1780 Granville (50)
|___|___|___|___ x 05/08/1725 Granville (50)
|___|___|___|___x QUINETTE Jean ° 28/04/1704 Granville (50) + 31/05/1779 Granville (50)
Sieur de la Hogue, armateur, négociant, secrétaire en la Grande Chancellerie en
|___|___|___HUGON François ° 16/10/1664 Granville (50) + 04/05/1739 Granville (50)
Sieur de la Noe, Echevin, commandant de la Patience en 1694/1697
|___|___|___ x ../../1692
|___|___|___x JASLIN Roberde
Cap[itain]e et P[ira]te?
|___|___|___|___HUGON Gaud ° 15/11/1710 Granville (50) + 15/06/1784 Granville (50)
sgr de la Noé, maire de Granville (mars 1759 - décembre 1761)
|___|___|___|___x CLÉMENT N
|___|___|___|___HUGON Françoise
|___|___|___HUGON Gaud Yves ° ../../1668 + 01/09/1720 Granville (50)
Sieur de Haute Houlle
|___|___HUGON Olive ° ../../1634
|___|___x ORANGE Lucas
|___|___|___ORANGE François ° 07/03/1660 Granville (50)
|___|___|___ x 03/03/1680 Granville (50)
|___|___|___x LOUVEL Jacqueline
|___|___|___|___ORANGE Suzanne
|___|___|___|___ x 24/02/1710 Granville (50)
|___|___|___|___x HUGON Gaud ° 25/08/1680 Granville (50) + 04/04/1732 Granville (50)
sieur du Puy
|___|___HUGON Perrette
|___|___x le BRETON Nicolas
|___|___|___le BRETON Marie ° ../../1644
|___|___|___ x 30/01/1670 Granville (50)
|___|___|___x COURAYE Jacques ° ../../1645
Sieur du PARC (seigneur)
|___|___|___|___COURAYE Thomas ° ../../1675
sgr du Parc
|___|___|___|___ x 06/12/1699 Granville (50)
|___|___|___|___x LOUVEL Jeanne
|___|___|___|___ x 11/02/1714 Granville (50)
|___|___|___|___x le VIRAIS Françoise
|___|___|___|___COURAYE Jacques
|___Le MENGNONNET Suzanne
|___x YSET Jean
|___|___YSET Barbe
|___|___x le PELLEY Olivier
|___|___|___le PELLEY Jacques
|___|___|___ x 06/01/1683 Granville (50)
|___|___|___x BAILLON Barbe
|___|___|___|___le PELLEY Ollivier
Sieur de la Barberie
|___|___|___|___ x 09/02/1717 Yquelon (50)
|___|___|___|___x HUGON Perrette ° ../../1692
|___|___|___le PELLEY Pierre ° ../../1648
Sieur des cerisiers

 

Annexes

Gaud Amable HUGON (notes)

Gaud Amable HUGON2, baron, voit le jour à Granville en 1783. Marin d’exception, il s’engagea comme mousse à douze ans sur un bâtiment de l’État.

Il est promu Lieutenant de vaisseau en 1810, capitaine de frégate en 1819, gouverneur de Gorée en 1823, capitaine de vaisseau en 1825, il se distingua à la bataille de Navarin, et reçut la direction des navires de transport lors de l’expédition contre Alger en 1830.

On le nomma contre-amiral en 1831 et, à la tête de l’escadre de Toulon, il purgea l’Archipel de la Mer Égée des pirates qui l’infestaient.

Ce fut lui qu’on envoya en 1840 dans les eaux de Constantinople, afin de contrebalancer l’influence de l’Angleterre et de la Russie.

Nommé bientôt après vice-amiral, puis membre du Conseil d’Amirauté, il ne s’occupa plus que de travaux d’organisation, et prit une part importante à la formation de la marine à vapeur. Il entra au Sénat en 1852.

Le vice amiral Hugon est décédé à Paris en 1862, il repose dans la 58e division.
 

31 déc 1840 Baron HUGON3 (Gaud-Amable) (1783-1862): Grand Officier (20/08/31). 01/03/31 contre-amiral.

-------------------------------


 

HUGON Gaud Aimable (baron) né le 31/1/1783 à Granville (Manche) ;
Enseigne de vaisseau (1805) ; Lieutenant de vaisseau (1810) ; Capitaine de vaisseau (1826),
 il commande la frégate « Armide » de 1826 à 1829 ;
Il mène les 500 navires de transport du Corps expéditionnaire à la conquête d’Alger (1830) ; Commandant des stations du Tage puis du Levant (1831-1834) ;
Président du Conseil des Travaux (1837) ;
Vice-amiral (1840) commandant l’escadre de la Méditerranée ;
Sénateur (1/1852) ; Grand-croix de la LH et du Sauveur de la Grèce ;
Chevalier de St Louis, de Ste Anne de Russie, du Bain ;
Mort le 1/12/1862 à Paris.
Cimetière du Père-Lachaise 58ème div., av. circulaire 3ème ligne (Paris 20ème).
Portrait et photo de la tombe.
 


 

Pages 910 et 911 du Dictionnaire universel des contemporains  De Gustave Vapereau Collaborateur Gustave Vapereau Publié 1858 Hachette, France 1802 pages Original issu de Université d'Oxford Numérisé (google books) le 23 jan 2007
Bas page 910 Haut page 911






 

 

Les HUGON (capitaines et armateurs)
relevés dans les navires en partance de Grandville vers Terre Neuve classés par année (relevé non exhaustif)

 

Navire Capitaine Propriétaire/armateur
Annotations

1722 Le Marquis de St Denis, Gaud HUGON,26 ans fils de Jean

1722 Le Thomas d’Aquin, Joseph HUGON, 35 ans fils de Pierre pour L’Isle Royale

1722 La Reyne des Anges , Nicolas HUGON Clozets, 22 ans fils de François

1722 Le Bon, Pierre HUGON, 32 ans fils de Pierre

1722 La Paix, Nicolas HUGON, 28 ans fils de Pierre
 

1723 L’Elizabeth ,Gaud HUGON,,48 a fils de Pierre

1723 Le Jean ,Gaud HUGON,,27 ans fils de Jean

1723 La Reyne des Anges , Nicolas HUGON, De La Noé Hugon,22 ans fils de François
note : Nicolas Hugon signe Des Clozets Hugon

1723 Le Thomas d’Aquin ,Joseph HUGON,,36 ans fils de Pierre

 

1724 Le Jean Hester ,Joseph HUGON,,37 ans fils de Pierre

1724 le Jean, Gaude HUGON, Gaude HUGON,29 ans fils de Jean capitaine
 

1724 Le Jean François ,Pierre HUGON,,34 ns fils de Pierre

1724 Le Bon ,Gilles HUGON, Pierre et Gilles HUGON, 31 ans fils de Gaud

1724 La Françoise ,Jean HUGON, Des Demaines HUGON,34 ans fils de Nicolas

1724 La Paix ,Gaud HUGON, Des Demaines HUGON,27 ans fils de Nicolas

1724 La Conception ,Jean HUGON, Des Demaines HUGON,29 ans fils du propriétaire Jean HUGON Des Demaines HUGON

 

1725 La Paix de Granville allant Gaspée Terre Neuve appartenant à Monsieur des Demaines Hugon

1725 La Conception allant à la Gaspée, Terre Neuve appartenant à Monsieur des Demaines Hugon armé à la part de Grandville par le dit sieur sous le commandement du capitaine Jean HUGON pour aller à Gaspée faire pesche des morues

Jean HUGON Grandville 28, haut, brun Capitaine Fils de Jean, capitaine

1725 La Marie Françoise allant au Banc de Terre Neuveappartenant aux sieurs de la Cour Hugon et Bellet

1725 Le Jean François, Pierre HUGON, 35 ans fils de Pierre

1725 Le Joseph, Joseph HUGON, De La Noé HUGON,36 ans fils de Pierre

1725 La Reyne des Anges, Nicolas HUGON Clozets, De La Noé HUGON,24 ans fils de François

1725 La Conception, Jean HUGON, Des Demaines HUGON,29 ans fils du propriétaire Jean HUGON Des Demaines HUGON

1725 L’Elizabeth, Gaud HUGON, Gilles et Pierre HUGON,40 a fils de Pierre

1726 Le Jean allant aux bancs de Terre Neuve

Navire Le Jean de Grandville du port de 70 tonneaux, armé de 0 canons, percé pour 0 tirant d’eau chargé 9 pieds non chargé 7 pieds, 2 ponts, 1 gaillard appartenant à sieur Gaud Hugon La Cour

... Signé par Françoise Longueville, épouse de Gaud HUGON la Cour.


1726 l' Elizabeth allant au Banc appartenant aux Sieurs Gilles et René Hugon

1726 La Sirenne allant au Bancappartenant aux Mr Des Demaines Hugon

1726 Le Duc d’Aumont, Joseph HUGON, 37 ans fils de Pierre

1726 La Reyne des Anges, Nicolas HUGON, De La Noé Hugon,25 ans fils de François

1726 La Conception ,Gaud HUGON, Des Demaines HUGON,29 ans fils de Nicolas

La Conception : 1726   Propriétaire : Des Demaines HUGON Capitaine : Gaud HUGON, 29 ans, moyen, châtain,  fils de Nicolas, capitaine

 

1727 La Marguerite allant à Gaspée            Thomas HUGON Grandville 22, haut, brun Lieutenant 120 Fils de Jean,

1727 La Paix allant à Gaspée appartenant à Monsieur des Demaines HUGON sous le commandement du capitaine Gaud Hugon pour aller au banc à Gaspée faire la pesche

Gaud HUGON Grandville 29, moyen, chatain Capitaine Fils de Nicolas, Capitaine

 

1727 La Sirenne allant à Gaspée appartenant à Monsieur des Demaines Hugon

1727 L’Elizabeth allant au Banc appartenant aux Sieurs Gilles et Pierre Hugon

1727 Le François allant au Banc  sous le commandement du capitaine Jean Hugon pour aller au Banc faire la pesche aux morues

Jean HUGON Grandville 30 haut châtain capitaine Fils de Jean, capitaine

1727 La Marie Françoise allant au Bancappartenant aux Sieurs Le Virais et La Cour Hugon

1727 Le Jean allant au Banc  appartenant à Mr Gaud Hugon La Couraye

1727 La Paix ,Gaud HUGON, Des Demaines HUGON,29 ans fils de Nicolas

1727 Le François, Jean HUGON,,30 ans fils de Jean capitaine

1727 La Conception   Propriétaire : Des Demaines HUGON

 

1728 La Reyne des Anges allant à Gaspée sous le commandement du capitaine Nicolas Hugon

Nicolas Hugon Grandville 26, bas, chatain Capitaine Fils de François, Capitaine

Nicolas Hugon Grandville 30, moyen, brun Capitaine en second Fils de Pierre, Lieutenant
 

1728 Le François allant à Gaspé

Joseph Hugon Grandville 18, bas, chatain Volontaire Fils de François, Bourgeois

1728 La Françoise, Jean HUGON, Des Demaines HUGON,39 ans fils de Jean


1728 La Marie Françoise : Propriétaires : sieurs Le Virais et Lacour HUGON

1728 La Sirenne : Propriétaire : Des Demaines HUGON
 

1729 La Françoise allant à Gaspé appartenant à Mr des Demaines Hugon

Nicolas Hugon Grandville 31 moyen, brun Capitaine en second Fils de Pierre, Capitaine

 

1729 Le Cézard allant au Banc appartenant au Sieur Gaud Hugon la Cour

1729 La Marie Françoise :Propriétaires : Sieurs Le Virais et Lacour HUGON

1729 La Paix, Gaud HUGON, Des Demaines HUGON,31 ans fils de Nicolas

1729 Le François, Jean HUGON, 32 ans fils de Jean capitaine
 

1741 L’Aimable Françoise, Jean HUGON, Veuve Duparc HUGON,45 ans

1741 Le Joseph Marie, François Joseph HUGON, Joseph HUGON,26 ans

1741 Le Pierre André, Nicolas François HUGON, Dupré HUGON,25 ans pour Gaspé

1758 Le Comte de la Rivière allant en course (154 personnes en tout)


 

ETAT MAJOR

Les Sieurs Officiers


 

Jacques HUGON Grandville 25, moyen, chatain Volontaire Lieutenant

1764 La Françoise, armateurs Perrée Olympe et Dupuis Hugon, Capitaine Tanqueray

1772 La Sainte Louise, armateur L. Hugon, Capitaine Thélot

1772 Le Jean-Joseph, armateur Hugon de la Noé, Capitaine Le Pontois
 

1784 Le Zéphire, Armateur Hugon Grand Jardin, Capitaine Monnerie, constructeur Rogerie

 
 

 

Notes extraites du livre " Mercure de France "
publié en 1746

 
 

page 151 (année 1745)

 
 

page 153

 
 

page 154

 
   
 
 

À travers les registres4

 De Cyprien Tanguay

Publié 1886

 
 
 

Revue de l'Avranchin et du pays de Granville

Publié 1892

 

 
   
 

Publié 1902

 
  Publié 1906  
   
     

            Inventaire du chartrier de la famille de Morel

           De Rémy Villand

          Publié 1985

 

 

Grands notables du Premier Empire

De Alain Guillemin , François Dornic, Jean Martin, Guy Chaussinand -Nogaret, Louis Bergeron
, Centre de recherches historiques (ParisCollaborateur Guy Chaussinand-Nogaret , Jean Martin, François Dornic, Louis Bergeron , Alain Guillemin

Publié 1986 CNRS

En tête du titre: Centre National de la Recherche Scientifique (R.C.P. no 327). École des Hautes Études en Sciences Sociales (Centre de Recherches Historiques).

   
 

 

Dispense de consanguinité HUGON x Le PELLEY

 

 

Détail de la dispense N° 820

 

Référence :

Disp50/820

Date :

1717-01-13

Diocèse :

Coutances

Ville(s) :

Granville, Yquelon

Suppliants :

Olivier LE PELLEY et Perrette HUGON

Dispense :

Dispense du quatrième degré de consanguinité.

Mariage célébré à Yquelon le 9 février 1717.

Olivier LE MENGNONNET est souche commune. Il a eu deux filles, Suzanne et Collette.

Suzanne LE MENGNONNET épouse Jean YSET, d'où :

Barbe YSET, mariée, à Granville le 23 mai 1655, avec Olivier LE PELLEY, fils d'Olivier, d'où :

Jacques LE PELLEY, marié, à Granville le 6 janvier 1683, avec Barbe BAILLON, fille de Louis et de Barbe THOMAS, d'où :

Olivier LE PELLEY, sieur de la Barberie, le suppliant.


Collette LE MENGNONNET, décédée à Granville le 9 février 1683, épouse, à Granville le 10 avril 1622, Blaise HUGON, d'où :

Gaud Trémelin HUGON, marié, à Granville le 26 novembre 1644, avec Catherine GODEFROY, fille de Jean et de Perrine BAILLON ( elle-même fille de Pierre BAILLON et d'Olive LE MENGNONNET, autre fille d'Olivier ), d'où :Pierre HUGON, sieur du Puis, né vers 1652, marié, à Granville le 20 février 1676, avec Marie BAILLON, née vers 1655, fille de Pierre, sieur des Prairies, et de Marie DUPONT, d'où :

Perrette HUGON, 25 ans, la suppliante.

Temoins :

Pierre LE PELLEY, sieur des Cerisiers, environ 68 ans, oncle paternel du suppliant,

Jacques LE PELLEY, sieur des Jonquets, environ 33 ans, parent et allié du suppliant,

Joseph HUGON, sieur du Pré, environ 21 ans, parent et allié très proche des suppliants ( fils de Pierre ( lui-même fils de Gaud Trémelin et de Catherine GODEFROY ) et de Marie BAILLON ( elle-même fille de Pierre, sieur des Prairies, et de Marie DUPONT )),

Pierre HUGON, sieur de Grand-Jardin, 27 ans, parent et allié très proche de la suppliante ( frère de Joseph, sieur du Pré ).

Source(s) :

dispenses ; RP Granville, Yquelon

Cette dispense à été déposée le 31/01/2003 par JJ BREGUET.

 
 

D'où l'on déduit:

Ascendance complète de le PELLEY Fictif, 1

Nom et prénoms,profession,Date et lieu de Mariage Date et lieu de naissance Date et lieu de Décès

Génération I

1 le PELLEY Fictif

Génération II

2 le PELLEY Ollivier
2 Sieur de la Barberie
3 x 09/02/1717 Yquelon (50)
3 HUGON Perrette ° ../../1692

Génération III

4 le PELLEY Jacques
5 x 06/01/1683 Granville (50)
5 BAILLON Barbe

6 HUGON Pierre ° ../../1650 + 01/02/1701 Granville (50)
6 sieur du Puy et du Prey, Marchand
7 x 20/02/1676 Granville (50)
7 BAILLON Marie

Génération IV

8 le PELLEY Olivier
9
9 YSET Barbe

10 BAILLON Louis
11
11 THOMAS Barbe

12 HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin ° ../../1623
12 sieur du Puy
13
13 GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine ° ../../1624 + ../../1711

14
BAILLON Pierre
14 Sieur des Prairies, bourgeois de Granville
15
15 DUPONT Marie

Génération V

16 le PELLEY Olivier, Ollivier

18 YSET Jean
19
19 Le MENGNONNET Suzanne

24 HUGON Blaise
25 x 10/04/1622 Granville (50)
25 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Colette + 09/02/1683 Granville (50)

26
GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Jean
26 sgr des Landelles

Génération VI

38 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
39
39 LAURENCE Marguerite

48 HUGON N

50 = 38 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
51 = 39
51 = 39 LAURENCE Marguerite


 

 

Dispense du 25/01/1788 entre Pierre FORTERIE (de la) et Thérèse HUGON
 

(Dernière modification le 16/12/2006)

Référence :

6124

Date :

25/01/1788

Suppliants :

Pierre FORTERIE (de la) et Thérèse HUGON

paroisse(s) :

Granville

Dispense :

                   Jacques TAPIN
                   x Marie LE MARIE
       |                                      |
 Marie Françoise TAPIN                  Marie TAPIN
 x Jacques Alexandre de LA FORTERIE     x Jean BAILLON
       |                                xx Mathieu LUCAS      
 Jacques Nicolas de LA FORTERIE             xx|
 x Marie Louise Françoise GOSSELIN      Julienne LUCAS
       |                                x Thomas HUGON
 Pierre Jacques François                      |    
 de LA FORTERIE, 27 ans                 Louis HUGON
                                        x Julienne Jeanne Félicité
                                        GANNE
                                              |
                                        Thérèse Aimable HUGON
                                        21 ans

Temoins :

Jacques de la FORTERIE, officier navigateur, 23 ans, frère du suppliant,
Louis HUGON, négocaint à Granville, 20 ans, frère de la suppliante,
Guillaume Jacques LEPRON de la FOSSARDIERE, procureur du Roi aux juridictions 
de Granville, 40 ans, ( marié avec Adélaïde Madeleine FERRAND ), 
Jean François Pierre JOURDAN, capitaine de navire, non parent.

Déposée par :

François BOUQUEREL

Source(s) :

Jean-Jacques BREGUET

Informations :

Mariage célébré à Granville le 29/01/1788.
 

D'ou l'on déduit:

Ascendance complète de de LA FORTERIE Fictif, 1

Nom et prénoms, profession, Date et lieu de Mariage Date et lieu de naissance Date et lieu de Décès

Génération I

1 de LA FORTERIE Fictif

Génération II

2 de LA FORTERIE Pierre Jacques François ° ../../1761
3 x 29/01/1788 Granville
3 HUGON Thérèse Amable ° ../../1767 Granville (50)

Génération III

4 de LA FORTERIE Jacques Nicolas
5
5 GOSSELIN Marie Louise Françoise

6 HUGON Louis
6 sieur de Hautmesnil
7
7 GANNE Jeanne Julienne Félicité

Génération IV

8 de LA FORTERIE Jacques Alexandre
9
9 TAPIN Marie Françoise

12 HUGON Thomas
12 Capitaine de navire
13 x 08/03/1732 Granville (50)
13 LUCAS Julienne

Génération V

18 TAPIN Jacques
19
19 le MARIÉ Marie

24 HUGON Jean
24 Sieur de Hautmesnil
25
25 BAILLON Marie

26 LUCAS Mathieu
27
27 TAPIN Marie

Génération VI

54 = 18 TAPIN Jacques
55 = 19
55 = 19 le MARIÉ Marie


 

  Dispense du 18/12/1688 entre Jacques HUGON et Julienne ALLEAUME  
 

(Dernière modification le 18/12/2006)

Référence :

1800

Date :

18/12/1688

Suppliants :

Jacques HUGON et Julienne ALLEAUME

paroisse(s) :

Granville

Dispense :

             Olivier LE MENGNONNET
       |                                |
 Olive LE MENGNONNET            Perrette LE MENGNONNET
 x Pierre BAILLON               x Pierre SALMON
       |                                |
 Perrine BAILLON                Marie SALMON
 x Jean GODEFROY                x Jean LE BOUCHER
       |                                |     
 Catherine GODEFROY             Julienne LE BOUCHER
 x Gaud Trémelin HUGON          x Olivier ALLEAUME
       |                                |
 Jacques HUGON                  Julienne ALLEAUME
 30 ans                         28 ans

Temoins :

Jean GODEFROY, sieur de la Pallière, marchand, 34 ans, frère en loi du 
suppliant ( fils d'Antoine, sieur de la Pallière, et de Catherine LEVESQUE, il 
avait épousé, à Granville le 29 janvier 1681, Perrine HUGON, née vers 1653, 
fille de Gaud Trémelin et de Catherine GODEFROY ),
Catherine LEVESQUE, 68 ans, veuve d'Antoine GODEFROY, sieur de la Pallière,
Marie SALMON, 84 ans, veuve de Jean LE BOUCHER, ayeule de la suppliante.

Déposée par :

François BOUQUEREL

Source(s) :

Jean-Jacques BREGUET

Informations :

Mariage célébré à Granville le 08/01/1689.

 

 

D'ou l'on déduit:

Ascendance complète de HUGON Fictif, 1

Nom et prénoms,profession,Date et lieu de Mariage Date et lieu de naissance Date et lieu de Décès

Génération I

1 HUGON Fictif

Génération II

2 HUGON Jacques ° ../../1658
2 sieur du Grand-Jardin
3 x 08/01/1689 Granville (50)
3 ALLEAUME Julienne ° 19/01/1661 Granville (50)

Génération III

4 HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin ° ../../1623
4 sieur du Puy
5
5 GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine ° ../../1624 + ../../1711

6
ALLEAUME Olivier
6 sgr de la Cointrie

Génération IV

8 HUGON Blaise
9 x 10/04/1622 Granville (50)
9 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Colette + 09/02/1683 Granville (50)

10
GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Jean
10 sgr des Landelles
11
11 BAILLON Perrine

13 le BOUCHER Julienne

Génération V

16 HUGON N

18 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
19
19 LAURENCE Marguerite

22 BAILLON Pierre
23
23 le MENGNONNET Olive

26 le BOUCHER Jean
27
27 SALMON Marie

Génération VI

46 = 18 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
47 = 19
47 = 19 LAURENCE Marguerite

54 SALMON Pierre
55
55 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Perrette

Génération VII

110 = 18 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
111 = 19
111 = 19 LAURENCE Marguerite


 

 

Dispense du 29/12/1687 entre Jean HUGON et Perrette FRASLIN

 
 

(Dernière modification le 18/12/2006)

Référence :

1801

Date :

29/12/1687

Suppliants :

Jean HUGON et Perrette FRASLIN

paroisse(s) :

Granville

Dispense :

             Olivier LE MENGNONNET
       |                                |
 Colette LE MENGNONNET          Marguerite LE MENGNONNET
 x Blaise HUGON                 x Thomas LE PELLEY
       |                                |
 Gaud Trémelin HUGON            Jeanne LE PELLEY
 x Catherine GODEFROY           x Nicolas FRASLIN
       |                                |     
 Jean HUGON                     Perrette FRASLIN
 28 ans                         20 ans

Temoins :

Jean LEVESQUE, sieur de Beaubrians, 52 ans, marchand, bourgeois de Granville, 
époux de Jeanne BAILLON, fille de Pierre et d'Olive LE MENGNONNET, elle-même, 
également, fille d'Olivier,
Hervé HECARD, 57 ans, prêtre, vicaire de Granville,
François LE PELLEY, sieur des Monts, marchand, bourgeois de Granville, 45 ans, 
époux de Marie BAILLON, elle-même fille de Pierre et d'Olive LE MENGNONNET, 
soeur de Jeanne BAILLON, épouse de Jean LEVESQUE, et fille d'Olivier,
Thomas LE VIRAIS, marchand, bourgeois de Granville, 37 ans, parent de la 
suppliante au quatrième degré.

Déposée par :

François BOUQUEREL

Source(s) :

Jean-Jacques BREGUET

Informations :

Mariage célébré à Granville le 18/01/1688.

 

 

D'ou l'on déduit :

Ascendance complète de HUGON Fictif, 1

Nom et prénoms, profession,Date et lieu de Mariage Date et lieu de naissance Date et lieu de Décès

Génération I

1 HUGON Fictif

Génération II

2 HUGON Jean ° ../../1659
2 sieur du Pray
3 x 18/01/1688 Granville (50)
3 FRASLIN Perrette

Génération III

4 HUGON Gaud tremelin Ou Trevelin ° ../../1623
4 sieur du Puy
5
5 GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Catherine ° ../../1624 + ../../1711

6
FRASLIN Nicolas
6 Sgr des Prés
7
7 le PELLEY Jeanne

Génération IV

8 HUGON Blaise
9 x 10/04/1622 Granville (50)
9 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Colette + 09/02/1683 Granville (50)

10
GAUDEFROY ; GODEFROY ; GODEFFREY Jean
10 sgr des Landelles
11
11 BAILLON Perrine

14 le PELLEY Thomas
15
15 le MENGNONNET Marguerite

Génération V

16 HUGON N

18 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
19
19 LAURENCE Marguerite

22 BAILLON Pierre
23
23 le MENGNONNET Olive

30 = 18 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier

Génération VI

46 = 18 le MENGNONNET ; Le MENGNONNET Olivier
47 = 19
47 = 19 LAURENCE Marguerite


Dispenses de consanguinité (pas toutes renseignées)
Nicolas DRY et Marie HUGON10/05/1734Granville

Pierre FORTERIE (de la) et Thérèse HUGON25/01/1788Granville

Gaud HUGON et Jeanne Françoise LEPELLEY08/01/1753Granville

Gaud HUGON et Suzanne ORANGE16/02/1709Granville

Jacques HUGON et Julienne ALLEAUME18/12/1688Granville

Jean HUGON et Perrette FRASLIN29/12/1687Granville

Pierre HUGON et Suzanne LEROSSIGNOL20/01/1719Granville

Antoine LEBOUCHER et Catherine HUGON11/04/1711Granville

Jacques LEMARIE et Marguerite HUGON12/01/1745Granville

Olivier LEPELEY et Perrette HUGON13/01/1717Granville

François PERREE et Marie Catherine HUGON14/12/1758Granville

Thomas TAPIN et Marie HUGON08/01/1689Granville

Nicolas TROTIN et Jeanne HUGON11/04/1711Granville

1http://www.geopatronyme.com/nomcarte/HUGON

2http://www.appl-lachaise.net/appl/article.php3?id_article=1163

3Annuaire maritime de 1843

http://web.genealogie.free.fr/Les_militaires/France/Annuaires_maritimes/Annuaire_maritime_1843.htm

4http://books.google.com

/63 HUGON, Jean-Claude DEVAL

Contacter l'auteur ici

Haut de page