Accueil       Généalogie         

Famille HABEL

à Saint Michel des Loups, Normandie

par Michèle Godret

 
 


St Michel des Loups

 
     
 

FAMILLE HABEL A ST MICHEL DES LOUPS           
 par Michèle Godret 30/4//2008

 

I) Robert HABEL, chirurgien, feu en 1699, x delle Jeanne de MALHERBE, d’où :

 

Françoise HABEL

° ca 1674, + en couches 1/5/1698 ca 24 ans, après la ° à Yquelon le 30/4/1698    d’un « petit fils  baptisé sous condition par la sage femme »,  

 1x Ronthon 22/5/1687 Jean HEDOUIN, + pas à Ronthon,
                  fils de + Jean et de Marguerite . SEPTANS.             
                  Présents : Guillaume DECHAUX, esc, Sr de St Martin, Georges HABEL et Louis GOUPIL, d’où :
                 Jean Baptiste HÉDOUIN, ° ca 1691 (pas à Ronthon, pas à St Michel des Loups),
                           + St Michel  5/11/1693 ca 2 ans et 2 mois,

 

              2xx Jacques ARONDEL, Sr du Mesnil, de Sartilly,
                     fils de Jacques et de + Jacqueline MAILLARD,
                     ° ca 1666, + Sartilly ?/2/1696,
                     x St Michel des Loups 24/4/1694 (un contrat a été passé le 11/6/1694).                                  Présents au x : Jean Baptiste Pierre HABEL, frère de la mariée,
                                   Me Georges HABEL, Sr de la Fontaine, garde-notte de lad paroisse,
                                   Louis MILLET, Sr de la Prairie, de St Pierre Langers, lad delle de MALHERBE,  ....                               mère, Françoise ANGER, épouse dud  Sr de la Prairie, Louise de FOU, .
                                   épouse dud Sr de la Fontaine, d’où :

                Jeanne Françoise ARONDEL, ° 16/7/1695
                            (M. Françoise de la MOTTE, femme de Charles du HOMMEEL, esc,
                              P. Damien CHESNAY, Sr de la Blanchère)

3xxx St Michel des Loups 25/6/1697 (CM 13/6/1697 5E24231) à  Jacques DAGUENET,
         fils de feu Olivier et de Jeanne LEBRETON, de la paroisse d’Yquelon,.
        Témoins : Jeanne de MALHERBE, mère de l’épouse, Louis de MALHERBE, escr,
         Sr de la Datinière, oncle de l’épouse, Jean Baptiste HABEL, Sr de la Mare, frère de   l’épouse,  Me Georges HABEL, oncle de l’épouse, Delle  Louise DUFOU, tante de l’épouse, Jacques DAGUENET, Sr de la Haute Lande, Denis MEQUIN, René de LANCYZE,
Jean LE BUFFE et Maurice PATIN

Jean Baptiste HABEL, sr de la Mare puis Sr des Hogues,

° ca 1677, x 14/7/1699 à Marguerite de la BESLIERE, ° 10/11/1677 (P. Jean Gustave de la BELLIERE, esc, M. Marguerite LEMPEREUR), fille de feu François et de delle Madeleine AUVRAY.

Dans la généalogie de leur fils Jean Baptiste dit Duvivier par B. ARSENAULT, ils sont dits bourgeois de Granville  Présents : les deux mères, Louys de MALHERBE, esc, Sr de la Datinière, Georges HABEL Sr de la Fontaine, Aubin HABEL Sr du Bisson, Jean de la BELLIERE, esc, Sr des Hauts Prés, Georges GEFFROY Sr du Boscq et François AUGER. Les mariés ont 22 ans tous les deux, d’où : 

 
                  Jacques Jean HABEL,
                  ° 18/12/1700 (P. Jacques de MALHERBE, Sr d’Angey, M. delle Jeanne de MALHERBE)

                  Jean Baptiste Joseph HABEL dit Duvivier,
                  ° 7/3/1702 (P. Jean Baptiste LE MARESCHAL, Sr de Linet,
                  M. delle Jeanne de LANCYSE), + 30/7/1753 à 52 ans à St Pierre du Nord,
                  y x 23/11/1733 à Madeleine QUAISSY (QUESSY), acadienne,
                  fille de Jean et de Cécile HÉBERT.

                 Arrivé en Acadie en 1723, il est recensé par LAROQUE en 1752 comme négociant depuis
                 qq années au Havre St Pierre (Ile St Jean). Il est extrêmement pauvre. D’où :

                                               Jean Hector HABEL, ° 1723 (est-ce une erreur ? ou plutôt 1733 ?),

                                               Pierre HABEL, ° 1736,

                                               Marie Anne HABEL, ° 1738,

                                               Théotiste HABEL, ° 1739 à l’Ile St Jean (paroisse St Pierre du Nord),                                              Acadie,  + St Michel des Loups 30/1/1830.

                                               Elle épouse à Champeaux le 12/1/1768 Pierre Louis de CHABERT,
                                               escuyer, Sr des Manoues,
                                               fils de Louis Charles Jacques et de Anne Thérèse GAUTIER,
                                               ° ca 1742, + 20/1/1817 St Michel des Loups.
                                              Au  moment de son x, Théotiste demeure à Paramé (source JJ BREGUET).
                                              Nombreuse descendance :

1) Marie Louise de CHABERT, ° 20/10/1768, + 27/10/1823 ca 55 ans,


2) Louis Baptiste de CHABERT, ° 5/5/1770, x 29/12/1829 à Julienne Suzanne FILLÂTRE, cultivatrice. Officier dans l’Armée Royale de Normandie sous Frotté,


3)Jacques Louis de CHABERT, ° 3/12/1772, + 13/5/1773 ca 15 mois,

Antoine Armand Victor de CHABERT, ° 18/7/1873, + 26/9/1773 ca 2 mois,


4) François Thomas de CHABERT, ° 30/12/1774,


5) Pierre Louis de CHABERT, ° 17/6/1776, + 14/3/1853 St Nicolas près Granville, vivant de son bien,
maire de St Nicolas de 11/1846 au 14/3/1853, x 27 Fructidor An 9 (14/9/1801) à Rosalie FLAUST, ° 31/7/1777 Torigni sur Vire, + 16/3/1857 St Nicolas ca 79 ans,


6) Jean de CHABERT, ° 24/3/1781, x 7/3/1808 le Val St Père à Modeste Jacqueline de BAUPTE, ° 24/8/1783 au Val St Père

 

Quelques mois avant son x, Théotiste demeure à St Malo et est marraine de Jacques Théotiste Antoine de la BELLIERE, chevalier, Sgr de Chavoy, fils de Louis François de la BELLIERE et de Marie CHAUVIN, ° 16/8/1767 à la Névourie (P. Jacques Antoine HÜE, Sr du Hamel, de la paroisse de Lengronne, M. delle Théotiste HABEL, résidante à St Malo, oncle et cousine dud  enfant), x aux Biards (Isigny le Buat-50) le 27/10/1788 à Noble Demoiselle Bénigne Louise Marguerite Marie PORET, fille de  Me Charles Léonor Louis PORET, esc, Sr    de la Bouffetière, officier des Grenadiers royaux, et de  Noble Dame Jeanne Renée Anne DAUGUET (P. Me Bénigne Etienne François PORET, chevalier, Sgr de  Boisemont, Sergeant et patron d’Amfreville, St Amand, Juëlle, Boudeville, et  Valtot sur  mer,  Conseiller du Roi en ses conseils, son Ancien procureur général en la Cour des Comtes Aydes et finances de Normandie, Conseiller honoraire au Parlement de la même province, chevalier de l’ordre royal de St Louis, représenté par led Mtre Louis  Jean DAUGUET, chanoine (il célèbre le baptême), P. Noble delle Marguerite Louise PORET de Préaux, tante paternelle).

A son x, Jacques Théotiste est dit mineur, de Bouillon, ses parents sont défunts. Présents : led Sr PORET, lad DAUGUET, Jean Anténor de la BELLIERE de Chavoy, chevalier, officier au régiment de Béarn Infanterie, frère de l’époux, Eléonor Marie et Pierre Antoine PORET, frères de l’épouse
 

Dans son ouvrage sur « les Derniers Chouans de la Manche, pensionnés, récompensés, retraités, secourus, 1814-1830 paru en 2008, Ed LE MONCHOIS mentionne Bénigne Louise PORET. Elle est domiciliée aux Biards, veuve d’un chef de bataillon, Jacques Théotiste Antoine de la BELLIERE de Chavoix, proposée pour une pension de 220 Fr. « Son mari pris les armes à la main fut fusillé pendant la guerre civile », elle est « attachée à l’ancien gouvernement ».

                                               Jacques HABEL, ° 1741,

                                               Marie Madeleine HABEL, ° 1744,

                                               Henriette HABEL, ° 1747,

                                               Jean HABEL, ° 1749,

                                               Michel HABEL, ° 1753.

 

                               Madeleine QUESSY, vve DU VIVIER, se remarie avec Louis MOUGUAY.
Elle arrive à St Malo le 23/1/1759 sur un navire anglais débarquant des habitants de Louisbourg et de l’Ile St Jean (Le Yarmouth, la Patience, le Mathias, la Restoration ou la John SAMUEL ?) avec certains de ses enfants. Pierre, 23 ans, charpentier (il est levé pour Brest le 14/4/1759, revenu de la mer le 19/1/1760, expédié le 29/3/1760  pour aller s’embarquer à Lorient sur le navire « le Thoignon »), Théotiste, 18 ans, Jacques, 16 ans, Michel 5 ans. Louis, 12 ans et Marie Henriette, 11 ans sont morts en mer (Louis n’est pas répertorié dans Bona ARSENAULT)

 

On ne retrouve ni Jean Hector, ni Marie Madeleine, ni Jean. Louis MOUGUAY est      simplement nommé, il a 35 ans. Comme Théotiste réside à Paramé au moment de son mariage en 1768, on peut supposer que la famille ayant survécu à la déportation s’y est établie.

 

Dans la liste des passagers embarqués à bord du « Fort » quittant St Malo le 20/4/1764 à destination de Cayenne (arrivée le 15/9/1764), il est nommé MOUNIER, âgé de 51 ans (?) et est « cy-devant habitant de l’Ile Royale ». Madeleine QUESSY, 40 ans, sa femme, l’accompagne ainsi que 2 de ses enfants : Jacques DUVIVIER, 21 ans et Michel DUVIVIER, 10 ans. Théotiste est donc restée seule à St Malo après le départ de sa famille pendant plusieurs années avant son mariage.

       

                        Les âges semblent être très approximatifs.

  

Sources :
Histoire et Généalogie des Acadiens, vol 5, page 2097, par Bona ARSENAULT.
www.migrations.fr « Liste des habitants de l’Isle Royale et de l’Isle St Jean débarqués par de navires anglais à St Malo en 1759 ».

 

II) Georges HABEL, Sr de la Fontaine, x Louise DU FOU, d’où :

                Aubin HABEL, Sr du Bisson,

                Louise HABEL, x 20/7/1701 à Gilles DUPARC, Sr de la Planche,
                fils de défunt Charles et d’Anne LEMAITRE, de la paroisse de Champche ?
                évêché de Coutances.
                Présents : les parents de la mariée,  Aubin HABEL son frère, Jean LEMAITRE et
                François LEMAITRE, oncles de l’époux, Nicolas DELACOUR, Jean de BILHEUST
                esc, Sr de Fontenay, Jean DUPARC, Gilles de la BELLIERE, Jean Baptiste HABEL
                Sr de la Mare, Julien FRETEL Sr des Cerisiers, Jean François LEMAÇON, Sr de Clermont, .               Maurice DU FOU, Sr des Guedries, Charles HABEL, Claude HABEL.

                Louise,
                ° 25/5/1697 (M. Louise HABEL, fille dud Georges, P. Claude HABEL).

                Jean Baptiste Louis HABEL,
               ° 17/3/1699 (P. Jean Baptiste HABEL, Sr de la Mare,
                M. Louise REFFUVEILLE, vve de feu Maurice HABEL Sr de Launay).

 

III) Anne HABEL (sœur présumée), x à Julien FRETEL, Sr des Cerisiers, + 25/7/1711,  
           d’où :

Louise FRETEL, x 4/7/1701 à Jean (Baptiste) LE BUFFE,
fils de Jean et d’Anne COUPARD. Présents : led FRETEL, led LE BUFFE,
lad Anne COUPARD, Georges HABEL Sr de la Fontaine, Jean Baptiste HABEL Sr de la Mare, Me Georges GEFFROY, Sr du Bosq, d’où 

                                Louise LE BUFFE, x entre le 17/9 et 1/10/1727 (pas de date) à Noël      .                               BEUST, fils de feu Henry et de Marguerite LE BOURGEOIS,
                                bourgeois de Granville.  

                                Présents : Georges HABEL Sr de la Fontaine, Charles HABEL,
                                Sr de Launay, et Etienne DELABROUSSE
                                (Marguerite LE BOURGEOIS marque)(cf Famille BEUST les Hogues).

               

Françoise HABEL, fille de ?, x 1704 (registre manque) à Louis CHATEL, d’où :

                Jeanne Marguerite CHATEL,
                ° 27/12/17/1705 (M. Marie de la BELLIERE, P. Jean Baptiste Joseph  HABEL),

                Louise Jacqueline CHATEL,
                ° 17/1/1710 (P. Georges HABEL, M. Louise HABEL), + 31/1/1710.      

 

Haut de page