Accueil     Accueil du Régiment Histoire du Régiment
Annotations complémentaires
 
Marsal
 
Les Filles du Roy
Filles à Marier Régiment à Fort Barraux Index du Régiment
 
Les Potins du Régiments
 
Actes Soldats Régiment
 
Louis XIV et
La N. France

 
Louis XIV La Guerre de 7 ans Le 47ème Régiment d' Infanterie
Ce régiment semble bien être l' héritier du Régiment de Carignan-Salières.
 Régiment de Lorraine Régiment de Monsieur INDEX MARIAGES FILLES DU ROY
Baron de St Castin Biographie Abbadie/Maslacq
Biographie Bertrand II d' Abbadie Biographie Jean-Pierre d' Abbadie Johan von Balthasar de Gachéo  
 
Navires
du Régiment

 
Etat-major
 
Cie 
Berthier
Cie
La Brisardière
Cie
La Colonelle

 
Cie
Contrecœur

 
Cie 
Dugué

 
Cie
La Durantaye

 
Cie
Dupras

 
Cie
de Chambly
Cie
La Fouille
Cie
La Frédière

 
Cie 
Froment

 
Cie
Grandfontaine
Cie
Laubias
  Cie
Monteil

 
Cie
Maximy

 
Cie
La Motte

 
Cie Naurois Cie
Louis Petit
Cie  Rougemont
 
Cie de Saurel
 
Cie
Salières

 
 Cie
St-Ours
Cie
La Tour
Cie
de Varenne
s

 

Gardes
de Tracy

 

 

Ce don servira à pourvoir aux frais inhérents au site:
frais d'hébergement, de logistique et de recherches
Même le plus petit don est le bienvenu
Merci à vous.

Convertisseur de devises
http://www.frizou.org/trucs/convertisseur-devises.html
 

 
                                                                                                                                                         Mise à Jour du 5 juin 2017
                                                                                       Compagnie  Dugué                            
                           
                             Du Régiment de Champbellé (Champagne)      
 
                                                                                                Avec M.M. Courcelles et Jean Talon à Montréal en septembre
                                                              Embarqué à bord du navire Le Saint-Sébastien le 24 mai 1665  Arrivée à Québec le 12 septembre 1665,
                           (117 jours de traversé , embarquement inclus),  Il semblerai également selon un courrier de jean talon au Roy , que celui ci ait fait une escale près de Tadoussac et que ce n'est qu'à partir de la que la maladie serait tombé sur le navire, il y a compter jusqu' à 80 malades.( Sources: Relation, Talon, Registre.)
Lorsque ce logo apparaît à côté d'un nom, il est l'ancêtre de Jocelyne Nicol-Quillivic
Noms et Prénoms Surnoms Grades
Annotations 

 
Resté en Nouvelle-France après 1668
MICHEL-SIDRAC DUGUÉ
de BOISBRIANT
  Capitaine

MICHEL-SIDRAC DUGUÉ de BOISBRIANT: Capitaine
Capitaine de sa compagnie. 
Né le 11 et baptisé le 20 avril 1638 à Puceul, 44390, Loire-Atlantique, Pays de la Loire. arrondissement de Châteaubriant, évêché de Nantes, en Bretagne . 
Il était le fils de Pierre Dugué, sieur de La Boulardière et de Perrine de Chambellé.
 
Il débarqua à Québec au mois de septembre 1665.  Il fut confirmé à Montréal en mai 1666.  
En juin 1666, Dugué est en garnison à Montréal, où il devient commandant militaire en l'absence du gouverneur, du printemps de 1670 jusqu'au mois d'août de la même année. 
En récompense de son travail, il obtint en octobre 1672, la jouissance de la seigneurie de l'île Sainte-Thérése en face de Varennes. 
Il avait eu plus tôt le droit de cultiver cette propriété, mais apparemment il s'intéressait davantage au commerce des fourrures.

Le 7 novembre 1667 il épouse à Montréal
Voir Acte de Mariage (Cont. 1er novembre 1667, Not. Basset), Delle Marie Moyen, fille de Jean-Baptiste Moyen qui fut tué par les Iroquois sur l'Île aux Oies, et d'Élisabeth Le Ber ou Lebret de Saint-Nicolas-des-Champs, 3 ème arrondissement de Paris, Ile-de-France. 
Marie Moyen mourut à l'île Sainte-Thérése, le 24 octobre 1687, et est inhumée à la Pointe-aux-Trembles de Montréal. 
Dugué décède, un an plus tard, à Montréal en date du 18 décembre 1688. 
Ménage établi à l'Île Sainte-Thérése. (9 enfants). 

( Tanguay, vol.1, p.209;  Jetté, p.379;  W.Stanford Reid, D.B.C., vol.1, p.303-304;  Fournier,p.63;  Benjamin Sulte: Michel-Sidrac Dugué, sieur de Boisbriand, BRH, vol.10 (1904), p.221-223;  Sulte, Hist., vol.5, p.72; DBAQ, t2, p.140-141;  Langlois, p.309-310)
(Voir Actes Soldats Régiment)
Il semblerait que cette compagnie venue du Régiment de Champbellay aie été versé dans le régiment de Carignan-Salière, puis aurai rejoint le régiment de Lestrade.
Voir les actes le concernant.
 

oui
FRANÇOIS de SAINTE-CROIX   Lieutenant

FRANÇOIS de SAINTE-CROIX: Lieutenant
Il est présent au contrat de mariage de son capitaine avec Marie Moyen le 1er novembre 1667.  Il repasse en France en 1668.
(Sulte, Le régiment de Carignan, p.84, 132 ;  Not.Basset 1ier novembre 1667 ;  Reg. De Montréal, 7 novembre 1667 ; R.M. p.72;  Langlois, p.464) 
(Voir Actes Soldats Régiment) Témoin mariage Dugué
 

non
ROCH THOERY SIEUR de LORMEAU   Enseigne

ROCH THOERY SIEUR de LORMEAU: Enseigne
Fils de Jean Thoery et de Thorenne de Cuignac, de la paroisse Saint-André de Gaillac, 81600, Tarn, Midi-Pyrénées; évêché d'Albi au Languedoc. 
Il prend pour épouse en date du 5 décembre 1667 à Québec (Cont. 4 décembre, Not. Duquet), Marie-Rogère Lepage, veuve d'un premier mariage en France, avec Paul Bellefontaine, de Saint-Martin de Clamecy, 58500, Nièvre, Bourgogne, évêché d'Autun.  Elle était la fille de René Lepage, sieur de la Croix et de Catherine de Millot, de Saint-Martin, de Clamecy.  Elle signa un acte de protestation à Dieppe, le 17 juin 1667 avec d'autres «filles du roi» avant son départ pour la Nouvelle-France, apportant des biens estimés à 1000 livres. 
Roch Thoery repasse en France en 1673 et son épouse va le rejoindre en 1674.  Ils reviennent au pays en 1677.  Il retourne de nouveau en France en 1680 et décède au Château d’Oléron le 21 février 1681. On informe son épouse, étant restée à Québec, du décès de son mari. 
Ménage établi à Québec.  (Aucun enfant). 

Redevenue veuve, Marie-Rogère Lepage procède à l’inventaire des biens de la communauté le 9 octobre 1681, devant le Not. Duquet. 
Le même jour, elle contracte mariage devant le Not. Duquet et prend comme nouveau mari en date du 16 octobre 1681 à Québec, Jean-Baptiste Peuvret sieur du Mesnu, (secrétaire du gouverneur Lauzon, notaire et greffier de la sénéchaussée, procureur fiscal de la Compagnie des Indes Occidentales, receveur du Domaine, greffier et seigneur).  Il était veuf d'un premier mariage en date du 10 juillet 1659 à Québec (Cont. 5 juillet 1659, Not. Audouart).  Ce couple avait eu 5 enfants.  Il était aussi le fils de Jacques Peuvret, conseiller du roi, lieutenant criminel en l'élection du Perche, et de Marie de la Garenne, de Saint-Pierre de Bellême, arrondissement de Mortagne au Perche (Orne).  Mari-Rogère Lepage au recensement de 1681, porte le nom de Marie Delormeau. 
Jean-Baptiste Peuvret sera inhumé à Québec, le 23 mai 1697, et sa femme décède le 14 septembre 1702, à l’Hôtel-Dieu de Québec. 
Ménage établi à Québec.  (Aucun enfant).
 
Les enfants indiqués, au recensement de 1681, sont ceux de Jean-Baptiste Peuvret. 

(Tanguay, vol.1, p.566, 383, 480;  Jetté, p.1079, 908-909;  Drouin, vol.2, p.1284, 1064;  Dumas, p.282;  Landry, p.340;  Sulte, Hist., vol.5,  p.54(2) ;  Sulte, Le régiment de Carignan, p.86-87, 133;  Langlois, p.481)
 

oui
CAMBIN Laurent La Rivière Sergent

CAMBIN Laurent dit Larivière: Sergent 
Né le 1er  et baptisé le 2 janvier 1636,
Fils de Denis Cambin, maître menuisier et de Pérette Caillot, de Saint-Agricole, évêché d'Avignon, 84000, Vaucluse, Provence-Alpes-Côte D' Azur en Comtat-Venaissin.

Il reçoit le scapulaire du Mont Carmel le 21 septembre 1665 avant de partir pour le fort Ste-Thérèse. 
En 1668, il reste au pays.  
Il se marie le 16 août 1668 à Québec, (Cont. 14 août, Not. Lecomte) à une fille du roi, Françoise Baiselat ou Bizelon, fille de Benjamin, maître potier d'étain et de Claude Proux, de la  paroisse Saint-Sauveur,2ème arrondissement, de  Paris en Île-de-France.  (La paroisse St Sauveur, a été créée lors du démembrement de la paroisse St Germain L' Auxerrois vers 1216).

Elle apporte des biens estimés à 300 livres.  De leur union, naît une fille prénommée Marie-Françoise baptisée à Montréal.
Laurent Cambin décède prématurément à l’hôpital et est inhumé à Montréal le 5 mai 1670. 
Ménage établi à Montréal. (1 enfant). 
1)-Marie-Françoise, baptisée le 13/06/1669 à Montréal. Décès le 17/03/1730 à Montréal. Marié à Antoine Galipeau, le 19 juillet 1688 à Pointe-aux-Trembles, Île de Montréal.

Devenue veuve, elle se remarie en date du 22 septembre 1670 à Québec, avec Pierre-François Marsan ou Merçan dit Lapierre, né vers 1626 de Jean et Jacqueline Vincent, de Saint-Nicolas, archevêché de Rouen en Normandie (Charente-Maritime). 
Marsan ou Merçan décède entre le 6 juin 1691 et le 23 novembre 1693 à la Pointe-aux-Tremble de Montréal.
 Sergent au régiment de Carignan Cie Chambly
 
Ménage établi au même endroit.  (10 enfants). 
1)-Françoise, née le 5 octobre 1671 à Montréal. Décès le 16/09/1745, à Pointe aux Trembles. Mariée à Gilles Marin, le 26 novembre 1685 à Pointe-aux-Trembles, Île de Montréal .
2)-Marie-Renée, née le 14/05/1674 à Montréal. Décès le 19/10/1716 à Montréal. Mariée à
Jean-Baptiste Dufresne, le 23 novembre 1693 à Pointe-aux-Trembles, Île de Montréal. Elle épouse en seconde Joseph Larchevêque, le 8 août 1707 à Pointe-aux-Trembles.
3)-Anne, née le 18/10/1676 à Pointe aux Trembles de Montréal. Décès le 17/12/1735 à
Rivière-des-Prairies, Île de Montréal. Mariée à Pierre Biroleau dit Lafleur, le 19 avril 1700 à Pointe-aux-Trembles, Montréal.
4)-Pierre, né le 22/11/1678 à Pointe aux Trembles de Montréal. Baptisé le 27, décès le 29/11/1678 et inhumé le 30 à Pointe aux Trembles, Ile de Montréal.
5)-Jeanne, née le 02/01/1680 à Pointe aux Trembles, Ile de Montréal. Décès le 28/12/1755 à .... Mariée à
Pierre Cadieux, le 29 mai 1702 à Pointe-aux-Trembles.
6)-François, né le 13/03/1683 à Neuville. Décès le 03/01/1750 à .... Marié à
Élisabeth Desroches, le 14 février 1707 à Neuville. Il épouse en seconde noce Madeleine Pinguet.
7)-Jean, baptisé le 10/03/1685 à
Pointe-aux-Trembles, Île de Montréal. Inhumé le 16/04/1718 à Pointe aux Trembles. Le contrat de mariage de Marie-Anne Denis et Jean Merçan est signé le 12 octobre 1702 par devant Jacques Barbel, seigneur d'Argentenay. Il épouse Marie-Anne Denis, le 16 octobre 1709 à Québec. ?
8)-Marie-Catherine, née et baptisée le 15/04/1687 à  Pointe Aux Trembles. Décès le 24/10/1687 à Pointe aux Trembles.
9)-Joseph, né le 19/03/1689 
à Pointe-aux-Trembles, Île de Montréal. Décès le 18 juin 1740 à Pointe-aux-Trembles. Marié à Marie Foran, le 23/11/1711 à Pointe-aux-Trembles.
10)-Catherine, née le 28/04/1691 à
Pointe-aux-Trembles, Île de Montréal. Elle est baptisée le 8 mai 1691. Elle décède le 6 juin 1691 et est inhumée le 6 juin 1691 à Pointe-aux-Trembles.

Redevenue veuve, elle prend pour troisième époux en date du 4 janvier 1693 à la Pointe-aux-Tremble de Montréal,
André Corbeil ou Gourbeil dit Tranchemontagne. 
Il était le fils de Jean et de Marie Bernard, de Saint-Porchaire, évêché de Saintes en Saintonge (Charente-Maritime). 
Un an plus tard, Françoise Baiselat ou Bizelon décède le 30 mai 1694. 
Ménage établi à la Pointe-aux-Tremble de Montréal.  (1 enfant)
1)-François, baptisé le 30 mai 1694 à Pointe-aux-Trembles, Île de Montréal.
 
(Soldat du régiment de Monsieur Antoine de Crisafy, arrivé en 1684 en Nouvelle France.( Dictionnaire Biographique du Canada)

(Tanguay: vol.1, p.100, 57, 424, 279;  Jetté, p.193, 775, 269;  Drouin, vol.2, p.211, vol.1, p.297, 604 ;  Dumas, p.175, 187;   Landry, p.273;  Reg. de Montréal 14 janvier 1669;  M.S.G.C.F., t.3 (2), p.139-140 ;  R.M. p.77, 99;  DBAQ, t1, p.340-341;  Langlois, p.252)

(Voir Actes Soldats Régiment)  Voir Acte de Mariage
 

oui
  Lafond Sergent
Aucune indication à son sujet.
 
 SENET Nicolas
La Liberté Caporal Ne serait pas du régiment de 1665.
Enrôlé dans le temps d'engagement de cette compagnie; nous ne connaissons pas sa date d' arrivée en Nouvelle-France.

SENET  Nicolas
( vers 1658/1664-1732 ) dit Laliberté
Fils de Pierre Senet et de Suzanne Varnier, de la paroisse Notre Dame de Vitry le François, 51300, Marne, Champagne-Ardenne, évêché de Chalon sur Marne.

Il contracte mariage devant le notaire Moreau le 9 mai 1689 et épouse le 10.05.1689 à Boucherville Gertrude Daunay fille de d'Antoine et Marie Richard. Il est dit avoir 25 ans et Gertrude 19 ans.
 

Gertrude Daunay est née le 12.05.1670 à Boucherville. Fille de Antoine et Marie Richard.

Le couple s'établira à Pointe-aux-Trembles de Montréal où il est maitre de chant. Il deviendra Notaire Royal
de Pointe-aux-Trembles, Repentigny, Ile Ste-Thérèse, Rivière-des-Prairies, St.Sulpice et Chambly en 1704 (renommé le 18-6-1706 et 29-6-1721)
Nicolas décède le 17.01.1732 à Pointe-aux-Trembles; Agé d' environ 74 ans et son épouse décèdera le 17.05.1758 aussi à Pointe-aux-Trembles. Agée de 88 ans. 

Couple avec
12 enfants.
1)-Marie-Anne, née le 30/01/1690 à Pointe aux Trembles de Montréal. Décès le 19/03/1772; Mariée le 13/04/1722 avec Jacques Arteau.
2)-Jacques, né le 03/05/1692 à PAT de Montréal. Décès le 14/06/1751; Marié le 08/11/1717 avec Marie Janot.
3)-Marie-Madeleine, née le 22/08/1694 à PAT de Montréal. Décès le 28/08/1732. Mariée le 30/11/1715 avec Jacques Renaud.
4)-Gertrude, née le 25/01/1697 à PAT de Montréal. Décès 02/08/1780. Mariée le 08/07/1720 avec Antoine Bazinet.
5)-Anne, née le 17/12/1698 à PAT de Montréal. Décès le 28/06/1748. Mariée le 20/11/1719 avec Janot Nicolas.
6)-Suzanne, née le 23/12/1700 à PAT de Montréal. Décès le 07/03/1761, à L' Assomption. Mariée le 23/11/1722 avec Joseph Venne.
7)-Nicolas, né le 10/12/1702 à PAT de Montréal. Décès le 11/07/1715.
8)-Pierre, né le 21/05/1705 à PAT de Montréal. Décès le 07/06/1729.
9)-Jeanne, née le 24/03/1707 à PAT de Montréal. Décès le 13/09/1708.
10)- Joseph-François, (N°506) né le 16/09/1709 à PAT de Montréal. Décès le 08/10/1794. Marié le 11/01/1734 avec Angélique Vaudry, puis le 28/04/1760 avec Marie-Anne Abel.
11)-Marie-Catherine, née le 21/04/1711 à PAT de Montréal. Décès le 14/12/1714.
12)-Jean-Baptiste, né le 28/07/1713 à PAT de Montréal. Décès le ..... Marié le 19/07/1739 avec Marie-Josephe Chaput. A Varennes.

Sources:

ANQ; GN Moreau; Notaire Adhémar
Jocelyne Nicol
 

oui
PIERRE La pierre Caporal PIERRE
Noyé le 2 juillet 1667, inhumé à Montréal le 5 juillet 1667; âgé de 32ans
(Voir Actes Soldats Régiment (Décès)
 
 Noyé
SAUVAGEAU René Maisonneuve Chirurgien

SAUVAGEAU René dit Maisonneuve:  Chirurgien de la compagnie. 
Né vers 1634 (rec.1681), de la paroisse de Saint-Nicolas-les-Bilauges, ville de Saumur, 49400;  Maine-et-Loire; Pays-de-la-Loire.
Nous ne connaissons pas le nom de ses parents. 
Il prend pour épouse vers 1678 à Lachenaie, Anne Hubou, née le 7 et baptisée le 8 août 1658 à Québec, fille de Mathieu Hubou et de Suzanne Betfer. 
René Sauvageau (Masson au recensement de 1681), décède entre le 25 novembre 1688 et le 1er avril 1691 à Lachenaie. 
Ménage établi au même endroit.  (6 enfants). 

Devenue veuve, elle épouse en deuxième noces, Moïse Hilaret, maître charpentier du roi, en date du 30 juillet 1691 à Montréal (Cont. 26 juillet, Not. Maugue).  Il était veuf d'un premier mariage avec Catherine Laurent, en date du 28 septembre 1667 à Québec (Cont. 15 septembre, Not. Becquet); et fils d'Élie Hilaret et de Marie Decous, de Saint-Étienne d'Arvert, 17530, Charente-Maritime, Poitou-Charentes. arrondissement de Rochefort, évêché de Saintes en Saintonge.  
Son deuxième mari décède le 7 novembre 1719 à Montréal. 
Anne Hubou décède le 31 janvier 1728 à Montréal. 
Ménage établi au même endroit.  (Aucun enfant). 

(Tanguay, vol.1, p.543, 311, 307;  Jetté, p.1037, 577, 569;  Drouin, vol.2, p.1221;  Dumas, p.271;  Landry, p.334;  Reg. de Montréal, 7 novembre 1667;  Not. Basset, 3 mars 1668 et 8 juillet 1669;  Sulte, Hist., vol.5, p.65(3);  DBAQ, t4, p.331;  Langlois, p.472)
 

oui
AUBRY Guillaume Labrière Soldat

AUBRY Guillaume dit Labrière : 
 
À sa confirmation à Québec le 21 septembre 1665, on le disait âgé de 22 ans et originaire de l’évêché d’Avranches en Normandie. 
Il se noie un an plus tard au lac Champlain et fût inhumé à Montréal le 16 novembre 1666 d’après le registre de la paroisse Notre-Dame-de-Montréal..
(Langlois, p.210) 
Noyé avec 9 de ses camarades au retour de la 2ème campagne contre les Anniers (Registre et Relation)
(Voir Actes Soldats Régiment (Décès)
 

Mort en Campagne
BERTHELIN  Antoine St Jean Soldat

BERTHELIN  Antoine dit Saint-Jean Chastelleraud : 
Né vers 1648 (rec.1681), de la ville et arrondissement de Romorantin, 41200, Loir-et-Cher, Centre.( Actuellement, Romorantin-Lanthenay). 
Nous ne connaissons pas le nom de ses parents. 
Il fut confirmé le 21 septembre 1665 à Québec, à l'âge de 20 ans et reçoit le scapulaire le même jour. 
Il décède à Contrecœur, noyé dans le fleuve, et inhumé le 9 août 1670 à Montréal. 

(Jetté, p.92;  Reg. de Montréal 24 février 1668;  Doc. jud. 19 septembre 1667 et 9 août 1670;  Langlois, p.229)
 

oui
Jean  BRICAULT
La Marche Soldat

Bricault dit La Marche, Jean: 
Né vers 1646 de Julien Bricault et de Perrine Roussel, de Vay, arrondissement de Châteaubriant, évêché de Nantes en Bretagne (Loire-Atlantique). 
Il fût confirmé à Montréal le 30 mai 1666. 
Au départ des troupes en 1668, il reste au pays et s’établit à la Pointe-au-Trembles de Montréal.
 
Il prend pour épouse en date du 12 novembre 1674 à Montréal
Voir Acte de Mariage (Cont.11 novembre, Not. Basset), Marie Chénier,
née le 4 et baptisée le 5 novembre 1660 à Québec, fille de Jean Chénier et de Jacqueline Sédilot.  
Cette dernière est inhumée le 6 mars 1746 Pointe-aux-Trembles de Montréal

Pour aider les familles de 12 enfants et plus, le Roi octroyait une allocation de 400£ par annee, une somme rondelette pour 1'époque.De ces 15 enfants, 7 survivront et se marieront


Jean Bricault (Brisseau au rec. 1681), décède le 19 août 1726 et inhumé le lendemain à la Pointe-aux-Trembles de Montréal. 

 Voir acte de Décès


Ménage établi au même endroit. 
Couple avec 15 enfants).
 

Nom et prénoms, Date et lieu de Mariage

Date et lieu de baptême

Date et lieu de décès

|___BRICAULT Marie

02/02/1678 P.A.T. de Montréal

02/02/1678 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT Jean

02/06/1679 P.A.T. de Montréal

29/11/1688 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT François

25/04/1682 P.A.T. de Montréal

 

|___BRICAULT Marie

23/06/1684 P.A.T. de Montréal

13/10/1756 P.A.T. de Montréal

|___BRICAUD Joseph, N° 338
___  26/10/1710 Montréal

11/02/1686 P.A.T. de Montréal

07/02/1770 P.A.T. de Montréal

|___x ARCHAMBAULT Elisabeth, N° 339

17/10/1691 Montréal Qc Canada

06/07/1753 Montréal

|___BRICAULT Pierre Jumeau

18/10/1688 P.A.T. de Montréal

09/10/1689 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT Anne Thérèse Jumelle

18/10/1688 P.A.T. de Montréal

20/12/1688 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT Anne-Thérèse, N° 241
|___  17/11/1710 P.A.T. de Montréal

09/11/1690 P.A.T. de Montréal

../07/1725 P.A.T. de Montréal

|___x RAYNAUD-BLANCHARD Jean, N° 240

../01/1677  P.A.T. de Montréal

16/10/1747 Montréal Longue Pointe

|___BRICAULT Élisabeth

24/03/1692 P.A.T. de Montréal

12/09/1692 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT Jean-Baptiste
___  07/11/1723 P.A.T. de Montréal

27/09/1693 P.A.T. de Montréal

22/04/1764 Montréal

|___x JANOT Pétronille

27/09/1704 Montréal (Québec)

08/06/1774 Montréal

|___BRICAULT Catherine

05/01/1696 P.A.T. de Montréal

28/06/1759 L'Assomption

|___BRICAULT François

08/01/1698 P.A.T. de Montréal

20/04/1698 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT Marie-Louise

25/05/1699 P.A.T. de Montréal

12/08/1699 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT Marie-Catherine

07/05/1701 P.A.T. de Montréal

14/07/1738 P.A.T. de Montréal

|___BRICAULT Pierre

26/10/1702 P.A.T. de Montréal

19/03/1760 P.A.T. de Montréal

Tableau : Jocelyne Nicol-Quillivic, sources actes de BMS 
(Tanguay, vol.1, p.89, 124-25;  Jetté, p.169, 244;  Drouin, vol.1, p.186; Sulte, Hist., vol.5, p.66(3);  DBAQ, t1, p.286-287;  Langlois, p.247)
 

oui
Jean  Chastelleraud Ste Croix Soldat ? oui
François  Chartier Laforêt Soldat

Chartier dit Laforêt, François : 
Il obtient sa libération en 1667.  Le 4 novembre 1670, il contracte mariage devant le notaire Basset avec Marie Thibodeau, fille de Mathurin et de Catherine Arnaud.  Ce contrat nous apprend qu’il était veuf d’un premier mariage avec Élisabeth Boyer.  Par la suite, il part en voyage de traite.  Ce sont les dernières informations que nous ayons à son sujet.
(Langlois, p.264)
( Comme surnuméraire, il devient Soldat Habitant (Jean Talon)
 

 oui
Duplessis   Soldat ?  
François Duval   Soldat

Duval, François : 
Il est natif de Rouen et âgé de vingt ans.  Son nom parait  sur une déclaration à la Prévôté de Québec le 5 juillet 1668. 
C’est la seul mention que nous ayons à son sujet.
(Langlois, p.321)
 

 oui
GAREL  Pierre 
 Sieur Delorme
  Soldat

Garel sieur Delorme, Pierre 
Certainement de Nozay
, 44170, Loire Atlantique, Pays de la Loire.
Fils de
Jean GAREL et Julienne THOMAS
Il reçoit le scapulaire à Québec le 24 septembre 1665.  Il est confirmé à Montréal en mai 1666. 
Il demeure au pays après le départ du régiment en 1668, car il est témoin à un contrat de mariage de Pierre Cabazier et Jeanne Guiberge à Montréal le 30 mars 1669. Notaire Basset.
Source: Langlois, p.343
Il semblerait être rentré en France entre 1669 et 1673, puisque nous le retrouvons comme
 parrain de Jeanne Garel " il est cité noble homme Pierre GAREL sieur Delorme" et il signe; en date du 21 mai 1673 à Blain, 44130, Loire Atlantique, Pays de la Loire.

Source: Acte de Baptême transmis par Monsieur Sébastien Philippe, que nous remercions.
 

 non
Rustique  Irlandais   Soldat

Irlandais, Rustique: 
Décédé chez monsieur Bouchard à l’âge de 35 ans et inhumé à Montréal le 8 février 1666. 
(Jetté, p.586 ;  R.M. p.79;  Langlois, p.362)
(Voir Actes Soldats Régiment
 

décédé
  LEZÉ Pierre Lafaveur Soldat Il est présent au mariage de André  POUTRÉ de la compagnie de Sorel le 03/11/1667 à
 
non
  PASSARD   Jacques
 
La Bretonnière Soldat

Passard dit La Bretonnière, Jacques: 
Né vers 1646 de Louis Passard et d'Anne Pivert, de Nozay, 44170,Loire Atlantique, Pays de la Loire
(arrondissement de Châteaubriant, évêché de Nantes en Bretagne) ?.   
Il reste au pays au départ des troupes en 1668. De son établissement à Sorel, il change pour la seigneurie de Manereuil (Louiseville) en 1674.
 
Il prend pour épouse le 21/01/1676 à Louiseville, ou Trois-Rivières (Contrat du 22 juin 1676, Not. Adhémar), Marie-Louise Lemaître, baptisée le 29 juillet 1657 à Trois-Rivières, fille de François Lemaître dit Le Picard et de Judith Rigaud.
 
En 1691, il est acquitté d’un meurtre en invoquant la légitime défense. Il est hospitalisé à l’Hôtel-Dieu de Québec le 01/02/1692.
Jacques Passard décède en 1703 à Montréal.  (Langlois le dit repassé en France à l’automne 1701 pour ne plus y revenir?) 
Sa femme décède le 02/11/1733, à Louisbourg. Sépulture du 03/11/1733.
  
Ménage établi à Louiseville.  (11 enfants).
1)-Marie-Anne, née le 27/12/1676, baptisée le 15/05/1677, à Sorel. Décédée le 13/04/1703 à Montréal. Mariée le 15/09/1702 à Contrecœur avec
Bernard-Alexandre Deschevert.
2)-Marie-Jeanne, baptisée le 15/07/1681 à Trois Rivières, décédée le 03/02/1703 à Montréal. Mariée le 21/01/1702 à Montréal avec
Jean-Baptiste Neveu.
3)-Judith, aucune annotation.
4)-X, né en mai 1686, et décédé avec son jumeau. Tous les deux nés à Louiseville et décédés à Trois-Rivières.
5)-X,
né en mai 1686, et décédé avec son jumeau.  Tous les deux nés à Louiseville et décédés à Trois-Rivières.
6)-Françoise-Elizabeth, baptisée le 12/05/1687 à Trois Rivières, Mariage du
20 août 1709 à  Plaisance, Terre-Neuve, avec Dominique Dadaupe.
7)-Charles, baptisé le 21/01/1690 à Montréal.
8)-Jacques, baptisé le 11/02/1692 à Montréal, décédé le 15/07/1714 à Pointe-aux-Trembles.
9)-Jean-Baptiste, né le 19/04/1694 à Montréal.
10)-Pierre, né le 05/03/1696 à Montréal, décédé le 25/01/1697 à Montréal.
11)-Louis, né le 05/04/1699 à Montréal.

(Tanguay, vol.1, p.467, 374;  Jetté, p.880-881, 703;  Drouin, vol.2, p.1032;  B.R.H. 1909, p.151 et vol.48, p.359ss; RAPQ, 1949-51, p.515;  Sulte, Mélanges historiques, vol.10, p.29;  Sulte, Hist., vol.5, p.64(3);  Fournier, p.110;  DBAQ, t4, p.76;  Langlois, p.426)
http://www.mwlandry.ca/genealog/familygroup.php?familyID=F6040&tree=03
 

oui
Etienne  Pothier La Verdure Soldat

POTHIER Etienne 
Fils de Pierre et Marie Danbonet de Conflans-Larchevêque,? bourg, de Charenton-le-Pont, 94220; Val-de-Marne, Ile-de-France
Né vers 1648 décès le 08/01/1688 à Montréal (40 ans) 
Arrivé en septembre 1665 Confirmé le 23/04/1669 Québec

Contrat de Mariage du 21/08/1670, Notaire Becquet.
Mariage avec De Lahaye  Michelle, Fille du Roy, le 09/09/1670 à Québec
 
Couple avec 4 enfants
1)-Jean,
né le 7 et baptisé le 09/09/1671, à Petite Rivière St Charles. Marié à Québec en 1696 à Marie Massé
Il sera Engagé Ouest le 07/06/1694.
2)-Marie, Née le 31/10/1673, baptisée le 01/11/1673. Mariée à Québec en 1699 à Michel Penin.
3)-Toussaint, né en la paroisse St Bernard à Charlesbourg et baptisé le 13/08/1675. Marié à Québec en 1703 à Marguerite Thunay. Il sera engagé Ouest du 01/05/1700 au 07/07/1718.
4)-Jean François, dit Jean Baptiste, né le 12 et baptisé le 14/08/1682. Marié à Lachine en 1714 à Françoise Labrise.
 

oui
David Trouillard Lapointe Soldat

Trouillard dit Lapointe, David:  Le nom de Trouillard est changé maintenant pour Rouillard. 
Il avait 45 ans et était domestique de Jean Millet dit Le Bourguignon. 
Décédé d’une fluxion de poitrine causé par une longue maladie depuis six mois.  Inhumé à Montréal le 6 juillet 1667. 

Il avait un parent dans la même compagnie, en la personne de Pierre Trouillard dit Laforest. 
(Jetté, p.1094 ;  Basset 5 juillet 1667 ;  R.M. p.81;  Langlois, p.484) Acte de décès
 

décédé
Pierre  Trouillard / Rouillard Laforest Soldat Parent de David Trouillard
Voir Cie Lafouille
 
Louis  Truchon Léveillé Soldat

Truchon dit Léveillé, Louis : 
Fils de Pierre Truchon et de Périnne Sirouiet d’Abbaretz, évêché de Nantes en Bretagne (Loire-Atlantique).
 
Il prend pour épouse à Pointe-aux-Trembles de Montréal le 14 avril 1687. (Cont.13 avril sous seing privé par François Lebernaude), Marie-Françoise Beauchamp, baptisée à Montréal le 11 septembre 1670, fille de Jean Beauchamp dit Le Petit Beauchamp et de Jeanne Loisel. 
Louis Truchon décède à Lachenaie et est inhumé à Saint-François de l’Île-Jésus le 15 février 1724.
Couple avec 8 enfants. 

Devenue veuve, Françoise Beauchamp se remarie à Jacques Robin dit St-Ours, veuf de Marie Bouteiller dit Têtu
 
(Tanguay, vol.1, p.574;  Jetté, p.1095 et 998; Drouin, vol.2, p.1304;  Fournier, p.129;  Sulte, Hist., vol.5, p.72(1);  DBAQ, t4, p.419;  Langlois, p.485)  
       

 oui
Jacques  Viau L'Espérance Soldat

Viau dit L'Espérance, Jacques : 
Fils de Julien Viau et de Gratienne Forget, de Clisson, évêché de Nantes en Bretagne (Loire-Atlantique). 
Neuf jours après son arrivée, il reçoit le scapulaire du Mont-Carmel à Québec le 21 septembre 1665. 
 
Au départ du régiment en 1668, il décide de rester au pays et prend pour épouse en date du 21 janvier 1670, (Cont. 14 janvier, Not. Basset) Marie-Madeleine Plouard, fille de feu Michel Plouard, maître de navire et de Jeanne Fouquet, de Saint-Pierre de Neufville, arch. de Rouen en Normandie (Seine Maritime). Voir acte de mariage
Elle était aussi une fille du roi  apportant des biens estimés à 100 livres. 
Avant ce mariage, elle avait passé un contrat de mariage avec Jean Cosset en date du 23 novembre 1667 devant le notaire Aubert.  Jean Cosset ne désirant plus se marier, les parties décidèrent le 21 janvier 1670, de faire annuler le contrat de mariage.
Jacques Viau et son épouse s’établirent à Longueuil. 
Marie-Madeleine Plouard décède avant le 14 novembre 1684 à Longueuil.
Couple avec 6 enfants. 

Devenu veuf, il épouse en seconde noces à Boucherville le 14 novembre 1684,
Voir acte de mariage (Cont. 29 septembre, Not.Maugue), Thérèse Robin, fille de Jean Robin dit Lapointe et de Jeanne Charton de St-Martin, v. et ar. Clamecy, év. Auxerre, Bourgogne (Nièvre). 
Après trente-sept années de vie commune, Thérèse Robin décède à Longueuil le 31 décembre 1721.
 
Jacques Viau s’éteint également à Longueuil le 14 septembre1723 et fut inhumé le lendemain. Acte de sépulture
Couple avec 7 enfants.

(Tanguay, vol.1, p.586;  Jetté, p.1124 et 997;  Drouin, vol.2, p.1338Dumas, p.314;  Landry, p.358;  Fournier, p.129;  Sulte, Hist., vol.5, p.71(3);  DBAQ, t4, p.452-453;  Langlois, p.493-494)
 

 oui
         

haut de page