Accueil

Retour Histoire "Les Nicole"  Retour actes transcrits  Retour généalogie NICOLE Retour Mont-Louis (Pêche)   Return Mont-Louis  
                     For the English translation,
http://babelfish.altavista.com/

                                                   

 

                      De St Pair sur Mer vue sur sur le port de Granville lieu de son départ
jusqu'à St Michel de Bellechasse où il a, vécu

Photos : personnelle et
www.beauxvillages.qc.ca

Actes notariés Olivier Nicole 

 

Contrat de pêche d’Olivier et Joseph Nicole
Avec le Sieur Michel Mahiet pour la saison de pêche 1758
Le 12.04.1758 Seigneurie de Beaupré paroisse de Château Richer
Notaire Crespin Antoine

 


Par devant le notaire royal immatriculé en la province de Québec et résidant en la Seigneurie de Beaupré paroisse de Château Richer soussigné et les témoins cy-après nommés furent présent les sieurs Joseph et Olivier Nicole frères pêcheurs de morue demeurant à Château-Richer en cette ditte paroisse lequel de leur bon gré et volonté ont reconnu et confessé être engagé et s’engager par ces présentes pour le temps de cette présente année commencer et partir aussitôt que la navigation sera libre au Sieur Michel Mahiet navigateur et propriétaire du fief et seigneurie vulgairement appelée Mont Louis au bas du fleuve St Laurent dans le côté du sud / présent, consentant qui après être retenu les dits sieurs Nicole frères pour faire la pêche pour cette présente année jusqu’au vingt-cinq août prochain à la charge pour les dits Nicole de fournir leur chaloupe nommée « La Marianne » avec tous les agrès et poulie
et Sieur Labonté pour se rendre au dit poste de Mont Louis aussitôt que la navigation le permettra. Comme aussi de prendre la ditte chaloupe et effets que le dit sieur Mahiet y ferait embarquer pour être transporté au dit poste de Mont Louis sur son compte /devant et s’oblige d’y avoir bien soin comme de leur propre et de remettre le tout au dite partie à leur arrivée sans les couvrir, le….accepté que ceux qui pourvoyent et convient par leur vente leur engagement ainsi fini pour moyennant le prix et la somme de huit cents trente livres que le dit sieur Mahiet s’oblige leur payer tant pour leurs gages que pour  loyer de leur chaloupe et de les nourrir sans grand…sont obligés de lui fournir angin, vivres pour le temps passé au dit poste, s’oblige le dit sieur Mahiet de fournir à  leur frais dans la ditte chaloupe un homme pour faire la ditte pêche conjointement avec les dits  Nicole et de fournir également aux-dits Nicole tous les agrès nécessaire pour faire la moulüe dont les dits Nicole s’oblige de rendre compte au Sieur Mahiet à toutes les clauses, conditions, sus-dits les dits Nicole se sont soumis et obligé et ont promis le tout suivre et exécuter à peine de dépens et dommages et sentences.

Car ainsi a été convenu et accepté X par X obligeons X rente X Fait et paraffé en l’étude du notaire avant midy douze avril mil sept cent cinquante-huit en présence de Mr Louis Nadeau demeurant en la ditte paroisse et Marc Perron habitant de la Chape de St Paul tous deux témoins qui ont ainsi que les Sieurs Mahiet et Nicole signé comme nous dit notaire Lecture faite.

Signatures : Josephe Nicolle, Olivié Nicolle, Louis Nadeau, Crespin, Mahiet
Notes :
La moulüe = pêche à la morue
Le troisième homme est Sieur Labonté
Texte écrit exactement dans les termes inscrits sur l’acte

Fait à Châteauroux le 12 août 2006
Jocelyne Nicol et Bernard Quillivic
             CONTRAT de Pêche original d'Olivier et Joseph Nicole avec Michel Mahiet le 12 avril 1758 à Château Richer

 

Quittance d’Olivier Nicole et Jacques Benoit
pour la saison de pêche de 1757
Le 22 août 1758 Château Richer notaire Crespin Antoine

 

 Par devant le notaire royal résidant en la Seigneurie de Beaupré, y résidant, soussigné et les témoins enfin nommés furent présents les Sieurs Olivier Nicole et Jacques Benoit navigateurs
 cy-présent demeurant en cette  paroisse de Château Richer, lesquels de leur bon gré et volonté ont reconnu et confessé avoir reçu du Sieur Michel Mahiet lequel du Mont Louis savoir soit Olivier Nicole la somme de deux cents cinquante-sept livres et dix-sept sols pour solde de tout compte envers le dit Sieur Mahiet l’automne dernier et le dit sieur Jacques Benoit la somme de deux cents quarante-huit livres aussi pour solde de tous compte également envers le dit Sieur Mahiet l’automne dernier de quelles sommes les dits Nicole et Benoit tiennent bien et valablement qu’être et décharger le dit sieur Mahiet et tout autres et les obligations ou….qu’ils ont reçu du dit Sieur Mahiet consentant le dit compte ne pouvant les reprendre sous …valeur pou…neuf fois , et avenu, fait et paraffé cy-après moi au Château Richer le vingt-sept août mil sept cent cinquante-huit en présence des Sieurs Tixier Aubin et François Poulin navigateurs témoins.

Signé avec nous dit notaire lecture faite
La marque dudit Benoit, signatures : Olivié Nicolle et Crespin
Texte transcrit comme le texte original
Fait à Châteauroux le 12 août 2006  Jocelyne Nicol et Bernard Quillivic

9 février 1765 notaire Fortier
Contrat de mariage entre Olivier Nicolle fils des défunts Luc Nicolle et de Gillette Basset et de Marie-Louise Brochu fille majeur de Jean Brochu et de défunte Suzanne Garant de la Paroisse de St Vallier.

9 février 1765     Contrat de mariage entre Olivier Nicole (Luc & Gillette Basset) et Marie-Louise Brochu (Jean  & Suzanne Garand).

 

  Par devant Joseph Fortier notaire en la coste du Sud y résidant paroisse St Michel soussigné furent presens en leur personne olivier nicol garson majeur fils des deffunts Luc Nicol et de gillette Basset ses pere et mere de la paroisse St pere evesché de Coutance en Normandi d une part et marie louise brochu fille majeur de jean brochu et de deffunte susanne garent de la paroisse St vallier d autre part Lesquels de leur bon gré [et] volonté de lavis et conseil de leur parent et amits pour ce assemblés de part et dautre Scavoir de la part du futur époux Joseph Nicol son frere, jean leboeuf son cousin; et de la part de la future épouse son dit pere, pierre brochus son frere michel garent son oncle maternelle ont fait entreux les accord et conventions de mariage en la maniere qui suit Scavoir que le dit olivier nicol et la ditte marie louise brochus ont promits et promettent reciproquement se prendre lun lautre par nom et loix de mariage et iceluy faire et solemniser en face de nostre mere Ste eglise le plus tost que faire ce pourra Se prendront les futurs epoux aux biens et droits a eux apartenant pour estre comme seront les futurs conjouins un et communs en tous biens meubles et immeubles presents et futurs mesme dans leurs propres et heritage derogeant a cette effet a la coutume de paris a laquelle ils Renoncent expressement pour ce regard seullement; Le futur epoux a doué et doüe la future epouse de la somme de trois cents livres de douaire prefix le preciput sera egal et reciproque entreux de la somme de ceux cent livres qui se prendra par le survivant en denier content ou en meubles suivant la prisée de lynventaire qui en seras lors faitte hors part et sans crüe avec ses hardes linge coffre ou buffet servant à lusage du survivant et le lit tel quils le trouveront  alors  arrivant la dissolution dudit futur mariage sera permis a la future épouse d'accepter la future communauté ou de renoncer a ycelle si bon luy semble ce faisans reprendre nettement franchement quittement tout ce quelle justifieras y avoir aporté ou legue pendant yceluy future mariage luy seras advenus par successions donations legt ou autrement avec ses douaire preciput hardes linge coffre ou buffet servant a lusage du survivant et le lit tel que dessus sans estre tenüe aux dette ni hipoteques encore quelle si fut obligé ou quelle y eut été condamné dont elle sera acquitté garentie et yndemnisé par et sur les biens dudit futur epou pour laquelle reprise et yndemnité elle aura son hipoteque de ce jour a lavenir sur yceux. Car ainsi etc. promettant etc. obligeant etc. fait et passé estude du dit notaire apres midy le neuf fevrier mil sept cent soixantes cinq présence des sus nommés et ont signé le futur epou joseph nicol et jean leboeuf avec nous dit notaire la future epouse et autre sus nommés ayant declarés ne Scavoir Signer de ce enquits suivant lordce/

 

 

  Olivie nicolle                        josephe nicolle                     jean beust                            Fortier

 

Transcription gracieuse de notre cousin Lucien Brochu

 


En présence de Joseph Nicolle son frère, Jean Le Beust son cousin, Jean Brochu son père et Pierre Brochu son frère, Michel Garant son oncle maternel.
Fait en l’étude de maitre Fortier le 9 février après-midi de l’an mil sept cent soixante-cinq.
Signatures : Olivié Nicolle, Joseph Nicolle, Jean Beust, notaire Fortier


30 septembre
1768  notaire Joseph-Barthélémy Richard (1751-1769)

Vente d'un morceau de terre situé à Berthier
par Marie-Angélique Boutin, veuve de feu Jacques Bilodeau à Marie-Louise Brochu, épouse d'Olivier Nicol

Par devant l'un des nores Royaux de la Cote du Sud cy devant  immlé [immatriculé] en la prévôtée et de present à la cour et conseil supérieure et militaire des villes et gouvernement de québec fut présent en sa personne dame Marie angélique Bouttin veuve de feu Sr jacques bilodau demeurant en la paroisse de notre dame de Lassomption de berthié Laquelle de son bon gré et volontée a Reconnû et Confessé avoir vendu, ceddé quitté transporté et délaissé du tout dès maintenant et à toujours avec promesses de garantir de tous troubles dettes hypotèques et autres empeschements générallement quelconque affectant obligeant et hypotecquant tous et chacuns les biens meubles acquets et Conquets immeubles présent et à venir à la dte dame vendresse appartenant par droits d'heritages à elle echus et advenus tant des succession paternel que maternel à La garantie de la susdte et présente vente à Dame marie loüise brochû faisant en cette partie tant pr elle que pour Sr olivier nicolle son epoux habittant de La parroisse de St vallié à ce présente aud. Nom acceptante acqueresse et Retenante pour elle ses hoirs et ayants cause à lavenir de ce qui suit c'est à savoir La quantité de quatre perches neuf pieds et quatre pouces de terre de front sur quarante arpants de profondr avec la Continuation de ce qui se trouve

Entre les deux concession au bout de la susdte profondeur led. terrain cy dessus vendu à la dte dame vendresse appartent pour lavoir eu d'heritage des successions de feu ses pere et mere après leur décès Led. terrain cy dessus vendu étant seys et sittué  dans la parroisse de notre dame de Lassomption de berthié seigneurie de monsr de Rigauville aboutissant par un bout sur le devant au bord du fleuve St Laurant l'autre bout par derrière aux fins de la susde profondeur et faisant partie dune terre de environ quatre arpants en son totale de Lesquelles susdtes quatre perches et demy et quatre pouces cy dessus vendu ont esté détâchées la dte terre en son total bornée du coté du sud ouest à francois vermet dautre coté au nord-est à louis bouttin. Les quatre perches et demy et quatre pouces cy dessus vendues bornées d'un coté au sud ouest aud. Francois vermet et au nord-est à michel bilodau ainsy que le tout se poursuit et comporte circonstances et dépendances sans par Ladte dame vendresse dud. terrain cv dessus par elle vendû en Rien Reserver Excepter ny Retenir que la propriété des bâtiments qui se trouveront Estre construits dessus si aucun il s'en trouve qu'elle se Réserve à son propre pr en faire et disposer à son plaisir et volonté Lesd. hérittages cy dessus vendus etant en la censive et seigneurie de mond. Sr de Rigauville sujet envers luy aux cens et droits seigneuriaux que lesd. herittages cy dessus vendus peuvent devoir ce que ladte vendresse n'a pü quant à précisement dire ny déclarer de ce enquis pour tout et sans autre charges dettes ny hypotèques quelconques que des dits cens seullement ainsy qu'ils ont dit et affirmé estre quitte des arrerages desd. Cens du passé jusqu'à ce jour cette susditte et preste vente cession transport et délaissement ainsy faits pour et par ladte dame acquéresse aud. Nom sesd. Hoirs et ayants cause à lavenyr desdtes quatre perches neuf pieds et quatre pouces de terre cy dessus à elle vendû joüir d'huy en avant et a perpetuite faire et disposer ainsy que bon luy semblera comme de ses propres biens de vraye et loyal acquets au moyen des dtes présentes à la charge par elle dte acqueresse de payer de ce jour à la venir les cens et droits seigneuriaux aud. Sr seigneur dud. lieu de qui les susdtes  herittages cy dessus vendû Relèvent pour en outre et moyennant le prix et somme de six cents livres que ladte dame acqueresse a baillée et payée comptant à ladte dame vendresse à vüe du nre soussigné et dits temoins cy bas nommes en argent monnaye ayant cour en ce pays; Le tout bon et valable dont la dte dame vendresse s'en est tenu et tient pour contente et satisfaitte   et en quitte et decharge la dte dame acqueresse aud. Nom elle et tous autres dont quittance Et au moyen de ce que dessus ladte dame vendresse a du tout présentement baillié et mis es mains de ladte acqueresse tous les titres et papiers cy après dattes et mentionnes concernant la proprietée de la susdte et présente vente la mettant et subrogeant du tout en son lieu et droits, noms, Raisons et actions luy transportant en outre tous droits de proprietés fonds tresfonds noms Raisons et actions se désaisissant devestant et demettant ladte dame vendresse pour et au profit de ladte dame acquéresse aud, nom et de sesd. Hoirs et ayant cause pour et par ladte vendresse estre ladte dame acquéresse saizie vestû mise et Reçu en bonne et suffisante possession et saizine par qui et ainsy quil appartiendra voulant et constituant pour leur procureur le porteur desdtes présentes auquel ils donnent tous pouvoir de ce faire et d'en Requerrir acte. Car ainsy promettant etc. obligeant etc. Renonçant etc. fait et passé aud. Lieu et parroisse de St  vallié Etude du nore soussigné ce trente septembre mil sept cent soixante huit presence de Sr jean bapte montigny temoin de présent demeurant aud. Lieu qui a declarré ainsy que ladte vendresse ne savoir ecrire ny signer de ce enquis lecture faitte suivant lordce et en présence du Sr jean beuf aussy témoin de présent qui a signé les dtes presentes avec le nore soussigné les jour et an que dessus.

                                                 Jean beuf                              B. Richard 
                                                                                               nore & huisser Royal

Note : Jean BEUF est Jean Beust de St Pair cousin de Olivier

Acte fourni et aimable transcription par Lucien BROCHU notre cousin

 

14 mars 1769 notaire Fortier
Vente d’une terre par Olivier Nicolle demeurant à St-Vallier et Marie-Louise Brochu  son épouse à Jean Guibert navigateur demeurant à Berthier.
Une terre de  4 arpents de large sur soixante environ de profondeur en la Seigneurie de Monsieur De Joynvil paroisse de l’Assomption bornée au nordest par Pierre Boutin et au sudouest par Jean-Baptiste Bilodeau au prix de 600 livres.
Témoins : Jean Le Beust et François Chrétien
Signatures : Olivié Nicolle, Jean Beust, François Chrétien et Fortier, notaire.

 14 mars 1769 notaire Fortier
Vente de terre située en la Seigneurie St Michel à la troisième ligne par Jacques Roy et Marie-Françoise Brochu à Olivier Nicolle navigateur de St Vallier.
Une terre de 11 arpents et demi de large et 11 arpents de longueur bornée au nordest par Joseph Duquesne pour la somme de 1000 livres.
Olivier Nicolle donne 600 livres car il dit que Jacques Roy lui doit 400 livres et que si Jacques Roy ne l’admet pas,
il ira « en loi ».
Témoins : Estienne et Jean Guibert.
Signatures : Fortier notaire, Olivié Nicolle, François Chrétien, Jean Guibert

Advenant en date du 17.10.1769
Jacques Roy reconnaît et confesse « devoir » 400 livres à Olivier Nicolle à l’étude du notaire Fortier
Signature : notaire Fortier

 

15 mars 1773  Vente de droits successoraux
  par Marie-Louise Brochu épouse d'Olivier Nicol, et Marie-Françoise Brochu épouse de Jacques Roy, à leur frère et beau-frère, Jean-Baptiste Brochu    
           

Par devant Joseph Fortier Notaire en la coste du sud y residant paroisse St Michel soussigné et temoins cy bas nommés furent present en leur personne olivier Nicol habitans de St. Michel et marie louise Brochus de luy autorisé et Jaques Roy habitans de St vallier marie francoise brochus son epouse de luy aussi autorisé lesquels ont reconnu et confessé avoir vendu ceddé quitté et delaissé des maintenant et a toujours sans autre garantie de leur part que de lui faire promesses seullement a jean brochus leur frere et beau frere habitans dud lieu de St vallier  a ce present et acceptant cessionaire pour luy ses hoirs et ayans cause a la venir c est a savoir tout ce qui peut revenir et apartenir a chaqu un des dits cedant tant de succession [  cinq mots illisibles]  après le deces de jean brochus leur pere et beau pere sans du tout en rien reserver ny retenir et sans autre delail le tout faisans partie d une terre [le notaire omet de préciser ] de large sur quarante arpens de profondeur seitué en la ditte paroisse St vallier sur le fleuve borné au nordest à jean Nau  et au surois a athanase Roy a prendre par led acquereur suivant le partage fait ou a faire si partage y a, cette vente cession transport et delaissement ainsi fait a la charge des cens et rentes a la venir quitte du passé outre ce pour et [moyennant] la somme de deux cent quarante livres que le dit acquereur a payé conten aux vendeur dont ils le quittent et decharge et tous autres au moyen de quoy les vendeurs se sont demits dessaisis et devestus de ce que cy dessus par eux vendu au profit dud acquereur voulant quil en soit saisis suivant la coutume luy transportans tous droits de propriete fond tres fond nom raison et action pour par luy en jouir faire et disposer comme de choses luy appartenant quand et ainsi quil appartiendra en vertu des presentes. Car ainsi etc., prom. etc., obligeant etc., renonceant etc., fait et passe etude dud notaire le quinze mars mil sept cent soixante treize presence de Robert leonard Roussel et andre Lacroix temoins qui ont avec led Olivier Nicolle  signer avec nous did Notaire tous [les] autres [ayant] déclaré ne savoir signer de ce endits [sic] lecture faitte.
Roussel                  andré lacroix    fortier

Aimable transcription par Lucien BROCHU notre cousin

15 juillet 1774 notaire Fortier
Vente d’une Terre au lieu de la « Rivière Boyé »

Par devant Joseph fortier notaire en la coste du sud y residant paroisse st-michel sousigné et les temoin cy bas nommés fut presents en sa personne michel La Croix fils garcon majeur et fils des deffunts michel La Croix et marie gotron cesdit père et mere de la paroisse de St-michel assisté en présence et du Consentement du Sieur michel gotron son oncle et tutteur lequel a vollontairement reconnu et confessé avoir vendu ceddé quitte delaissé et transporté des maintenant et a toujours a promit et promet guarantir de tous troubles dettes et hippotèque et autre empeichement quelconque à marie louise brochu femme d ollivier nicolle naviguateur absent presentement demeurantte au dit lieu aussy de st michel à ce présent et acceptant acquerant pour lui les dits droits et ayant causse à l avenir, Cest à savoir un demy arpent de terre de large sur quarante arpent de profondeur faisant partie d'un arpent et demy appartenant tant à luy qua cest deux soeurs, comme héritiers tous trois de leurs dits défunts père et mère situe en la ditte paroisse de St-michel au sud de la riviere boyé borné au nordest aux dittes aquereur et au sudoest à gabriel billodeau et la ditte demy arpent cy dessus vendu a prendre par les ditte aquereur suivant le partage fait du dit arpent et demy cy dessus vendu. Cette vente cession transport et délaissement ainsy faitte a la charge des biens et rentes a lavenir aquitte du passé outre ce pour moyennant le prix et sommes de quatre cent vingts quattre livres où cheling Courant de la province la quelle ditte sommes les dits aquereurs ont prommis et promette et s obblige luy payer Celle de deux cent douze livres à la St-michel prochaine où le tout sy faire
se peu où au Cas de ne le pouvoir faire de luy payer pareille sommes de deuxcent douze livres à la St-michel de l'année suivant, au moyen de quoy le ditte vendeur cest demis desaissy et daccepte de ce que cy dessus par luy vendu aux profits des dits aquereurs voullant qu'ils en soyent saisy suivant La Coustumence leurs transportant tous et tels de proprieté fond noms raisons et actions pour par les dits aquereurs en Jouir faire et disposés comme de choses leurs appartenant au moyen des presente Car ainsy E&C promettant E&C obligeant E&C Renoncant E&C fait et passé etude dû ditte nottaire le quinze Juilliet mil sept cent soixante quatorze presence dû Dit sieur michel gotron et de robert leonard roussel temoin qui ont avec nous ditte nottaire signé les parties ayant déclaré ne savoir signé de ce enquis
Lecture faitte
                       (ont signé) Michel gautron    Roussell      Fortier
 
advenant le 30 7bre 1774 devant le nottaire sousigné fut present en sa personne michel gautron vendeur cy denommez cy devant lequel a reconnu et confessé âvoir eu et recu presentement du ditte ollivier nicolle aquereuraussi y denomme la sommes de 210$ moitie de celle de quattre cent vingts quattre livres pour prix et Coût de la presente aquisition de la quelle ditte sommes la ditte vendeur aquitte et decharge la ditte aquereur sans prejudicce à pareille sommes à recevoir par le ditte vendeur à la St-michel prochaine  Car ainsy E&C transportant d'abbandont tous droits de propprieté E&C. fait et pasé etudde du ditte nottaire Ses soins et ceux que cy devant presence de robert roussel et andre la Croix temoins qui ont avec le ditte olliviers nicolle signé la ditte vendeur déclaré ne savoir signé de Ce enquis  lecture faitte  un mot ratturé nulle
( ont signé) Roussell  andré Lacroix olivier nicolle
fortier
recu a compte du payement a venir quattre livres


Note  : La St Michel a lieu le 29 septembre

Acte transcrit par Jocelyne Nicol et Normand Bétil, descendant de Charles Bétille ami et cousin par alliance d'Olivier Nicolle.
Normand Bétil est le descendant du fils de Charles Bétille : Olivier Nicol Bétil dont Olivier Nicolle est le parrain.
Chaleureux remerciements.


INÉDIT   

 Le 24 septembre 1784
Notre ancêtre Olivié Nicolle laisse seuls ses 5 enfants mineurs et disparait.


Fonds Cour supérieure, District judiciaire de Québec, Tutelle et Curatelle
cote: CC301,S1, D6158

 

Requête en autorisation à Maitre Riverin à procéder :
1° à l’élection de tutelle des mineurs Nicole
2° à l’élection d’un curateur à l’absence d’Olivier Nicole, père

 

Aux Honorables Juges
de la Cour des Prérogatives du District de Québec


Supplie humblement Jean Brochu habitant de St-Vallier et représente q’Olivier Nicole natif de l’Ancienne France habitant de St-Michel sud de la Rivière Boyer, veuf de Louise Brochu décédée il y a environ deux ans et demi, quoiqu’établi sur une terre située au dit lieu de St Michel depuis dix à onze ans et y demeurant avec ses cinq enfants, sans avoir fait inventaire de la communauté, serait parti de chez lui le deux may dernier dans la nuit disant à ses enfants qu’il venait à la ville acheter des souliers : Que depuis ce temps le sieur Bonnet demeurant en cette ville a dit avoir vu le dit Nicole en cette ville pendant environ  huit jours après tel départ de chez lui Que ledit Nicole n’étant pas revenu chez lui et n’ayant pu savoir où il était allé, les parents des dits enfants ont été informés qu’il avait donné quelques fois à entendre qu’il voulait retourner en France pour retirer ce qu’il y avait de biens : Que les dits enfants mineurs ont restés environ huit jours maitres de leur conduite dans la maison de leur père d’où le suppliant comme oncle maternel en a retiré deux chez lui et placé les trois autres en attendant quelqu’arrangement.

Ce  considéré il plaise à la Cour autoriser Maitre Riverin notaire dudit lieu résident à St Vallier ou qui lui plaira à l’effet de faire assembler les parents et amis des dits cinq enfants mineurs pour procéder à l’élection de leur tuteur et subrogé tuteur

En outre à assembler les parents et amis notamment le seul frère et plus proche parent en ce païs dudit Olivier Nicole à l’effet d’élire un curateur en son absence.

Desquelles élections il sera dressé actes pour iceux rapportés au greffe, être homologué si faire ce doit Et ferez bien.

Québec 24 septembre 1784
A. Panet
Avocat

Acte trouvé sur Pistard par Jocelyne Nicol-Quillivic, avec sa transcription 15.03.2013

 
 

    Acte de tutelle et curatelle fait chez le notaire Riverin le 19 octobre 1784  INÉDIT   
 

Cet acte a été trouvé par notre cousin Lucien Brochu, qui est le descendant de Jean-Baptiste Brochu
demi-frère de Marie-Louise Brochu. C'est son ancêtre qui a été nommé tuteur des enfants d'Olivier et Marie-Louise Brochu
Un grand merci à toi, cher Lucien.
 

 

 

L’An mil sept cent quatre vint quatre le dix neuf octobre à huit heure le matin à la réquisition du Sieur Jean Brochu de la paroisse de St Valier lequel en conséquence de la permission de l’honorable Juge de la cour des prérogations district de Québec en datte du 24 septembre dernier et a fait assembler les parents tant paternelle que maternelle des cinq enfants mineurs issus du mariage dudit Olivier Sieur Olivier Nicole absent depuis environ le deux may dernier sans scavoir où il est et de Marie Louise Brochu sa défunte femme aux fin de donner Bon et Fidelle avis sur la nomination à faire d’un tuteur et subrogétuteur aux dits mineurs le tout en leur âmes et consciences et aussi à la nomination du curateur pour Olivier Nicole

A Scavoir

Le Sieur Jean Brochu oncle maternelle des dits mineurs
le Sieur Pierre Brochu oncle maternelle
le Sieur Jacques Roy de St Michel oncle maternelle comme ayant épousé Marie Françoise Brochu
le Sieur Jacques Roy de St Valier oncle maternelle comme ayant épousé Marie Suzanne Brochu

le Sieur Jacques Patris cousin des dits mineurs
Le sieur Charles Bétille cousin
Simon Corriveaux cousin des dits mineurs Auxquels nous avons fait prêter serment en leurs âmes et consciences de donner Bon et Fidelle avis sur l’élection de tutelle en question lesquels après s’estre retirés et delibérer entre eux ont dit nomément que leurs avis est que le Sieur Jean Brochu oncle maternelle des dits cinq enfants mineurs soit un tuteur aux dits mineurs et le sieur Simon Corriveaux soit un subrogétuteur et que le Sieur Charles Bétille soit le dit curateur au dit Olivier Nicole absent de laquelle délibération pour vous donner acte et ont les dits tuteur et subrogétuteur et curateur élus volontairement accepté leurs dit charges Promis et Juré en leurs âmes et conscience de s’acquitter chacun du devoir de leurs charges faite et passé ce Jour et auquelles présence de la dite assemblée à déclarer ne savoir signé exception du sieur Charles Béthille qui a signé avec nous dit notaire sur le présent les dits tuteur et subrogétuteur ayant déclarer ne savoir signé de cet enquis
Lecture faite suivant l’ordonnance
f deux renvoye apposé Bon          Signatures : Charles Bétille et Riverin notaire


 

Cet acte de tutelle a été homologué le 7 janvier 1785 par les juges.

19 octobre 1784  notaire Riverin
Inventaire des biens de la Communauté de Olivier Nicole et feue Marie-Louise Brochu


L'an mil sept cent quatre-vingt-quatre à neuf heures le matin le dix-neuf octobre à la réquisition de Sieur Jean Brochu de St Vallier tuteur des mineurs d'Olivier Nicole et de défunte Marie-Louise Brochu de la paroisse de Saint Michel et de Charles Bétille habitant de St Michel curateur dudit Olivié Nicole absent lesquels tuteur et curateur élu par acte d'assemblée des parents des dits mineurs et dudit Olivier Nicole absent en datte de ce même jour nous notaire soussigné en vertu de l'hautorité avons donné pour les honorables juges des prorogratives district de Québec sommes transporté en la demeure dudit Olivier Nicole absent et de la dite Louise Brochu sa défunte femme à l'effet de procéder à l' inventaire et description des Biens meubles et immeubles, titres et papiers et enseignement de tous ce qui peut faire par très de la dite communauté ou étant et en présence du Sieur Simon Corrivaux au nom et comme subrogateur des dits mineurs. avons procédé à l'inventaire de la dite communauté serment préalablement puis entre nos mains intermamine à coutumée
Sieur Baptiste Fortier gardien des dits biens meubles et immeubles et qu'il n'en a rien détourné lesquels biens meubles et immeubles ont été prisé et estimés par le Sieur Nicolas Mercier et Joseph Guilmet arbitres choisis par les parties pour faire la dite estimation et geste à la criée le tout sans préjudice aux droits des parties faite et passée le jour et au grand jour en présence des Sieurs Jean Brochu tuteur , Simon Corrivaux subrogateur et du Sieur Charles Bettille curateur lesquels ont déclarés ne savoir signer à l'exception du Sieur Charles Bétille qui a signé avec nous, notaire ici présent. Lecture faite ou mot rayé nul.

Signature :  Riverin, Pierre Chicou,  Germain Blondeau

 

Premièrement
une marmite à pot au feu 15 sols 1 couchet, 1 paillasse, 1 drap, 1 couverte 2 livres
un chodron 6 livres 1 buffet, présentein, 3 levis 3 livres
une poëlle 12 sols 1 huche, 3 chaises 1 livre
deux marmites casées et une crémaillère 1 livre 10 sols 1 vieux métier et 1 table 2 livres
6 assiettes en étain 4 livres 1 poëlle de feux 26 livres
2 plats d'étain 3 livres 6 livres de fillasse 1 livre 10 sols
8 cuillères d'étain 12 sols 1 vieille armoire 2 livres
3 terrines, 1 couloir, 1 louche en cuivre 12 sols 1 charue avec la ferrure 6 livres
1 pistolet 19 sols 1 grande charette vielle et les roues 3 livres
1scie, 1 fiole 1livre 10 sols 1 caberoste avec les roues 9 livres
3 haches 4 livres 1 traîne avec les menois 1 livre 10 sols
2 cruches, 1 bouteille 10 sols 1 vieille cariole 10 sols
3 ? 1 livre 10 sols 1 vache de 10 ans 30 livres
Des poids et 1 balance 6 sols 1 vache de 8 ans 30 livres
Des vrilles, ferrures, harnais 1 livre 10 sols 1 tone de trois ans (écrit comme inscrit) 30 livres
? 1 livre 1 jument de 9 ans 30 livres
Des ferrailles 15 sols 2 moutons 9 livres
6 faucilles 1 livre 4 sols 2 cochons 18 livres
2 vieilles faux 14 sols 280 gerbes de blés prises et 18 48
2 rouëttes 3 livres 1 demi minot de pois 1 livres 10 sols
2 saloirs et 4 quart 1 livre 10 4 minots et demi d'avoine 4 livres
1 coffres 3  livres 1seau 10 sols
2 scieau et 1 baquet 10 sols    
1 capote et 1 veste 4 livres    
1 lit de plumes et une paillasse, 2 draps
couverte, traversin et 1 couchet
16 livres    
 
En suivant les dettes actives
 
Jean Baptiste Baquet-Dutost en argent et
1 demi minot de blé de semence
6 livres  
Pierre Brochu en argent 6 livres  
Pierre Brochu Du foin 21 livres  
       
En suivant les dettes passives
Jacques Richard 1 barique d'huile à brûler de 60 gallons    
Jean-Baptiste Blais de St Prein ? 10 minots de blés 100 livres  
Nicolas Després 16 livres    
Jean Baptiste Therrien 12 livres    
Sieur Félix Têtu Suivant un billet dudit Nicole et une veste 48 livres  
Pierre Bouchard Suivant un billet dudit Nicole en date du 2 juin 1783 29 livres  
Jean-Baptiste Fortier Pour travailler à la récolte. 48 livres  
Un contrat de mariage entre Olivier Nicole et Marie-Louise Brochu portant droit de communauté jusque dans leurs propres héritages douaires préfix de trois cents livres préciput de deux cents livres passé par Maître Fortier notaire en date du 9 février 1765 cotté et paraffé
Signé Riverin

1 contrat de vente par Pierre Dallaire à Michel Solieu le 14 juin  1760 passé par Maître Fortier notaire, cotté  Signature Riverin

°10   Et ne restant plus rien à inventorier nous notaire soussigné avons arrêté dudit jour entamé pour les vire et valloir ce que Raisons en présence  dudit être et tous les meubles et immeubles, cy-devant inventoriés sont demeurés entre les mains dudit tuteur pour les représenter toutes fois qu'il en sera requis fait et passé le jour et ans que ci-dessus en présence des dits tuteur, subrogateur lesquels ont déclarés ne ssavoir signer et le Sieur Charles Béthille curateur dudit Olivier Nicole absent qui a signé avec nous notaire sur les présentes minutes les ayants déclarés ne savoir signer de cet enquis. Lecture faite
Signatures : Pierre Chicou, Riverin notaire et Germain Blondeau
 
°10  Et suivant les Immeubles
Une terre
Une habitation, un arpent et demi défoncé sur quarante de profondeur située dans la troisième concession de la Durantaye en la paroisse de St Michel, bornée au nord est à Jean-Baptiste Gourgeon et au sud ouest Michel Tanguay ainsi qu'un bout de maison en bois vrillé, reste pour mémoire
Signature : Riverin notaire


19 octobre 1784  notaire Riverin
Vente des biens de l' inventaire de la Communauté de Olivier Nicole et feue Marie-Louise Brochu

L'an Mil sept cent quatre-vingt-quatre le dix-neuf octobre à onze heures du matin à la réquisition du Sieur Jean Brochu tuteur des mineurs d'Olivier Nicole et défunte Louise Brochu , Je, notaire soussigné me suis exprès transporté en la demeure du dit Olivier Nicole absent afin d'y procéder à la vente et encan des biens Meubles et Immeubles de la communauté dudit Olivier Nicole et défunte Louise Brochu ou étant et et en présence  dudit Sieur Simon Corrivaux subrogateur et Sieur Charles Béthille curateur dudit Nicole le dit tuteur nous ayant présenté tous les meubles et effets coutumiers au dit inventaire avons procédé a la dite vente ainsi qu'il en suis . La vente ayant été annoncée à la porte de l'église de la paroisse sous dites . Biens titres
Signatures : Germain Blondeau, Pierre Chicou et Riverin notaire

 

Premièrement
1 Marmitte à pot au feu 1 livre 16 sols Simon Corrivaux
1 petit chaudron 13 livres Michel Roy
Une poëlle à frire 1 livre 4 sols L. Baugis
Une marmitte cassée et une crémaillère 3 livres 1 sol Jacques Richard
6 assiettes en étain 6 livres 2 sols Jean-Baptiste Martineau
1 plat en étain 2 livres 11 sols Marcoux
1 pot en étain 2 livres 3 sols Jean-Baptiste Côté
8 cuillères d'étain 1 livre 15 sols Jean-Baptiste Martineau
3 terrines et une tasse couloir 12 sols Veuve Polgoumeyer
1 pistolet 1 livre 11 sols Marcoux
1 scie de travers 1 livre 4 sols André Lacroix
1 sciote 1 livre L. Morin
1 hache 3 livre 10 sols Thomas Roy
1 hache 1 livre 14 sols Jean-Baptiste Gotron
1 hache 1 livre 10 sol Michel Mainville
1 hache 4 livres 11 sols Jean-Baptiste Gotron
2 cruches et 1 bouteille 15 sols André Lacroix
3 houes 2 livres 3 sols Jean-Baptiste Roy
2 poids et des balances 2 livres 15 sols Jean-Baptiste Roy
Une forée à demi creuse 2 livres 11 sols Charles Bétille
Des ferrures et des harnais 3 livres 8 sols M. Mercier
1 fer à astiquer 2 livres 87 sols Guillaume Roy
Des ferrailles 3 livres 8 sols Simon Corrivaux
6 faucilles 17 sols Thomas Roy
Une vieille faux 12 sols Rousseau
2 livres de fèves 3 livres Jean-Baptiste Martineau
1 rouëtte (rouet) 6 livres J-Baptiste Cotté
1 rouëtte (rouet) 2 livres 1 sol Roy
1 saloir 1 livre 1 sol Viens
1 saloir et quatre car 2 livres 19 sols Goton
1 coffre 2 livres 2 sols Simon Corrivaux
2 sciaux et 1 baquet 16 sols J-Baptiste Fortier
1 capot et 1 veste 5 livres 1sol Riverin
1 lit en plumes, 1 paillasse 2 draps
couverture, traversin, et 1 couchette
32 livres Pierre Viens
1 couchet 2 paillasses 1 drap 1 couverte 6 livres 1 sol Michel Gotron
1 buffet 32 livres Michel Roy
1 huche et 3 chaises 1 livre 14 sols J-Baptiste Lacroix
1 métier et 1 table 1 livre 4 sols J-Baptiste Cotté
1 poëlle de fer 139 livres Jean-Baptiste Bissonnette
6 livres de filasse 3 livres J-Baptiste Lacroix
Du fil 10 sols J-Baptiste Civadion
1 vieux harnais 3 livres 8 sols Roy
1 chaine 18 livres Pierre Brochu
1 cubervite 12 livres 15 sols J-Baptiste Martin
1 grande charette 1 livre 5 sols J-Baptiste Fortier
1 cariole 6 sols J-Baptiste Cotté
1 traine et les menoirs 6 livres 1 sol Ouimet
1 vache de dix ans 40 livres L. Baugis
1 vache de 8 ans 47 livres Michel Mainville
1 mouton de 3 ans 50 livres Michel Mainville
1 jument de 9 ans 84 livres Pierre Viens
2 moutons 10 livres 3 sols V. Gourques
1 truie 20 livres 1 sol Bazil Ratté
1 truie 10 livres L. Maugis
1 demi minot de pois 3 livres 19 sols Nicolas Lacroix
1 vans 2 livres Jean Gotron
2 poches 5 sols Jacques Roy
1 lampe 18 sols Jacques Roy
2 allènes 2 sols J.B. Côté
1 sallière 4 sols Jean-Baptiste Gotron
2 vis à terre 14 sols J.-B Brochu
1 dévidoir 3 sols J.-B. Cotté
4 minots et demi d'orge 5 livres 17 sols Jean-Baptiste Roy
2 chassis 4 sols Jacques Patris
100 gerbes de blés 36 livres Jean Gotron
100 gerbes de blé 43 livres Jean Gotron
80 gerbes 23 livres Jean-Baptiste Fortier
1 bouriche 10 sols Jean Gotron

Et ne restant plus rien trouver à vendre nous notaire soussigné avons dressé le présent Procès Verbal de vente montant à la somme de sept cents vingt-neuf livres quatre sols sur laquelle somme il y a à déduire les dettes portées à l'Inventaire et les dits tuteur chargés du montant de celuy-cy peuvent rendre compte ayant et ainsi qu'il appartiendra faite et passé  le jour et an ci-dessus en présence des Sieurs Pierre Chicou et Germain Blondeau témoins pour ce appelé qui ont signé après lecture faite.
Signatures :  Riverin, Chicou, Germain Blondeau.

Advenant  à la vente cy-dessus

Fut présent le Sieur Olivier Nicol de la paroisse de St Michel lequel a reconnu et confessé avoir eu et reçu du Sieur Charles Bétille curateur du dit Olivier Nicol la somme de de deux cents livres et vingt sols laquelle dudit Charles Bétille aurait été chargés, lors de la vente des dits biens du dit Olivier Nicol au moyen de la dite somme reçue le dit Sieur Olivier Nicol quitte et décharge le dit Charles Bétille de sa qualité de curateur envers luy, fait et passé à St Valier étude de nous dit notaire le douze décembre mil sept cent quatre-vingt-cinq en présence du dit Nicole qui a signé avec nous dit et voulu posent quittance . Lecture Faite un mot rayé nul

Signatures : Olivié Nicolle et Riverin notaire.
 

 

Cession de droits d'héritages par Joseph Nicole veuf de Geneviève Lefebvre dit Boulanger de St-Thomas Montmagny
à Olivier Nicole tous deux fils de défunt Luc Nicole.

Cet acte a été passé le 26 avril 1786, notaire Lévesque à St Thomas de la Pointe à la Caille
et fait mention du départ prochain de Olivier pour la France sa patrie natale.

Acte trouvé par Normand Bétil, descendant de Charles Bétille ami et cousin par alliance avec Olivier Nicole.
Transcription gracieuse par ses soins
Nous l'en remercions chaleureusement.

Dans la marge il est écrit En Cânâdâ nore  26 avril 1786

 
Pardevant nous Nicolas Charles Louïs Levesque notaire Royal dans toute letendûe du gouvernement dela province de Quêbêc soussigné residant à Saint thomas de la pointe àla caille et tesmoins y apres nommés fût present le sieur joseph nicolle, veuf de feûe gennevieve lefeuvre dela paroïsse saint pair en basse normandie proche grandville, lequel se trouvent hord d'estat de rejoindre son lieu natal et considerant que olivier nicolle son frere tous tous deux issûs du mariage de feûe Luc nicolle et de deffeunte gillette basset Leur pere et mere ((de la ditte paroïsse saint païr; ap)) ( cesprécédents mots sont rayés) estant ledit olivier nicolle sur le poind de partir de cânâdâ pour rejoindre sa patrie et son lieu natal a par les presentes Ledit sieur joseph nicolle fait cession et abandon pure et simple et irrevocable audit sieur ((joseph)) ( prénom rayé) olivier nicolle son frere, ace present et acceptant de tous et chacuns Les biens et droits d heritages successifs tant mobiliers que immobiliers fruits et revenûs d'iceux rescindant et recissoirs generalment quelconques et generament de tous droits noms raïsons et actions quil peut avoir et pretendre dans Lancienne france tant par billet cédûlles, obligations que autrement et la fin de tous droits d heritages successifs mobiliers et immobiliers qui peuvent luy estre advenûs et eschûs tant des successions de feûe ses dits pere et mere, daÿeuls et aÿeulles ainsy que defrerres et soeurs sil y estres. (fin de la première page)
 
Ledit sieur ceddant subrogeant le dit sieur cessionnaire à son nom droit lieu place privilege et hypotecque dans tous et chacuns les dits biens et
droits d'heritages successifs mobiliers et immobiliers fruits et revenus diceux, rescindant et recissoirs generament quelconques; et dans tout generalment ce qu'il peut ly appartenir tant par billets cedulles obligations que autrement en droits d heritages et successions de feûe ses
dits pere mere; aÿeuls et aÿeulles ainsy que de frere et desoeurs en lignes directes et collateralle pour dutout jouïr faire et disposer par le dit
sieur cessionnaire ses hoirs et ayant cause au nom droit lieu place privilege et hypotecque dudit sieur ceddant, dece jour datte des presentes a
perpetuité en toute proprieté; cette presente cession et abandon ainsy faits pour et moÿennant le prix et somme de douze cent frants que Ledït sieur ceddant confesse dit et declare en presence des tesmoins y àprès nommés et de nous dit notaire soussigné ((conf.)) (mot rayé) avoir cy devant Eûe et recûe dudit sieur cessionaïre et dont il le tient quitte et descharge et tout autre aladvenir, Car ainsi --promett--oblig--transpo--renoncant--délaïss-- fait et passé à saint thomas de la pointe alacaïlle estude du notaire soussigné L an mil sept cent quatrevingt six le vingt sixieme jour d'avril En presence de sieur jean baptiste Resche demeurant audit lieu tesmoin qui avec Les dittes parties ont signés avec nous notaire soussigné et d'augustin (fin de la deuxième page)
 
Le feubvre dit boulanger de la dite paroïsse saint thomas, tesmoins qui à declaré ne savoir signés dece enquis. Lecture faitte sept mots ala premiere pagé rayés nuls
 
joseph nicolle    olivie nicolle
Jean Baptiste Resche        marque d augustin Lefeubvre
L'evesque nore

 

INÉDIT

Billet d' Olivier Nicole

Moy Ollivier Nicolle ay passé le present à Jean brochu mon beau frere Comme Je luy permet en qualité de tutteur pour mes enfans que sy

au Cas besoin en etay de prendre sur ma quotte part de largent pour leur soutien ce qui fait que je vous donne ce present pour servir et

valloir ainsy que de raison a St. michel

Le 6 avril 1786.

                         Olivie nicolle                        N B nt. R.

Acte fourni et transcrit aimablement par Lucien Brochu notre cousin, merci Lucien

 

Advenant du 24 septembre 1792

Advenant le Vingt quatre Septembre, mil sept cent quatre vingt Douze, par devant nous notaire public, Soussigné Résident à St. Valier,

est Comparu le Sieur michel Saulieu, demeurant En la paroisse St. Valier, denommé en l'acte des autres parts, lequel a Reconnu &

confessé avoir Eû & Reçu tout présentement des mains du Sieur Jean Brochu, Débiteur au susdit acte, la Somme de Six cent francs

montant de son obligation laquelle somme a été Comptée nombrée & réellement delivrée En espèces ayant cours audit Sieur Saulieu à vüe du

notaire & témoins Soussignés, Dont Quittance généralle. Car ainsi &ca Quittant &ca.  Fait et passé à St Valier Etude de nous notaire

Soussigné, les jours & an que dessus, & a ledit Sieur Saulieu Signé avec nous en présentes, & ledit Jean Brochu declaré ne savoir signer

de ce Enquis Lecture faitte./

                       michel Saulieu                      N Boissault nt.

 

 

 21 janvier 1793           

Compte de tutelle rendu par Jean-Baptiste Brochu à Olivier, Louise et Marie-Rosalie Nicole,
enfants d'Olivier Nicole et Marie-Louise Brochu

 

                Compte que rend Jean Baptiste Brochu demeurant en la paroisse St. Valier, au nom & Comme tuteur des mineurs de Olivier

Nicole & de feüe marie louise Brochu, ainsi qu'il parait par l'acte de tutelle reçu devant Me Riverin notaire le dix neuf octobre 1785 &

homologué par les honorables Juges de la cour des plaidoyers Communs le Dix sept Janvier suivant,  aux Sieurs Olivier nicole, garçon

majeur, à marie louise Nicole fille majeure, & à marie Rosalie Nicole epouse de Jean Chrisostome Langlois, de son mari duement

autorisée à l'effet qui Suit, Demeurants les dittes marie Louise & Olivier Nicole à St. Vallier, & la ditte marie Rosalie à St Pierre de

la Rivière du Sud à ce présents & oyants Comptes

Premièrement

Fait Recette ledit rendant Compte Savoir pour la vente de huit minôts de bled en 1785, produit de l'affermage, de trois quarts d'arpent de

terre faisant moitié d'un arpent & demi de terre  Située à la troisième Concession de la Durantaye paroisse St. Michel, les dits huit

minôts, vendus à trois livres six sols le minôt, ce qui fait vingt six livres huit sols 26l   8.

Pour 1786, vendu huit minôts de bled à trois livres trois sols le minôt fait                    25l   4.

Pour 1787, huit minôts à Deux livres Dix sols, fait                                           20l        

Pour 1788, Six minôts à huit livres huit sols, fait                                              50l   8.

Pour 1789, Six minôts à quatre francs                                                           24     

Pour 1790, Six minôts à Deux livres dix                                                        15     

Pour 1791, onze minôts de bled à trois Livres quatre sols                                      35l   4.

                                                                                                  __________
                                                                                                      196l   4s

Montant touttes les dîttes annés d'affermage à la Somme de cent quatre vingt Seize livres quatre Sols, livre de vingt sols, & qui est à

partagé entre les susdîts oyants, & Encore avec Joseph nicole demeurant audit Lieu de St. Michel, mais non présent à ce Compte. Laquelle

dîtte Somme Doit être divisée En quatre ce qui fait à chacun la Somme de quarante neuf livres un sol; Pour l'intelligence du présent Compte

& décharge dudit tuteur, il convient d'observer que le susdit Compte n'est que la moitié du produit de l'affermage de l'arpent & demi de terre

ci-dessus désigné, l'autre moitié ayant été Employée à l'Entretien & nourriture des Susdits oyants Comptes suivant L'ordre & permission à

lui donné par ledit olivier nicole pour des dits oyants, ainsi quil parait par son Billet sous seing privé signé dudit olivier Nicole, en datte

du Six avril mil sept cent quatre vingt Six & présenté annexé à la présente minutte pour y avoir recours en cas de Besoin. Lequel Compte

lesdits oyants présents après que lecture leur a été faitte par nous notaire Soussigné, ont trouvé Juste & équitable. En conséquence de quoi

ledit rendant Compte a Compté, nombré & réellement Delivré en Espèces ayant cours à vüe de notaire & témoins Soussignés, Savoir à

olivier nicole & marie Louise nicole, & à marie Rosalie nicole femme de Jean Chrisostome Langlois de sondit mari Dûement autorisée à

l'effet qui Suit, à chacun la Somme de quarante neuf livres un sol, pour leur quart à eux revenant dans le susdit Compte, & de plus aussi à

chacun Douze coppes pour leur part de la vente d'une vieille Batisse, ce qui faît la Somme de quarante neuf livres treize sols à chacun, de

laquelle Somme ils se trouvent chacun pour content & en quîttent & déchargent ledit Sieur tuteur dont Quittance Généralle pour les produits

de leur part de terre; & lesdits oyant après avoir pris connaissance de L'inventaire, ont Reconnu qu'il ne leur revenoit rien, & en

conséquence en quittent aussi ledit tuteur et pareille somme de quarante neuf livres treize sols Resteront dus audit Joseph Nicole.

Et comme ledit tuteur n'a pas rendu Compte du produit de l'affermage de L'année 1792 qui est de onze minots de Bled, ils ont, les susdits

oyants consentis de les toucher En nature des mains de Joseph paul Gouge demeurant à St. Michel, En décharge pareillement ledit tuteur.

Et quant à leur parts de terre qui est de une perche & neuf pieds de front sur quarante arpens de profondeur qui fait la cinquième partie des

trois quarts d'arpent venant aux dits oyans, ledit tuteur les a mis & par ces présente les met en pleine possession & Jouissance, ce quils ont

accepté par ces présente, pour par eux en jouir faire & disposer Comme Bon leur semblera au moyen des présente, ainsi que de la cinquième

partie dans la moitié de la maison dessus Construite, le tout indivis.  Dont & du tout lesdits oyants En quittent & déchargent ledit tuteur. 

Car ainsi &ca. Quittant &ca. Renoncant &ca.  Fait & passé à St. valier Etude de nous Notaire Soussigné L'an mil sept cent quatre

vingt treize, le vingt un janvier avant midi, & ont les dittes parties declaré ne Savoir Signer de ce Enquis lecture faitte, présence du Sieur

Pierre Perrault & François Roy témoins desquels ledit Sieur Perrault a signé avec nous & ledit François Roy a declaré ne Savoir

signer de ce Enquis./

                          Pr Perrault                             N Boissault nr

 

Advenant du 5 juillet 1793

Advenant le cinq Juillet mil Sept cent quatre vingt treize Est comparu Joseph Nicole garçon majeur Demeurant en la paroisse St. michel,

lequel après que lecture lui a été faitte du Compte de tutelle des autres parts par le Sr. Jean Brochu y Denommé, aux freres et Soeurs dudit

Comparant la trouve Juste, & En conséquence a Reconnu et confessé par ces présente Dès avant icelles avoir Eu & Recu dudit Sieur

Jean Brochu, la Somme de quarante neuf livres treize sols, la livre à Vingt sols, pour sa part de Succession Mobiliaire de feu marie

louise Brochu sa mere, De laquelle Somme ledit comparant Se tient contant & Satisfait & en quitte & décharge ledit Sieur son tuteur

Dont quittance gén'alle; & a aussi Reconnu être en possession de sa part de Biens fonds, telle que Ses autres freres & cosurs, Dont

Quittance généralle, tant pour la Succession mobiliaire qu'immobiliaire de sa ditte mere.  Car ainsy &ca. Quittant &ca. Renoncant &ca.

fait et passé à St. Valier en notre Etude les jour & an que dessus, & ont declaré ne Savoir Signer de ce enquis lecture faitte présence du

Sr. Pierre Perrault témoin qui a Signé avec nous ces présentes./

                                                                N Boissault note. Pub.

Acte fourni et transcrit aimablement par Lucien Brochu notre cousin, merci Lucien

 

25 janvier 1795     Quittance par Olivier Nicole, fils, & consorts à Jean-Baptiste  Brochu, leur tuteur

                  Furent présens Chrisostome Langlois Et marie Rosalie Nicole son Epouse quil autorise à l'effet qui suit Demeurant en la

paroisse St. Thomas; Louis Luneau & marie geneviève Nicole son Epouse qu'il autorise aussi à l'effet qui suit Demeurant en la paroisse

St. François de la rivière du Sud, Joseph Nicole Demeurant en la paroisse St. Michel, & olivier Nicole Demeurant en la paroisse St.

Valier lesquels ont par ces présentes Reconnu & confessé avoir Eu & reçu dès avant icelle, du Sieur Jean Brochu Leur tuteur* &

curateur* Demeurant audit Lieu de St. Valier, & à ce présent, tout leur part de vente & revenu jusqu'à ce jour de La terre du Sieur

Olivier Nicole absent de cette province Depuis Huit ans, la ditte terre Situé a St. Michel; desquelles ventes & revenus les dits susnommés

Quittent & Déchargent Ledit Sieur Jean Brochu & tous autres Dont Quittance généralle, Sans préjudice à celles à venir. Car ainsi

&ca. Quittant &ca. Fait & passé à St. Valier Etude de nous Notaire Soussigné, L'an mil sept cent quatre vingt Quinze, le vingt cinq

Janvier après midi; & ont les dittes parties Déclaré ne savoir Signer De ce Enquis, Lecture faitte./

                                                           N Boissault not pub

Acte fourni et transcrit aimablement par Lucien Brochu notre cousin, merci Lucien

Fait divers à St Pair

Nous retrouvons donc notre Olivier avec Charles Nicolle son cousin au 4è degré lors d’un fait divers. Celui-ci est inscrit dans les registres de la mairie de St Pair sur Mer en date du 21 octobre 1793. Il y est écrit «  qu’Olivier Nicolle, laboureur 55 ans avec Charles Nicolle, navigant, 44 ans ont trouvée une personne noyée au village de la Maréchalerie commune de St Pair. Cette personne était Marie Poinel âgée de 32 ans de St Pierre de Cormay ?
qui était servante chez Françoise Bourgeois veuve de Jacques Dauphin à St Pair. »
Etaient présents le juge de Paix, l’officier de la sûreté du canton de Granville et le maire, Henry Beust.
Signatures d’Olivier et de Charles Nicolle et Henry Beust maire

 

© Jocelyne Nicol et Bernard Quillivic

Retour haut de page