Accueil Acadiens de St Malo         Les Acadiens    
 

Les Acadiens de Cherbourg
par Jocelyne Nicol, Michèle Godret et Henri Yon


Voir plus bas les différentes rubriques

Voici donc les témoignages de la petite poignée d’Acadiens déportés à Cherbourg après la chute de Louisbourg le 26 Juillet 1758. On a vu que cette déportation s’est étalée dans le temps. On voit aussi leurs souffrances, les familles intentionnellement séparées, les nombreux morts, soit à bord des bateaux de transport où les conditions de vie étaient effroyables, soit même en arrivant en France où les familles sont décimées en quelques mois et ou elles vivent dans la misère.  On sait aussi, au vu de l’Histoire, que leur espoir sans cesse exprimé de pouvoir retourner dans leur pays a été déçu. En effet, en ce qui concerne Louisbourg, les Anglais démolirent systématiquement la citadelle et la ville dans les délais les plus brefs, ne laissant pierre sur pierre. Ils furent quelquefois autorisés à se réinstaller en Acadie, mais jamais sur leurs anciennes terres, si riches, et qu’ils avaient su si bien mettre en valeur, qui furent très vite occupées par des colons écossais,  implantés là par le gouvernement britannique.

 


peinture Lewis Parker

 

 Que sont-ils devenus tous ? Il serait sûrement possible de le savoir puisque les documents d’archives existent, soit en France, soit dans les contrées où ils ont fini par pouvoir s’installer, parfois très longtemps après leur arrivée à Cherbourg. Ce qu’on sait, c’est que très peu d’entre eux sont restés en France. Le site Internet cité pour la famille DAIGLE permet de suivre l’un d’entre eux dans ses pérégrinations. François Marie, jeune frère de Marie Rose, qui avait pourtant épousé une cherbourgeoise non acadienne, après un séjour de quelques années au Havre a émigré en Louisiane le 11 Juin 1785, ayant tenté sans succès l’aventure poitevine. En effet, dans le courant de l’été 1772, le Marquis de PERUSSE des CARS, Seigneur de Monthoiron, forma le projet de l’implantation d’une colonie d’Acadiens dans la région de Chatellerault. La réalisation de ce projet, partant pourtant d’une très bonne intention, rencontra tant de difficultés que le problème ne fut définitivement résolu qu’en 1793 ! Peu d’Acadiens avaient eu la patience d’attendre (cf La Revue des « Amitiés Acadiennes » n° 91).

En conclusion, on ne peut que déplorer le sort tragique de ces colons qui avaient fondé une vraie nation, victimes malgré leur courage de cette « Guerre de 100 Ans des Français d’Amérique » comme l’appelle Robert SAUVAGEAU dans son histoire de l’Acadie publiée chez BERGER-LEVRAULT. Ils n’attendaient au fil des ans pas grand chose de la France, on le sent dans ces textes. Ils restent encore maintenant à travers le monde un peuple Acadien, malgré la destruction de leur monde il y a presque  250 ans. On ne peut que les admirer et raconter leur histoire qui est ignorée de la plupart des Français. Beaucoup d’entre eux vivent dans les Provinces Maritimes au Canada, l’ancienne Acadie, c’est à dire la Nouvelle Ecosse, Le Nouveau Brunswick, seul état bilingue avec le Québec, la presqu’ile de Capbreton où les Canadiens ont admirablement reconstruit, à l’aide des plans d’époque communiqués par la France, la forteresse de Louisbourg, l’Ile du Prince Edward, et même l’Etat du Maine aux USA, ainsi que la Louisiane, où on les appelle les Cajuns et  St Pierre et Miquelon, seule possession française qui nous est restée après la signature du Traité de Paris en 1763, après encore bien des mésaventures qui ne se terminèrent définitivement qu’en 1816. Ils s’efforcent avec les difficultés qu’on peut imaginer de maintenir l’usage du Français. Aller leur rendre visite leur fait très plaisir et les touche beaucoup.   

Paris, le 12 Mai 2000

Michèle GODRET, née CLOUET-UCGHN n° 27-2037    EGBMN-n° 157    RACINES ET RAMEAUX FRANCAIS D’ACADIE-n° 92

 
 

Mariages Acadiens à Cherbourg
  par Henri Yon
 

 
     
 

Dispenses de mariage des Acadiens de Cherbourg
par Michèle Godret

 
     
 

 Liste des Acadiens décédés à Cherbourg
entre 1758 et 1770

par Henri Yon
 

 
     
 

Acadiens nobles à Cherbourg
 

 
     
 

Etat des Acadiens et Canadiens passés à Cherbourg et y résidant dans les municipalités dépendant du district de Cherbourg
par Jocelyne Nicol
 

 
     
 

Secours et subsistance accordés aux Officiers,
tant civils que militaires,
Acadiens et Canadiens et à leurs famille
s
par Jocelyne Nicol
 

 
     
 

Adresse de remerciement des Acadiens de Cherbourg
à la Société des Amis de La Constitution de Cherbourg
en préparation