Accueil                  Navires de nos ancêtres                Pêcheurs et marins Nouvelle-France                   Marins et corsaires

Ils sont venus des Biards
par Pierre Provost

Pierre Provost   Eglise St Martin des Biards 50
   

À la suite d’une recherche aux Archives départementales à Saint-Lô, au service historique de la marine à Cherbourg, j’ai pu trouver une liste de communes et villes de Basse-Normandie d’où sont partis bon nombre de Normands en route vers la Nouvelle-France. La commune des Biards, aujourd’hui fusionné avec Isigny-le-Buat semble être celle qui a fourni le plus grand nombre de normands, soit une trentaine.

Voici la liste que j’ai pu établir.

   
François AUBUT

Né vers 1720 et mort à Gaspé. Il est dit de Notre-Dame-de-Lihou de Granville. Il était à Saint Augustin le 30 novembre 1744 au baptême de Catherine Petit (Tanguay volume 2. p.70) Il n’a contracté aucune alliance. Oncle du suivant.

François AUBUT Fils de Michel et de Françoise Auvray, né le 26 mai 1731aux Biards et baptisé le 27 mai. Venu en Nouvelle-France à l’âge de 16 ans. Revenu en France, il repassa l’océan sur Le Prudent le 6 mars 1755 en route vers Gaspé. Âgé de 23 ans il y est décrit comme moyen et châtain. Il épousa Marie-Louise Dupuy le 18 juillet 1757 à Québec (contrat de mariage Decharnay, le 17 juillet 1757). Il fut inhumé à la Rivière-Ouelle, le 9 novembre 1815, à l’âge de 84 ans. Neveu du précédent.
Julien BESNIER (BÉZIER) Fils de Jean Besnier et de Marie David, il épousa le 16 novembre 1750, Marie-Louise Dion à Québec.
François BREUX (L’HÉBREUX) Fils de Claude Breux et de Madeleine Lecompte, né le 5 avril 1734, aux Biards. Il épousa, le 6 octobre 1760, Ursule (Cahouet) Cayouette, au Cap Saint-Ignace (Tanguay vol.2 p.461). Il était pêcheur de morue. Il enregistra son témoignage de liberté au mariage le 6 septembre 1759 et produisit pour témoins Jean Thomassin(24 ans) et Jacques Maziers (23 ans).
Jean BOUSSÉ (BOSSÉ) Fils de Pierre Boussé et de Jeanne Caiolle (Caillot) né le 18 avril 1734. Il épousa le 8 novembre 1762, à Saint-Thomas, Madeleine Pelletier (veuve de René-Louis D’Amours, sieur de Courberon, tué dans une escarmouche avec les Anglais, le lendemain de la défaite des Plaines d’Abraham le 13 septembre 1759). Tanguay vol.2 p.361. Il avait enregistré son témoignage de liberté au mariage le 17 septembre 1762 et avait produit comme témoins Julien Le Sénéchal et Louis Hamel.
Michel CALENDO

Baptisé en 1736 aux Biards. Sépulture le 3 avril 1760 à Saint-Roch.

Jean-Baptiste CHARUEL Fils de Louis et d’Élisabeth Le Prieur, né le 22 septembre 1734 aux Biards. Il s’est embarqué sur La Revanche en départ de Granville vers Gaspé en 1755. Âgé de 20 ans il est décrit comme moyen et châtain. Décédé en avril 1759, il est enterré le 6 avril au cimetière de la Rivière-Ouelle. Il était âgé de 25 ans. Il n’a contracté aucune alliance.
Joseph CHARUEL (CHARNEVE) Fils de Jean et de Catherine Laporte. Il est né le 24 mai 1733 aux Biards. Il épousa le 23 novembre 1761, Marie Chouinard à Saint-Thomas. Il avait obtenu du curé Maisonbasse la permission de publier ses bans. Il est venu en Nouvelle-France en 1752 avec ses compatriotes Pierre Pinet de Chalandrey et Louis Hamel des Biards. Tous les trois pêcheurs de morue.
Michel CHARUEL  Fils de Michel dit Cornusier et de Renée Le Prestre, né le 15 février 1735 aux Biards. Il est venu en Nouvelle-France en 1753 avec Julien Le Sénéchal (matelot) et Julien de Lantin (Lanteigne). Il épousa Marie-Josèphe Martin le 22 février 1762 au cap Saint-Ignace et en secondes noces Véronique Caron. Décédé le 1er mai 1814 à Saint-Roch des Aulnaies.
 Toussaint CHARUEL

Fils de Toussaint et de Jeanne Martin, né aux Biards le 5 mars 1730, baptisé le 6 mars. Embarqué à Granville sur
le Bontemps
comme passager pour Gaspé le 14 mars 1755. Il a 26 ans et est décrit comme petit et chevelure noire. Le Bontemps fut pris par les Anglais le 20 octobre 1755.

Jacques COLIN Fils de François et de Françoise Paurais (Porest) né le 26 mars 1731 aux Biards. Venu en Nouvelle-France en 1752, il épousa le 28janvier 1771, Marie-Geneviève Lemieux à Saint-Thomas.
Pierre COLIN  Fils de Thomas et de Françoise Charüel, il épousa le 16 janvier 1747, Marie-Charlotte Tibierge à Saint-Thomas et en secondes noces Madeleine Louineau le 23 octobre 1758 à Saint-François-du-Sud.
Alexis FAUCHON  Fils de Jean et d’Anne Leveau né vers 1731 aux Biards. Il enregistra son témoignage de liberté au mariage le 15 janvier 1762 et produisit pour témoins Joseph Nicole et René Pelchat. Il est venu en Nouvelle-France vers 1751.
Il épousa le 8 février 1762, Marie-Josèphe Dodier à Saint-Vallier (contrat de mariage Fortier, le 28 janvier 1762).
François FAUCHON Né vers 1730. Il est témoin de témoignage de liberté au mariage de François Pelchat le 7 septembre 1760.
   
Jacques GARNIER Passager pour Gaspé sur le Prudent, dit des Biards, en 1755. Il a 18 ans et est décrit comme petit et  blond.
   
François GESNOUIN (GESNOIS)

Fils de Michel et de Suzanne Martin, né le 5 mai 1730, baptisé le 6 mai, il épousa le 11 janvier 1757 Marie-Jeanne Réaume à Charlesbourg (Contrat Genesse le 10 janvier 1757).

   
François HAMEL  Fils de Pierre et de Françoise Garnie. Il enregistre son témoignage de liberté au mariage le 10 février 1762 et produisit comme témoins François Frigo et Michel Charüel des Biards. Il épousa Marie Hayot baptisée en 1736 à Saint-Vallier. Décédé à Gaspé en 1766.
   
Louis HAMEL Témoin au témoignage de liberté au mariage de Joseph Charüel le 23 novembre 1761, de Pierre Pinet le 1er septembre 1761 et de Jean Bossé le 12 octobre 1762. Il est dit des Biards. De plus il est dit pêcheur dans les registres des procès-verbaux de l’Archevêché en 1762. Il est arrivé en Nouvelle-France en 1752. Il épousa le 12 février 1776, Marie-Josèphe Gendron à Montmagny.
   
Jean HIROU (HEROU) Fils de jean e de Marguerite Le Moussu, né aux Biards le 6 mars 1735 et baptisé le 7 mars. A 20 ans il s’embarque à Granville sur le Duc de Luxembourg, morutier en route vers Gaspé le 12 mars 1755.  Il est dit petit et de chevelure noire.
   
Jean HOUTIN Passager pour Gaspé sur le morutier La Revanche, le 7 mars 1755. Il a 22 ans. Il  y est décrit comme petit et de chevelure noire.
   
Michel LAISNÉ (dit LAVIGNE)

Fils de Nicolas et de Marie Boutloup, né vers 1727. il embarqua sur le Jean-Alexandre morutier, le 28 février 1754 à Granville, en route vers Gaspé. Il épousa le 12 janvier 1756 Marie-Angélique Ouellet à Kamouraska. Décédé le 25 décembre 1776.

   
René LAVIGNE Fils de Pierre et Marguerite Basile. Il épousa le 3 novembre 1750, Véronique Courchesne à Louiseville.
   
Michel LE JEUNE Fils de Michel et de Marie Viel. Il épousa le 7 février 1752 Madeleine Choret à Beauport. Décédé en 1758.
   
Pierre LE JEUNE Fils de Noël et de Fleury Saint-Charles. Il épousa le 22 avril 1748, Barnabée Michon à l’Islet (Contrat Abel Michon le 29 avril 1748). Michel Théberge des Biards est témoin au contrat de mariage.
Julien de LANTEIGNE Fils de Jean Nicolas Lanteigne, sieur de la Championnaire et de Marie Girout, né le 25 décembre 1732 aux Biards, témoignait le 20 janvier 1763 au mariage de René Pelchat à Saint-Vallier (acte de mariage de la paroisse de Saint-Vallier le 31 janvier 1763). Il était témoin au témoignage de liberté au mariage de François Pelchat le 7 octobre 1760 et de François Fleuri le 6 avril 1762 à Québec.
Jacques MASNIER (MASSIÉ-MAZIÈRES) Il était témoin au témoignage de liberté au mariage de François Breux le 6 septembre 1759. Âgé de 25 ans est au Canada depuis 5 ans. Passager pour Gaspé le 12 mars 1755 sur le Duc de Luxembourg au départ de Granville. Il y est décrit comme moyen et châtain.
René PELCHAT Fils de Julien Pelchat et d’Olive Foursin il est né aux Biards le 19 novembre 1724 et baptisé le 20 novembre. Il est pêcheur et est arrivé en 1753 en Nouvelle-France. Il épousa le 27 octobre 1760, Marie-Josèphe Vergueur à Saint-François-du-Sud (Contrat Fortier le 13 octobre 1760).
Julien PIGEON

Fils de Joseph et de Françoise Cantin. Il épousa le 26 novembre 1753 Marie-Thérèse Garand à Saint-François-du-Sud.

François POULIN Fils de François et de Madeleine Tausé, né en 1735. Il enregistra son témoignage de liberté au mariage le 30 octobre 1762. Il épousa le 24 janvier 1763 Marie-Josèphe Cauchon à Château-Richer.
François ROCHER Fils de Pierre et d’Angélique Tibaut. Il épousa le 16 mai 1763, Marie-Marthe Blanchet à Cap Saint-Ignace,
Julien SÉNÉCHAL

Fils de Michel Le Sénéchal et de Michelle Pibouin, né aux Biards en 1728. Il épousa Marie-Charlotte Posé le 21 janvier 1754 à Saint-Thomas (Montmagny).

Pierre LE SÉNÉCHAL  Fils de Jean et de Marguerite Le Fauconnier, né aux Biards le 6 avril 1730. Venu en Nouvelle-France sur Le Prudent à l’âge de 25 ans. Il est décrit comme haut et châtain. Il débarque à Gaspé le 18 mai 1755 et à Québec en 1756. Il enregistre son témoignage de liberté au mariage le 15 novembre 1762 et produisit Jacques Colin et Michel Charüel des Biards comme témoins.
Louis THÉBERGE Fils de Louis et de Sébastienne Pelchat, né le 22 juillet 1722 aux Biards. Il épousa le 20 novembre 1747 Marie-Geneviève Chouinard à Saint-Thomas de Montmagny. François Aubut des Biards est témoin à ce mariage.
Michel THÉBERGE Fils de Louis et de Sébastienne Pelchat né le 24 février 1718 aux Biards. Il épousa le 28 février 1753 Marie-Marthe Tondreau à l’Islet. Décédé le 17 mai 1776 à l’Islet.
Jean THOMASSIN (dit BIGAOUETTE) Fils de François et de Michelle Charüel. Il épousa le 18 mai 1778 Marguerite Dubois à Saint Joachim (Contrat de mariage Antoine Crépin le 15 mai 1778). Il est dit contremaître à la Petite Ferme.
François VALOIS (LE VALLOIS) Fils de Michel Le Vallois et de Jeanne Restoux, né le 12 mars 1734. Il s’embarqua sur le Prudent le 6 mars 1755 à l’âge de 21 ans. Il est décrit comme petit et châtain.  Il enregistra son témoignage de liberté au mariage le 3 novembre 1762 et produisit comme témoins François Poulin et Nicolas Herpes. Il épousa Marguerite Tibaut de Château-Richer le 22 novembre 1762 et en secondes noces Marguerite Pelletier le 7 février 1774.
Julien VIELLE Venu en Nouvelle-France sur le Prudent en 1755 à l’âge de 20 ans. Décrit comme moyen et châtain.
 
J’ai pu établir cette liste à partir des renseignements suivants. M » Bernard Langevin des Biards avait en sa possession une liste de Biardais partis vers la Nouvelle-France qui avait été constitué par le généalogiste Michel Langlois. À partir de cette liste de noms j’ai pu trouver dans Tanguay, dans les témoignages de liberté au mariage du RAPQ, confronté cette liste avec celle établie par M » Jean Valois aux Archives maritimes de Granville et celle que j’ai moi-même établie grâce aux Archives du service historique de la marine à Cherbourg, les actes notariés que j’ai pu établir. J’ai pu identifier ces Biardais venus vers la moitié du XVIIIe siècle en Nouvelle-France. J’ai omis volontairement le nom de Pierre Pelchat, les renseignements faisant défaut pour démontrer sa présence en Nouvelle-France.

Pierre Provost
Paspébiac.
Article paru dans le revue Mémoires de la Société généalogique canadienne-française volume 44 numéro 4. Hiver 1993. pp.275-279

Haut de page