Accueil        Acadiens de St Malo         Les Acadiens
     

Les Acadiens Nobles à Cherbourg

 
Sources : Archives municipales de Cherbourg
Transcription d'Yvon Blanchard

                                    
                                                                                      Cherbourg                             Acadiens                           1767

Rôle des noms, surnoms et qualités des acadiens d’honête famille de l’Amerique septentrionnalle
qui y ont exercé les fonctions d’officiers militaires
actuellement résidants a Cherbourg.

Premiérement    

Pensions

                   

Grabataire Le Sieur Joseph Bellefontainne dit Beau-Sejour de la Riviere St Jean, fils de Gabriel officier sur les vaisseaux du Roy dans le Canada, et d’Angélique Robertjeanne, etoit major de toutes les milices de la Riviere St Jean par ordre de M. De La Galissoniere du 10 avril 1749 et en a toujours fait les fonctions pendant la derniere guerre jusqu'à ce qu il ait été pris par les ennemis, et y possedoit en propre plusieurs lieux de terrain, où il a eu la douleur de voir massacrer à Seryoux une de ses filles et trois des enfants de cette fille par les Anglois, qui vouloient par ces cruautés et par la crainte d’un pareil traitement l’engager a prendre leur parti, sort qu’il n’a évité que par sa fuite dans les bois en emportant deux autres enfants de cette meme fille, agé de 71 ans, grabataire .

.

.

.

.

.

300 lt

     
Grabataire Marie Anne Bergeron sa femme de Port Royal, fille de Barthelemy  
     
  Barthelemy (Bergeron) qui de l’autre part etoit d’Amboise et avoit été s’etablir dans le Canada, où il naviguoit pour son compte, et de demoiselle Cerau de St Aubin, agée de 61 ans, grabataire .

.300 lt

     
  Michel Bellefontaine son fils, officier dans lesdites milices et courier pour le Roy dans le Canada, où il a vu comme son pere massacrer sa femme et son fils par les Anglois et aussi pour l’engager a prendre leur part, agé de 34 ans, a fait en ce port son cours d’hydrographie et y navigue dans les batiments qui vont faire la pêche de la morüe a la Côte du petit Nord de TerreNeuve .

.

.

200lt

     
  Eustache Pare de Louisbourg fils de Pierre et de Jeanne Dugas, y faisant le commerce et valoir son bien, agé de 43 ans, va ici a la pêche du poisson frais .
.

150 lt

  Etoit veuf de Nastazie Bellefontaine fille du Sieur Bellefontaine ci dessus, celle qui a été massacrée par les Anglois avec trois de ses enfants et est remarié a  
     
 Infirme Anne Melanson fille de Jean et de Madeleine Titeau, celle ci fille d’un medecin agée de 53 ans, infirme .
200 lt
     
 

Laurent Pare son fils de son precedent mariage avec Nastazie Bellefontaine, agé de 13 ans
Va aux écoles et quelques fois à la peche avec son pere

.
.
100 lt
     
  Marie Pare sa fille du precedent mariage, idem 100 lt
_______
    1350 lt
     
 

 Cy contre

 
     
  Le Sieur Jean Francois Loisel de Sennevoy de Compiegne, fils de Marc Antoine qui avoit été Chevalier de l’Ordre militaire de
St Louis, Capitaine reformé au Regiment de Piemont Infenterie, et est mort lieutenant du Roy et commandant a Granville, et de Jeanne Francoise Brugnard ; a servi trois ans dans le Regiment de Quercy Volontaire, et cinq dans celui de Vermendois, dont trois pour volontaire et deux en qualité de sous enseigne. Ensuite a pris le metier de la mer, a fait six campagnes dans les vaisseaux du Roy en qualité de volontaire et d’officier marinier, une course avec le Capitaine Thurot et six autres campagnes en qualité d’officier dans les batiments de Terrneuve, ensuite Maitre d’École : C’est le même qui presenta, il y a quelques années, des memoires a M. Le Duc De Choiseul pour obtenir les invalides de terre, il est dans sa 69e année, il a une femme qui est d’une naissance tres commune et deux filles de 15 et 13 ans
.

.

.

.

.

.

.

.150 lt

     

8 personnes

  1500 lt
     
  Les acadiens ci dessus n’ont pu me produire ni estat baptistaires, ni autres papiers que l’ordre de M De La Galissonniere ci dessus cité. Celui ci m’a produit son extrait baptistaire, l’extrait mortuaire de son pere qui constate les (texte illisible noirci par encre)_____ que cet officier a remplis, et une note informelle des services qu il dit avoir rendus tant qu’il fut en mer. Il est constant qu’il est dans une grande forme avec sa famille.

Nous Commissaire des Classes de la Marine du Departement de Cherbourg certifions que les données au present Rôle nous ont fait avec assurance dans les déclarations mentionnées chacun à leur nom.

Certifions en outre que le Sieur De La Ville docteur en medecine en cette ville a visité à notre priere chacun d’entr’eux qui sont grabataires ou seulement infirme et que c’est d’après son rapport que nous avons ainsi titrés, ce qu’il a signé avec Nous.

Fait à Cherbourg le 13e mars 1767

                                                               Lefrancoy

                                                                    G De Leveillés [paraphe]

 
     
     
     

Haut de page