Accueil     
Actes de mariage
des Filles du Roy

 
Actes de mariages
des Filles à marier
Filles à marier Base de données
Filles du Roy de la Vienne Poitou Actes de baptêmes des Filles du Roy Actes de sépulture Filles du Roy Actes de baptêmes Fille à marier Sépultures Filles à marier

Mes ancêtres,
les Filles du Roy

 
 Le Régiment de Carignan Navires départ de La Rochelle Navires Départ du Havre Navires départ de Dieppe 

     

 


Mise à jour du  05/10/2018
   

   

Pour les Filles à Marier de 1634 à 1663 voir ici

Les Filles du Roy

1663 à 1673

Bernard  Quillivic

 

Marguerite  Lafontaine

     

 Gérald Ménard

Nous tentons de vous donner le nom des Filles du Roy, avec leurs origines,
le nom du bateau et la date de leur arrivée, ainsi que leur devenir. 
Toute votre aide nous sera nécessaire, afin de vous fournir les meilleurs renseignements possibles.  Merci d' avance.

Jocelyne Nicol-Quillivic

  Dans le texte:
Cette petite rose  accolée au nom d'une fille du Roy signifie que je suis descendante d'elle.(Jocelyne Nicol-Quillivic)
Cette étoile
signifie que cet ancêtre est le mien pour les hommes, ou soit d'un autre mariage qu'ils ont contacté
 
      
     

 

 

En plus des vêtements, il devait être fourni une cassette (coffre), une coiffe un mouchoir de taffetas, un ruban à souliers, cent aiguilles, un peigne, un fil blanc, une paire de bas, une paire de gants, une paire de ciseaux, deux couteaux, un millier d'épingles, un bonnet, quatre lacets et deux livres (2£) en argent sonnant. Parmi les conditions d'acceptation, les filles du roy devaient être âgées entre 16 et 40 ans, et n'être «point folles» ni «estropiées». En principe, il fallait de «jeunes villageoises n'ayant rien de rebutant à l'extérieur et assez robustes pour résister au climat et à la culture de la terre».
Sources: Musée de la civilisation, Fonds d'archives du Séminaire de Québec

Texte recherché par Gérald Ménard ainsi que la photo ci-contre

 

L' Age légale du mariage des Filles à cette époque était de 12ans.


Musé canadien des civilisations No.91-38

Photo: Harry Foster, D2007-08502

Afin de mieux cerner les anciennes Provinces de France Cliquer ici sur la rose     
 
  Je voudrais juste revenir sur un fait concernant les Filles dite du Roy.   
Toutes ces filles n' étaient pas obligatoirement envoyées en Nouvelle France et il se trouvait sur les différends ports, des filles en partance pour le Québec, mais aussi en partance pour la Guyane, les Antilles, ainsi que pour toutes les colonies françaises de l' époque (Indes, Afrique, Madagascar,) où étaient établis des colons et que le Roy voulait y faire fonder de nouvelles familles.
  Aussi il ne faut pas s' étonner de ne pas trouver certains noms au Québec. Même si elles sont sur des listes retrouvées sur les ports, ou au départ des différentes villes de France. Il serait intéressant de retrouver le lieu où sont parties les autres filles, mais cela serait  un travail énorme.
 Contrairement à ce que certaines personnes pensent, Les Filles du Roi ne sont pas toutes des Orphelines, loin s' en faut.
 


Port du Havre
Http://bmlisieux.com/normandie/havre.

 


Le Port de Dieppe

 

Ce don servira à pourvoir aux frais inhérents au site :
frais d'hébergement, de logistique et de recherches
Merci à vous.
Convertisseur de devises
http://www.frizou.org/trucs/convertisseur-devises.html
 


 

   

Noms Origine Date d'arrivée et
 nom du bateau
Annotations

ELOY
Antoinette
Catherine

Île-de-France Le 02/10/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe

ELOY  Antoinette Catherine
Fille de feu Jean et de feue Antoinette Poité de la paroisse Saint-Etienne de la ville de Brie-Comte-Robert, 77170; Seine-et-Marne; Île-de-France.

Née vers 1645.
Dans son acte de sépulture elle est nommée Catherine. 
Décédée le 12 avril 1728 et inhumée le 13 Saint-François-de-Sales, Laval.
Agée d' environ 84ans. Acte de sépulture


1 mariage:
MASTA Mathurin , habitant maître maçon et tailleur de pierre

Fils de feu Jacques maçon , tailleur de pierres et feue Marie Coulaude
de Saint-Denis-la-Chevasse, 85170; Vendée; Pays-de-la-Loire.( Poitou )
Né vers1644,
Inhumé le 01/05/1688. à Pointe-aux-Trembles.

Mathurin Masta est arrivé seul à Québec en 1659. Il avait été engagé pour l’abbé Queylus à La Rochelle avec son père,  comme lui  maçon et  tailleur de pierres. Par malheur, le Saint-André, sur lequel il s’était embarqué à La Rochelle étai infecté par la peste. Le bateau aurait  servi pendant deux ans de navire hôpital pour la marine. À peine en mer la contagion gagnait tous les passagers. Huit à dix personnes mourront  dont le père de Mathurin qui devient donc orphelin à l’âge de 15 ans.


Mariage le 14/12/1665 à Montréal  Acte mariage

Ménage établi à Pointe-aux-Trembles, de Montréal: 7 enfants.
1)-Marie-Cunégonde : baptisée le 11/02/1667 à Montréal, mariée à J-Baptiste Demers le 25/02/1686 à la Pointe-aux-Trembles de Montréal, mariée en seconde noces à Joseph Dambournay le 22/09/1696 à Pointe-aux-Trembles,  inhumée le 29/01/1723 à Montréal
2)-Antoine :  baptisé le 26/08/1669 à Montréal, décédé le 18/07/1679 et inhumé le le 24 à Pointe-aux-Trembles. Mort noyé.
3)-
Pierre :  baptisé le 18/07/1672 à Montréal, décédé et inhumé le 02/07/1690 à Pointe-aux-Trembles. Tué par les Iroquois à la Couléer de Groue 
4)-
Toussaint :  baptisé le 29/01/1675 à Montréal, marié à M-Thérèse Leclerc le 14/02/1702 Saint-François, île Jésus,
décédé le 13/09/1755 et inhumé le 14 Saint-François, île Jésus

5)-
Marie Jeanne : baptisée le 29/11/1677 à Pointe-aux-Trembles, inhumée le 08/11/1687 à Pointe-aux-Trembles Epidémie de 1687
6)-
Marguerite : née et baptisée le 12/12/1680 à Pointe-aux-Trembles,Mariée à J-Baptiste Lalonde le 03/02/1698 à Pointe-aux-Trembles, décédée le 22/09/1699 et inhumée le 23 à Pointe-aux-Trembles.
7)-
Barbe : née le 27/08/1683 et baptisée le 28 à Pointe-aux-Trembles, inhumée le 08/11/1687 à Pointe-aux-Trembles. Epidémie de 1687
 

Au recensement de 1681 en la ville de Montréal il est dit :
Mathurin
 Masta, maçon, 37 ; Antoinette Éloy, sa femme, 36 ; enfants : Cunégonde 15, Pierre 10, Toussaint 7, Marie 4, Marguerite 2 
4
 bêtes à cornes ; 4 arpents en valeur

Dans le "Dictionnaire biographique des ancêtres québécois", Michel Langlois a recensé  plusieurs des transactions que Antoinette, qui signe
désormais Catherine Eloy, effectue devant notaire. En voici quelques unes :
«
Le 13 mars 1698, elle doit pour solde de tous ses comptes envers le sieur Pierre Perthuis la somme de 427 livres 15 sols et 2 deniers.
Le 17 novembre suivant, elle vend à Jean Hayet dit Saint-Malo une terre de trois arpents de front par quinze arpents de profondeur, à Sainte- Thérèse, pour la somme de 600 livres, ce qui lui permet en plus de rembourser ses dettes de verser à ses gendres et ses enfants des montants sur leur part dans la succession de son défunt mari.
Son gendre Jean- Baptiste Lalonde lui donne quittance de l50 livres le même jour sur sa part.
Le lendemain toutefois, ses dettes envers le marchand Pierre Perthuis se chiffrent encore à 629 livres 17 sols et 2 deniers.
Ce même Jean-Baptiste Lalonde reconnaît, le 9 octobre 1699, avoir reçu un autre 150 livres en marchandises de Pierre Perthuis sur sa part de la succession.
Elle doit toujours à ce marchand, le 29 octobre 1700, la somme de 191 livres 7 sols et 9 deniers.
Son fils Toussaint Masta lui donne à son tour quittance de 300 livres pour sa part de la succession le 21 décembre suivant.
Elle obtient des Sulpiciens une continuation de concession de soixante arpents en superficie à la Côte Saint-Léonard, le 22 novembre 1702.

Ses dettes ne cessant pas de s’accumuler, le 31 août 1705, elle est forcée de vendre la concession de terre de trois arpents de front par quarante arpents de profondeur ayant appartenu à son défunt mari à Pointe-aux- Trembles. Elle cède également deux bœufs à l’acheteur Jean Latour qui, pour le tout, promet de payer 1600 livres. Il s’engage à verser, en son nom, 130 livres aux Sulpiciens, 60 livres a Charles de Couagne et 834 livres 4 sols et 3 deniers a Pierre Perthuis. Il lui permet de demeurer jusqu’en avril dans sa maison. Elle peut y prendre du bois de chauffage et également du bois de charpente afin de se faire construire une maison sur son emplacement du fort de Pointe-aux- Trembles.

Les Sulpiciens lui concèdent une terre de trois arpents et demie de front par vingt arpents de profondeur à la Côte Saint-Léonard, le 28 mars 1707.

Le 18 août 1715, elle se fait remettre par les Sulpiciens les titres de ses deux emplacements de trente-cinq pieds par soixante-dix pieds sur la rue Saint-Jean à Pointe-aux- Trembles. Elle les vend à Pierre Roy pour vingt-quatre minots de blé et vingt-quatre cordes de bois le 9 janvier 1724. Ce dernier doit lui livrer six minots de blé et six cordes de bois par année les quatre années suivantes. »


Sources: Tanguay, volume 1, pages 414 et 420; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.106 ; Dumas page 238 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
Michel Langlois
"Dictionnaire biographique des ancêtres québécois", La Maison des ancêtres, Les archives nationales du Québec, tome 2, 1999. ,

http://histoiresdancetres.com/lapierre/antoinette-catherine-eloy-2/ ; Greffe des Notaires de la Nouvelle-France : Volume V - 176, 286, 289, 297, 309;Volume VI - 12, 43, 78, 160 ; Family Search ; 


 

ELOY
Marguerite

Normandie Le 25/09/1667

Le St Louis de Dieppe

ELOY Marguerite
300 livres de dot
Fille de Jean LOY (marchand boucher) et de Marguerite Falaise, de la paroisse Saint-Jacques de la ville de Dieppe,76200; Seine-Maritime; Haute-Normandie.
Née vers1651. 
Décédée et inhumée le 31 mars 1728 à Ste-Geneviève-de-Batiscan
Âgée de 84 ans Acte de sépulture

Selon le Fichier d'Origine :
Son père est né vers 1623, il est inhumé le 03/11/1691 à Rouen paroisse Saint-Jacques
Ses grands-parents paternels sont Jean Loy, bourgeois de Rouen et Marie Fuméchon
Son père, s'est remarié à Marguerite Vallée qui est décédé après 1688
De son deuxième mariage, sont nés 10 enfants. Toutes les dates des actes suivants sont de Rouen paroisse Saint-Jacques
par les chercheurs
Guy Cossette, Bernadette Foisset
Jean : B : 06/01/1647 et S : 10/06/1671, Marthe : B : 02/02/1648, Nicolas B : 23/03/1650, Marguerite B : 02/11/1651 S : 13/05/1671, Cécile : B : 14/09/1653 S : 11/07/1673, Thomas B : 11/11/1656 S : 28/04/1675, François B : 23/09/1658, Jeanne B : 09/09/1663, et les jumeaux Bean-Baptiste et Pierre B : 29/08/1666


Contrat de mariage annulé avec André Poutré (24/10/1667 Becquet) .

Contrat de mariage annulé avec Etienne Biguet le 12/10/1710 (contrat du 07/09/1710 Normandin)

2 mariages:
1) COSSET Jean dit le Poitevin, habitant.

Fils de Jacques et Renée Mascouin de St-Hilaire-des-Loges, 85240;Vendée; Pays-de-la-Loire, (Poitou),
Né vers 1637, décédé le 13/11/1687.
Domestiques de Sieur Bertrand Chenay de LaGarenne en 1667 à la côte de Beaupré, Montmorency.

Contrat du Mariage 12/02/1668 Notaire Claude Aubert  à Château-Richer
 
Ménage établi à la pointe aux Écureuils, 7 enfants.
1)-René :  né  ca 1669 et inhumé le 17/10/1670 à Château-Richer.
2)-Jean : baptisé le 09/02/1670 à Château Richer,  inhumé le 18/08/1687 à Saint-François-de-Sales, Neuville à l'âge de 18 ans
3)-Marie :  née le 12/03/1672 et baptisée le 19 à Château-Richer, mariée à Laurent Brossard le 28/02/1692 à Batiscan, inhumée le 19/02/1705 à Batiscan
4)-François : né le 10/08/1674 et baptisé le 12 à l'Ange Gardien, marié à Catherine DeLafond le 23/11/1694 à Batiscan, inhumé le 13/05/1742 à Batiscan
5)-Pierre dit Mathieu : né le 04/07/1678 et baptisé le 18 à Québec, Est sur le recensement de 1681 sous le prénom de Mathieu et est âgé de 3 ans
6)-Marguerite : née le 20/01/1681 et baptisée le 5 à Neuville, mariée à Jean Baribeau le 18/02/1697 à Batiscan, décédée le 24/03/1727 et inhumée le 25 à Batiscan
7)-Alexis : né le 01/04/1683 et baptisé le 7 à Neuville, inhumé le 10/10/1687 à Neuville
 

Au recensement de 1681 à la Pointe-aux-Ecureuils, il est dit :   Jean Cosset (Corset) 36 ans; Marguerite Eloy (Loy) sa femme 30 ans; Ils ont 4 enfants; Jean, 11ans; Marie, 9ans; François, 7ans; Mathieu, 3ans. Ils possèdent 2 fusils, 2 vaches, et 6 arpents de terre en valeur.  

2) COLLET Jean dit le Picard
Soldat au Régiment de Carignan, Cie Petit
   
Né vers 1637,
Inhumé le 12/09/1699 à Batiscan
Fils
de Nicolas Collet et de Marguerite Julien de la ville de Dangu, 27720; Eure; Haute-Normandie. pour son premier mariage, ou de la ville de Regny, 02240; Aisne; Picardie près de Saint-Quentin, 02100; Aisne;  Picardie. pour son deuxième mariage. 

Jean Collet était lors de leur mariage veuf en première noce de Jeanne Dechard, fille du Roy, et en seconde noces d'Elisabeth Lefebvre.
(Voir les deux unions et enfants de Jean Collet)


Contrat de mariage le 12 février 1668, notaire Claude Aubert à Château-Richer
Mariage du 19 octobre 1688 à Neuville Acte de mariage 

Ménage établi à Batiscan.  (3 enfants).
1)-Marie-Françoise :  née le 16/07/1689 et baptisée le 17  à Batiscan, inhumée le 23/06/1701 à  Neuville
2)-Isabelle : baptiséele 03/11/1692 à Batiscan, inhumée le 02/12/1692 à Batiscan.
3)-Marie-Catherine : née et baptisée le 02/10/1695 à Batiscan, mariée à Guillaume Lescarbeau le 12/06/1719 à Saint-Sulpice, mariée à Urbain Richard le 19/05/1749 à Saint-Sulpice

 

30 mai 1707
Requête de Marguerite Loy (Éloy), veuve de feu Jean Colet (Collet), demanderesse, contre Daniel Normandin, huissier de la Juridiction de Trois-Rivières, défendeur, pour que ce dernier soit condamné à rendre compte au demandeur des deniers de la vente qu’il a faite des meubles de la succession de son défunt mari et du reliquat dont il se trouvera redevable sous peine d'être condamné par corps; le défendeur répond qu’il a remis tous les papiers concernant la vente des meubles avec lesquels il a des papiers qu’il a faits pour la succession et qu’il ne doit que la somme de 14 livres restante de la vente des meubles qu’il offre de payer comptant; il est ordonné que le défendeur produira dans huitaine un état des frais et paiements qu’il a faits des deniers de ladite vente et il représentera l’inventaire des effets dudit Colet et autres papiers concernant la succession; dépens réservés (signé G. de Tonnancour)
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389472

6 juin 1707
Requête de Marguerite Loy (Éloy), veuve de feu Jean Collet, vivant habitant à Batiscan, demanderesse, contre Daniel Normandin, huissier de la Juridiction de Trois-Rivières, défendeur, sur la sentence du 30 mai dernier où le défendeur devait produire dans la huitaine un état des frais et paiements des deniers provenant de la vente des effets de la succession du défunt Collet sous peine d’interdiction suivant celle du 18 mai dernier; après lecture de l’inventaire des effets de la succession du défunt Collet du 10 novembre 1699 et du procès-verbal des effets du 15 novembre suivant, ainsi que de plusieurs autres pièces, il a été déduit de la somme de 334 livres et 9 sols provenant de la vente desdits effets celle de 271 livres et 7 sols pour les frais et actes dus au défendeur et paiements par lui faits; le défendeur est trouvé reliquataire de la somme de 63 livres, 1 sol et 5 deniers et il est condamné par corps à payer à la demanderesse sur laquelle elle lui tiendra compte de 11 livres et 18 sols des effets achetés à la vente par la femme du sieur Lonval (Longval) qui ont été employés à payer son fils pour des émoluments qui lui étaient dus en qualité de procureur fiscal, sans préjudicier au défendeur de retirer à qui peut être de reste du contenu en son procès-verbal de vente si aucun se trouve; le défendeur est condamné aux dépens taxés à la somme de 3 livres et 15 sols, monnaie de France (signé G. de Tonnancour)
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389473

12 mars 1709 
Ordonnance de l'intendant Jacques Raudot en faveur de Marguerite Héloy (Héloit, Éloy), veuve en premières noces de Jean Cosset (Cossette) et en secondes noces de Jean Collet, au sujet d'une habitation située à la Pointe-aux-Écureuils (Neuville)

http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3312327

16 mars 1709
Ordonnance de l'intendant Jacques Raudot qui règle les difficultés entre Marguerite Héloy (Héloit, Éloy), veuve Jean Collet, et les héritiers dudit Collet, au sujet de la vente d'une bâtisse
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3312331

10 août 1710
Ordonnance de l'intendant Jacques Raudot entre Marguerite Heloy (Éloy, Éloi), veuve en premières noces de Jean Cosset (Cossette) et en secondes noces de Jean Collet (Colet), et Jean Godin au sujet d'une terre située à la pointe aux Écureuils 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3312558


Sources : Tanguay: vol.1, p.136, 365, 140;  Jetté, p.265, 1081, 272;  Drouin, vol.1, p.292, 302,  vol.2, p.1285;   Dumas, p.229 et 172;  Landry, p.298, 312; Sulte, Hist. vol.5, p.61(2);  Émile Vaillancourt, « La conquête du Canada par les Normands p.73;  Reg. de Montréal, 16 février 1668;  DBAQ, t1, p.456; Langlois, p.280-281)
; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998 ; Greffe des Notaires de la Nouvelle-France ; Pistard ;  Fichier d'Origine ; Family Search ; 
 

ENCELIN/ASSELIN
Françoise

Voir à ANCELIN  

ENFRE
Françoise

Normandie Le 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
ENFRE Françoise
Présente aux mariages de Marie Pérodeau et Georges Stems
et de Jeanne Labbé et
Jean Elie
(05/11/1669 Becquet)
Ne s’est pas établie en Nouvelle France.
 

EVIN
Marguerite
 
ou
HÉVAIN

Picardie Le 31/07/1670

La Nouvelle France
EVIN Marguerite ou HÉVAIN
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu François et de Louise Chobellard, de la paroisse Saint-Fuscien, ville d' Amiens, 80000; Somme; Picardie.
Née vers
1651. 
Décédée et inhumée le 24 mars 1718 à Neuville
Âgée de 72 ans environ.    Acte de sépulture


1 mariage:
RICHARD  Pierre, habitant. employé de Bertrand Chesnay
Fils de Jacques et Antoinette Merlet (Marlot), d’Écoyeux, 17770; Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Saintonge) 
Né vers 1646,
Confirmé en 1664 à Québec
Décédé et inhumé le 16/05/1709 à Neuville

Contrat de mariage le 08/09/1670
[Document insinué le 17 octobre 1670]  Notaire Romain Becquet
"
Mariage entre Pierre Richard, habitant de la côte de Beaupré, fils de Jacques Richard et de Thiphaine (Filiane - Antoinette) Mulet (Merlet - Métot), ses père et mère du bourg d'Ecoyeux en l'évêché de Xaintes (Saintes), et Marguerite Hévain (Évin), fille du feu François Hévain (Évin) et de Louise Robillard (Chobellard), ses père et mère de la paroisse Deussacq (Drussacq - Saint-Fuscien?) en l'évêché d'Amiens, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, Nicolas Maheu, Marin Leclerc et Jean-Baptiste de Poitier (DePoitier), écuyer, sieur du Buisson (DuBuisson), amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Gilles Dutartre, sont témoins ."
Pistard : Acte original :
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3334630

Mariage le 24/09/1670 à Château-Richer  Acte mariage

Ménage établi à Neuville 10 enfants
1)-Alexis : né le 29/09/1672 et baptisé le 02/10/1672 à l'Ange Gardien, Mariage avec Claudine Langlois, le 11/08/1692 à Neuville,
inhumé le 24/05/1723 à Cap-Santé
2)-Marie-Anne : née 29/12/1673 et baptisée le 31 décembre 1673 à L'Ange-Gardien, Mariage avec Jean-François Bertrand, le 05/03/1696 à Neuville,
décédée le 31/03/1739 et inhumée le 01/04/1739 à Sainte-Famille, Île d'Orléans.
3) Pierre : baptisé le 11/03/1675 à L'Ange-Gardien, Il épouse en première noce Marguerite Pagé, le 16/11/1700 à Neuville,
décédé le 11/05/1729 et inhumé le 12 à Cap-Santé.
4)-François : né le 27/01/1677 et baptisé le 31 à L'Ange-Gardien, décédé le 07/08/1722 et inhumé le 8 à Neuville.
5)-Louis : né le 06/09/1679 et baptisé le 7 à Neuville, Mariage avec Thérèse Fournel, le 12/11/1708 à Neuville
.
6)-Marie : née le 28/05/1682 et baptisée le 29 à Neuville, inhumée le 03/01/1683 à Neuville.
7)-Jacques : né et baptisé le 29/05/1684 à Neuville, Mariage avec Marie-Charlotte Grenon, le 21/11/1708 à Québec, inhumé le 11/06/1766. à Neuville.
 
8)-Jean : né le 28/09/1686 et baptisé le 29  à Neuville, inhumé le 4 octobre 1686 à Neuville.

9)-Marie-Marguerite : née le 31/12/1687 et baptisée le 01/01/1688 à Neuville,  Mariage avec Jacques Fournel, le 17/04/1708 à Neuville
inhumée le 20/11/1746 à Neuville
.
10)-Jean-Baptiste : né le 12/03/1691 et baptisé le 13 à Neuville,  inhumé le 12 juin 1691 à Neuville.
 

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Dombourg (Neuville); Pierre est dit avoir 39 ans; Marguerite Hévain, sa femme, 30 ans. Ils ont 5 enfants; Louis, 12ans; Alexis, 8ans; Anne, 7ans; Pierre, 5ans; François, 3ans. Ils possèdent 3 bêtes à cornes et 16 arpents de terre en valeur

Sources: Tanguay: vol.1, pages 48, 516 et 517; Dumas page 258 ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.107 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; Pistard ;Family Search ; 


 

 

  

FANNEX
Anne Marie

Allemagne   Voir PHANSÈQUE  Anne-Marie.

FAUCHEUX/FAUCHÉ
Jeanne

Centre 30/07/1671

Le Prince Maurice
FAUCHEUX / FAUCHÉ  Jeanne
Originaire de la paroisse St-Pierre-ès-Liens de Huisseau-sur-Mauves, 45130; Loiret; Centre.( Orléanais ).
Fille de Noël et Jacquette T
HOREAU
Baptisée le 10 juin 1655 à Saint-Pierre-ès-Liens de Huisseau-sur-Mauves
Acte de baptême

Décédée le 20 novembre1721 et inhumée le 21 dans l'église à Ste-Anne-de-la-Pérade.
Âgée de 72 ans ou environ  Acte de sépulture


2 mariages:
1) LEDUC Antoine, habitant.
Fils de Jean et Jeanne Desobrie de Louvetot, maintenant Grigneuseville, 76490; Seine-Maritime
Haute-Normandie.
Né vers 1647, arrivée en 1656
décédé entre le 17/02/1682 et le 29/02/1688, Mort en son voyage au pays des Outaouais, voir ci-dessous en date du 17 mai 1682
En 1667, il est domestique à Trois-Rivières chez Claude Harlin. Il est dit âgé de 20ans.

Contrat de mariage le 17/02/1682 Notaire Michel Roy dit Châtellerault
Mariage en 1671 à La Pérade

Couple avec 3 enfants
1)-Marie-Françoise : née le 02/10/1675 et baptisée le 18/10/1675 en la paroisse Notre-Dame de Québec.
2)-Jean-Baptiste : né ca 1678
. Il épouse Marie-Angélique Gaudry, le 9 novembre 1705 à Sainte-Foy. Décès en 1719.
3)-Pierre-Charles : né le 28 janvier 1680 baptisé le 29 janvier 1680 à Sainte-Anne-de-la-Pérade. Il épouse Marie-Madeleine Viel,  le 22 juin 1710 à Saint-François-Xavier-de-Batiscan, inhumé le 04 février 1762 à Verchères.

Pas trouvé sur le recensement de 1681.

Selon Madame Adrienne Leduc, dans un article publié en mai 1979 dans "Sélection Reader's Digest" limitée Montréal :
Elle écrit ceci à l'été 1978, lors de son voyage avec son époux en la mairie de Grigneuseville: "Mes efforts furent récompensés et je pus recopier  la généalogie des Leduc sur les vieux registres cassants  de Louvetot et remonter jusqu'à 1612, naissance du père d'Antoine"

Note de Jocelyne Nicol-Quillivic:
Quant à moi, je n'ai absolument rien trouvé dans les registres de Louvetot devenu Grigneuseville
 

Au recensement de 1666, il est domestique chez Claude Herlin à Trois-Rivières et se dit âgé de dix-sept ans.
Au recensement de 1667, il travaille pour ce même Herlin et se dit âgé de vingt ans
.

Le 26 octobre 1670, en compagnie de Jean Harel il promet de faire valoir pendant trois ans, pour la moitié des grains, la terre du seigneur Michel Pelletier de La Prade à la Côte Saint-Michel.
Notaire Jean Cusson 26/10/1670 
Il se fixe par la suite à Grondines où il habite le 8 novembre 1673, quand Sébastien Liénard lui loue pour trois ans une vache âgée de six ans, à raison de 20 livres par année.
Notaire Pierre Duquet 08/11/1673

Bail à ferme de Sébastien Liénard dit Durbois à Antoine Leduc (8 novembre 1673)
Greffe des Notaires, volume II page 151, Notaire Pierre Duquet

Le 29 mai 1676, les religieuses de l'Hôtel-Dieu de Québec lui concèdent officiellement la terre où il s'est fixé à Saint-Charles-des-Roches (Grondines).
Notaire Romain Becquet 29/05/1676
Le seigneur Edmond de Suève lui concède également une terre dans sa seigneurie de Sainte-Anne, le 15 novembre 1676.
Notaire Michel Roy 15/11/1676
Il est appelé à témoigner, le 31 décembre 1676, dans le procès de Michel Gorron dit Petitbois et Catherine Robineau. Il témoigne le 12 mars 1677.
Il vend sa terre de deux arpents de front par quarante arpents de profondeur à Saint-Charles-des-Roches, le 7 mars 1677, à Gilles Masson pour le prix de 90 livres.
Notaire Michel Roy 07/03/1677
Le 19 avril 1677, il achète une terre du seigneur Edmond de Suève dans la seigneurie de Sainte-Anne, mais cette vente est annulée le 27 mai suivant.
Notaire Michel Roy 19/04/1677
Au début de janvier 1680, il achète de Jean Chastenay une terre de deux arpents de front par quarante arpents de profondeur à Saint-Charles-des-Roches.
Il la paie 200 livres.
Notaire Michel Roy 29/01/1680
Son nom ne paraît pas au recensement de 1681.
Le 8 février 1682, il vend deux taureaux à François Chorel.
Notaire Michel Roy 08/02/1682
Il passe son contrat de mariage neuf jours plus tard, devant le notaire Roy.
Notaire Michel Roy 17/02/1682
Au début de mars, en compagnie de Jean Morneau et Jean Moreau, il passe un accord avec Marie-Renée Denis, épouse de Thomas de Lanouguère qui transige au nom de Jacques et Michel Leneuf. Ils s'engagent à faire valoir ensemble deux congés de traite.
Notaire Romain Becquet 03/03/1682
Le 15 mai 1682, il passe un marché avec Louis Dandonneau, Paul Desmarais, Jean Morneau, Jean Moreau et Michel Desrosiers pour leur voyage de traite aux Outaouais.
17 mai 1682 Notaire Antoine ADHÉMAR dit Saint-Martin
Marché pour faire un voyage au pays des Outaouais entre Louis Dandeneau, Sieur du Sablé, Paul Desmarais de Champlain, Jean Morneau Me arquebusier, Jean Moreau dit Laporte de Batiscan, Michel Desrosiers Désilet de Champlain et Antoine Leduc de Ste Anne
Ils s'entendent pour que si l'un ou l'autre d'entre eux décède au cours de ce voyage, les survivants rapportent sa part de fourrures. Ils sont attaqués par les Iroquois à Teiagon, (Baby Point, Toronto) alors qu'ils se dirigent vers Michillimakinac. On n'entend plus parler de lui par la suite

2)
VAILLANT/RALLEAU  Pierre (baptisé Pantaléon)

Fils de Philippe et Jacquette Lhéritier de Mauprévoir, Vienne 86152; Vienne; Poitou-Charentes. (Poitou)
Baptisé le 16/04/1663 paroisse Saint-Impère, Mauprévoir, Vienne 86152
Décédé et inhumé le 12/09/1735
Ste-Anne-de-la-Pérade

"
Les actes suivants sont à Mauprévoir (St-Impère) :
Sa mère Jacquette Lhéritier (François et Pierrette Auchier), est baptisée le 28 avril 1635.
Ses frères et soeurs sont baptisés:
François : 24 janvier 1659 ;
Perrette Raleau : 15 janvier 1661;
Françoise Raleau/Ralo :  14 février 1668;
Suzanne Raleau/Rabault : 8 mars 1670;
Jeanne Raleau/Bellaud :  8 juin 1673
René Raleau/Rallaud :  en 1675.

Son frère Imbert Ralault :  baptisé le 01-11-1677 à Payroux (N-D),
Vienne; Poitou-Charentes. (Poitou)
Son frère Philippe Rasleaud (parents défunts), marié à La Rochelle (St-Barthélémy), le 09-11-1693 avec Marie-Catherine Coiffe (Jean et Jean
ne Targe). "
Source : Fichier Origine

Contrat de mariage du 29/02/1688 Notaire Louis DeMeromont
Mariage le 29/02/1688 à Batiscan Acte mariage

Ménage établi à Ste-Anne-de-la-Pérade. 4 enfants.
1)-Pierre-René :
baptisé le 24 mai 1689 à Batiscan. Il épouse Marie-Anne Gautier le 23 mai 1717 à Varennes.
Il est inhumé le 27 mai 1751 en la paroisse Saint-Pierre-du-Portage, L'Assomption.
2)-Marie Madeleine : née vers 1692
3)-Marie-Anne :
baptisée en 1694 . Elle épouse Claude Biguet, le 16 janvier 1722 à Sainte-Anne-de-la-Pérade.
Elle est inhumée le 27 octobre 1769 à Sainte-Anne-de-la-Pérade, Mauricie.
4)-Louis : né le 15 mars 1696 et baptisé le 16 à Sainte-Anne-de-la-Pérade, inhumé le 16 février 1760 à L' Asomption.

Sources:  Tanguay: vol.1, pages 364,578 ;  http://genealogiequebec.info/testphp/info.php?no=32924 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.108 ; http://www.nosorigines.qc.ca/GenealogieQuebec.aspx?pid=34475&partID=34474 ; Recensement de 1667 et 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.;
Texte d'Adrienne Leduc, Sélection du Readers Digest de Mars 1979 ;
 Ordonnances et commissions, vol. I, p. 305 ;
Inventaire des greffes des notaires en ligne :
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2431906
Fichier Origine : http://www.fichierorigine.com/recherche?numero=244016 ; http://www.ag49.com/Goulet_Paul_Fiches_Web/ps06_435.htm
Dictionnaire biographique des ancêtres québécois 1608-1700 (DBAQ)", LANGLOIS Michel, 4 tomes, La maison des Ancêtres, Les Archives Nationales du Québec ; Family Search ; 

  
 

FAUCON
Marie

Poitou-Charentes 30/06/1663

Le Phoenix de Flessingue
FAUCON Marie
Fille de feu Pierre et de feue Marie Berger , de la paroisse St-Pierre du bourg, d’Hiers Brouage, 17320; Charentes-Maritime ; Poitou-Charentes. (Saintonge)
Baptisée le 28 mars 1644 paroisse St-Hilaire, Hiers, Brouage, 17320; Charente-Maritime 
Acte de baptême

Décédée le 4 et inhumée le 7 décembre 1709, à Pointe-aux-Trembles 
Âgée d’environ 65 ans.
 
Acte de sépulture

Précédée au pays par sa cousine Jeanne Rousselier.


2 mariages:
1) CHARTIER  Guillaume dit Robert, habitant et tailleur d’habits.
Fils de Feu Jacques et feu Marguerite Loysel de la paroisse Saint-Thomas de la ville de La Flèche,72200; Sarthe; Pays-de-la-Loire. (Anjou)
Né vers 1637,
Arrivée avec La Grande Recrue de 1653
Engagé devant le notaire De LaFousse
Inhumé le 23/05/1707
Pointe-aux-Trembles de Montréal.
 
Contrat de mariage le 18/11/1663 , Greffe des Notaires, vol 1 page 180, Notaire Bénigne Basset
Mariage le 27/11/1663 à Montréal   Acte de mariage

Ménage établi à Pointe-aux-Trembles. 11 enfants.
1)-Catherine-Jacqueline : baptisée le 24/11/1664 à Montréal, Mariée le 26/11/1681 avec Jacques St-Yves à Pointe-aux-Trembles, inhumée le 04/08/1717 PAT
2)-Pierre : baptisé le 22/10/1666 à Montréal, Marié le 27/11/1717 avec Catherine-Agnès Catin à Montréal, décédé le 04/11/1735 et inhumé le 5 à Montréal
3)-Madeleine : née le 10/01/1669 et baptisée le 21 à Montréal,  Mariée le 15/11/1688 avec Pierre Faye à Pointe-aux-Trembles,
décédée le 04/02/1696 et inhulée le 5 à Pointe-aux-Trembles.
4)-Claude : baptisé le 17/11/1671 à Montréal.
5)-Laurent : baptisé le 17/07/1673 à Montréal. Il est inhumé le 08/06/1691 à Montréal.
6)-Marie : baptisée le 23/02/1676 à Montréal,  Mariée le 28/06/1697 avec Bernard Brouillette à Pointe-aux-Trembles, inhumée le 21/03/1719 à PAT
7)-Catherine : baptisée le 17/01/1678 à Pointe-aux-Trembles, Mariée le 10/06/1698 avec Jean Sabourin à Pointe-aux-Trembles, décédée le 22/12/1700 à PAT
8)-Robert :  baptisé le 13/12/1679 à Pointe-aux-Trembles, Marié le 15/11/1706 avec Anne Demers à Pointe-aux-Trembles, inhumé le 15/02/1728 à PAT
9)-Elisabeth : baptisée le 13/08/1683 à Pointe-aux-Trembles, Mariée le 23/01/1703 avec Jean Petit à PAT, puis le 20/01/1711 avec Pierre Roy à PAT, 
inhumée le 15/02/1746 à Pointe-aux-Trembles,
10)-Anne : baptisée le premier janvier 1686 à Pointe-aux-Trembles de Montréal.
11)-Etienne : baptisé le 03/06/1688 à Pointe-aux-Trembles, Marié le 08/02/1712 avec Jeanne Drapeau à Rivière-des-Prairies, inhumé le 30/01/1777 à PAT 

Au recensement de 1681, ils sont habitants de la ville de Montréal; Guillaume est dit tailleur de métier et avoir 43 ans.
Marie Faucon sa femme, 36 ans. Le couple a 8 enfants; Jacqueline, 17ans; Pierre, 16ans; Madeleine, 14ans; Claude, 12ans; Laurent, 10ans; Marie, 7ans; Catherine, 4ans; Robert, 2ans. Le couple possède 1 fusil, 1 vache et 6 arpent de terre en valeur.

Vente de Guillaume Chartier à Marin Hurtebise (2 octobre 1667).
Greffe des Notaires,
vol 1 page 186, Notaire Bénigne Basset
Quittance de Guillaume Chartier à Marin Heurtebise (29 juillet 1668).
Greffe des Notaires, vol 1 page 190, Notaire Bénigne Basset
Vente de Mathurin Goyer dit Laviolette à Guillaume Chartier (10 août 1668)
Greffe des Notaires,
vol 1 page 190, Notaire Bénigne Basset
Vente par Guillaume Chartier à Jean DuTartre dit Desroziers (30 décembre 1674).
Greffe des Notaires,
vol 1 page 230, Notaire Bénigne Basset
Accord entre Olivier Guillemot et Guillaume Chartier (17 février 1675) (Annulé le 6 avril 1675).
Greffe des Notaires, Vol 2 page 158, Notaire Pierre Duquet
Obligation de François Léger à Guillaume Chartier (8 octobre 1676).
Greffe des Notaires, Vol 2 page 170, Notaire Pierre Duquet
Obligation de Guillaume Chartier à Isaac Pasquier (11 juillet 1687) (Quittance en marge du 29 juillet 1687).

Greffe des Notaires,
Vol 2 page 247, Notaire Pierre Duquet

2) JOCTEAU  François

Fils de Julien et Jeanne Jamet d’origine inconnue
Né vers 1644,  inhumé le 21/10/1708 à Montréal.

Mariage le 15/10/1708 à Pointe-aux-Trembles 
Aucun enfant.

Sources: Tanguay: Volume 1, pages 92, 120, 229, 537 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013 p.108 ; Dumas page 239; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; Inventaire des greffes des notaires en ligne :http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/2431906"Montréal, 1653: la grande recrue " de Michel Langlois ; Family Search ; 
 

FAUCONNIER
Marie-Jeanne

Centre 03/07/1668

La Nouvelle France

FAUCONNIER  Marie-Jeanne
Fille de feu Antoine (maître cordonnier) et de Jeanne Perlin, de la ville d' Orléans,45000; Loiret; Centre.(Orléanais).
Née vers 1651 en la paroisse Ste Catherine de la ville d' Orléans, 45000; Loiret.
Décédée subitement et inhumée le 14 décembre 1700 à Pointe-aux-Trembles 
Acte de sépulture

1 mariage:
DUFRESNE  Antoine-Nicolas
habitant
Soldat du régiment, Cie Lafrédière

Fils de Simon et Catherine Gamin de St. Omer, 62500; Pas de Calais; Nord Pas de Calais. (Artois)
Né le 5 et baptisé le 6 septembre 1635
en la paroisse Saint-Denis de la ville de Saint-Omer; 62500; Pas-de-Calais;
Décédé le 16/11/1717 à Pointe-aux-Trembles 

Contrat de mariage le 21/11/1668 (Basset).
On lit au contrat, « …fille usant et jouissant de ses droits. » 
Mariage le 04/12/1668 à Montréal
 Acte de mariage

Ménage établi à Pointe-aux-Trembles,  3 enfants et un anonyme
1) Anonyme : baptisé le 14/09/1669 à Notre Dame de Montréal, sépulture le 14/09/1669 à Montréal
2) Elizabeth : baptisée le 19/10/1670
à Notre Dame de Montréal, sépulture le13/09/1687 à Montréal
3) Jean-Baptiste / Gaspard : né et baptisé le 05/02/1673
à Notre Dame de Montréal, sépulture le 18/07/1703 à Montréal. Mariage avec Marie-Renée Marsan le 23/11/1693 à Pointe-aux-Trembles de Montréal. L' unique mention du prénom Gaspard est à sa naissance, mais sa vie entière on l'appellera Jean-Baptiste.
4) Antoine : baptisé le 21/08/1677 Montréal

Au recensement de 1681, il avait 45 ans et Marie-Jeanne Fauconnier son épouse 30 ans.
Ils était résident de la Ville de Montréal.
Le couple avait 3 enfants: Elizabeth, 11 ans; Jean, 9 ans; Antoine, 3 ans.
Ils possédaient une arme à feu, quatre bêtes à cornes et dix arpents de terre en valeur. 

Après avoir dicté son testament devant le notaire Adhémar en date du 29 juin 1699, Jeanne Fauconnier, décède subitement l’année suivante, soit le 14 décembre 1700, à Pointe-aux-Trembles. 
Antoine Dufresne ira la rejoindre dix sept ans plus tard, soit le 16 novembre 1717. 
Acte de sépulture 
 

Sources:
Tanguay, vol.1, p.209; Jetté, p.377; Dumas, p.239; Landry, p.312-313; Drouin, vol.1, p.442; Sulte, Hist. vol.5, p.67 (2); R.M., Le Régiment de Carignan, p.85; DBAQ, t2, p.137; Langlois, p.308 ; http://naviresnouvellefrance.net/html/vaisseaux2/fillesduroi/FillesduroiFH.html
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; Family Search ; 
Un grand merci à Madame Carol Halstead qui nous a fourni de précieux renseignements sur ses ancêtres.
 

FAURE
Louise

dite Planchet

Poitou-Charentes 03/07/1668

La Nouvelle France
FAURE Louise. dite Planchet
Fille de Jean et d’Ozanne Planchet, de la paroisse Saint-Barthélemy, ville de La Rochelle, 17000; Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis).

Née vers1642.
Décédée le 24 mai 1714 et inhumée le 25 à Cap-Saint-Ignace
.
Elle était âgée de 72 ans.
 
Acte de sépulture

1 mariage:

GAGNÉ  Pierre 
habitant. dit Bellavance
Fils de Louis et Marie Michel
Baptisé le 27/03/1647 à Québec 
Pierre disparaît entre le 17 novembre 1710 et le décès de son épouse, survenu le 24 mai 1714

Contrat du mariage 28/10/1668 à Sainte-Anne-de-Beaupré, Notaire Claude Aubert

Ménage établi à Cap-St-Ignace. 7 enfants.
 
1)-Pierre : né le 03/11/1670, baptisé le 8 à Sainte-Anne-de-Beaupré, Marié le 22/06/1700 avec Louise Proulx, à St-Thomas-de-Montmagny, inhumé le 25/04/1748, à St-Michel-de-Bellechasse. .
2)-Jean : né et baptisé le 17/07/1672 à Sainte-Anne-de-Beaupré, Marié avec Marie-Madeleine Langlois le 11/01/1699 à Cap-St-Ignace, décédé le 08/04/1731 et inhumé le 9 à Montmagny.
3)-Joachim : né ca 1674, 
décédé le 13/04/1705 et inhumé le 15/04/1705 à Cap-Saint-Ignace.
4)-Marie-Anne : née et baptisée le 17/02/1674 à Sainte-Anne-de-Beaupré, Mariée avec Denis Proulx, le 17/11/1699 à
Cap-Saint-Ignace, décédée le 17/04/1751 et inhumée le 18 à Montmagny. Elle fut citée le premier décembre 1696 à Cap-Saint-Ignace.
5)-François : né le 17/11/1677 et baptisé le 11/02 à Québec, Marié avec Elisabeth Langlois, le 07/01/1709 à L' Islet-sur-Mer, inhumé le 22/10/1758 à Saint-Pierre-de-Rivière-Sud.
6)-Louis-Augustin : né et baptisé le 01/02/1680 à l'Islet, Marié avec Elisabeth Charland le 21/11/1707 à Montmagny, puis ensuite avec  Marie Boudeau, le 13/04/1722 à Montmagny,  inhumé le 25/02/1748 à
Cap-Saint-Ignace.
7)-Elisabeth : née le 27/08/1683 et baptisée le 28 à
Cap-Saint-Ignace, Mariée avec Joseph Fournier, le 17/11/1710 à Cap-Saint-Ignace.
 
Au recensement de 1681; Ils sont en la seigneurie de Bellechasse. Pierre est dit avoir 32 ans; Louise Faure, sa femme, 45 ans; Ils ont alors 6 enfants: Pierre, 11ans; Jean; 10ans; Joachim, 7ans; François, 6ans; Marie, 5ans; Louis; 2ans.
Le couple possède 2 fusils; 10 bêtes à cornes, et 14 arpents de terre en valeur.

5 août 1711 [Document insinué le 28 juillet 1713] 
Acte de la donation consentie par Pierre Gagné et Louise Faure, sa femme, d'une terre sise et située dans la seigneurie de Lafrenaie, avec les meubles, ustensiles et bestiaux qui en dépendent; à Louis-Augustin Gagné, leur fils et créancier
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338766

5 août 1711 
Ordonnance de l'intendant Jacques Raudot qui autorise la donation faite par Pierre Gagné et Louise Faure à Louis-Augustin Gagné, leur fils, d'une terre de six arpents de front sur une lieue de profondeur située en la seigneurie de Lafresnaye
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3312687

Sources: Tanguay, vol.1, p.245-246 ; Dumas, p.239; Landry édition 2013, page 43; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Université de Caën ; Pistard ;
Family Search ;
 

FAUVAULT
Jeanne

Poitou-Charentes 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
OU
Le Pot de Beurre
FAUVAULT Jeanne
Fille de feu Pierre et Jeanne Douillette de la paroisse St-Jean de Moutierneuf, ville de Poitiers, 86000; Vienne; Poitou-Charentes.

Née vers...
Décédée le ...
Retour probable en France en 1677 (avec son mari ?)
Selon "Le Dictionnaire des Acadiens", d'Archange Godbout, elle se serait remariée vers 1708 avec Jean Petit en Acadie.

1 mariage:
PREVOST  Jacques
, Soldat de la garnison de Québec  
Fils de feu Henri  et Marguerite Veret de la paroisse St-Marcel de la ville de St. Denis; 93200; Seine-St-Denis; Île-de-France.
Baptisé 22 octobre 1642
Mariage annulé contrat du 17/10/1667 Becquet avec Marie Paviot qui deviendra ensuite femme d’Antoine Mondin.
Décédé après le 08/12/1677 à Québec

Mariage avec Jeanne le 25/11/1669 à Québec
Acte de mariage

Ménage établi à Québec. 1 enfant, selon Cyprien Tanguay
1)-Pierre-Gabriel
, il nait en 1674 de Jacques Le Prévost et de Jeanne Fauvault, fit ses études à Québec, où il fut ordonné prêtre par Mgr Saint-Vallier, le 7 octobre 1714. Curé de Sainte-Foy (1714-1756), où il est décédé le 18 novembre 1756, âgé de 82 ans. Il est inhumé dans l'église de Notre-Dame-de-Foy .


Sources
 :
Tanguay, vol.1, p.385 ; Dumas, p.239; Landry édition 2013, page 109; Répertoire général du Clergé canadien page 91 par Cyprien Tanguay et Le Clergé Canadien-Français, page 342.; "Le Dictionnaire des Acadiens", d'Archange Godbout ;Family Search ; 

FAYET
Anne

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France

FAYET Anne
250 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de Denis et de Marie Guilbert, du faubourg St-Laurent, 10ème arrondissement de Paris,
Île-de-France 
Née vers1651
Décédée le 20 et inhumée le 21 août 1735 à Beauport
Âgée de 87 ans.
Acte de sépulture

1 mariage:
SIRET René dit Lafleur
Soldat du Régiment, Cie Monteil
Né vers 1632 de Pierre Siret et de Marie Ducos, de la paroisse Saint-André de la ville de Bournezeau,85480; Vendée; Pays-de-la-Loire.  
Il fut confirmé le 25 juillet 1665 à Québec. 
René Siret dit Lafleur décède le 26 février 1718 à Beauport

Contrat de mariage du 24 août, Notaire Romain Becquet.
Sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, et Jacques Douca (Donca?), amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Claude Morin, sont témoins
Acte original :
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338774
 
Mariage le 8 septembre 1670 à Québec Acte de mariage 

Ménage établi à Beauport.  Aucun enfant naturel. 
Enfant adopté :
Jean Paradis : né ca 1675, il a 6 ans au recensement de 1681
 

Au recensement de 1681, le couple est en la seigneurie de Beauport René (Ciret) est dit avoir 50 ans. Anne (Feuillet), sa femme, 30 ans. il est indiqué que Jean l’enfant inscrit au recensement, était adopté, et avait 6 ans.   Il possédait un fusil, deux vaches et onze arpents de terre en valeur. 

11 février 1697 [Document insinué le 12 février 1697] 
Donation de biens meubles et immeubles par René Siret, habitant de la paroisse de Notre-Dame de Beauport, et Anne Fayet, sa femme; à Jean Paradis et Marguerite Ménard, leurs enfants adoptifs; ladite donation est passée pardevant Duprac, notaire royal à Beauport, en présence de Pierre Vachon, sieur DesFourchettes, commandant des habitants dudit Beauport, et de Nicolas Durand, témoins
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338057

Sources : Tanguay, vol.1, p. 229, 385, 550 ; Jetté, p.1053 ; Dumas, p.239; Drouin, vol.2, p.1241;  Landry édition 2013, page 109; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; Suzanne Sears, Burlington, Ontario ; Pistard ; Family Search ; 
 

FERRÉ
Catherine

Île-de-France 03/07/1668

La Nouvelle France

FERRÉ Catherine
Fille de Pierre et de Marguerite Ferrier, de la paroisse St. Barthélemy, Île-de-la-Cité. Paris. Île-de-France.
Née vers1629
Décédée après le
20 juillet 1694

1 mariage:
LEFEBVRE  Louis dit Lacroix
Né vers 1627, baptisé à l’église St. Sulpice, faubourg St.Germain-des-Prés, 6ème arrondissement de Paris,75006; Île-de-France. 
Fils de Mathieu Lefebvre dit Lacroix, maître-ferrant, et de Anne Lefrançois (Anthoinette au contrat de mariage). 
Il serait arrivé au Québec vers 1645, à l’âge de 16 ou 17 ans, en tant que
Soldat de la Garnison de Trois Rivières  ( 1645 )

Contrat de mariage le 04/11/1668, Notaire Jacques De La Tousche au Cap-de-la-Madeleine


Couple avec 1 enfant:

1)-Jacques : Marié avec Marie-Anne Leblanc CM le 20/07/1694 à Québec, Notaire Jean Cusson

Au recensement de 1681, au Cap-de-la-madeleine, il est dit : Louis Lefebure (Lefebvre) 54a, Catherine Ferré sa femme 52 ans, Jacques leur fils 12ans; 1 fusil,
6 bêtes à cornes et 8 arpents de terre en valeur

Sou
rces : Tanguay, vol.1, p. 365 ; Dumas, p.239; Landry édition 2013, page 109; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.;

Family Search ; 
 

FERRON
Marguerite

Belgique 30/07/1671

Le Prince Maurice

FERRON  Marguerite
350 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de feu Jean-François et Antoinette Desvilliers, de la paroisse St.Waast, ville et archevêché de Cambrai, 59400; Nord; Nord-Pas-de-Calais.( Flandres.)
Née vers 1641,
Décédée le 12 et inhumée le 13 juin 1706 à Neuville

Acte de sépulture

1 mariage:
BERTRAND  Guillaume 
Fils de Pierre laboureur marié le 17/01/1633 à Ste-Marie de  Ré avec Jeanne Boutin, de la Flotte-en-Ré,
Baptisé le 31/10/1642 à Ste-Marie de L' Ile de Ré , arrondissement et évêché de La Rochelle, Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis)
Engagé le 01/04/1665 à La Rochelle 
Sépulture du 23/10/1710 à Neuville

Famille de Pierre Bertrand et Jeanne Boutin parents de Guillaume :
Les actes suivants sont à Ste-Marie-de-Ré (Ste-Marie).
Une soeur et deux frères sont baptisés :
Marguerite, le 03-02-1634, mariée le 08-02-1655 avec Estienne Chauchet (feu Gilles et Rose Rocheteau) ;
Pierre-1, le 19-10-1636, mort jeune ;
Pierre-2, le 16-04-1640, marié le 01-08-1661 avec Catherine Ravon (feu Jean et Jeanne Maller).

En 1633, ses parents sont Pierre Bertrand, né à Ste-Marie-de-Ré, et Jehanne Boutin ; acte de mariage non filiatif.
Une plaque commémorative est apposée en 1992 dans l'église de Sainte-Marie-de-Ré.

Source : Fichier Origine

Au recensement '66 et '67 il est au Cap-Rouge comme domestique engagé de Ruette d’Auteuil

Mariage annulé contrat du 07/11/1669 Becquet avec Suzanne Lacroix
 
Contrat de mariage le 07/10/1671 Notaire Romain Becquet
Mariage le 12/10/1671 à Québec
Acte de mariage

Ménage établi à Neuville, 8 enfants.
1)-Jean-François : né le 25/06/1672 et baptisé le 29 à Québec, Marié à Anne Richard le 05/03/1696 à Neuville,  décédé le 13/05/1739 et inhumé le 14 à Cap-Santé
2)-Marie-Madeleine : née le 21/07/1674 et baptisée le 25 à Québec, décédée en 1681
3)-Marie-Marguerite : née le 30/08/1676 et baptisée le 08/09 à Québec, Mariée avec Nicolas Petit le 14/09/1700 à Neuville, inhumée le 10/02/1726 à Cap-Santé.
4)-Marie-Angélique :  née le 19/12/1678 et baptisée le 20 à Québec, Mariée à François Richard le 30/01/1702 à Neuville, décédée le 31/01/1747 et inhumée le 01/02 Les Ecureuils
5)-Marie : née le 07/09/1681 et baptisée le 8 à Neuville, inhumée le 08/04/1743 à Neuville
6)-François : né et baptisé le 07/06/1684 à Neuville.
7)-Thérèse : née le 02/11/1686 à Neuville, Mariée à Charles Raymoneau le 15/10/1708 à Neuville, décédée le 15/03/1717 et inhumée le 16 à Québec
8)-Guillaume : né le 30/04/1689 et baptisée le 01/05 à Neuville, Marié avec M-Angélique Dubuc le 12/06/1713 à Neuville, inhumé le 07/03/1766 à Neuville.

Au recensement de 1681; ils sont à Neuville. Guillaume est dit avoir 40 ans; Marguerite Feron, sa femme, 40 ans; Ils ont alors 4 enfants: Jean-François, 9 ans; Madeleine, 7 ans; Marguerite, 5 ans; Angélique, 2 ans. Le couple possède 1 fusil; 10 bêtes à cornes et 10 arpents de terre en valeur.

Sources: Tanguay, vol.1, pages 48, 230 ; Dumas, p.240; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 109; Recensement de 166, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Fichier Origine ; Family Search ; 
 

FIÈVRE
Catherine

Poitou-Charentes 30/06/1663

Le Phoenix de Flessingue
FIÈVRE  Catherine
Fille de feu Fiacre et Jacquette Dusol.
Baptisée le 19/11/1646 en la paroisse St. André, ville de Niort, 79000; Deux-Sèvres;  Poitou-Charentes.
Acte de baptême
Décédée et inhumée  le 13/06/1709 à l' Hôtel-Dieu de Québec.

1 mariage:
ALLAIRE Charles habitant, 
Fils de Sébastien et Perrine Fleurisson, Saint-Philibert du Pont-Charrault canton de Chantonnay, 85110; Vendée; Pays-de-la-Loire. (Poitou)
Baptisé le 02/08/1637 Saint-Philibert du Pont-Charrault, parrain Mathurin Raimbault et marraine, Charlotte Florisson
Décédé entre le 07/03/1687 et 19/11/1691 Saint-François Î.O.
Frère de Jean Allaire marié à Perrine Therrien ..
Engagé à La Rochelle le 14/05/1658 arrivé le 06/08/1658 à Québec 
Mariage annulé du 23/07/1662  (Audouart) avec Françoise Chapelain fille de Louis et Françoise Dechaux

Contrat de mariage le 31/10/1663 Notaire Pierre Duquet,
Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 110
Mariage le 10/11/1663 à Château-Richer
Voir acte de mariage
 
Ménage établi à Ste-Famille Î.O. 13 enfants.
1)-Marie : B : 25/11/1664 Château-Richer, décédée entre le recensement de 1666 et 1667 ca ../../1667
2)-Charles : B :23/03/1666 Château-Richer, décédé entre le recensement de 1666 et 1667 ca ../../1667
3)-Marie-Madeleine :  N° 537 : B : 26/06/1667 Sainte-Famille, Mariage 21/11/1684 Saint-François à DUBEAU Pierre, laboureur cordonnier
4)-ALLAIRE-DALLAIRE Charles : né 13/09/1669 et baptisé le 15 Sainte-Famille  Inhumé 24/06/1742 Saint-Jean (I.O.)
Mariage 19/11/1691 Saint-Jean (I.O.) à BIDET Marie 25/05/1673 Sainte-Famille 10/12/1745 Saint-Jean (I.O.)
5)-Jean : 29/05/1672 Sainte-Famille AP ../../1681
6) Jean-François  N° 292 : B 23/08/1674 Sainte-Famille IO, inhumé 19/07/1721 Beaumont,
Mariage 03/11/1694 Saint-François à LABBÉ Anne, N° 293 16/07/1679 Saint-François 19/08/1758 Québec
7)-Joseph : né 19/03/1676 et baptisé 23 Sainte-Famille, inhumé 30/03/1738 Saint-Vallier
Mariage 10/03/1706 Saint-Jean (I.O.)  à BIDET Madeleine 28/03/1685 Saint-Jean (I.O.)
8)-Catherine :  née 21/11/1677 et baptisée 23 Saint-François, inhumée 20/11/1753 Québec
Mariage 03/11/1694 Saint-François à CHAMBERLAND Gabriel 23/02/1677 Sainte-Famille CA ../../1758
9)- Louis : né 07/09/1679 et baptisé 8 Sainte-Famille, décédé 08/06/1748 et inhumé 9 Saint-François (IO)
Mariage 27/07/1737 Québec à DESGAGNÉS Louise 25/01/1749 Saint-François
10)-Françoise : 28/01/1682 Saint-François, inhumée 24/11/1742 Québec,
Mariage 13/06/1701 Saint-François à BIDET-DESROUSSELS Jacques ../../1682 S: 23/06/1739 Saint-Jean (I.O.)
11)- Étienne : B : 20/10/1683 Saint-François
Mariage 27/11/1705 Saint-François à BILODEAU Marie-Anne, B : 09/10/1685 Sainte-Famille S : 27/06/1731 Saint-Ours
Mariage 01/12/1731 Contrecoeur à MIEL-LUSIGNAN Marguerite, B : 14/07/1702 Contrecoeur
12)- Alexandre : B : 18/03/1684 Saint-François I.O., S : 28/06/1758 Saint-Vallier
Mariage 29/07/1748 Saint-Jean (I.O.) à PLANTE Ursule, B : 30/08/1701 Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans, S : 23/09/1766 L'Islet
13)- Marguerite : 07/03/1687 Saint-François, S :  09/06/1715 Saint-Jean (I.O.)
Mariage 26/10/1708 Saint-Jean (I.O.)  à DUBREUIL Pierre, B :  07/05/1687 Sainte-Famille

Généalogie Jocelyne Nicol-Quillivic par Généatique

Au recensement de 1681; Le couple est à l' île d' Orléans, Comté de St Laurent. Charles est dit avoir 50 ans; Catherine Fièvre sa femme, 46 ans. Ils ont alors 7 enfants: Marie, 15 ans; Charles, 12 ans; Jean, 10 ans; François, 7 ans; Joseph, 5 ans; Catherine, 3 ans; Louis, 2 ans. Le couple possède 1 fusil, 4 bêtes à cornes, et 10 arpents de terre en valeur.


31 octobre 1663 
Ordre à Charles Allaire et Guillaume Lelièvre de comparaître par-devant le sieur Damours, qui règlera leur différend

« Charles Allaire demandeur au payement de la somme de vingt-cinq livres tant pour reste de gages que pour services qu'il a rendus au défendeur après son temps fait, et à ce qu'il ait à lui livrer six vingt d'anguille. Guillaume le LIEPVRE défendeur qui a dit avoir satisfait le demandeur par des payements qu'il a faits par son ordre et à son acquit, et pour ustensiles qu'il lui a perdues. Parties ouïes, il est ordonné qu'elles comparaîtront par-devant le sieur Damours commissaire député pour les régler.» http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3355056

Concession de Mgr de Laval à Charles Allaire (24 janvier 1668). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 25 Notaire Paul Vachon

Vente de Charles Alaire et eux à Sébastien Doison (24 février 1668). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 26 Notaire Paul Vachon

Vente de Nicolas Huot dit St. Laurent et eux à Charles Alaire (18 juin 1677). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 55 Notaire Paul Vachon

Ratification de Charles Alaire (6 juillet 1677). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 56 Notaire Paul Vachon

Quittance de Paul Vachon à Charles Allaire (25 août 1683).Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 67  Notaire Paul Vachon

Bail à ferme de Pierre Niel à Charles Alaire (3 mars 1672) Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 143 Notaire Pierre Duquet

Obligation de Charles Allaire à Guillaume Jullien (14 juillet 1682).  Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page
215 Notaire Pierre Duquet

Bail de Charles Allaire, tuteur des enfants de Jean Allaire, à Julien Dumont (28 mars 1677).

Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 149 Notaire Romain Becquet

Bail des RR. MM. Hospitalières à Charles Allaire (20 mars 1679). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 171 Notaire Romain Becquet

Constitution par Charles Allaire à Charles Aubert de la Chesnaye (20 mars 1679). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 172 Notaire Romain Becquet

Obligation de Charles Allaire et Jean Royer à Pierre Nie) (24 mars 1671). (N° 574.) Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 241 Notaire Gilles Rageot

Quittance de Jean Allaire à Catherine Fiebvre, veuve Charles Allaire (20 février 1691). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.VII page 205 Notaire Etienne Jacob

Vente de Catherine Fiebvre veuve Charles Allaire à Charles Allaire (22 juin 1701). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.VII page 242 Notaire Etienne Jacob

Vente des héritiers de Charles Allaire et Catherine Fiebvre à Louis Allaire (16 juillet 1709).
Inventaire des Greffes des Notaires, vol.VII page 283 Notaire Etienne Jacob
 
Sources: Tanguay, vol.1, pages 48, 230 ; Dumas, p.240; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 109;

Family Search ;  Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. Pistard ; Inventaire des Greffes des Notaires
      
        

FIRMAN
Marie-Anne

 Île-de-France 25/09/1667

Le St Louis de Dieppe
FIRMAN Marie-Anne
600 livres de dot
Fille de François (avocat du Grand Conseil au Parlement de Paris) et Marie Coytier de la paroisse St-Séverin, 5ème arrondissement de Paris. Île-de-France
Contrat de mariage annulé avec Jean-Baptiste Morin, sieur de Rochebelle (18/10/1667 Becquet)

Elle est repartie la même année, sur le navire Le Prophète Hosée, selon une note marginale au contrat daté du 17/11/1667.
Ne s’est donc pas établie en Nouvelle France.


Sources: Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 110 ;
;

FLAMAND
Nicole

Picardie 03/07/1668

La Nouvelle France
FLAMAND  Nicole
Fille de feu Nicolas et de feue Marie Roussel, de la paroisse Saint-Nicolas de la ville de Chauny, 02300; Aisne; Picardie.

Née vers1654
Émigrée vers 1679, avec ses enfants Louis, Marguerite, Jean et Anne.


1 mariage:
LEPARC Louis
, dit Saint-Louis, habitant, ouvrier en fer blanc.
Né vers 1641
Fils de Jacques Le Parc, marchand de la paroisse Notre-Dame-de-Nantillé, de la ville de Saumur, 49400; Maine-et-Loire, Pays-de-la-Loire (Anjou); et Anne Massé de la paroisse St Nicolas de la ville de Chauny; 02300; Aisne; Picardie.
Décès entre septembre 1678 et juin 1679

En 1666, il est considéré comme ouvrier en fer blanc à Québec.
En 1667, il est valet de Jacques Lehoux, aux côtes de Beauport, Notre-Dame-des-Anges et autres lieux.
Il est dit avoir 26 ans.

Contrat de mariage le 04/11/1668 Notaire Paul Vachon
Mariage le 06/01/1669 à Québec acte de mariage

Couple avec 6 enfants.
1)-Louis : né et baptisé le 13/10/1669 à Québec.
2)-Marguerite : née le 27/04/1671 et baptisée le 03/05/1671 à Québec.
3)-Jean : né le 21/03/1673 et baptisé le 25/03/1673 à Notre-Dame de Beauport.
4)-Etienne :
 né le 01/01/1675 et baptisé le 02/01/1675 à Québec. Il est inhumé le 22/03/1677 à Québec.
5)-Maximilien : né le 09/11/1676 et baptisé le 10 novembre 1676 à Québec. Il est inhumé le 13/12/1676 à Québec.
6)-Anne : née le 31/12/1677 et baptisée le 01/01/1678, à Québec.

Vente de Nicolle Flamant, veuve de Louis Leparc, à François Hazeur (25 juin 1679). (N° 1933.)
Inventaire des Greffes des Notaires,
Vol IV pg 50 Notaire Gilles Rageot

Contrat de vente par Nicole Flamant (Flamand), veuve de feu Louis Leparc, de son vivant ouvrier en fer blanc, demeurant à Québec, en son nom et comme mère et tutrice naturelle de leurs quatre enfants mineurs, à François Hazeur, marchand bourgeois de Québec, d'un emplacement sur le montant de la Basse-Ville à la Haute-Ville de Québec (côte de la Montagne) (Notaire Gilles Rageot) . - 25 juin 1679 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3314096

Procuration de Nicole Flamand, veuve de Louis Lefebvre dit St-Louis, à René Hubert (21 août 1679). (N° 2700.)
Inventaire des Greffes des Notaires, Vol IV pg 53 Notaire Gilles Rageot (erreur de transcription évidente, Leparc et non Lefebvre)

Quittance de Nicole Flamand, veuve de Louis Le Parc, au sieur Desonneaux, frère de François Hazeur (21 août 1679). (N° 1971.)
Inventaire des Greffes des Notaires, Vol IV pg 53 Notaire Gilles Rageot

Vente de la veuve Louis Le Parc dit St-Louis à Charles Aubert de La Chesnaye (13 décembre 1683). (N° 2699.)
Inventaire des Greffes des Notaires, Vol IV pg 112 Notaire Gilles Rageot
Son époux meurt entre septembre 1678 et juin 1679, il avait des procès en cours devant le conseil souverain.

Note de Danielle Liard : "Ce que je crois sur Nicole, après la mort de Louis, elle vend leur maison à François Hazeur et donne un procuration à René Hubert le même jour.  Il y a une vente en 1683, en son nom comme veuve de Louis, n'ai pas trouvé le document dans pistard, je suis enclin à croire que la vente est faite par René Hubert en son nom.  Elle et ses enfants sont absents du recensement 1681. "

Sources: Tanguay, vol.1, page 384 ; Dumas, p.240; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 110 ;

Family Search ;  Dictionnaire universel de la France, tome 6 par Monsieur Robert De Hesseln ; http://genealogiequebec.info/testphp/info.php?no=60616 ; Pistard ; Danielle Liard ; DGFQ : 716 ;
 

FLÉCHET
Anne

Bourgogne Le 03/09/1673

L'Espérance
Année 1673

FLÉCHET  Anne
200 livres de dot
Fille de Feu Jean et d’Anne Pagot, de St-Sauveur(-sur-Vingeanne), 21270; Côte d' Or; Bourgogne. Evêché de Langres.
Née vers
 
Décédée entre 21/01/1676 et
24/03/1678


1 mariage: 
LOUINEAU  Pierre, habitant. 
Fils de Nicolas et Louise Borseguine de St-Cyr-du-Doret; 17170; Charente Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis)
Né vers 1645, en la paroisse St Cyr de La Rochelle
Décédé le 21/03/1711 et inhumé le 22, à Québec.

Contrat de mariage le 19/09/1673 Notaire Romain Becquet
Mariage le 02/10/1673 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à l’Ancienne Lorette. 3 enfants
1)-Marie : née et baptisée le 20 mai 1674 . Elle est décédée et inhumée le 25 mai 1674 à Québec.
2)-Pierre : né et baptisé le 9 février 1675 , inhumé le 9 février 1675 à Québec.
3)-Louise : née et baptisée le 21 janvier 1676. Elle est inhumée le 23 janvier 1676 à Québec.

Pierre Louineau se r
emarie avec Marie Bertin veuve de Charles Séguin le 28/04/1678 à Ste Famille, Ile D’Orléans. Ce couple aura 10 enfants.

Sources: Tanguay, vol.1, pages 396, 399
; Dumas, p.240; Family Search ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 110 ;
 

FLEURE
Marie Anne
ou
Marie-Ange

  03/09/1673

L'Espérance
Année 1673
FLEURE Marie Anne ou Marie-Ange
Présente au contrat de mariage de Marie-Anne Duchemin et Pierre Yvelin du 10/09/1673 (Duquet)
Ne s’est pas établie en Nouvelle France.

FLEUREAU  
Marie

Île-de-France 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
FLEUREAU  Marie
500Livres de Dot

Fille de feu Nicolas et de feue Sébastienne Beaujouan de la  paroisse St-Germain-l’Auxerrois, 1er arrondissement de Paris. Île-de-France
Baptisée en 1652

1 mariage:
DELAUNAY  Jean, Chirurgien.
Fils de Thomas et Antoinette Gobin de la paroisse St-Michel de la ville de Pont-l'Evêque, 14130; Calvados; Basse-Normandie.
Baptisé en 1637

Contrat de mariage le 18/09/1669 Notaire Pierre Duquet
Mariage le 30/09/1669 à Québec  Acte de mariage

Cité le 25/12/1673,  chirurgien,  probablement passé en France avec sa famille vers 1674
Ménage avec 2 enfants.
1)-Jean-Baptiste : né et baptisé le 9 juillet 1670 à Québec.
2)-Françoise : née et baptisée le 26 octobre 1671 à Québec. Elle est décédée et inhumée le 28 octobre 1671 à Québec.

Vente de Marie-Anne Fleureau à Geofroy Lochet (15 septembre 1674).
Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 155 Notaire Pierre Duquet
Geoffroy Lochet, domestique et jardinier du Séminaire de Québec, avait obtenu de Marie Fleureau, femme du chirurgien Jean Delaunay, le 15 septembre 1674, une terre à Charlesbourg.

Sources:
Tanguay, vol.1, page 171 ; Dumas, p.241; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 110 ;

Family Search ; Inventaire des Greffes des Notaires,
 

FOUBERT
Anne

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France
FOUBERT Anne
Fille de Louis et de Marie Charpentier,  de Châtres, 77610;  Seine-et-Marne; Île-de-France
.
Née vers1651.
Décédée le 4 avril 1729 inhumée le 5 à Verchères.

Âgée d'environ 80 ans 
Acte de sépulture

1 mariage:
BOISSEAU Pierre, habitant seigneur de Bellevue,
Fils de René et Renée Martin de Trans, (actuellement Trans sur Erdre.) 44440; Loire-Atlantique; Pays-de-la-Loire. 
Né vers 1646,
Décédé le 22/09/1699 et inhumé le 24 à Varennes


Contrat de mariage du 15/10/1670 (sous le seing privé ANQ Montréal)

Mariage le 20/10/1670 à Montréal  Acte de mariage
Couple avec 17 enfants
 

1)-Jacques : baptisé le 26/04/1672 à Montréal

2)-Louis :  né 19/07/1674 et baptisé le 20 à Boucherville, inhumé le 21/10/1687 à Montréal

3)-Bernard : né et baptisé le 07/08/1676 à Boucherville

4)-Marie Madeleine : baptisée le 04/05/1678 à Montréal, inhumée 21/10/1687 à Montréal

5)-Antoine : né ca1680, il est sur le recensement de 1681, Marié à Angélique Sébastien ca 1710 en Illinois, décédé le 27/02/1754 et inhumé le 28 à Verchères

6)-Pierre : né le 18/01/1682 et baptisé le 16/02 à Contrecoeur

7)-Angélique : née le 15/09/1683 et baptisée le 19 à Contrecoeur, Mariée à Guillaume Laserre le 03/05/1704 à Sorel, mariée à J-Baptiste Chauffour le 29/08/1723 à Montréal, décédée le 05/06/1758 et inhumée le 6 à Montréal
8)-Jean Baptiste :  né et baptisé le 30/12/1684 à Contrecoeur, marié à Suzanne Coussot le 10/06/1710 à La Rochelle, paroisse Saint-Sauveur, France

9)-René : né le 02/04/1686 et baptisé le 3 à Contrecoeur, inhumé le 09/12/1686 à Contrecoeur
10)-Jean :  né le 19/05/1687 et baptisé le 21 à Contrecoeur

11)-Vincent Boisseau dit Bellevue :  baptisé le 09/10/1689 à Montréal, marié à M-Marguerite Volant le 28/08/1718 à Contrecoeur

12)-Gilles : baptisé le 24/02/1691 à Montréal, inhumé 24/04/1691 à Montréal

13)-Marie Anne : baptisée le 04/02/1691 à Montréal, inhumée le 01/04/1691 à Montréal

14)-Marie :  baptisée le 16/08/1692 à Montréal, inhumée le 19/08/1692 à Montréal

15)-Marie : baptisée le 16/09/1693 à Montréal,  mariée à Paul Chicoine CM 17/01/ 1717 à Québec, décédée le 24/08/1768 et inhumée le 26 à Verchères

16)-Jean Baptiste : né ca 04/1695 décédé et inhumé le 29/04/1695 à Montréal

17)-Marie Anne :  née le 05/07/1696 et baptisée le 6 à Montréal, décédée et inhumée le 08/01/1722 à Varennes

En 1681 à la seigneurie de Verchères, il est dit : Pierre Brosseau (Boisseau) 35 ans, Anne Hébert (Foubert) sa femme 30 ans, enfants : Jacques 10a, Louis 8a, Bernard 6a, Madelaine 4a, Antoine 1a ; 2 fusils, 10 bêtes à cornes et 9 arpents de terre en valeur

Tutelle des enfants mineurs de feu Pierre Boisseau et d'Anne Foubert  - 22 février 1702 - 7 juin 1702 
Ce dossier contient la requête d'Anne Foubert, veuve de Pierre Boisseau et demeurant sur sa concession de Verchères, pour tenir une assemblée d'amis en vue de faire élire un tuteur à ses nombreux enfants et la permission est accordée. Le dossier comprend aussi la requête de Pierre et Jean Boisseau, fils mineurs du défunt Pierre, pour tenir une assemblée en vue d'obtenir leur émancipation, et pour le partage des biens qui leurs reviennent, puisque que leur mère les "maltraitent de coups" ; le procès-verbal d'assemblée portant sur leur émancipation, la communication au procureur, son accord et l'acceptation et homologation de l'émancipation .http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3383452

Tutelle des enfants mineurs de feu Pierre Boisseau et d'Anne Foubert . - 22 février 1702   http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3408781

Procès entre Charles de Couagne, marchand, demandeur, et Antoine Boisseau, défendeur, pour défaut de paiement d'une obligation . - 20 septembre 1702 
Ce dossier de matière civile est composé des pièces suivantes : le dictum de sentence qui déclare valable la saisie faite par le sieur de Couagne des meubles appartenant à Antoine Boisseau pour défaut de payement d'une obligation ; les conclusions du procureur du roi, lequel " n'empêche " que le mobilier d'Antoine Boisseau, qui se trouve chez sa mère Anne Foubert, veuve de Pierre Boisseau, soit vendu .

http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3384063

Procès entre Charles de Couagne, marchand, demandeur, et Antoine Boisseau et sa mère Anne Foubert, veuve de Pierre Boisseau, tutrice, défendeurs, pour remboursement d'une obligation . - 6 février 1703 
Ce dossier de matière civile est composé du dictum de sentence qui condamne conjointement Antoine Boisseau et sa mère Anne Foubert, à payer, à même leurs avoirs saisis, la somme de 195 livres et 11 sols à Charles de Couagne, pour le remboursement d'une obligation . http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3384309

Procès-verbal de Pierre Robineau de Bécancour pour le grand chemin de la côte et seigneurie de Bellevue appartenant à Dame Anne Foubert, à cause de Pierre Boisseau, vivant acquéreur de la dite seigneurie conjointement avec défunt Pierre Chicouenne, et du consentement de la Dame Boisseau et de René Monteuil dit sans Rémission et de Pierre Chicouenne, fils aîné de défunt Pierre Chicouenne, tous seigneurs et propriétaires par parts et portions par les partages qui ont été faits . - 21 juillet 1710   
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3316982

Ordre aux parties, Anne Foubert, veuve du défunt Pierre Boisseau, propriétaire du fief de Bellevue, et François-Marie Bouat, bourgeois de Montréal, en son nom et comme procureur et créancier d'Antoine Boisseau, de remettre leurs pièces devant François-Mathieu Martin de Lino (Delino), conseiller . - 23 février 1711  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3369980

Appel d'Anne Foubert, veuve de Pierre Boisseau, propriétaire du fief de Bellevue, contre François-Marie Bouat, bourgeois de Montréal, en son nom et comme procureur et créancier d'Antoine Boisseau, de sentences rendues en la Juridiction royale du dit lieu, les 5 mai 1708, 18 janvier et 22 mars 1709 au sujet de dommages et intérêts prétendus de part et d'autre, mis au néant; ordonnant que les sentences en appel sortiront leur plein effet et condamnant la dite Foubert en une amende de la somme de 3 livres . - 30 mars 1711  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3370000

Règlement de la succession de feu Pierre Boisseau, seigneur du fief de Bellevue . - 27 juillet 1722 - 28 juillet 1722 
Ce dossier d'administration judiciaire contient la requête d'Anne Foubert, veuve de Pierre Boisseau, pour faire le partage d'un immeuble de la succession avec ses enfants, et ceci, en l'absence de son fils Antoine aux Illinois. On retrouve aussi la récusation du lieutenant général ; la permission de faire approcher les enfants ; le jugement de partage des biens de la communauté de feu Pierre Boisseau et Anne Foubert, entre cette dernière et ses enfants ; et le rapport de Joseph Guyon, arbitre.  Pierre Chicoine et Joseph Guyon sont mentionnés comme expert dans cette affaire .

http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3380271

Procuration de dame Anne Foubert, veuve du feu sieur Pierre Boisseau, de son vivant propriétaire du fief de la Boisselière, envers le sieur Nicolas Bauve, lui donnant pouvoir de rendre en son nom la foi et hommage due pour son fief de la Boisselière . - 29 janvier 1723 http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3314744

Acte de foi et hommage d'Anne Foubert, veuve de feu Pierre Boisseau, propriétaire de la moitié du fief de La Boisselière, faisant aussi pour Antoine Boisseau, de présent au Mississippi, fils et héritier dudit défunt pour un quart du fief, et pour ses frères et soeurs, tous héritiers pour chacun un sixième dans l'autre quart dudit fief, lequel acte de foi et hommage étant fait pour ledit fief de La Boisselière . - 8 juin 1724

Aveu et dénombrement d'Anne Foubert, veuve de feu Pierre Boisseau, pour le fief de la Boisselière . - 9 juin 1724  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3315566

Curatelle de la succession vacante des défunts Pierre Boisseau et Anne Foubert . - 16 novembre 1729-18 novembre 1729 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3410804

Règlement de la succession de feu Pierre Boisseau et son épouse Anne Foubert . - 6 mars 1730 - 7 mars 1730 
Ce dossier d'administration judiciaire est composé des pièces suivantes : le procès-verbal de la visite et de l'évaluation de la propriété de feu Pierre Boisseau, par les experts Bau et Louis Cavelier ; et l'acte de partage des biens de la succession de Pierre Boisseau et d'Anne Foubert entre les héritiers, lesquels sont notamment Vincent Boisseau ; Jean-Baptiste Chauffour, époux de Angélique Boisseau ; et Paul Chicoine, époux de Marie Boisseau. Pierre Chicoine, curateur d'Antoine Boisseau, est également cité comme opposant .  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3381296

Sources: Tanguay, vol.1, page 63 et volume 2 page 330 ; Dumas, p.241; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 111 ; Pistard ;
http://www.infobretagne.com/trans-sur-erdre.htm
; Recensement
de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.;

Family Search ; 
 

FOUQUET
Marie

Normandie 30/07/1671

Le Prince Maurice
FOUQUET Marie
650 livres de dot
dont 50 livres du roi.
Fille de feu François (avocat et procureur au bailliage) et de feue Françoise Grisel.
Baptisée le 09/12/1641 en la paroisse St. Patrice, de la  ville de Rouen,76000; Seine-Maritime; Haute-Normandie.

Acte de baptême

Emigrée vers 1673

1 mariage:
BÉATRIX  Jacques dit Beaupré, Habitant.  
Fils de Feu Robert «noble homme» »maître» et feue Françoise Marie Osmont.
Baptisé le 25/07/1643 en la paroisse Saint-Godard de la ville de Rouen; 76000; Seine-Maritime; Haute-Normandie.
Domestique engagé de Jean Lehoux habitant de la seigneurie de Godarville à l’Ancienne Lorette en 1671
probablement passé en France avec sa famille avant le recensement de 1681
 
Contrat de mariage 10/11/1671 Notaire Romain Becquet

Mariage le 16/11/1671 à Québec  Acte de mariage
Ménage établi à Ste-Foy
Couple avec 1 enfant
Romaine :  née le 16/05/1673 et baptisée le 17 à Québec


20 février 1673 
Jugement condamnant Jean-Baptiste Morin et Levasseur, huissiers à 7 livres d'amende et à restituer le grain qu'ils on pris chez Jacques Béatrix, où ils ont fait violence dans la perquisition et la recherche des grains appartenant au nommé Fortuneau dit Laverdure

«Vu la requête présentée au Conseil par Jacques Beatrix tendante à remontrer qu'il a été commis des violences chez lui par Jean-Baptiste Morin et par l'huissier LeVasseur dans la perquisition et recherche qu'ils y ont faite s'il y avait des grains appartenant au nommé Fortuneau dit LaVerdure femme dudit Morin, en laquelle l'ordonnance du lieutenant général de cette ville était au bas de requête à lui présentée en date du neuvième du présent mois portant la permission de ladite recherche, a été outrepassée tant par l'enlèvement de trois minots de blé que pour autres raisons exprimées par ladite requête, vu aussi la requête présentée audit lieutenant général par ledit Morin ci-dessus-mentionnée; ouï lesdits LeVasseur et Morin qui ont confessé savoir, ledit Morin, qu'il s'est trouvé présent à ladite perquisition et enlèvement de grain, et ledit LeVasseur qu'il a fait ledit enlèvement et souffert la présence dudit Morin pour reconnaître le grain qu'il prétend avoir été enlevé de sa terre; conclusions verbales du substitut du procureur général; le rapport du sieur Damours conseiller, tout considéré, le Conseil a condamné et condamne ledit Morin faire reporter chez ledit Beatrix le grain qui en a été enlevé et lui en faire restitution, et en sept livres d'amende applicable audit substitut pour tenir lieu de la dépense qu'il fît le jour de la purification de la sainte Vierge, jour de cérémonie envers la fabrique de Notre-Dame de cette ville pour avoir des luminaires pour le Conseil, et aux dépens envers ledit Beatrix liquidés à trois livres; condamne aussi ledit LeVasseur en cent sols d'amende; défenses à lui de récidiver en pareilles fautes à peine d'être cassé de sa charge. Monsieur Damours rapporteur. FF.» . http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3368872

Sources:
Tanguay, vol.1, page 33 ; Dumas, p.242; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 111 ; DGFQ : 60 ; Pistard ;

Family Search ; 
 

FOURRIER
Catherine

 

Ajout 13/08/2017

 

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France
FOURRIER Catherine
Fille de feu Claude et de Marie Pennetier, de la paroisse
St-Sulpice, faubourg St-Germain. 6ème arrondissement de Paris; Île-de-France.
Née vers 1651
Décédée le 21 octobre 1726 et inhumée le 22 à Repentigny
Âgée de 88 ans Acte de sépulture


Lorsque Catherine FOURRIER se remarie avec Jean BOUSQUET  le 11/05/1672, elle est enceinte de son premier époux Mathurin MERCADIER; l'enfant Geneviève a été baptisée le 09/12/1672 sous le nom de Geneviève BOUSQUET, mais lors de son mariage et sa sépulture, celle-ci est bien nommée Geneviève Marcadier.

3 mariages:
1)
MERCADIER  Mathurin dit Lahayes, habitant armurier . 
Fils de Georges et de feue Charlotte Maurier de Saint-Rémi-sur-Creuse; 86220; Vienne; Poitou-Charentes. 
Baptisé le 22 juin 1645 paroisse Saint-Pierre de Buxeuil ; Vienne
Décédé entre le 09/03/1672 et le 07/05/1672, à Montréal.

Contrat de mariage le 11/10/1670 (sous seing privé)
Mariage le 14/10/1670 à Montréal 
Acte de mariage

Ménage établi à Varennes. 3 enfants.
1)-Elisabeth :baptisée le 16/09/1671 à Montréal, sépulture le 27/09/1671 Montréal
2)-Geneviève : baptisée le 09/12/1672, à Montréal,
parrain Simon GUILLORY et marraine Madeleine Thérèse Sallé femme de Monsieur Claude Raimbault maître menuisier
Décédée et inhumée le 03/09/1699 Varennes

1
mariage avec Cholet René, soldat de la compagnie de Montigny, le 24/11/1698 à Varennes
Sur son acte de baptême elle est dite "fille de Jean Bousquet et Catherine Fourrier"
Sur ses actes de mariage et sépulture elle est dite "Geneviève Marcadier".
Sans postérité


2) BOUSQUET  Jean, maître armurier et arquebusier.
Fils de Jean et Isabelle Hilaret de Tonneins; 47400 ; Lot-et-Garonne; Aquitaine. (Guyenne),  
Né vers 1646 , décédé entre le 13/05/1695 et le 24/11/1698.

Contrat de mariage le 11/05/1672 à Montréal
Mariage le 11/05/1672 à Montréal
  Acte de mariage

Couple avec 11 enfants
1)-Jean-Baptiste : baptisé le 03/09/1674 Notre-Dame de Montréal,Mariage avec Lussier Louise 21/11/1703 Repentigny inhumée le 01/08/1754 à Saint-Sulpice.
2)-Catherine : baptisée le 13/02/1676 Notre-Dame de Montréal, Mariage avec Venne Jean Jacques 24/11/1698 Varennes, inhumée le 25/05/1703 inhumée le 26 Repentigny
3)-Daniel : baptisé le 03/10/1677 Notre-Dame de Montréal, inhumé le 05/06/1684 Montréal Pointe-aux-Trembles
4)-Pierre : baptisé le 22/01/1679 Notre-Dame de Montréal, Mariage avec Banlier Marie-Anne 16/01/1702 Varennes, inhumé le 20/03/1756 Varennes.
5)-Claude : baptisé le 29/11//1680 Montréal Pointe-aux-Trembles, inhumé le 08/11/1684 même endroit
6)-Marie : baptisée le 27/09/1682 Montréal Pointe-aux-Trembles, iMariage avec Oudin Mayeul 12/05/1704 Varennes, inhumée le 14/05/1740 Laval St-Fr-de-Sales.
7)-Barbe, baptisée le 07/02/1684 Montréal Pointe-aux-Trembles,Mariage avec Desrosiers dit du Tremble Jean Baptiste, 17/11/1709 Montréal Notre-Dame,
Mariage avec Laval Pierre, 01/08/1707 Montréal Notre-Dame, Mariage avec Miville Charles 08/01/1731 Montréal Notre-Dame,
inhumée le 21/08/1767 Montréal Notre-Dame.
8)-Jeanne : baptisée le 17/10/1685 Montréal Pointe-aux-Trembles, Mariage avec Beaulne Albert 24/11/1710 Montréal N-Dame, inhumée le 19/04/1716 Montréal
9)-Toussaint : baptisé le 15/06/1687 Montréal Pointe-aux-Trembles, inhumé le 07/08/1700 Montréal Notre-Dame
10)-Françoise : baptisée le 20/04/1690 Montréal Pointe-aux-Trembles, Mariage avec Cusson dit Foubert Joseph. 21/01/1715 Repentigny
11)-Marie-Anne : baptisée le 13/05/1695 Montréal Pointe-aux-Trembles, Mariage Ledoux Nicolas 24/01/1716 Varennes, inhumée le 23/11/1722 Varennes.

Au recensement de 1681, ils sont à l'Isle Ste Thérèse, Jean est dit Arquebusier, il a 35 ans, sa femme Catherine est âgé de 30 ans. Ils ont alors  6 enfants à charge; Geneviève, 9 ans; Jean, 7 ans; Catherine, 6 ans; Daniel, 4 ans; Pierre, 3 ans; Claude, 1 an. Le couple possède 2 fusils et 3 arpents de terre en valeur.

15 novembre 1664
Requête de Adrien Jolliet, demandeur pour Jean Peré (Péré), à l'encontre de Jean Bousquet, de lui payer un canot qu'il a apporté avec lui à la chasse, privant ainsi ledit Peré qui dut s'en chercher un autre; Bousquet a rapporté le canot complètement avarié; Jolliet en demande paiement après estimation; Bousquet condamné à 6 livres d'amende, payable à l'église; devra remettre un canot neuf, à faute de quoi reviendront dans quinzaine où estimation sera faite par des experts  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3392614

3) MARTIN  François dit Langevin, habitant et maître maçon.
Né vers 1661,
décédé après le 14/05/1713

Contrat de mariage le 21/11/1712 Notaire Michel Lepailleur dit Laferté
Mariage le 20/11/1712  à Montréal   Acte de mariage
Ménage établi à Repentigny. Aucun enfant.

Cependant, François Martin avait eu d'un premier mariage avec Catherine Goyer, 4 enfants: Jeanne; François; Catherine; Geneviève.

Sources: Tanguay, vol.1, pages 81 et 238  ; Dumas, p.242; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 111 ; Pierre Dubois ; Family Search (actes) ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; Pistard ;Family Search ; 

 

FOURRIER
Jeanne

 

Ajout 14/08/2017

 

  25/09/1667

Le St Louis de Dieppe
FOURRIER Jeanne
Fille de Pierre et de Jeanne Buson. D’origine inconnue.

Née vers1651
Selon Yves Landry, elle serait décédée après le 31/10/1717.
Selon l'acte de mariage de son fils Etienne avec Marie-Charlotte DUBOIS,
le 15/11/1717 à Saint-François-du-Lac, Jeanne Fourrier et François Vanasse sont toujours vivants.

2 mariages:
1)
BAILLAUX  Jean
Né vers 1646
Décédé entre les recensements de 1666 et de 1667.
Il est dit avoir 20 ans au recensement de 1666 à Trois-Rivières

Mariage en 1667 au Cap-de-la-Madeleine
Ménage établi à Cap-de-la-Madeleine Aucun enfant.

2)
VANASSE  François
Fils de Paul et Barbe Monsel de la paroisse Saint-Maclou de la ville de Rouen, 76000; Seine-Maritime; Haute-Normandie
Baptisé le 10/04/1643,paroisse Saint-Maclou de la ville de Rouen
(Archive en ligne Seine-Maritime; 3E 00 999/ 1643-1648, Rouen, St Maclou; page 6/319.)
Il est dit avoir 25 ans au recensement 1667  à Trois Rivières comme domestique de Jean Cusson  
Décédé entre le 15/11/1717 et le 09/02/1718 à Saint-François-du-Lac

Mariage et contrat le 02/08/1671 Cap-de-la-Madeleine Notaire Jean Cusson (pas trouvé acte de mariage)

Ménage établi à Cap-de-la-Madeleine 12 enfants
1)-Nicolas Vanasse Vertefeuille :  né ca 1672, Marié à Jeanne Bergeron le  le 11/01/1701 à Trois-Rivières, décès en 1742 à Maskinongé
2)-Marie-Madeleine :
née et baptisée le 03/05/1674 au Cap-de-la-Madeleine, Mariée à Rheault Pierre CM  29/01/1690 Québec, Mariée à Courrier Mathieu le 14/10/1697 à Trois-Rivières, Mariée à Pineault Pierre, CM le 15/06/1708 à Québec, Mariée à  Letard François le 29/02/1718 à Saint-François-du-Lac,  
inhumée le 18/02/1754 à Boucherville.
3)-Catherine : née le 28/08/1676 et baptisée le 30 au Cap-de-la-Madeleine, Mariée à Jean Patry , CM 06/09/1693 Trois-Rivières,
décédée le 14/01/1764 et inhumée le 15 à Saint-François-du-Lac.
4)-Jeanne : baptisée le 29/03/1678 au Cap-de-la-Madeleine, Mariée à Gagne François le 03/11/1695 Trois-Rivières,
Mariée à Berthelot Mathurin le 26/08/1716 à Saint-François-du-Lac
5)-François Vanasse dit Précourt :  baptisé le 10/11/1679 au Cap-de-la-Madeleine, Marié à Marie-Josette Lafetty dite Lamontagne, CM 24/12/1708 Québec
6)-Sébastien ( Bastien au mariage) Vanasse :  né le 27/01/1682 et baptisé le 02/02 au Cap-de-la-Madeleine, Marié à Lupien (Baron dit Lupien) Suzanne le 07/01/1718 Louiseville, décédé le 07/03/1755 et inhumé le 8 à Maskinongé.
7)-Marguerite : née ca 1684, Mariée à Pineault Thomas le 24/07/1702 à Trois-Rivières, décédée le 09/05/1715 et inhumée le 10 à la Baie-du-Febvre
8)-Marie-Anne : née le 12/01/1687 et baptisée le 13 à Trois-Rivières, inhumée le 27/08/1749 à Trois-Rivières
9)-Claude : né et baptisé le 22/08/1689 à Trois-Rivières. Il se noie  et est inhumé le 30/05/1692 à Trois-Rivières
10)-Etienne : né le 27/01/1692 et baptisé le 13/02 à Trois-Rivières, Marié à Dubois Marie-Charlotte le 15/11/1717 à Saint-François-du-Lac, décédé le 16/05/1769 et inhumé le 18 à Saint-François-du-Lac.
11)-Gabrielle : baptisée le 05/12/1694 à Trois-Rivières.
 

Au recensement de 1681, nous les retrouvons à Champlain; François est dit avoir 42 ans; Jeanne Fourrier son épouse, 30 ans; ils ont alors 5 enfants: Nicolas, 9 ans; Marie, 7 ans; Catherine, 5 ans; Jeanne, 3 ans; François, 2 ans.

Sources:  
Tanguay, vol.1, page 580 ; Dumas, p.242; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 111 ;

Family Search ;  Archives départementale de la Seine-Maritime (76). ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.
 

FOY
Marguerite

Ajout 14/08/2017
Procès et faits notariés

Pays-de-la-Loire Le 10/06/1667

La Constance de Cadix
FOY Marguerite
Fille de Pierre et de Catherine Blanchard de l’Hermenault; 85570 ; Vendée; Pays-de-la-Loire.

Née vers1638
Décédée le 22 et inhumée le 14 janvier 1718, à Repentigny 
Âgée d’environ 80 ans.  Acte de sépulture

1 mariage:
DUMAS  François, habitant et maçon, et interprète des Iroquois
Fils de François et Anne Rollin de Nanteuil en Vallée; 16700; Charente; Poitou-Charentes. (Angoumois)
Né vers 1640
Maçon engagé de Claude Charron
Inhumé le 24/02/1714 Saint-Laurent IO
  
Contrat de mariage du 05/07/1667 à l'île d' Orléans Notaire Gilles Rageot
Mariage entre François Dumas, fils de François Dumas et de Anne Rollin, ses père et mère demeurant à Nanteuil-en-Vallé en Angoumois, évêché de Poitiers, et Marguerite Foy, fille de Pierre Foy et de Catherine Blanchard, ses père et mère demeurant à l'Hermenault en Poitou, sont présent messire Alexandre de Prouville, chevalier, seigneur de Tracy, conseiller du Roi, lieutenant général des armées de Sa Majesté, messire Daniel de Rémy, chevalier, seigneur de Courcelle, gouverneur et lieutenant général pour Sa Majesté en Nouvelle-France, messire Jean Talon, conseiller du Roi en ses Conseils d'état et privé, intendant au Canada, Terre-Neuve et Acadie, dame Marie-Barbe de Boulogne, veuve du feu Louis D'Ailleboust (Dailleboust), de son vivant chevalier, seigneur de Coulonge et d'Argentenay, gouverneur en Nouvelle-France, Gabriel Dumas, oncle du futur époux, Jean Poiré, Marie Roy, Jeanne LeDuc, Marc Girard, Pierre Nolan, Charles Carinide? et Louis Bourgris? dit LaVolonté, Claude de Laserre et Jean-Baptiste Gaudon, sont témoins . - 5 juillet 1667 [Document insinué le 25 octobre 1667]  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3335007


Ménage établi à Saint-Jean Î.O. 7 enfants

1)-François : né le 12/07/1669 et baptisé le 15 Sainte-Famille IO, Marié à M-Françoise Gervais le 18/04/1689 à Saint-Laurent IO, Marié à Jeanne Rouleau
le  06/04/1717 Saint-Laurent IO, décédé le 04/04/1733 et  inhumé le 5 Saint-Laurent IO

2)-Charles : né le 07/05/1671 et baptisé le 9 à Sainte-Famille IO, Marié à Françoise Rondeau le 12/08/1694 à Saint-Pierre IO, Marié à Marie Guignard le 21/08/1702 à Saint-Michel-de-Bellechasse, Marié à Marthe Garand le 18/07/1712 à Beaumont, inhumé le 10/04/1734 à Saint-Antoine-de-Tilly

3)-Marc Antoine : né le 26/07/1672 et baptisé le 29 à Sainte-Famille IO

4)-Jeanne : née 19/08/1673 et baptisée le 03/09 à Sainte-Famille IO,  Mariée à Louis Marceau, CM 30/03/1697 Notaire Etienne Jacob, père, décédée et inhumée le 11/07/1737 à Saint-François IO.

5)-Gabriel : né le 08/09/1674 et baptisé le 23 à Sainte-Famille IO

6)-Catherine : née le 17/05/1677 et baptisée le 28 à Sainte-Famille IO, Mariée à Louis Cauchon le 21/07/1698 à Saint-Jean IO, décédée le 19/04/1739 et inhumée le 20 à Saint-Jean IO.

7)-Marie : née et baptisée le 28/10/1680 à Saint-Laurent IO. Mariée à Pierre Audet-Lapointe le 03/02/1698 à Saint-Jean IO, décédée le 31/03/1760 et inhumée le 01/04 L'Ancienne-Lorette

Au recensement de  à l'île d'Orléans, il est dit : François Dumas, maçon, 45 ans, Marguerite Foy sa femme 45 ans, enfants : François 13a, Charles 10a, Jeanne 7a, Gabriel 6a, Catherine 4a, Marie 1a ; 1 fusil, 5 bêtes à cornes et 20 arpents de terre en valeur

25 mai 1699 [Document insinué le 21 août 1699] 
Accord et conventions passés pardevant Nicolas Catrin, notaire au baillage de l'île et comté de Saint-Laurent, entre François Dumas et Marguerite Foy, sa femme, habitants de l'île d'Orléans, paroisse Saint-Jean-Baptiste, d'une part; et Pierre Haudet (Audet) et Marie Dumas, son épouse, fille des susdits, d'autre part; au sujet des clauses et conventions présentes dans le contrat de mariage passé entre Pierre Haudet et ladite Dumas le 23 janvier 1698; lesdits accords sont faits en présence des sieurs René Cochon (Cauchon), juge bailly dudit comté de Saint-Laurent, et Gabriel Tibierge (Thibierge), capitaine de milice du sieur Tranchemontagne, témoins .  
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338400

9 octobre 1699 [Document insinué le 6 novembre 1699] 
Donation d'une terre et de tous leurs biens par François Dumas, habitant du comté de Saint-Laurent, et Marguerite foy, sa femme; à Louis Mercereau (Marceau), aussi habitant dudit lieu, et Jeanne Dumas, son épouse, fille desdits donateurs; ladite promesse de donation est passée pardevant Nicolas Catrin, notaire au baillage de l'île et comté de Saint-Laurent, en présence de Joseph Lepage et Louis Beaudoin (Baudouin), témoins http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338403

9 novembre 1710 [Document insinué le 4 novembre 1710] 
Donation d'une terre sise et située à l'île d'Orléans, paroisse Saint-Jean, par François Dumas, habitant dudit lieu, et Marguerite Foy, sa femme; à François Dumas, leur fils, habitant demeurant à l'île d'Orléans, paroisse Saint-Laurent, et Marie Gervais, sa femme; ladite donation est passée pardevant maître Rivet, notaire royal en la Prévôté de Québec  
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338607

26 février 1669 - 20 octobre 1750 
Procès, document original contient 96 pages

Procès de François Dumas père, habitant de l'île et comté de Saint-Laurent en la paroisse Saint-Jean et Marguerite Foy, sa femme, et Charles Dumas, tous habitants de l'île d'Orléans, contre André Dumas, Joseph Labrecque et consorts

Ce dossier en matières civiles provient de la Prévôté de Québec. Il comprend un contrat de concession de Nicolas Gariteau d'une terre située à l'île d'Orléans; un procès-verbal de mesurage et d'arpentage de la terre; un contrat de vente par Jean Desmarets (Desmarais) et Anne LeFond (LaFond), sa femme, habitants de l'île d'Orléans, à Marin Gervais, charbonnier; un contrat de mariage entre François Dumas fils, et Marie-Françoise Gervais (notaire Vachon); une donation d'une terre en la paroisse Saint-Jean à l'île d'Orléans, par François Dumas père, et Marguerite Foy à François Dumas fils, et Marie Gervais, sa femme; un accord entre François Dumas père et François Dumas fils; l'inventaire de la communauté de biens entre François Dumas, veuf de feue Marie-Françoise Gervais; un acte de partage entre François Dumas et ses enfants (acte de Quiniard); le procès-verbal de la vente des meubles appartenant aux enfants mineurs desdits Dumas-Gervais; un acte de tutelle nommant François Audet, habitant de l'île Saint-Laurent, comme subrogé tuteur des susdits mineurs et Georges Dumas, frères desdits mineurs, comme tuteur; l'inventaire de la communauté de biens entre Jeanne Rouleau, veuve en seconde noce de feu François Dumas fils; le procès-verbal de vente des meubles appartenant à la succession Dumas-Rouleau; un acte de partage entre les mineurs issus du mariage entre ladite Rouleau et le feu Dumas fils; une supplique adressée au lieutenant général civil et criminel au siège de la Prévôté de Québec par André Dumas, Joseph Labrecque au nom de Marguerite Dumas, Jean Dumas et Nicolas Dumas, héritiers des feux Jeanne Rouleau et François Dumas, afin de faire assigner François Dumais (petit-fils de feu François Gervais époux de feue Marguerite Foy); l'exploit d'assignation à François Dumas (et copie de celui-ci); ainsi qu'un extrait des registres de la Prévôté de Québec donnant défaut à François Dumas non-comparant (et copie de celle-ci) .  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3348322    96 pages originales

 

Actes notariaux

Concession de Mgr de Laval à François Dumats (26 février 1669). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 29, Notaire Paul Vachon
Engagement d’Antoine Leblanc à François DuMasts (13 août 1674). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.II page 160, Notaire Pierre Duquet

Bail à loyer de Claude Charron à François Dumats (9 août 1668). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 7, Notaire Romain Becquet
Bail à ferme de Claude Charron à François Dumats (6 février 1671). Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 60, Notaire Romain Becquet

Bail de Claude Charron à François Dumas (23 jan- 1667). (N° 32.) Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 200, Notaire Romain Becquet

Vente de Claude Charron à François Dumas (3 1680). (N° 2034.) Inventaire des Greffes des Notaires, vol.IV page 59, Notaire Gilles Rageot
Marché de maçonnerie entre Denis Guyon et François Dumas (22 novembre 1682). (N° 2503.)
Inventaire des Greffes des Notaires, vol.IV page 96, Notaire Gilles Rageot
Marché entre Denis Guyon et François Dumas (22 juillet 1685). (N° 2964.) Inventaire des Greffes des Notaires, vol.IV page 134, Notaire Gilles Rageot

Marché entre Nicolas Dupont de Neufville, François Dumats et Philippe Pasquier (25 août 1686). (N° 3139.)

Inventaire des Greffes des Notaires, vol.IV page 149, Notaire Gilles Rageot

Bail à ferme de François Charron à François Dumas (29 octobre 1687). (N ° 3344.) Inventaire des Greffes des Notaires, vol.IV page 168, Notaire Gilles Rageot

Quittance de Frs Dumas fils à Frs Dumas père (2 juin 1691). (N° 4267.) Inventaire des Greffes des Notaires, vol.IV page 240, Notaire Gilles Rageot

Vente de Ers Dumas à Jean Turcot (29 octobre 1691). (N° 4407.)  Inventaire des Greffes des Notaires, vol.IV page 250, Notaire Gilles Rageot

 

 

Sources:  Tanguay, vol.1, page 211 ; Dumas, p.242; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 112 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Pistard ; Inventaire des Greffes des Notaires ; Family Search ; 

 

FRESSEL
Isabelle

complété 15/08/2018

Normandie 30/07/1671

Le Prince Maurice
FRESSEL Isabelle
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Jacques et ‘Isabelle Deslandes, de Nonancourt, 27320 ; Eure; Haute-Normandie.

Née vers 1646
Décédée entre le 12/12/1696 et 05/07/1713.


1 mariage:
EMEREAU (HEMERIO) François dit Belair
Soldat du Régiment de Carignan, Cie Salières
Fils de Jacques et de feue Françoise Babin de Vivonne, 86370; Vienne; Poitou-Charentes.(Poitou)
N
é vers 1650,
Il a un frère Antoine baptisé le 07/02/1646 à Vivonne paroisse Saint-Georges
Confirmé le 15 août 1670 à Québec
NOTE : Il est qualifié de soldat, le 23 octobre 1671, quand il réclame de Louis Lefebvre devant la Prévôté de Québec, une couverture et une chemise. 
 François Émereau n’est pas listé dans la biographie du Régiment de Carignan-Salière par Langlois, pourtant, il est bien indiqué dans la liste de la reconstitution du Régiment de la compagnie Salière p.188. Il est également inscrit dans le livre co-écrit de Michel Langlois et Marcel Fournier "Le Régiment de Carignan-Salières Les premières troupes françaises de la Nouvelle-France 1665-1668" page 103 !!!

Décédé et inhumé  le 23/07/1694 à l’Hôtel-Dieu de Québec

Contrat de mariage le 24/10/1671 Notaire Romain Becquet
Inventaire des Greffes des Notaires, vol.III page 79
Mariage le 30/10/1671 à Québec Acte de mariage

Ménage établi  à Laprairie 4 enfants.
1) Marie Madeleine : née le 29/03/1673 et baptisée le 30 à Trois-Rivières

2) Jean Baptiste : baptisé le 25/07/1677 à Trois-Rivières, inhumé le 25/09/1697 à La Prairie

3) Marie Anne : née ca 03/1682 selon acte de sépulture, décédée le 26/06/1683 et  inhumée le 29 La Prairie
4) Anne Élisabeth Moreau dit Belair : baptisée le 27/021686 à La Prairie, Mariée à Michel Brunet-Létang le10/07/1713 à Montréal,
inhumée le 19/06/1753 à Sainte-Geneviève de Pierrefonds


Sources:  Tanguay, vol.1, pages 211, 303, 304 ; Dumas, p.243; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 112 ; Jetté, p.403; Drouin, vol.1, p.657;  Larin, p.143, #163; DBAQ, t2, p.188; Langlois, p.188 ; Inventaire des Greffes des Notaires ;"Le Régiment de Carignan-Salières Les premières troupes françaises de la Nouvelle-France 1665-1668" page 103,  co-écrit par Michel Langlois et Marcel Fournier ; Family Search ; 
 

FRESSEL 
Jeanne

complété 15/08/2018

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France
FRESSEL  Jeanne
850 livres de dot dont 50 livres du Roi

Fille de feu André et de Marie Avies, de la paroisse St. Nicolas-des-Champs. 3ème arrondissement de Paris; Île-de-France
Née vers 1653
Décédée le 1er septembre 1738 L'Ange-Gardien  Acte de sépulture
 

Contrat annulé avec Etienne JACOB (31/08/1670, notaire Romain Becquet)


1 mariage:
JACOB Etienne, huissier, greffier, notaire seigneurial et bailli.
Fils de Edme et Jeanne Bellejamme de St-Germain l’Auxerrois, 1er arrondissement de Paris.
Né vers 1649,
Au début il fut domestique d'Antoine Cassé et d'Antoine Berson.
Décédé après le 10/08/1726.

Contrat de mariage le 10/10/1670. Notaire Romain Becquet
Mariage entre Étienne Jacob, habitant demeurant en la côte de Beaupré, fils d'Étienne Jacob et de Jeanne Bellejambe, ses père et mère de Saint-Germain-l'Auxerrois en la ville et archevêché de Paris, et Jeanne Fressel, fille du feu André Fressel et de Marie Avisse, ses père et mère de la paroisse de Saint-Nicolas-des-Champs en la ville et archevêché de Paris, sont présent le sieur Claude de Boutroue, conseiller du Roi en son Conseil, intendant de justice, police et finance en Nouvelle-France, dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, Bertrand Chesnay (Chênay), sieur de la Garenne, le sieur Charles LeFrançois et le sieur Bouchard, amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Gilles Dutartre sont témoins [Document insinué le 14 octobre 1670]  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338932

Mariage le 14/10/1670 Québec Acte de mariage
Ménage établi à l’Ange Gardien 9 enfants.

 

1)-Angélique : née et baptisée le 12/11/1671 à L'Ange-Gardien, Mariée à François Meunier le 18/02/1692 à L'Ange-Gardien, décédée le 07/01/1759 et inhumée le 8 à Sainte-Anne-de-Beaupré

2)-Marie Ursule : baptisée le 12/03/1674 à L'Ange-Gardien, Marié à Louis Fafard le 22/10/1696 à L'Ange-Gardien

3)-Marguerite :  née et baptisée le 27/11/1677 à L'Ange-Gardien, Mariée à Pierre Trudel le 30/04/1702 à L'Ange-Gardien, inhumée le 29/12/1751 à L'Ange-Gardien

4)-Marie : née le 27/08/1679 et baptisée le 03/09/1679 à L'Ange-Gardien, mariée à Prisque Lessard le 27/04/1699 à L'Ange-Gardien

5)-Anne : née le 22/05/1682 et baptisée le 25 à L'Ange-Gardien, Mariée à JOseph Roussin le 24/11/1704 à L'Ange-Gardien, décédée le 02/12/1749 et  inhumée le 4 à L'Ange-Gardien

6)-Marie Madeleine : née le 25/04/1685 et baptisée le 27 à L'Ange-Gardien, Mariée à Alexis Godin le 01/12/1706 à L'Ange-Gardien décédée le 22/05/1758 et inhumée le 23 aux Écureuils (Marie-Madeleine avait accouchée d'une fille avant le mariage le 05/11/1706 à L'Ange-Gardien)

7)-Catherine : baptisée le 21/04/1688 à L'Ange-Gardien, Mariée à Antoine Godin le 18/01/1712 à L'Ange-Gardien, décédée le 07/09/1776 et inhumé le 9 aux Écureuils

8)-Joseph : né le 30/01/1691 et baptisé le 31 à L'Ange-Gardien, Marié à M-Madeleine Caron le 05/06/1714 à Sainte-Anne-de-Beaupré, Marié à M-Françoise Constantineau le 20/09/1728 à Québec

9)-Étienne : né le 11/01/1698 et baptisé le 12 à L'Ange-Gardien

Au recensement de en la seigneurie de Beaupré, il est dit : Etienne Jacob, 32ans, Jeanne Fressel sa femme 28a, enfants : Angélique 10a, Ursule 8a, Marguerite 5, Marie 2,; 2 fusils, 7 bêtes à cornes et 20 arpents de terre en valeur

22 mars 1712
Donation d'une terre et habitation sise et située en la seigneurie de Beaupré, paroisse de L'Ange-Gardien, avec tous les bâtiments, circonstances et dépendances, par Étienne Jacob, notaire en la seigneurie de Beaupré, et Jeanne Fressel, sa femme; à Joseph Jacob, leur fils mineur de 22 ans; ladite donation est passée pardevant maître Chambalon, notaire royal en la Prévôté de Québec [Document insinué le 13 juin 1713] 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338759

18 juin 1712
Requête d'Étienne Jacob, bailli à Beaupré et dans le comté de Saint-Laurent, époux de Jeanne Fressel, demandant la convocation d'une assemblée d'amis, à défaut de parents, afin d'élire un curateur pour Joseph Jacob, son fils âgé de 21 ans, suivie du procès-verbal de ladite assemblée 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3346695?docref=eDc5iRyWKgq1WhfM67j80Q


16 octobre 1743
Donation par Joseph Jacob, notaire royal; à Joseph Jacob, son fils; à savoir un demi-arpent de terre de front sur une lieue et demie de profondeur, à détacher d'une terre de trois arpents de front sise et située en la seigneurie de Beaupré, paroisse de L'Ange-Gardien, appartenant au donateur par l'acquisition qu'il en a faite de feu Étienne Jacob, notaire et juge de Beaupré, et Jeanne Frezelle (Fressel), par contrat passé pardevant feu Chambalon, notaire royal, en date du 15 mars 1712; le donateur cède également le tiers des bâtiments construits sur le total de l'habitation et la moitié des bâtiments qui seront construits par la suite, une charrue garnie, deux boeufs, un cheval avec son harnois, deux vaches, un mouton, un cochon, une hache, une houe, un lit, une marmite et le tiers de tous les meubles, ustensiles et bestiaux qui appartiendront au donateur au jour de son décès; la donation est passée pardevant Pierre Huot, notaire royal de Beaupré
(Document insinué le 21 janvier 1744) 
   http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3335988

Sources:  Tanguay, vol.1, page 315 ; Dumas, p.243; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 112 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ; Family Search ; 
 

FRO
Louise

complété 15/08/2018

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France
FRO Louise
250 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de Michel et de Barbe Ronneval, de la paroisse Saint-Étienne-des-Grès, 5ème arrondissement de Paris, en Île-de-France.
Née vers 1654.
Décès le 03/02/1746 à l’Hôpital Général de Québec.

1 mariage
MEUNIER  Julien
dit Laframboise (habitant)
Fils de feu Jean et Jacquette Gauron de la paroisse Notre-Dame-de-Cogne de la ville de La Rochelle. 17000; Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis)
Né vers 1647,
Décédé le 19/01/1731 et inhumé le 20 à Québec
Mariage annulé contrat du 29/09/1669 (Becquet) avec Antoinette Lenoir, qui deviendra ensuite femme de Jacques Lebœuf.

Contrat de mariage le 31/08/1670 Notaire Romain Becquet
Mariage entre Julien Meunier, habitant demeurant à la rivière aux rochers, fils du feu Jean Meunier et de Jacquette Goron (Gauron), ses père et mère de la paroisse de Notre-Dame de Coigne en la ville de LaRochelle, et Louise Fro, fille de Michel Fro et de Barbe Boudreaut (Ronneval), ses père et mère de la paroisse de Saint-Étienne-des-Grès en la ville de Paris, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, et demoiselle Élizabeth Étienne, amies des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Gilles Dutartre, sont témoins [Document insinué le 14 octobre 1670]    PISTARD   http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338965

Mariage le 09/09/1670 à Québec Acte de mariage
 

Ménage établi à l’Ancienne-Lorette. 12 enfants.
 

1)-Marie Madeleine : née et baptisée le 21/11/1671 à Sillery, Mariée à Etienne Bouchard le 20/10/1692 Québec, décédée le 24/12/1747 et
inhumée le 25 à Rivière-Ouelle

2)-Pierre : né ca 1673, il est sur le recensement de 1681, décédé et inhumé le 05/03/1703 Hôtel-Dieu de Québec

3)-Marie Françoise : née le 18/05/1676 et baptisée le 19 à Québec, Mariée à Simon Morin le 31/10/1696 à L'Ancienne-Lorette, décédée le 20/01/1703 et inhumée ler 21 à Charlesbourg

4)-Julien : né ca 1678, il est sur le recensement de 1681

5)-Marie : née le 31/08/1678 et baptisée le 02/09 à Sillery, Mariée à Michel Penin le 22/09/1704 à Montréal, inhumée le 06/12/1745 à Beaumont

6)-Marguerite : née le 02/03/1681 et baptisée le 3 à L'Ancienne-Lorette, Mariée à Jean Bergevin le 28/02/1702 à Beauport, décédée le 22/12/1702 et inhumée le 23 à Charlesbourg

7)-Marie Charlotte :  née le 11/01/1683 et baptisée le 13 à Québec, Mariée à Félix Cazelier le 03/05/1706 à Québec, Mariée à Tugal Cottin le 08/07/1709 à Saint-Augustin, décédée le 24/01/1747 et inhumée le 25 à Québec

8)-Jacques : né et baptisé le 23/02/1685 à L'Ancienne-Lorette

9)-Françoise : née le 10/08/1691 et baptisée le 12 Québec, Mariée à François Travers le 16/08/1712 à Québec, décédée le 15/02/1771 et inhumée le 16 à Québec

10)-Pierre : né le 27/08/1693 et baptisé le 03/09 à Québec, décédé le 10/04/1695 et inhumé le 11 à L'Ancienne-Lorette

11)-Marie Anne : née le 13/011/1697 et baptisée le 14 à Québec

12)-Louis Julien : né le 02/06/1700 et baptisé le 3 à Québec

16 décembre 1744 
À la requête de Louise Fro (Freau, Froc), veuve de Julien Meunier, assignation de Mathieu Parent, domicilié sur la rue Couillard à Québec, afin qu'il paie à la requérante 42 livres pour deux années de loyer, aux offres de déduire ce qu'il a payé, et qu'il continue à payer le loyer à ses hoirs [héritiers]  PISATARD : PISTARD  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3345695

22 décembre 1744 - 14 janvier 1745 

Défaut accordé par François Daine, lieutenant général en la Prévôté de Québec, à Louise Fro (Freau, Froc), veuve de Julien Meunier, contre Mathieu Parent, domicilié rue Couillard à Québec, assigné le 16 décembre, défaillant et condamné aux dépens, suivi d'un exploit de signification dudit défaut, d'une assignation à comparaître et d'une déclaration audit Mathieu Parent, pour lui faire savoir que l'assignation sera continuée
Défaut signé Boisseau; exploits signés Courtin et Thibault. Pour l'exploit d'assignation de Mathieu Parent, afin qu'il paie à Louise Fro, requérante, la somme de 42 livres pour deux années de loyer, aux offres de déduire ce qu'il a déjà payé, et pour qu'il continue à payer le loyer à ses hoirs [héritiers]

PISTARD  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3345697


7 août 1727 
Ordonnance de l'intendant Dupuy entre Julien Meunier et Louise Froc (Fro), sa femme, de Québec, et Mathieu Parent, charpentier, aussi de Québec, au sujet de la jouissance du grenier de la maison que ledit Parent a vendue à Meunier     
PISTARD  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3309602

Ordonnance de l'intendant Dupuy entre Julien Meunier et Louise Froc (Fro), sa femme, de Québec, et Mathieu Parent, charpentier, aussi de Québec, au sujet de la jouissance du grenier de la maison que ledit Parent a vendue à Meunier . - 7 août 1727 
PISTARD  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3309602

Sources:  Tanguay, vol.1, page 428 ; Dumas, p.243; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 112 ; PISTARD ; Family Search ; 

       
Haut de Page

L' Île-de-France, n' est pas que Paris et sa proche banlieue. Ici un havre de verdure situé près de la Roche Guyon, l' île de la Chantemesle, en Île-de-France.
Source: image google.fr

A droite, Paris vu de Saint-Cloud
photo personnelle.

   

GAILLARD /
DAIRE

Marie

Île-de-France Le 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
VOIR DAIRE Marie

GAILLARD
Marguerite

dite Duplessis

Pas-de-Calais 30/06/1664

Le St Jean-Baptiste de Dieppe
GAILLARD Marguerite dite Duplessis
Fille de la Haute Société, 200 livres de dot
Fille de feu Jean-Baptiste et de Catherine Lomelle,  Veuve de Hercule Duperron (écuyer) de la paroisse  Notre-Dame de la ville de Calais, 62100; Pas-de-Calais; Nord Pas-de-Calais .
Née vers1637
Décédée après le 2 juin 1720

4 Mariages:
1) DUPERRON Hercule
escuyer
Avant 1664 à Calais paroisse Notre-Dame, Pas-de-Calais en France

2) PROVOST  François habitant et sabotier
Fils de Marin et Catherine CORNILLEAU
Baptisé le 27 août 1637 Tourouvre, St Aubin 61 Orne
Décès le 6 avril 1670 et inhumé le 7 à Québec

Contrat de mariage 19/07/1664 Notaire Pierre Duquet
Mariage le 26 juillet 1664 Québec  Acte de mariage
Ménage établi à Sillery 2 enfants
1)-Claude Anne : née le 11/10/1665 et baptisée le 12 Québec, Mariée à Etienne Chevalier CM 28/10/1698 notaire Pierre Duquet, décédée à l'Hôtel-Dieu et inhumée le 14/10/1690 à Québec

2)-François : né le 03/01/1669 et baptisé le 6 à Québec, Marié à M-Catherine Bonhomme CM 23/10/1695 notaire Louis Chambalon, à Québec, décédé le 04/06/1711 et inhumé le 5 à Sainte-Foy


3) SAUCIER  Louis
Fils de Charles et Charlotte CLAIRET
Né vers 1651 à Paris (Saint-Eustache)  750101 France
Décédé avant 10.11.1677

Contrat de mariage 27/11/1670  Notaire Pierre Duquet
Mariage le 12/01/1671 Québec  Acte de mariage
Ménage établi à Sillery 2 enfants

1)-Charles Sauveur : né le 31/08/1672 et baptisé le 01/09 à Québec, Marié à M-Anne Dusson, CM 06/10/1697 notaire Guillaume Roger, Marié à M-Madeleine Saint-Denis le 25/06/1714 à Montmagny, Marié à M-Françoise Lebel le 03/06/1720 à Rivière-Ouelle  inhumé le 11/06/1723 à La Pocatière.

2)-Jean Baptiste : né et bazptisé le 04/12/1674 à Québec, Marié à Gabrielle Savary en 08/1704 Etats-Unis


4) LEGARDEUR  Michel Nicolas dit Sanssoucy, serrurier
Fils
de Nicolas Le Gardeur dit Sansoucy et d'Antoinette Simoneau, à Chanceaux 21440 Côte-d'Or, Bourgogne
Né vers 1636.
Son épouse, Marguerite Gambier, Fille du Roi, née en 1641, fille d'Antoine et de Françoise Bernard, de Saint-Sulpice de Paris
Ils se sont épousés à Québec CM 19/07/1664 notaire Pierre Duquet, neuf enfants de cette union.

Décédé entre le 03/02/1686 et 26/11/1691
 
Mariage avant novembre 1677

Ménage établi à Sillery 3 enfants

1)-Jean Baptiste : né et baptisé le 18/08/1678 à Québec, inhumé le 04/03/1700 à Québec

2)-Michel :  né et baptisé le 11/01/1681 à Québec, Marié à Catherine Delpé le 19/01/1705 à Varennes, inhumé le 16/11/1743 à Repentigny

3)-Marie Marguerite : née le 18/07/1682 et baptisée le 19 à Québec, Mariée à Charles Fontaine le 27/04/1701 à Québec, Mariée à J-Baptiste Champagne le 29/10/1703 à Québec, décédée le 21/03/1715 et  inhumée le 22 à Québec
 

Au recensement de 1681, en la Côte Saint-Michel, il est dit : Michel Legardeur 44 ans, Marguerite Vaillant (Gaillar) sa femme 42 ans, enfants : Claude 13a, Madeleine 12a, Michelle 10a, Marguerite 9a, Charles 7a, Jean-Baptiste 6a ; 2 fusils, 4 bêtes à cornes, 2 chevaux et 30 arpents de terre en valeur


13 août 1688
Procès entre Charles Aubert de La Chesnaye (LaChesnaye), bourgeois de Québec et Marguerite Gaillard, veuve de Michel Legardeur 

Ce dossier comprend le contrat de mariage  de Marguerite Gaillard et de François Provost, fils de Marin Provost et de Catherine Cournilleau, de la paroisse de Saint-Aubin de Tourouvre, au pays de Perche, évêché de Chartres (acte de Pierre Duquet, notaire royal); un inventaire des biens de la succession de François Provost, fait à la requête de Marguerite Gaillard; une ordonnance de l'intendant Bouteroue pour Marguerite Gaillard; une requête de Charles Aubert de La Chesnaye contre Marguerite Gaillard adressée au lieutenant civil et criminel de la Prévôté de Québec 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3348909


Sources:  Tanguay, vol.1, pages 499,540 ; Dumas, p.243; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 113 ; PISTARD ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Family Search ; 
 

GALET
Anne

Bretagne 31/07/1670

La Nouvelle France
GALET Anne
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de Nicolas
 et de feue Marguerite Morel de la ville de St. Malo, 35400; Ille-et-Vilaine ; Bretagne.
Émigrée après 1675

1 mariage:
VEAU  Sylvain habitant et tailleur d'habits
Fils de feu Michel et de Louise Le CHEVALIER
Né vers 1641
Décédé 09/10/1681 et 03/03/1684

Mariage le 13/10/1670 à Sainte-Anne-de-Beaupré  Acte de mariage
Ménage établi à Sainte-Anne-de-Beaupré 1 enfant
Etienne : né le 23/08/1671 et baptisé le 30 à Sainte-Anne-de-Beaupré, parrain : Etienne Lessart fils, et Vincente Desvarieux femme de Pierre Gagnon.

À partir de l’été 1675, on perd la trace d’Anne Gallet.
En 1681, il est domestique au couvent des Hospitalières à Québec

Note tirée de l'Histoire des Sylvain :

Le 9 octobre 1681, Sylvain Veau est à l'Hôtel-Dieu de Québec. Le notaire Romain Becquet est à son chevet pour écrire le testament de Sylvain : « inhumé et enterré » dans le cimetière des pauvres de l'Hôtel-Dieu de Québec. Il donne aux pauvres « de l'hostel dieu~ dix minots de blé pour participer aux prières et bonne oeuvres qui s'y font: à l'oeuvre et fabrique de l'église de Sainte-Anne du Petit-Cap, ~sa paroisse~, dix minots de blé avec les cent sols que lui doit Georges Pelletier; aux père récollets, dix minots de blé pour participer aux prières et bonnes oeuvres qui se font dans leur couvent ».

Il prie très humblement son exécuteur testamentaire, son ami de longue date Pierre Gagnon de prendre soin de son fils Étienne âgé de dix ans, « d'autant que sa mère est en france et qu'il n'a aucun parent en ce pays ».
Ceci confirme donc notre suspicion,  Anne est retournée en France. Sylvain fait entièrement confiance à « son bon amy » Pierre. Il lui demande même de passer cette tutelle de son précieux petit Étienne à son propre fils Pierre, son voisin immédiat, « demeurant à la grande rivière », si par malheur Pierre père (qui a alors 69 ans) venait à mourir avant que le fils Étienne Veau eût atteint sa vingtième année (Pierre Gagnon fils a alors 35 ans et Marie-Madeleine, la plus vielle de ses 7 enfants, a le même âge qu’Étienne).
Source : 
http://sylvainveau.org/Genealogie_des_Sylvain/1670-1681.html

Sources:  Tanguay, vol.1, pages 499,540 ; Dumas, p.243; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 113-114 ; Family Search ;  http://sylvainveau.org/Genealogie_des_Sylvain/1670-1681.html
 

GALET
Anne

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France

GALET Anne
250 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de Pierre et de
Marguerite Leserre de la paroisse St. Pierre du bourg de Gonesse, 95500; Val D' Oise, en Île-de-France..
Née vers 1646
Décédée après le 20/02/1700.


1 mariage:
HÉBERT Michel dit La Verdure : Sergent
Né en
1636, de la Paroisse St-Médéric / St Merry,4ème arrondissement de Paris, Île-de-France
Fils de Antoine HÉBERT maître cordonnier et  Jeanne LeROY
Sergent du régiment, Cie Monteil

Création de rentes de ses parents : Le 09.03.1639 devant François Lemoyne et Pierre Huart, Étude CX 91
Antoine Hébert, maître cordonnier, et Jeanne Leroy sa femme, demeurant rue de la Haute Lannière, à l’enseigne de la Tête-Noire, paroisse Saint-Méderic, ont reconnu et confessé avoir créé une rente annuelle de 50 livres pour un principal de 1000 livres, à Antoine Vidalot aussi maître cordonnier, demeurant rue Galande au Plat-d’Etain, paroisse Saint-Séverin. Les 1000 livres seront employées en marchandises de cordonnerie pour la boutique. Antoine Hébert et Jeanne Leroy sont solidaires pour cette rente. Antoine Hébert signe très bien, Jeanne Leroy ne sait pas signer.
Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 103, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039)

Il travaille à Trois-Rivières au recensement de 1666. 
Au recensement de 1667, il était domestique de Charles Danais à Côte Sainte-Geneviève de Québec.

Contrat 25/08/1670 Notaire Romain Becquet  
Mariage le 1er septembre 1670 à Québec
Acte de mariage 

Monsieur De Lotbinière concède à Hébert, une terre le 13 novembre 1686 (Notaire Gilles Rageot). 
 

Ménage établi à Lotbinière.  (6 enfants). 
1) Marie Laverdure: née et baptisée 28/06/1671 à Québec et
mariée à Jean Chastenay
2) Michel : né le 31/08/1672 et baptisé 01/09/1672 à Sillery
3) Pierre : né le 06/03/1675 et baptisé le 7 à Québec
4) Jeanne Hubert Laverdure : née le 02/10/1676 et baptisée le 01/11 à L'Ancienne-Lorette, mariée à Pierre Pineault le 20/02/1700 à Québec,
inhumée le 16/02/1701 à Québec
5) Marguerite : née vers 1679, vivait au recensement de 1681 en la seigneurie de Lotbinière,
mariée à Gaspard Roireau vers 1695,
décédée 08/02/1754 et inhumée le 9 à Deschaillons

6) Anne Catherine: née le 17/05/1684 et baoptisée le 09/07/1684 à La Pérade, épouse en 1688 Mathurin Martineau dit Saintonge, décès avant 16 juillet 1690
, date du remariage de son époux avec Marguerite-Madeleine Fiset

Au recensement de 1681, seigneurie de Lotbinière, il possédait une vache et trois arpents de terre en valeur. 
Il est dit qu'il avait 38 ans, Anne Galais 35 ans, leurs enfants : Marie 10 ans, Michel 9 ans, Jeanne 6 ans, Marguerite 2 ans.


On les dit tous deux décédés après le 20 février 1700. 

Sources:  Tanguay, vol.1, pages 302, 499,540 ; Dumas, p.243; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 114 ; Jetté, p.562; Drouin, vol.1, p.654; Dumas, p.243-244; Sulte, Hist., vol.5, p.75 (2); JCS, vol.1, p.725, 728;  R.M.,p.108; DBAQ, t2, p.456-457; Langlois, p.516 ;http://pages.infinit.net/cervotel/geddaze/d0002/g0000119.htm ; DGFQ, p. 562; Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 103, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf ;

Family Search ; 
 

GALIEN
Marie Thérèse

Île-de-France 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe
GALIEN Marie Thérèse
Fille de feu Jean Elie (menuisier et maître ébéniste) et de Marguerite Dupont de la paroisse St. Côme, 6ème arrondissement de Paris,  Île de-France.
Ses parents sont décédés en 1687.
Sa soeur Catherine Galien est baptisée à Paris (St-Benoît), le 30 janvier 1647. (Fichier Origine)
Elle est dit avoir 24 ans  au recensement de 1666, 30 ans au recensement de 1667 ; 40 ans au recensement de 1681
Née vers1642
Décédée le 18/06/1699 à Champlain et inhumée le 19 à Champlain
Âgée d'environ 57 ans
   
Acte de sépulture

2 mariages
1) GOUIN  Laurent
Habitant.
Fils de Vincent et
Charlotte Gauthier
Rossay près de Loudun, 86200, Vienne, Poitou-Charentes.
Baptisé le 26 février 1636 à paroisse Saint-Etienne de Rossay
(Aujourd'hui faisant partie de la communauté des communes de Loudun 86200 Poitou-Charentes

"Laboureur, il s’engage le 10 avril 1657, pour aller travailler durant trois ans à raison de 78 livres par an (avance de 35 livres). Ne signe pas. Reçoit 7 ½ livres pour ses dépenses. Il quitte La Rochelle le 18 avril à bord du Taureau à destination de Québec où il arrive le 22 juin. Le 21 janvier 1662, il est témoin d’une affaire judiciaire à Trois-Rivières." Blogue de Guy Perron

Décédé le 13/11/1686 à Champlain âgé de 50 ans environ.
 
Un contrat sera fait le 22/10/1666 : Contrat de mariage 22/09/1666 (Notaire Séverin Ameau)
Mariage le 22/10/1665 Fort de la Touche à Champlain
A Champlain
se trouvait une chapelle, telle qu’attestée dans l’acte de mariage de Laurent Gouin et Marie-Thérèse Galien (ou Gallien) célébré le 22 octobre 1665 « en la chapelle du fort de la Touche ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_Champlain
Ménage établi à Champlain. Sans postérité

Au recensement d e1681, à Champalin, il est dit : Laurent Goin (Gouin) 40 ans, Marie-(Thérèse) Gallien  sa femme, 40 ans, Marie 10 ans, servante,
1 fusil, 2 boeufs et 12 arpents de terre en valeur

2) GILBERT Louis, maître couvreur en ardoise.
Fils de Vincet et Vincente  Delaunay d’Orches, 86230, Vienne, Poitou-Charentes.
Baptisé le 28/03/1631 paroisse Saint-Hilaire de Orches
Décédé après le 19/06/1699 à Champlain

"Les actes suivants sont à Orches (St-Hilaire).
Quatre frères et deux soeurs sont baptisés :
Charles, le 07/03/1630 ; Louise-1, le 12/12/1632 ; Magdelon (fils), le 25/08/1635 ; Mathurin, le 09/05/1637 ; Louise-2, le 03/03/1640 et Hilaire, le 17/11/1644.
Sa mère est inhumée le 06-07-1667.
Son père est d. à 60 ans et inhumé le 01/04/1669."
Sources : Fichier Origine, chercheurs Marcel Fournier, Lise Dandonneau et Jean-Marie Germe 

Contrat de mariage le 29/12/11686 (Notaire Louis DeMeromont)

Mariage le 07/01/1687 à Champlain,  Acte de mariage
Ménage établi à Champlain Aucun enfant.

Sources : 
Fichier Origine, chercheurs Marcel Fournier, Lise Dandonneau et Jean-Marie Germe ; Tanguay, vol.1, page 267; Dumas, p.244; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 113-114 ; https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_Champlain ; Family Search ;  http://www.guyperron.com/ptfrancois_peron_repertoire_engages_gouin_laurent.htm ;  Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GAMBIER
Marguerite

Île-de-France 30/06/1664

Le St Jean-Baptiste de Dieppe
GAMBIER Marguerite
Fille d’Antoine et de Françoise Bernard, de la paroisse Saint-Sulpice, Faubourg Saint-Germain, 6ème arrondissement de Paris, en Île-de-France.
Née vers 1637
Décédée entre le 30/07/1669 et 11/11/1677

"Cinq Sœurs : Marie mariée à Jean Loriot tailleur d’habits ; Françoise mariée à François Angibout, boulanger à Saint-Germain-des-Prés ; Jeanne mariée à Florent Huard, marchand en toiles cirées ; Marie-Madeleine mariée à Pierre Le Bailly, bourgeois et Antoinette mariée à Jean Breteau.

Contrat de mariage de sa soeur Marie-Madeleine: Le 27.11.1663 devant Antoine Huart et Jean Gabillon, Étude VIII 704 Pierre Le Bailly, bourgeois de Paris, demeurant rue de la Jusienne, paroise Saint-Eustache, fils de défunt Louis le Bailly sieur de la Fressange, et d’Anne Vaubaillon, et Antoine Gambier, marchand bourgeois de Paris et Françoise Bernard sa femme, demeurant à Saint-Germain-desPrés, rue du Bac, paroisse Saint-Sulpice, stipulant pour Marie-Madeleine Gambier leur fille. 18000 livres de dot en deniers comptants et avancement d’hoirie. 6000 livres de douaire. Mariage selon la coutume de Normandie. Marie-Madeleine signe.

Contrat de mariage de sa sœur Antoinette: Le 12.05.1668 devant Antoine Huart et son confrère, Étude VIII 722. Jean Breteau fils de défunt Jean, maître chaînetier, et Thomasse Letourneur, et Antoinette Gambier fille d’Antoine, bourgeois de Paris, et Françoise Bernard. Jean Loriot, François Angibout, et Florent Huard sont témoins et leurs femmes citées. "

Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page
86, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier


1 mariage:
LEGARDEUR  Michel dit Sanssoucy,(habitant et serrurie
r)
Fils de Nicolas et d’Etiennette Simonot de Chanceaux. Ar. Dijon. Ev.Langres, Bourgogne (Côte-d’Or.
Né vers 1636 décédé entre le 18/07/1682 et le 26/11/1691.
Contrat de mariage 19/07/1664 (Notaire Pierre Duquet)

Mariage le 26/07/1664 à Québec. Acte de mariage
Ménage établi à Sillery 2 enfants.
1) Marie Madeleine :  née et baptisée le 11/04/1665 à Québec, Mariée à Michel Chabot CM 03/02/1686 Notaire Pierre Duquet

2) Marguerite : née le 30/07/1669 et baptisée le 31 à Québec, Mariée à Jean Etienne Dubreuil le 16/11/1691 à Québec, inhumée le 29/12/1702 à Québec,

Michel Legardeur épouse avant novembre 1677  Marguerite Gaillard dite Duplessis avec laquelle il aura 3 enfants.

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 499,540 ; Dumas, p.243; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 114 ; Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 86, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf ;
DGFQ, p. 696 ; FO-400032 ;

Family Search ; 
 

GARGOTTIN
Louise

Charente-Maritime 30/06/1663

Le Phoenix de Flessingue
GARGOTTIN  Louise
Fille de Jacques et de Françoise Bernard de La-Jarne? Ar. Et év. La Rochelle, 17000, Charente-Maritime; Poitou-Charentes. ( Aunis.) 

Née vers1637, ou 1644 selon les recensements; à, Thairé d' Aunis, 17290, Charente-Maritime; Poitou-Charentes.
 
Décédée entre le 07/02/1704 et 20/05/1704.


2 mariages:
1) PERRON  Daniel dit Suire, habitant
Fils de  François Perron et  Jeanne Suire
Baptisé le 26 novembre 1638 La Rochelle. Il adjure le calvinisme le 06/12/1663 à Québec et est baptisé le 26 décembre 1638 à Québec. 
Décédé et inhumé le 22/02/1678 à L'Ange-Gardien

Contrat de mariage le 23/02/1664 Notaire Pierre Duquet
Mariage  le 26/02/1664 à Château-Richer  Acte de mariage
 
Ménage établi à l’Ange-Gardien 6 enfants.
1)-Antoine :  né le 29/11/1664 et baptisé le 02/12 à Château-Richer, Marié à Jeanne Tremblay le 15/01/1691 à L'Ange-Gardien, décédé le 26/05/1711 à l'Hôtel-Dieu et inhumé à Québec

2)-François : né et baptisé le 22/02/1666  à Château-Richer, inhumé le 04/04/1666 à Château-Richer

3)-Marie : née ca 1667, Mariée à Louis Tremblay le 27/11/1691 à L'Ange-Gardien, inhumée le 07/04/1706 à Baie-Saint-Paul

4)-M-Madeleine :  née le 05/04/1670 et baptisée le 7 à L'Ange-Gardien, Mariée à Charles Godin le 17/10/1689 à L'Ange-Gardien, décédée le 02/04/1736 et inhumée le 3 à Neuville

5)-Jean Suire dit Perron : né le 10/08/1672 et baptisé le 24 à L'Ange-Gardien, Marié à Anne Godin le 10/11/1698 à L'Ange-Gardien, Marié à Suzanne Touchette le 25/01/1706 à L'Ange-Gardien, décédé le 21/05/1745 et inhumé le 22 à Deschambault

6)-Anne : née le 19/03/1676 et baptisée le 22 à L'Ange-Gardien, Mariée à Joseph Graton le 04/10/1697 à L'Ange-Gardien, Mariée à André Hétier le 24/04/1704 à Saint-François de de l'île Jésus,  décédée le 20/09/1735 et inhumée le 21 à Saint-François de de l'île Jésus

2) ALAIN Charles Louis habitant.

Fils de Pierre ALAIN , cuisinierde monsieur le comte de Cressé et Marie Lefebvre de la paroisse Saint-Sulpice, faubourg Saint-Germain, 6ème arrondissement de Paris.
Né vers 1641
Décédé le 15/08/1699 et inhumé le 16 à L'Ange-Gardien

"Il a un frère Thomas ALAIN

Contrat de mariage des parents :
Le 04.05.1636 devant Jean Marreau et Charles Quarré, Étude CCIVV
Pierre Alain, cuisinier de monsieur le comte de Crissé, demeurant chez ledit sieur au faubourg Saint-Germain, rue des Quatre-Vents, fils de défunt Gilles Alain, joueur d’instrument de la ville de Châtellerault en Poitou, et de Gillette Baron, et Marie Lefebvre, fille de défunt Anne Lefebvre, maître tailleur d’habits à Paris, et Marie Thomas, demeurant aussi faubourg Saint-Germain, rue du Petit-Lyon. 300 livres de dot dont 150 de douaire préfix pour l’épouse. Les mariés ne signent pas. Marie Thomas signe.
Contrat de mariage de son frère :
Le 28.12.1661 devant Pierre Muret, Étude XCI 219-356 (Acte cité seulement) Thomas Alain et Marie Briol, frère de Charles-Louis Alain"

Source :  Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 13, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier
 

Contrat de mariage le 28/12/1678 Notaire Paul Vachon
Mariage le 07/01/1679 l’Ange-Gardien  Acte de mariage
Ménage établi à l’Ange-Gardien 1 enfant
1) Marie : née et baptisée le 30/11/1680 à L'Ange-Gardien, décédée et inhumée le 23/03/1681 à L'Ange-Gardien

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Beaupré il est dit : Charles Alain 40 ans, Louise Gargotine sa femme 40 ans, enfants : Jean 8 ans, Anne 5 ans ; 1 fusil, 2 bêtes à cornes et 15 arpents de terre en valeur

"26 février 1685 
Arrêt ordonnant aux parties, Jean-Baptiste Garros, Charles Alain et Louise Gargottin, sa femme, auparavant veuve de Daniel Perron dit Suire, d'écrire et de produire dans la huitaine et de se communiquer dans la huitaine suivante pour être fait droit au rapport du sieur Dupont, conseiller

Transcription du texte avec orthographe modernisée : «Du lundi vingt-sixième février 1685. Le Conseil assemblé où étaient Monsieur le gouverneur, Monsieur l'intendant. Maîtres. Louis Rouer de Villeray premier conseiller. Charles LeGardeur de Tilly. Mathieu Damours Deschaufour. Nicolas Dupont de Neuville. Charles Denys de Vitré conseillers. Et François Madeleine Ruette d'Auteuil procureur général. Entre Jean-Baptiste GARROS demandeur en requête du quinze janvier dernier comparant en personne d'une part, et Charles ALAIN et Louise GARGOTIN sa femme, auparavant veuve de Daniel Suyre (Suire) aussi comparant en personne d'autre part. Parties ouïes, le Conseil à icelles appointées en droit à écrire et produire dans huitaine, et se communiquer, bailler contredits et salvations dans la huitaine suivante, pour leur être sur le tout fait droit au rapport du sieur Dupont conseiller en icelui ainsi que de raison. DEMEULLE.» ."
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3363786

"19 avril 1687 
Provisoire ordonnant, avant de faire droit aux parties, Jean-Baptiste Garros et Charles Alain et Louise Gargottin, sa femme, que toutes les pièces concernant les créanciers de défunt François Perron, marchand de La Rochelle, seront mises entre les mains du procureur général et que le dit Alain en aura communication .


Transcription du texte avec orthographe modernisée : «Entre Jean-Baptiste GARROS tant pour lui que pour Nicolas GARROS son frère de présent en ce pays, demandeur en requêtes des dernier juin 1681 et quinze janvier 1685. Et au principal appelant de sentence de la prévôté en cette ville, rendue par défaut le seize août 1674 d'une part, et Charles ALAIN et Louise GARGOTTIN sa femme, auparavant veuve de Daniel Suire intimé d'autre part. Vu ladite sentence dont est appel portant que celles des six et douze mars audit an, seraient exécutées selon leur forme et teneur, avec dépens, lesdites sentences rendues entre ledit défunt le Suire, et Thierry Delestre Le Vallon syndic des créanciers de François Perron marchand à La Rochelle, par la première desquelles est entre autres choses faits adjudication audit Suire d'une terre située à la côte de Beaupré pour la somme de mille livres, à déduire sur celle de douze cents livres par lui demandée sur les biens dudit Perron, et par la seconde rendue entre ledit syndic maître Gilles Rageot greffier de ladite prévôté et ledit appelant par laquelle est entre autres ordonné que certaines pièces des créanciers dudit Perron seraient mises en les mains du substitut du procureur général du Roi en ladite prévôté. Arrêt de ce Conseil rendu entre Michel Desorsis sur requête civile par lui présentée, et ledit Suire au nom et comme procureur dudit Perron, en date du quatre avril 1664 par lequel du consentement desdits Desorsis et Suire adjudication lui aurait été faite en sa dite qualité de procureur dudit Perron, de toutes et chacunes les possessions tant meubles qu'immeubles que pouvait avoir en ce pays ledit Desorsis, et dettes à lui dues contenues en certain mémoire par lui fourni audit Suire, à la réserve d'une habitation que ledit Desorsis commençait à Saint-François, et des meubles et ustensiles qui pouvaient y être alors, moyennant que ledit Suire lui fournirait la somme de six cents livres pour les enfants issus de lui et de défunte Françoise de Labarre vivante sa femme, et ainsi qu'il est plus au long porté par ledit arrêt. Autre arrêt du vingt et un mars 1665 rendu entre Jean Grignon au nom et comme procureur dudit Perron, et ledit Suire, par lequel il a été condamné à déguerpir de ladite terre et de venir à compte par-devant le conseiller à ce commis, pour à son rapport être fait droit jugement rendu par Monsieur de Bouteroue lors intendant du quatre mars 1670. entre ledit Desorsis comme tuteur de sesdits enfants, Guillaume Feniou procureur des créanciers dudit Perron, et ledit Suire, par lequel entre autres était ordonné qu'il remettrait dans huitaine en les mains dudit sieur Bouteroue les pièces justificatives de son compte et maniement, pour être communiquées audit Feniou, sinon serait passé outre à certaine distribution de deniers, ledit jugement signifié audit Suire par Becquet le vingt-sept desdits mois et an, sans avoir été fait mention de la personne à qui il fut parlé. Autre sentence de ladite prévôté rendue entre lesdits Suire et syndic le vingt-sept février audit an 1674 par laquelle était ordonné que les experts nommés par lesdites parties visiteraient la terre en question et bâtiments étant sur icelle, ainsi que les travaux que ledit Suire y avait faits, lesquels seraient estimés séparément, pour être ladite terre adjugée audit Suire jusqu'à la concurrence de la somme de douze cents livres. Autre sentence de ladite prévôté du deuxième août audit an, portant que les pièces du compte dudit Suire seraient mises en les mains dudit substitut du procureur général, et par ses mains en celles dudit appelant pour en venir à huitaine pour tout délai. Autre sentence du neuvième dudit mois et an, portant que les parties en viendraient à autre huitaine, et que tout le procès et pièces serait mis en les mains dudit appelant, et que faute de réponse et comparution, serait fait droit sans remise. Requête présentée en ce Conseil par ledit substitut, au bas de laquelle est ordonnance du premier avri l 1675 portant remise à faire droit aux parties à l'arrivée des navires, attendu l'absence desdits créanciers, ledit procureur général ce requérant, requête dudit appelant répondue en ce Conseil le dernier juin 1681 et le réquisitoire dudit procureur général du cinq juillet ensuivant. Arrêt donné sur ladite requête le quatorze desdits mois et an, portant communication en être donnée audit syndic et à ladite Louise Gargottin, pour être ordonné ce que de raison, et attendu l'absence dudit syndic permis audit appelant de faire le recouvrement des dettes actives de la succession dudit Perron en donnant caution, acte de soumission de caution faite au greffe le vingt-neuf ensuivant, le tout signifié auxdits intimés par Metru le treize décembre 1684. Autre requête de l'appelant répondue le quinze janvier 1685. Et signifiée auxdits intimés par Marandeau le dix-sept février audit an. Arrêt du vingt-six desdits mois et an portant appointement en droit à écrire et produire et se communiquer, bailler contredits et salvations dans les délais, pour être fait droit au rapport du conseiller à ce commis, signifié aux intimés par ledit Marandeau le quatorze juin audit an. Autre requête dudit appelant du deuxième avril audit an, signifiée aux intimés par le même huissier ledit jour quatorze juin défaut du vingt-cinquième du même mois audit appelant contre les intimés faute de comparaître, à eux signifié par Roger le deuxième juillet. Réponses dudit Allain, signifiées ledit jour audit appelant arrêt du neuvième portant que ledit Alain prendrait communication au greffe dans quinzaine des pièces produites par ledit appelant, signifié aux intimés le douzième. Contredits et réponses desdits intimés, signifiés à l'appelant le vingt-quatre. Réponses dudit appelant, signifiées le douze décembre dernier. certaines obligations dudit appelant pour justifier de ce qui lui est dû par ledit Perron, et l'inventaire de pièces d'icelui appelant servant d'avertissement, signifié aux intimés le dix-sept juillet audit an 1685, le rapport du conseiller commissaire, tout considéré, le Conseil avant faire droit a ordonné et ordonne que toutes les pièces concernant les autres créanciers dudit défunt Perron absens, ensemble le compte dudit défunt Suire, et pièces justificatives d'icelui, seront mises en les mains dudit procureur général, que ledit Garros mettra de sa part le procès en état d'être jugé, et que lesdits Alain et sa femme en auront communication, pour y répondre si bon leur semble, les choses demeurant en état. Monsieur Dupont rapporteur. BOCHART CHAMPIGNY.» ."
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3364024


Sources : 
Tanguay, vol.1, page 475 ; Dumas, p.244; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 114 ; DGFQ, p. 5 ; FO-360002 ;
https://lebloguedeguyperron.wordpress.com/2016/04/10/122-la-mort-de-louise-gargotin-c-1637-1704-fille-du-roy-de-1663/ ;Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 13 Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039) Family Search ; 
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf ; PISTARD ;
A lire sur le blogue de Guy Perron , au sujet de la mort et de la succession de Louise Gargottin
https://lebloguedeguyperron.wordpress.com/2016/04/10/122-la-mort-de-louise-gargotin-c-1637-1704-fille-du-roy-de-1663/
Le 14 juin 2016, une plaque commémorative a été dévoilée en hommage à Louise Gargotin, Fille du Roy en 1663, par l’Association des familles Perron d’Amérique inc. et la municipalité de Thairé (Charente-Maritime).

GATEAU
Catherine

Île-de-France 15/08/1671

Le St Jean-Baptiste

GATEAU  (Gasteau) Catherine
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de  feu Odart et de feue Geneviève Doucet, de la paroisse Saint-Médard, Faubourg Saint-Marceau, 5ème arrondissement de Paris, en Île de France. 
Née vers1651
Sépulture le 21 avril 1726 à Champlain.

Acte de sépulture

Contrats de mariage annulés avec Abraham Albert (11/10/1671 Becquet) et Vivien Jean (02/11/1671 Vachon), un nouveau contrat sera fait avec ce dernier.

1 mariage:
JEAN Vivien, habitant.

Fils de Vivien et Suzanne Hérault de la commune d’Aytré. 17440; Charente-Maritime; Poitou-Charentes.( Aunis)
Baptisé le 18 octobre 1648 paroisse Saint-Vivien 17147 Poitou-Charente
Inhumé le 06/08/1703 à Québec

Mariage annulé le 13/03/1669 (Notaire Rabusson de La Rochelle) avec Anne Trollet, fille d'Antoine et Anne Graud du bourg de Surgères, 17700; Charente- Maritime; Poitou-Charentes. (Aunis)

Contrat de mariage le 19/11/1671 Notaire Romain Becquet
Mariage le 29/11/1671 à Québec Acte de mariage
 
Ménage établi à Champlain 9 enfants.

1)-Noël, : né et baptisé le 20/08/1670 à Québec

2)-Ignace Vien dit Jean : né le 31/07/673 et baptisé le 06/08 à Beauport, marié à Angélique Dandonneau le 02/02/1710 à Montréal

3)-Marie Catherine : née le 31/08/1676 et baptisée le 01/09 à Québec, marié à Jacques Sauvage le 10/01/1690 à Champlain, marié à Pierre Godefroy le 04/08/1724 en la paroisse Sainte-Anne de Détroit Etats-Unis

4)-Joseph : né ca 1679, il est sur le recensement de 1681, marié à Jacqueline Billy (Veuve de Jean Papin) le 18/11/1722 à Champlain, inhumé le 30/11/1754 à Champlain
5)-Pierre :  né le 02/09/1682 et baptisé le 6 à Champlain

6)-Jacques René : né et baptisé le 06/06/1685 à Champlain, décédé le 03/08/1686 et inhumé le 4 à Champlain

7)-Marguerite : baptisée le 24/08/1688 à Champlain, marié à Jean Billy le 07/06/1712 à Champlain

8)-Michel : baptisé le 19/08/1696 à Champlain, marié à Françoise Levert le 28/04/1727 à Saint-Louis, Nouvelle-Orléans, Etats-Unis

Au recensement de 1681 à Champlain, il est dit Vivien Jean (Jean dit Vivien) 30 ans, Catherine Gasteau sa femme 30 ans, enfants : Ignace 7 ans, Marie 5 ans, Joseph 2 ans ; Jean Bideau domestique 28 ans ; 4 bêtes à cornes, 30 arpents de terre en valeur

27 août 1703 
Requête de sieur François Chorel de Saint-Romain, marchand demeurant à Champlain, demandeur, comparant par Daniel Normandin, contre Catherine Gasteau (Gateau), veuve de feu Vien Jean, défenderesse, à la suite d’une requête du 14 du présent mois à ce que les obligations et arrêté de compte passés par Vien Jean, habitant de Gentilly, fussent déclarés exécutoires contre la défenderesse et donc qu’elle soit condamnée à payer les sommes contenues dans les obligations et l'arrêté de compte en question, et aux dépens; la défenderesse répond qu’elle doit attendre que soit fait l’inventaire des effets de son mari; le demandeur réplique qu’elle a pourtant fait acte de commune pour avoir vendu des bestiaux depuis le décès; la défenderesse répond qu’elle fut obligée après le décès de vendre un boeuf de 5 ans, deux taureaux de 2 ans et un autre de 1 an, et un vache pour le prix et somme de 140 livres au sieur de Cabanac pour qu'elle et sa famille puissent subsister puisque son défunt mari ne lui ayant laissé aucun bien pour vivre; comparution des sieurs Jacques Dugay (Duguay), chirurgien de Trois-Rivières, Étienne Veron de Grandmesnil (Grandménil), au nom et comme procureur de Jacques Babie et Jeanne Dandonneau, père et mère, et lecture faite des comptes de tout un chacun; il est ordonné à ladite défenderesse de faire bon et fidèle inventaire de tous les biens demeurés après le décès de son défunt mari avec partie capable dans quinzaine pour tout délai et communiqué aux sieurs Saint-Romain, Dugay et Babie; dépens réservés

Dugay réclame 41 livres et 10 sols pour des médicaments, ledit Grandmesnil une somme de 300 livres en castor passée devant notaire Normandin, le 6 octobre 1695, et une autre somme de 124 livres du 20 janvier dernier. On mentionne une requête du 16 de ce mois, un arrêt de compte portant une obligation du 18 février 1696 au profit du sieur Saint-Romain de 930 livres en castor, d’un acte duquel il paraît que le sieur Saint-Romain a payé à l’acquis de feu Vien Jean à feu monsieur maître Charles Aubert, écuyer, sieur de La Chenaye (Lachesnaye), vivant conseiller du Conseil souverain de ce pays, la somme de 600 livres aussi en castor pour une terre acquise par le défunt située à Champlain passée devant le notaire Normandin le 29 novembre dudit an, d’un arrêté de compte d’une somme de 490 livres, 6 sols et 10 deniers, 18 minots de blé et 14 minots de pois passé devant Normandin le 1er décembre 1702, des mémoires dudit Dugay, et de défaut et d’assignation . PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389295

29 octobre 1703 
Requête entre François Chorel de Saint-Romain, créancier de la succession vacante dudit défunt Vivier Jean, vivant habitant à Gentilly, demandeur, comparant par Daniel Normandin, contre ledit Étienne Veron dit Grandmesnil (Grandménil), au nom et comme curateur élu par justice en la succession, défendeur, et Catherine Gasteau (Gateau), veuve du défunt Jean, aussi défenderesse, pour que le sieur Grandmesnil dise que les meubles, chevaux, bestiaux et autres effets contenus dans l’inventaire fait par le notaire Normandin soient vendus et adjugés au plus offrant et dernier enchérisseur; le défendeur répond qu’il ne peut empêcher la vente et que les créanciers anciens du défunt soient payés de ce qui leur est dû; ladite Gasteau a dit avoir renoncé à la communauté entre elle et son défunt mari et elle consent à ce que les meubles et les effets soient vendus pour la conservation de son droit; il est ordonné que, à la diligence dudit Grandmesnil que les meubles et effets seront vendus et que les deniers en provenant lui soient remis entre les mains et délivrés aux créanciers; la veuve est tenue de représenter ses meubles et effets faute de quoi elle sera contraint; dépens réservés
PISTARD :
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389310

18 juin 1708

Requête de Catherine Gateau
 (Gâteau), veuve de feu Vien Jean, demeurant à Gentilly, stipulant pour Marguerite Jean, sa fille, comparant par Marie-Catherine Jean, veuve de feu Jacob Sauvage, fondée de la procuration de sa mère passée devant Normandin, notaire, le 15 du présent mois, demanderesse, contre Françoise Raclos, veuve de feu Claude David, défenderesse, assistée de Nicolas Perrot (Perrault), pour que la défenderesse soit condamnée à faire réparation d’honneur à sa famille des injures par elle publiées et qui sont contenues dans la requête du 6 du présent mois et, en cas de déni, lui permettre de le prouver par témoins qui les ont entendues; ladite défenderesse répond que le contenu dans la requête est faux alors que ladite demanderesse réplique qu’elle offre de vérifier le contenu de sa requête et, à cet effet, d’amener des témoins; il est donc permis à la demanderesse d’amener des témoins pour être entendus sur le fait en question; dépens réservés (signé Lechasseur)
PISTARD :
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389497

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 254 et 286 ; Dumas, p.245; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 115 ; Family Search ;  Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;
 

GAUMOND Madeleine

Île-de-France 03/07/1668

La Nouvelle France
GAUMOND Madeleine
300 livres de dot
Fille de Jean et D’Anne Raimond, de la paroisse Saint-Nicolas-des-Champs. 3ème arrondissement de Paris en Île-de-France.

Née vers1646
Décédée après le 22/07/1703.

2 mariages:

M-1) LANGLOIS  Jean meunier soldatFils d’Adrien et Catherine Dumets de la paroisse St-Gilles d’Ouville-la-Rivière,76860, Seine-Maritime, Haute-Normandie.
Né vers 1643
Décédé entre 20/10/1669 et le 25/04/1670.
 
Contrat de mariage 08/10/1668  Notaire Pierre Duquet
Mariage 15/10/1668 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à Charlesbourg  2 enfants.
1) Jean : né le 09/08/669 et baptisé le 10 à Québec

2) Germain : né le 20/07/1670 et baptisé le 28 à Québec

M-2) FRANÇOIS  Pierre, fermier

Fils de Denis et Jeanne Gendreau de St-Laurent-de-la-Prée, 17450, Charente-Maritime, Poitou-Charentes. (Aunis)
Né vers 1631,
Décédé entre le 25/06/1697 et le 22/07/1703
 
Contrat de mariage 25/04/1670 Notaire Paul Vachon
Mariage le 16/08/1670 à Québec Acte de mariage

Ménage établi à Charlesbourg 7 enfants
1)-Pierre :  né le 10/04/1672 et baptisé le 11 à Québec, Marié à M-Madeleine Tousignant vers 1702, décédé le 27/04/1717 et inhumé le 28 à Varennes,

2)-Anne Michelle : née le 05/04/1673 et baptisée le 6 à Québec

3)-Jeanne Marie : née le 29/05/1674 et baptisée le 31 à Québec

4)-Catherine :  née et baptisée le 13/03/1676 à Québec, /born 1676-03-13, Mariée à Pierre Masson le 07/01/1698 à La Pérade, inhumée le 23/09/1751 à Sainte-Rose

5)-Marie Charlotte : née le 01/07/1677 et baptisée le 2 à Québec

6)-Charles : né  ca 1679, il est sur le recensement de 1681, âgé de 2 ans, Marié à M-Elisabeth Valiquette le 22/07/1703 à Boucherville, inhumé le 11/11/1742 à Boucherville

7)-Marie :  née ca 1691 selon son acte de décès, Mariée à Jean Gofrion le 19/03/1709 à Varennesinhumée 27/04/1731 à Varennes

 

Au recensement de 1681, à Champlain, il est dit : Pierre LeFrançois 50 ans, Madeleine Beaumont (Gaumond) sa femme, 35 ans, enfants : Pierre 10a, Catherine 5 ans, Marie-(Charlotte) 3a, Charles 2a.


Sources :
 
Tanguay, vol.1, pages 345 et 368 ; Dumas, p.249; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 115 ; Family Search ;
 
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GAUTHIER
Marie

Île-de-France 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
GAUTHIER Marie
Fille de Louis gagne deniers et de Jeanne Toriau, (Thauriau) de la paroisse Saint-Roch,  1er arrondissement de Paris, en
Île-de-France
Née vers 1651
Décédée le 5 novembre 1703 et inhumée le 6 à Champlain.

Âgée d’environ 60 ans.  Acte de sépulture

Métier du père et du frère de Marie Gauthier:
Définition de "gagne deniers" :
"Celui qui gagne sa vie au jour le jour sans avoir de métier déterminé."

"Elle a un frère : Jacques, baptisé le 27/03/1663 à Paris"  Fichier Origine

"Contrat de mariage de son frère :
Le 27.03.1663 devant Louis Daubanton et Louis Coutellier, Étude LIII 43
Louis Gaultier, gagne deniers à Paris, et Jeanne Thauriau, sa femme qu’il autorise, demeurant rue d’Argenteuil, paroisse Saint-Roch, stipulant pour Jacques Gaultier leur fils, aussi gagne deniers, et Henry Hobre, marchand de vins, et suisse du comte de Soissons, et Jeanne Zuoirel, sa femme, stipulant pour Anne-Marie Hobre, fille dudit Hobre, et de défunte Marie Mercier. 230 livres de dot en meubles, linge, hardes, et ustensiles. 100 livres de douaire préfix. Seuls Jacques Gaultier et son père signent. "
Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page
91, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier
.

1 mariage:
PROU Pierre dit Boisjancy,
habitant à l’Arbre-à-la-Croix,seigneurie d'Hertel

Fils de Louis et Suzanne Malé de Curzon; 85540; Vendée; Pays-de-la-Loire.

Né vers 1636
Décédé après le 06/02/1709
 
Contrat de mariage 07/11/1669 à Notaire Guillaume DeLarue à Champlain
Ménage établi à Champlain avec 2 enfants
1)-Joseph :  né ca 1673, il est sur le recensement de 1681, Marié à Marie Josephe Dupont, CM 12/09/1702 Notaire Daniel Normandin, 
inhumé le 24/11/1725Trois-Rivières
2)-Jean Baptiste :  né ca 1678, il est sur le recensement de 1681, décédé et inhumé le 07/11/1708 à Champlain

14 novembre 1677
Bail de vache de Marie Gauthier, femme de Pierre Prou à André Badet [Badel]
Inventaire des Greffes des Notaires, vol.V page 28, Notaire Antoine Adhémar

18 août 1681 
Requête de Gilles Dupon (Dupont) de l’Arbre-à-la-Croix, demandeur, contre Pierre Prou
 (Proulx) dudit lieu, défendeur, pour que lui soit fait réparation des violences et injures que ledit Prou et sa femme lui ont fait à lui et sa femme; ils sont mis hors de cour et enjoints de vivre en bons voisins avec défenses de se méfaire et médire les uns les autres, et enjoint aussi de faire entretenir la paix entre leurs femmes; condamné chacun aux dépens à leur égard  
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3388839

18 août 1681
Concession de Mme Seigneuret à Pierre Prou

Inventaire des Greffes des Notaires, vol.V page 49, Notaire Antoine Adhémar

17 mars 1682
Vente de Gilles Dupont et sa femme à Pierre Prou

Inventaire des Greffes des Notaires, vol.V page 53, Notaire Antoine Adhémar


27 mars 1691 

Instance entre François Hertel, sieur de la Fresnière (Lafrenière), demeurant à Trois-Rivières, demandeur, à l'encontre de Pierre Prou(Proulx), demeurant en la seigneurie d'Hertel, défendeur. Le demandeur présente le bail fait par lui audit défendeur, daté du 19 juin 1689, pour un arpent de terre à commencer ladite année jusqu'en 1698 à raison de 3 minots de blé et un demi minot de pois. Ledit demandeur présente aussi comme témoins René Baudouin (Beaudoin) et maître Pierre Dizy (Disy) Monplaisir (Montplaisir), procureur fiscal de la juridiction de Champlain, pour déclarer que ledit Prou a toujours joui de la terre en question et qu'il ne l'a pas quittée. Comme le défendeur n'a pas produit de grain l'année où il a pris ladite terre à ferme, le sieur Hertel est débouté de ses demandes et il est condamné aux dépens
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3388901

14/03/1704 : Vente de Pierre Prou à Jean-Bte Prou, son fils
Inventaire des Greffes des Notaires, vol.VI page 130, Notaire Antoine Adhémar
 

6 février 1709  (Suite au décès de son fils Jean-Baptiste)
Instance à la requête de Pierre Prou (Proulx), habitant à l’Arbre-à-la-Croix, contre le sieur De Lorme (Delorme), curé de Champlain, et les marguilliers de l’église de ce lieu, pour que les défendeurs soient condamnés à remettre dans les mains dudit Prou tous les meubles et bâtiments qu’ils ont enlevés de sa maison appartenant à feu Jean-Baptiste Prou, son fils, sauf de faire raison des frais funéraires qu’il a convenus faire pour l’enterrement de son fils au bas de laquelle requête se trouve une ordonnance du 26 septembre 1708; il est ordonné que le testament et celui avec la déclaration reçue par le sieur curé demeureront nuls et sans effet et donc Pierre Prou, père, jouira pleinement et paisiblement des biens meubles et immeubles délaissés après le décès dudit Jean-Baptiste Prou, en payant le père des dettes du défunt avec les frais funéraires dus à l’église de Champlain; le curé et les marguilliers sont condamnés à rendre et restituer audit Prou, père, tous les biens meubles qu’ils ont enlevés de la maison du défunt montant à 269 livres et 15 sols suivant la vente qu’ils en ont faite de leur autorité privée ou de leur remettre dans les mains la somme avec les 100 bottes de foin s’il s’y trouve qu’ils n’en ayant disposé; les défendeurs sont condamnés aux dépens taxés et modérés à 4 livres 10 sols monnaie de France (signé Lechasseur)
Notes générales :
On mentionne plusieurs pièces dont un dire du sieur De Lorme du 4 décembre 1708, la réplique de Prou du 9 décembre, et un autre dire de De Lorme du 12 décembre, un testament ou déclaration daté du 3 novembre 1708, un écrit du 9 novembre, un écrit du 19 novembre, une vente faite du 15 novembre, un testament du 29 juin de ladite année, et un acte de révocation du 3 du présent mois. Registre no 7 des audiences de la Juridiction royale des Trois-Rivières, p. 202-203. PISTARD :
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389511

Sources :  Tanguay, vol.1, page; Dumas, p.249; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 115 ; Family Search ; Fichier Origine ;
Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 91
 Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier,
(DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
 
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf  ;
CNRS http://www.cnrtl.fr/definition/gagne-denier ; PISTARD ;
 

GAUTHIER
Marie-Jeanne

Bourgogne 03/07/1668

La Nouvelle France
GAUTHIER Marie-Jeanne
Fille de feu Honoré et de Jacqueline Mabille, de la paroisse de St. Rémy de la ville de Domats, 89150; Yonne; Bourgogne.
Née vers1639
Décédée après 09/10/1713.

42 ans au recensement de 1681 La Pérade
 

1 mariage:
MASSON  Gilles
Habitant, meunier et seigneur de Saint-Pierre
Fils de Pierre et Françoise Gedreneau de la paroisse Notre-Dame de Longeville, (Longeville sur Mer)  85560, Vendée; Pays-de-la-Loire ( Poitou).
Né ca 1633
Sépulture le 27/03/1715 La Pérade (85 ans )
Frère de Jean-Paul  
30 ans au recensement 1666 au Cap-de-la-Madeleine
Mariage annulé contrat du 14/10/1668 (Lecomte) avec Françoise Guillin, qui deviendra ensuite femme d’André Trajot.
 
Contrat de mariage le 25/10/1668, Notaire Pierre Duquet
Mariage le 17/10/1668 à Québec  Acte de mariage
 
Ménage établi à Grondines avec 4 enfants
1)-Jean François :  né le 30/11/1669 et baptisé le 16/01/1670 à Québec

2)-Louis : né ca 1670 selon acte de sépulture, Marié à Catherine Ricard le 06/02/1703 à La Pérade, inhumé le 04/09/1750 à Sainte-Rose

3)-Gilles : né le 09/07/1672 et baptisé le 11 à Château-Richer

4)-Pierre : né le 03/07/1673 et baptisé le 26 à Québec, Marié à Catherine François le 07/01/1698 à La Péradeinhumé le 16/08/1745 à Terrebonne
 

Au recensement de 1681, à Saint-Charles-des-Roches, il est dit : Gilles Masson 48 ans, Marie-Jeanne Gauthier sa femme, 42 ans, enfants : François 12, Pierre 8, Louis 5a ; 1 fusil et 3 arpents de terre en valeur

"Gilles Masson forme d'autres colons et se donne le droit d'attribuer et distribuer lui-même les terres du roi de France. Il essaye d'établir une seigneurie à Saint-Pierre : il s'octroie le titre de « seigneur de la Côte et Seigneurie de Saint-Pierre ».
Il s'établit sur des terres qui paraissent abandonnées, et devance leurs légitimes propriétaires. Il groupe autour de lui d'autres colons de la rive nord du 
fleuve Saint-Laurent, et leur attribue des emplacements pour qu'ils s'y installent à leur tour. Il octroie des concessions de 1699 à 1713. Il remplit ainsi « à merveille » le rôle de seigneur dont il a usurpé le titre. Mais ce système a des limites : la concession qu'il a faite pour son fils Pierre Masson en 1703 est révoquée en 1708, ce qui effraie les autres colons malgré le respect qu'ils ont pour lui. Plusieurs procès ont lieu, régularisant peu à peu la situation créée par Masson. "
Tiré d'un texte de Wikiwand

Sources :  Tanguay, vol.1, page 419; Dumas, p.245; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 115 ; Family Search ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Sulte 191, pages 264 à 270 ;  
 

GENDREAU
Gentreau
 Anne

Île-de-France 30/06/1663

Le Phoenix de Flessingue
GENDREAU (GENTREAU)  Anne
Fille de Nicolas et de Perrine Buet, de la paroisse St. Nicolas, de la ville Les Sables-d’Olonne, 85100; Vendée; Pays-de-la-Loire ( Poitou)
Née vers1642
Décédée et inhumée le 11/09/1721 à l' Hôtel-Dieu de Québec.

24 ans en 1664, 25 ans au recensement 1667 ; 38 ans au recensement de 1681 ; confirmée le 23/03/1664 Québec.

1 mariage:
LEDUC  René
Fils de Vincent et Urbaine Renoult de Brézé,49260; Maine-et-Loire; Pays-de-la-Loire.
Né ca 1641
Décédé entre le 18/11/1704 et 22/08/1713 à Lauzon
Il est dit avoir 26 ans au  recensement  de 1667 ; 42 ans au rec. de 1681 à Lauzon

Contrat de mariage du 25/07/1664 notaire Jean Gloria
Mariage le 28/10/1664 à Québec Acte de mariage

Couple établi à Pointe-de-Lévy avec 10 enfants.
1)-Marie : née le 17/10/1665 et baptisée le 18 à Québec

2)-Jean :  né le 07/10/1667 et baptisé le 10 à Québec

3)-Guillaume : né le 09/02/1669 et baptisé le 19 à Québec, Marié à Elisabeth Drouin le 18/11/1704 à Ste-Famille IO, décédé le 02/12/1749 et inhumé le 3 à Québec

4)-Marie-Anne : née le 13/04/1671 et baptisée le 20 à Québec, Mariée à Ignace Lienard dit Boisjoly CM le 26/11/1689 Notaire Gilles Rageot,
inhumée le 11/03/ 1744 Neuville

5)-Jacques : né ca 1673, il est sur le recensement de 1681

6)-Geneviève : née le 10/10/1674 et baptisée le 14 à Québec, Mariée à Pierre Métayer le 24/05/1704 à Québec, Mariée à Joseph Roberge le 16/01/1716 à Québec, décédée le 31/05/1747 Hôtel-Dieu et inhumée le 01/06 à Québec

7)-René : né le 05/11/1676 et baptis le 11 à Québec

8)-Françoise : née le 07/02/1679 et baptisée le 10 à Québec

9)-Louis : né le 31/10/1680 et baptisé le 09/11 à Québec, décédé le 04/03/1703 à l'Hôtel-Dieu et inhumé le même jour à Québec

10)-Madeleine : née le 20/02/1682 et baptisée le 23 à Cap-Saint-Ignace

Au recesement d e1681, en la seigneurie de Lauzon, il est dit ; René Leduc 42 ans; Anne Jantereau (Gentreau), sa femme 38 ans, Enfants : Marie 16 ans, Jean 14a, Guillaume 12a, Marie-Anne 10a, Jacques 8 ans, Geneviève 6, René 5a, Françoise 3a, Louis 1a ; 1 fusil, 5 bêtes à cornes et 8 arpents de terre en valeur

22 août 1713 [Document insinué le 12 décembre 1713] 
Donation de la moitié franche d'une terre sise et située en la côte de Lauzon, par Anne Gentreau (Gendreau), veuve de défunt René Leduc, habitant demeurant à Québec; en faveur de Geneviève Leduc, sa fille, veuve de feu Pierre Métayer dit Xaintonge (Saint-Onge), vivant tailleur d'habits de Québec; ladite donation est passée pardevant maître Chambalon, notaire royal en la Prévôté de Québec
 http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338779

Sources :  Tanguay, vol.1, page 364; Dumas, p.246; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 116 ; Family Search ; Recensement de 1666, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;
 

GENEST
Jeanne-Léonarde

Bourgogne 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste

GENEST  Jeanne-Léonarde
250 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de François (sergent royal) et de feue Jeanne-François Camuset, de la paroisse St. Léonard de Corbigny,  58800; Nièvre; Bourgogne. ( Nivernais )  ou la paroisse St-Seigneur. Ville Autun. 71400; Saône-et-Loire; Bourgogne
.
Née le ...
Sépulture le 3 novembre 1728 à Ile-Dupas.
Acte de sépulture

Contrat de mariage annulé avec Guillaume Fagot (18-10/1669 Notaire Romain Becquet)

2 mariages:
1) CARDIN Noël  habitant

Fils de feu Nicolas et Marie de la Rivière, d’Entrépagny, ar. Les Andelys (Eure); ou d’Étretat, ar. Le Havre (Seine-Maritime), ou d’Etréville, ar. Bernay (Eure, archev. Rouen, Normandie,
Décédé avant le 21/09/1671 à Trois Rivières 
21 ans au recensement de1666 à Trois-Rivières domestique de Guillaume Baret
 
Contrat du 01/11/1669 Notaire Séverin Ameau à Trois Rivières
Ménage établi à Trois-Rivières, un enfant
Maurice : baptisé 09/10/1670 à Trois-Rivières, Marié à Marie-Madeleine Duguay le 14/11/1695 à Trois-Rivières

2) LOISEAU Pierre dit Francoeur, fermier et habitant

Fils de François et feue Françoise Leclerc de la paroisse St-Maurille, de la ville d' Angers,49000; Maine-et Loire; Pays-de-la-Loire.
Il vécut à l'Île Dupas
Sépulture du 10/03/1717 Sorel (80 ans)

Contrat de mariage le 21/09/1671  Ameau
Mariage  le 06/11/1671 à Trois-Rivières Acte de mariage   
Couple établi à Trois-Rivières avec 2 enfants.
1)-Marie-Claire : née le 22/01/1673 et baptisée le 28 à Trois-Rivières, Mariée à Jean Leclerc le 24/11/1689 à Trois-Rivières

2)-Pierre :  né le 29/08/1683 et baptisé le 31 à Trois-Rivières, Marié à Marie Hus le 25/06/1711 à Sorel

22 mars 1722
Requête de Léonarde Genets (Genest), veuve de feu Pierre Loiseau, vivant habitant de l’île Dupas, demanderesse, d’une part, contre Maurice Cardin, Marie-Claire Loiseau et Pierre Loiseau, ses enfants, ladite Marie-Claire Loiseau comparant par Jean Leclerc, son mari, et Pierre Loiseau
 absent, tous défendeurs, d’autre part. La demanderesse a dit qu’étant fortement âgée et dans l’extrême besoin, elle demande qu’à l’avenir ses enfants lui payent une pension de 150 livres, ledit Cardin répondant qu’il accepte l’abandon fait par sa mère de la terre en question et consent à lui verser sa part de la pension qu’elle réclame, ledit Leclerc déclarant quoiqu’il soit fort âgé, infirme et chargé d’une grosse famille, il désire, dans son extrême indigence, contribuer à la pension de la demanderesse, sa belle-mère, en essayant de la fournir en blé et marchandises, mais qu’il ne peut s’obliger à lui verser de argent étant donné sa rareté. La Cour ordonne qu’au moyen de l’abandon fait de ladite terre par la demanderesse au profit desdits Cardin, Marie-Claire et Pierre Loiseau, ces derniers lui verseront une pension annuelle de 150 livres divisée entre eux à part égale, lesdits défendeurs étant aussi condamnés aux dépens taxés à 45 sols  
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389792

Sources :  Tanguay, vol.1, page 102 et 396 ; Dumas, p.246; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 116 ; Family Search ; PISTARD ;
 

GEOFFROY
Anne

Franche-Comté 31/07/1670

La Nouvelle France

GEOFFROY Anne
250 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu François et de Claude Motart, de la paroisse St-Jean. Ville de Besançon, 25000; Doubs; Franche-Comté. 
Baptisée le 16 mai 1638 paroisse Saint-Jean-Baptiste, Besançon 
Acte de baptême
Décédée entre le 18/08/1672 et le 19/09/1673.

 

1 mariage:
FRIBAUT/ FLIBOT Charles habitant

Fils de Jehan FRIBAULT et Françoise BODIAU (tel qu'écrit dans son acte de baptême. Jocelyne Nicol-Quillivic)
Baptisé le 16/09/1644 St-Lambert-du-Lattay (Maine-et-Loire)
Décédé le 18/04/1730 Hôpital Général de Québec

En 1670, ses parents sont Jacques Fribaut et Françoise Bandeau.
En 1673, ses parents sont feu Jean Fribault et Françoise Bondiou.
Source : Fichier Origine
 
Contrat de mariage le 20/08/1670  Notaire Romain Becquet
Mariage 01/19/1670 Québec  Acte de mariage

Ménage établi à St. Jean  Î.O. Aucun enfant.

Au recensement de 1681 en l'Ile d'Orléans, Charles avait un fusil, six bêtes à cornes et dix arpents de terre en valeur
Le 22 septembre 1673 à Sainte-Famille, il épouse Marguerite Rousselot dont il aura 6 enfants. Après le décès de celle-ci le 20 décembre 1687, il épouse Elisabeth LeRoy le 16 mai 1688 à Saint-Jean de l'Ile d'Orléans.

Sources : 
Tanguay, vol.1, page 242 ; Dumas, p.246; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 116 ; Family Search ;
Fichier Origine ;
 Recensement de 1666, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 


GEOFFROY
Marie-Marthe

            ? 03/09/1673

L'Espérance
Année 1673
GEOFFROY  Marie-Marthe
Née vers 1659
Présente au contrats de mariage de Madeleine De Bidequin et Jean Bouvet dit Lachambre (15/10/1673 Du
quet)
et de Françoise Lange et Etienne Moreau /16/10/1673 Rageot)
 
Confirmée à Montréal le 25/05/1676 âgée de 17 ans.
Ne s’est pas établie au Canada , selon Landry.

Sources :  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 116 ;
 

GILLES
Jeanne

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France
GILLES Jeanne
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Pierre et d’Anne Mertra de la paroisse St-Nicolas-des-Champs; 3ème arrondissement de Paris. Île-de-France.
Née vers 1648
Sépulture le 24 septembre 1708 à Montréal.
Âgée d'environ 60 ans
  Acte de sépulture

3 mariages:
1) FLEURY François dit Mitron Habitant et boulanger
Né vers 1631 Rueil-Malmaison, paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul 92500,
Île-de-France.
Fils de Simon et Marie MOUTON

Contrat du 24/08/1670 notaire Romain Becquet à Saint-Augustin
24 août 1670
Mariage entre François Fleury, habitant demeurant en la côte Saint-Ange dit le Cap-Rouge, fils du feu Simon Fleury et de Marie Mouton (Moutton), ses père et mère de la paroisse de Rueil en l'archevêché de Paris, et Jeanne Gille (Gilles), fille du feu Pierre Gille (Gilles) et de Anne Nicola, ses père et mère de la paroisse de Saint-Nicolas en la ville et archevêché de Paris, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, et Denis-Joseph Ruette, écuyer, sieur d'Auteuil et de Monceaux, amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Claude Morin, sont témoins .[Document insinué le 14 octobre 1670] 

PISTARD : 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338763

Ménage établi à Saint-Augustin avec 10 enfants

1)-Jeanne : née le 04/10/1671 et baptisée le 12 à Québec

2)-Marie : née le 12/05/1673 et baptisée le 20 à Sillery

3)-François : né le 01/11/1674 et baptisé le 4 à Québec

4) Françoise : née le 01/10/1675 et baptisée le 6 à Québec, inhumée le 11/08/1752 Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds

5) François : né/born 1678-05-17, baptisé/baptized 1678-05-19 Sillery
6) Joseph : né ca 1679, décédé 03/06/1750 et inhumé le 4 à Saint-Laurent IO, Marié à Catherine Curot le 02/04/1704 à Montréal, Marié à Catherine Longtin CM 10/08/1706 notaire Michel Lepailleur, Québec

7) Angélique :  née 27/12/1681 et baptisée le 21/01/1682 à Neuville

8) Anne : née 27/11/1683 et baptisée le 29/11/1683 à Neuville

9) Jean Baptiste : né le 25/10/1684 et baptisé le 03/12 à Neuville
10) René :  baptisé le 06/01/1688 à Québec, inhumé le 13 à Québec


Au recensement de 1681, en la seigneurie de Maure, il est dit : François Fleury, boulanger, 50 ans, Jeanne Gilles sa femme 37a, Enfants : François 11ans, Marie 9 ans, Jeanne 6a, François 4a, Joseph 2a, ; 1 fusil, 2 bêtes à cornes et 10 arpents de terre en valeur

2) DUMAS René dit Rencontre  habitant
Soldat Régiment de Carignan, cie Grandfontaine
Fils de Claude et Françoise Léger
Né vers 1650 à Tours, paroisse Ste Croix, 37000 Indre-et-Loire, Centre
Veuf de Marie LeLONG, fille du Roy, qu'il avait épousé le 12 octobre 1671 à Québec
Décédé entre le 05/02/1704 et le 17/08/1704

Mariage 01/06/1689 Montréal   Acte de mariage
Couple avec 1 enfant :
1) Louis-Isaac : baptisé 29/05/1690 Québec

3) GALET (CADET) Pierre dit Laliberté  
Soldat de la Cie de François-Renaud d'Avesnes des Méloizes
Né vers 1649 Bordeaux, paroisse St Michel, Gironde
Clément Galet et de Marie BORTINE

Contrat de mariage 17/08/1704 greffe notaire Antoine Adhémar de St Martin 
Mariage le 01/09/1704 Montréal  Acte de mariage
Aucun enfant
Sources :  Tanguay, vol.1, page 233  ; Dumas, p.247; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 117 ; Family Search ; Recensement de , 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;
 

GIRARD Anne

Normandie

18/06/1665
 
 Le St J-Baptiste de Dieppe

 

GIRARD Anne
Fille de Michel laboureur et de Françoise Graffard, de la paroisse St-Cyr-du-Vaudreuil, de la ville Les Andelys; 27700 ; Eure; Haute-Normandie.

Baptisée le 3 février 1630 Saint-Cyr-du-Vaudreuil, Eure
Acte de baptême
Elle décède à Varennes le 22 août 1710 et y est inhumée le lendemain.
Âgée d'environ 75 ans  Acte de sépulture

Anne GIRARD est arrivée avec le contingent de 1665. 

1 mariage:
DAUDELIN  Nicolas  habitant et fermier
Né vers 1634 à Saint-Paul, ville et archevêché de Rouen, en Normandie
Fils de Jacques et Jeanne Lépine
Il décède en août 1699 à La Pérade.
Le couple a vécu à L’Ange-Gardien, à Sainte-Anne-de-la-Pérade et à Varennes.

Contrat de mariage le 21/10/1665 notaire royal Claude Aubert
Mariage  le jeudi  22/10/1665 à Château-Richer  
Acte de mariage

Quatre enfants naissent de leur union.
Sources enfants: L'Ancêtre n° 304, vol.40, automne 2013, p19 à 24 ;
1)-Marie-Anne : née et baptisée le 28 avril 1667 à Château-Richer. Elle épouse le 9 janvier 1684 à Sainte-Anne-de-la-Pérade,  René PROVOST, Marie-Anne décède le 1er juillet 1733 et est inhumée le lendemain à Varennes.
Elle est jumelle de René.
2)-René : (jumeau de Marie-Anne) : né et baptisé le 28 avril1667 à Château-Richer. Il épouse le 7 janvier 1687 à Batiscan
Marguerite COLLET, baptisée le 13 février 1669 à Sorel, fille de Jean COLLET et Jeanne DECHARD. René épouse en secondes noces, le 1er décembre 1703, Marie Madeleine ABEROUX fille de Pierre ABEROUX dit LAROSE et Marie-Anne DESPERNE. René décède le 11 mai 1719 et est inhumé le 12 à Varennes.
3)-Madeleine : baptisée le 11 mai 1669 à Château-Richer. Elle décède avant le recensement de 1681 (jumelle de Marie).
4)-Marie : jumelle de Madeleine, baptisée le 11 mai 1669 à Château-Richer. Elle épouse le 8 février 1684 à Sainte-Anne-de-la-Pérade Jean ROUGEAU dit BERGER fils de Pierre ROUGEAU et Catherine BERGER.Ils ont sept enfants. Marie épouse en secondes noces, le 30 juin 1732 à Montréal, Antoine BERTHELET dit SAVOYARD, fils de François BERTHELET et Françoise RAVIER.  Marie DAUDELIN décède le 26 avril 1750 et est inhumée le lendemain à Varennes. Ils n’ont pas eu d’enfant.

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Beaupré, il est dit : Nicolas Dodelin (Daudelin) 48a, Anne Girard sa femme 40a, Enfants : René et Anne jumeaux 14 ans, Marie 12ans, 19 bêtes à cornes et 37 arpents de terre en valeur

4 juillet 1675 - 11 juillet 1675 
Procédures criminelles contre Nicolas Daudelin dit Champagne, Mathurin Tessier dit Maringouin et Antoine Gaboury et autres, accusés d'avoir comploté pour aller piller les gens du sieur Bazire à la Rivière-du-Loup
Ce dossier en matières criminelles provient de la Prévôté de Québec et contient les interrogatoires ou les dépositions des personnes suivantes : Mathurin Tessier dit Maringouin, âgé de 30 ans, natif de la paroisse de Sainte-Ozanné (Sainte-Ausonne), à Angoulême, en Angoumois (Charente), «tisserand en toile ouvrée de son métier», habitant de la côte de Beaupré; Jean Brière, fermier de Thomas Lefebvre, maître tonnelier de Québec, 30 ans; Anne Girard, femme de Nicolas Daudelin
 dit Champagne, fermier de Bertrand Chesnay sieur de la Garenne; Nicolas Daudelin dit Champagne, fermier de Bertrand Chesnay sieur de la Garenne, 40 ans; Antoine Gaboury, 34 ans, travailleur, natif de la paroisse de Saint-Jean-du-Perrot, de La Rochelle.  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3347825

Sources :  Tanguay, vol.1, page   ; Dumas, p.247; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 117 ; Family Search ; Recensement de , 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;  Sources enfants: L'Ancêtre n° 304, vol.40, automne 2013, p19 à 24 ;
 

GIRARD
Marguerite

          Champagne-Ardenne Le 03/09/1673

L'Espérance
Année 1673
GIRARD  Marguerite
Née vers 1649 à Boulogne, 51110, Marne, Champagne-Ardenne.....Parents inconnus.
Hospitalisation le 7 août 1695 à l' hôpital Hôtel-Dieu, Québec (42 ans)
Source : Registre journalier des Malades de l'Hôtel-Dieu de Québec, page 287
Décédée après le 18/02/1716.

2 mariages:
1) FORCIER  Pierre
Né vers 1647 en la paroisse Saint-Aubin de la ville de Nantes, Loire Atlantique, Pays-de-la-Loire. (Bretagne.)
Fils de Guillaume, faiseur de toile et Sébastienne Gaultier.
Confirmé le 16-2-1669 à l' Ile d'Orléans
Mariage annulé, contrat du 16/10/1670 notaire Ameau avec Marie Chamois, qui deviendra ensuite femme de François Frigon marié avec Marguerite vers 1674 à Sorel
Décédé le 18/05/1690 à St François du Lac, tué par les Iroquois avec Jacques Vacher dit Laserte, et inhumé avec ce dernier, âgé de 43 ans.

Mariage vers 1673 ou 1674 à Sorel
Ménage établi à Saint-François-du-Lac, 7 enfants
1)-Marie : née le 10/02/1675 et baptisée le 11 à Sorel, Mariée à Pierre Billeron le 08/10/1692 à Saint-François-du-Lac, décédée le 25/02/1703 et inhumée le 26 à Montréal

2)-Joseph : né le 20/01/1677 et  baptis le 26 à Sorel, Marié à Gertrude Joyel le 19/02/1703 à Saint-François-du-Lac, Marié à M-Anne Chapdeleine le 09/08/1734 à Saint-Ours, inhumé le 06/05/1741 à Saint-François-du-Lac

3)-Pierre : né le 25/04/1680 et baptisé le 02/05 à Sorel, inhumé le 25/07/1689 à Montréal

4)-Jacques :  né le 10/02/1682 et baptisé le 18 à Sorel, Marié à M-Jeanne Harel le 10/10/1706 à Saint-François-du-Lac

5)-Marguerite : baptisée le 06/04/1684 à Sorel, Mariée à René Danis le 28/01/1705 à Montréal, décédée le 03/05/1761 et inhumée le 4 à Yamaska

6)- Jean-Baptiste :   né le 09/02/1687 et baptisé le 14 à Sorel et décédé le 09/01/ 1689 et inhumé le 11 à Saint-François-du-Lac âgé de 2 ans

7)-Charlotte : née le 01/04/1689 et baptisée le 3 à Saint-François-du-Lac

 

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Saint-François, il est dit : Pierre Forcier 33 ans, Marguerite Girard, sa femme, 32 ans, enfants : Joseph 5a, Marie 3a, Pierre 1a ; 1 fusil et 8 arpents de terre en valeur

2) ABRAHAM  René dit Desmarais, habitant et voyageur
Fils de Jean et Jeanne Brassard, né vers 1645 à Secondigné-sur-Belle, 79170, Deux-Sèvres, Poitou-Charentes.
Veuf de Jeanne BLONDEAU
Contrat de mariage du 15/11/1671 (greffe Sévérin Ameau) avec Jeanne Blondeau
Il est décédé
vers le 19 février 1716 à Saint-Laurent, IO

Mariage le 30/11/1690 à Saint-François-du-Lac Acte de mariage
Ménage établi à Saint-François-du-Lac, 2 enfants
1) Pierre : né le 10/05/1691 et baptisé le 21 à Saint-François-du-Lac, Marié à M-Josephe Joyel le 28/11/1711 à Saint-François-du-Lac
2) Jean Baptiste :  né ca 1696, Marié à Louise Catherine Périneau le 19/02/1716 à Montréal, Marié à M-FRançoise Danis le 16/11/1722 à Montréal, Marié à M-Jeanne Parent le 03/02/1735 à Montréal et Marié à Marie Hay le 12/01/1750 à Saint-Laurent

Sources : 
Tanguay, vol.1, pages 188, 189, 235 et 268   ; Dumas, p.247; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 117 ; Family Search ; PRDH ; Registre journalier des Malades de l'Hôtel-Dieu de Québec, page 287 ;  Recensement de , 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.
 


GIRARD
Marie

Poitou-Charentes Le 10/06/1667

La Constance de Cadix
GIRARD Marie
200 livres de dot
Fille de Pierre et de Catherine Mounier. De la paroisse Notre-Dame la Grande, de la ville Niort, 79000; Deux Sèvres; Poitou-Charentes. (Poitou.)
Contrat de mariage annulé avec Jacques Dubois (17/07/1667Rageot
)
Ne s’est pas établie au Canada Selon Landry

Sources :  Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 117
 

GOARD
Mathurine

Île-de-France  

GOARD  Mathurine
Fille de Gilles et de Catherine Léger, de la paroisse Saint-Sulpice, faubourg Saint-Germain-des-Prés.6ème arrondissement de Paris, en Île-de-France.
Née vers 1648
Sépulture le 9 décembre 1720
à Notre-Dame de Montréal
Âgée d’environ 80 ans.
Acte de sépulture
Elle avait établit ses dernières volontés le 6 décembre 1720.

Arrivée en 1666 et recensée à Montréal en 1667 comme fille à marier habitant avec les filles de la Congrégation.
Mais elle est arrivée en 1666 avec les Filles du Roi. N' étant pas encore mariée lors du passage du recenseur il l'a notée donc comme fille à mariée.

1 mariage:
MARIE Louis dit Ste Marie
Soldat de Carignan, cie La Varenne
Fils de Louis MARIE et de Marguerite PEIGNÉ,
de la paroisse Saint-Symphorien, ville et archevêché de Tours en Touraine (Indre-et-Loire).
Né vers 1634
Il reçoit le scapulaire du Mont-Carmel le 10 octobre 1665 à Québec.  Après avoir été travaillé à la construction de fort Sainte-Thérése sur les bords du Richelieu, sa compagnie est envoyée en garnison à Montréal, pour y demeurer jusqu’en 1668.  Il reste au pays après la démobilisation.
Sépulture le 2 février 1702 Montréal

Contrat de mariage le 21/05/1667 notaire Bénigne Basset
Mariage  le 31/05/1667 à Montréal  Acte de mariage

Ménage établi à Montréal avec 11 enfants
1)-Michel Marie dit Sainte-Marie :  baptisé le 12/04/1668 à Montréal, Marié à Marguerite Brosseau le 11/04/1695 à La Prairie, décédé le 20/07/1749 et inhumé le 21 à La Prairie

2)-Catherine : baptisée le 05/02/1670 à Montréal, Mariée à Jérôme Longtin le 16/10/1684 à Montréal, décédée le 09/06/1703 et inhumée le 10 à La Prairie

3)-Antoine : baptisé le 25/01/1672 à Montréal, Marié à Marie Séguin CM le 20/11/1700, notaire Pierre Raimbault, décédé le 23/02/1703 et inhumé le 24 à Montréal

4)-François : baptisé le 10/02/1674 à Montréal

5)-Angélique : baptisée le 16/09/1676 à Montréal, Mariée à René Dupuis 18/10/1694 à Montréal, décédée le 14/06/1714 et inhumée le 15 à La Prairie

6)-Marie : baptisée le 07/10/1678 à Montréal,Mariée à François Brossard le 10/05/1700 à Montréal,  inhumée le 02/11/1725 à Montréal

7)-François Marie dit Sainte-Marie : né le 16/04/1681 et baptisé le 19 à Pointe-aux-Trembles, Marié à Marguerite Bourbon le 26/01/1705 Longueuil, Marié à M-Madeleine Surprenant le 07/06/1723 à Longueuil, décédé/ le 04/11/1751 et  inhumé le 5 à La Prairie.

8)-Antoinette :  baptisée le 28/02/1683 à Montréal, Mariée à Jean Jeanne le 22/01/1713à Montréal,  inhumée le 30/12/1768 au Sault-au-Récollet,

9)-Marie Anne : baptisée le 11/02/1685 à Montréal, inhumée le 13/02/1685 à Montréal

10)-Marguerite : baptisée le 27/03/1686 à Montréal, décédée le 17/03/1703 et inhumée le 18 à Montréal

11)-Gabriel :  baptisé le 02/06/1688 à Montréal, inhumé le 09/04/1692 à Montréal


Au recensement de 1681, il habite Montréal et possède une bête à cornes et cinq arpents de terre en valeur. Louis a 47 ans et sa femme Mathurine a 30 ans. Leurs enfants : Catherine, 12 ans Antoine, 10 ans  François, 8 ans Angélique, 4 ans Marie, 3 ans Michel, 13 ans était absent lors du recensement parce qu'engagé pour trois ans chez Claude Robutel de St-André.

10 juin 1706 
Procès entre François Marie dit Sainte-Marie, demandeur, et sa mère Mathurine Goard, veuve de Antoine Marie dit Sainte-Marie, défenderesse, pour l'annulation d'un contrat de vente d'une habitation située à Longueuil
Ce dossier de matière civile est composé de l'ordonnance par l'intendant Jacques Raudot pour l'annulation d'un contrat de vente d'une habitation située à Longueuil fait par Mathurine Goard, veuve de Antoine Marie dit Sainte-Marie, suite aux représentations faites par son fils François Marie dit Sainte-Marie à l'effet que sa mère n'est propriétaire que de la moitié de cette concession .
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3384631

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 34,  411 et 554  ; Jetté, p.770; Drouin, vol.2, p.901; Dumas, p.248; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 117 ; Family Search ; Recensement de , 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ; Sulte, Hist., vol.5, p.67(2); ); R.M. Le régiment de Carignan, p.99; Basset 31 mai 1667; Reg. de Montréal 31 mai 1667, 12 avril 1668; Reg., de Québec, 22 août 1667; DBAQ, t.3, p.365-388; Langlois, p.404 ;
 

GOBERT
Marie-Madeleine

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France

GOBERT Marie-Madeleine
250 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Pierre et de Madeleine Turet, de la paroisse Saint-Nicolas-des-Champs, 3ème arrondissement de Paris en Île-de-France.
Née vers1643
Décédée le 05/09/1703 Hôtel-Dieu de Québec
Contrat de mariage annulé avec Charles Davenne 23/08/1670 Notaire Romain Becquet

1 mariage:
GROLEAU  Pierre
Domestique et procureur des religieuses hospitalières de Québec
Il est
marguillier de 1675 à 1680 à Charlesbourg
Engagé La Rochelle contrat de 25 mai 1664
Fils de Nicola et Hilaire Joly
Baptisé le 05/09/1636 paroisse Saint-Nicolas,
Le Poiré-sur-Velluire
Décédé entre le 14/04/1686 et le 01/11/1690
 
 
Mariage le 08/09/1670 à Québec   Acte de mariage
Aucun enfant

Sources : 
Tanguay, vol.1, page  284 ; Jetté, p.770; Dumas, p.248; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 118 ; Fichier Origine ;
 

GODEBY
Anne

Normandie 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste

GODEBY  Anne
100 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Laurent et de Marie Morin, de la paroisse St-Jacques, de la ville de Dieppe, 76200; Seine-Maritime;
Haute-Normandie. 
Née vers1639
Décédée après le 29/03/1690.


1 mariage:
TALUA  Julien dit Vendamont
Fils de Brice TALUA et de Jeanne BESNÉE
Baptisé le 01/05/1640 à Nantes 44000 Loire-Atlantique, Pays-de-Loire
Décédé après 19/02/1685
 

CM le 24/09/1669 Notaire Pierre Duquet
Mariage le 07/10/1669 à Québec Acte de mariage

Ménage étbli à Lachine, aucun enfant

"Julien Talua a tué Antoine Roy dit Desjardins à Lachine, en 1684, alors qu'il avait surpris Roy au lit avec sa femme.
"Le procès à lieu en septembre suivant et le 14 octobre, il est condamné à la peine capitale. Mais à peine est-il condamné qu’il fait appel. Le Conseil souverain accepte aussitôt la demande et Vendamont est transféré à Québec pour subir un nouveau procès.
Début décembre, en prison à Québec, il se plaint des mauvaises conditions de détention
Le Conseil souverain fait alors preuve d’une indulgence qui ne se démentira pas. Il accepte que le coupable soit logé chez  le cordonnier Journet, rue Saint-Louis à la condition de ne pas s’éloigner. Mais un peu plus de deux semaines plus tard, le prisonnier demande à pouvoir se rendre à Montréal pour régler ses affaires… ce qu’on lui accorde sans problème. Puis Vendamont disparaît dans la nature. On n’entendra plus parler de lui.
Jeanne Godeby, elle sera incarcérée à la prison de Montréal  et condamnée «a un bannissement perpétuel de la dite Isle, à peine du fouet et du Carcan en cas de contravention» Contrairement à son époux pourtant responsable avoué d’un meurtre, elle n’a eu droit à aucun appel.Elle s’est réfugiée à Québec car nous savons qu’elle a séjourné à l’Hôtel-Dieu en 1690"

Sources :
 
Tanguay, vol.1, page  559 ; Dumas, p.248; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 118 ;
Sources : http://histoiresdancetres.com/non-classe/des-mesaventures-qui-tournent-mal-pour-antoine-roy-dit-desjardins/
SÉGUIN, Robert-Lionel, La vie libertine en Nouvelle-France au XVIIe siècle, Leméac, 1972. 410 à 413.

 

GODEQUIN Jeanne

Picardie 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
GODEQUIN Jeanne
350 livres de dot
Fille de feu Jacques et de Jeanne Dupuy, de la paroisse Notre-Dame, ville d'Amiens,80000; Somme en Picardie.
Née vers 1649
Décès le 04/10/1727 à Saint-Antoine-de-Tilly.
Âgée de 80 ans
 
Acte de sépulture

1 mariage:
CROTEAU  Vincent . Cordonnier de métier.
Baptisé 29/03/1644 paroisse Saint-Nicolas, Veules-les-Roses 76980 Seine-Maritime, Haute-Normandie
Fils d' André Croteau et Marguerite METAYER

Contrat du 22/09/1669 au Cap Rouge,
"C'est "en la maison de la dame Bourdon" que fut passé le contrat, par-devant le notaire Romain Becquet. Pourquoi dans cette demeure? parce que la jeune épousée était une fille du roi. On sait que, pour peupler la colonie, on y envoyait des orphelines triées sur le volet dans les couvents de France, et Sa Majesté assumait leur pension. Or, la veuve de Jean Bourdon, procureur général au Conseil souverain, née Gasnier (Anne), franchissait l'Atlantique pour recruter des candidates, et Jeanne Godequin était sans doute l'une de ses jeunes protégées. Non seulement Mme Bourdon signa le contrat en qualité de témoin, mais aussi Marie-Barbe de Boulogne, veuve du gouverneur d'Ailleboust, Denis-Joseph de Ruette d'Autheuil, seigneur de Sillery, qui avait succédé à Jean Bourdon en qualité de procureur général, et l'explorateur Daumont de Saint-Lusson qui, deux ans plus tard, prendra officiellement possession des pays de l'Ouest."
Sources: Généalogie: portraits de familles pionnières   Auteur: Prévost, Robert 1918-

Ménage avec 10 enfants dont
1)-Jeanne Croteau dit Lapouponne : née 02/07/1670 et baptisée le 3 à Sillery, Mariée à Antoine Bessière (Soldat de la Cie Monteil) le 26/11/1685 à Neuville, Mariée à Philippe Barré le 15/08/1709 à Montréal, décédée 08/05/1717 et inhumée le 9 à Québec
2)-Louis : né 28/11/1672 et baptisé le 30 à Québec, Marié à M-Louise Bordeleau le 22/11/1695 à Neuville, Marié à Angélique Godin le 01/09/1721 à St-Antoine-de-Tilly, décédé le 19/05/1747 et inhumé le 20 à St-Antoine-de-Tilly
3)-Laurent : né le 15/11/1674 et baptisé le 27 à Québec
4)-
Nicolas : né le 29/01/1677 et baptisé le 02/02 à Sillery, Marié à Catherine Mesny le 11/11/1709 à Ste-Anne-de-Beaupré, décédé et inhumé le 14/03/1723 à St-Antoine-de-Tilly
5)-Jean : né le 03/04/1679 et baptisé le 4 à Sillery, inhumé le 26/12/1684 à Québec
6)-
Charles : Sosa 890 (Ancêtre Jocelyne Nicol-Quillivic) :
né ca 1683, Marié à Suzanne Mesny le 02/05/1709 à Sainte-Famille, Marié à Marie Dion (Sosa 891)fille de Philippe Dion et Suzanne Métayer le 13/10/1710 à St-Nicolas,
décédé le 19/06/1745 et inhumé le 20 à St-Antoine-de-Tilly

7)-Marie Anne : né le 21/05/1685 et baptisée le 27 à Québec, inhumée le 11/01/1695 à St-Nicolas
8)-
Pierre : né 01/09/1687 et baptisé le 7 à Neuville, Marié à Marie Charté le 29/04/1715 à Charlesbourg, décédé le 26/12/1765 et inhumé le 27 St-Antoine-de-Tilly
9)-Jacques : né ca 1686, Marié à M-Charlotte Dupont le 11/10/1728 à St-Antoine-de-Tilly, décédé le 18/12/1766 et inhumé le 19 à St-Antoine-de-Tilly
10)-Marie : née le 21/10/1692 et baptisée le 06/11 à Québec, Mariée à Jacques Genest dit Labarre le 22/11/1733 à St-Antoine-de-Tilly, inhumée le 14/04/1734 à St-Antoine-de-Tilly

Au recensement de 1681, en la Côte Saint-Michel, il est dit : Vincent Crosteau, cordonnier, 34 ans, Jeanne Godequin sa femme, 32a, enfants : Jeanne 11a, Louis 9a, Laurent 7a, Nicolas 5a, 1 fusil et 20 arpents de terre en valeur

19 juillet 1670
Jugement condamnant Vincent Croteau, habitant de la côte Saint-François à payer à Guillaume Constantin, habitant de la côte Saint-Ignace, la somme de 20 livres en dommages et intérêts et frais de chirurgien

Pistard : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3367907

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 150 et 275   ; Dumas, p.248; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 118 ; Généalogie: portraits de familles pionnières   Auteur: Prévost, Robert 1918- ; PISTARD ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GODILLON
Elisabeth

Centre 31/07/1670

La Nouvelle France

GODILLON Elisabeth
Fille de feu Nicolas et de feue Marie BOULAY (Boulet), de la paroisse Notre-Dame-des-Aides. Ville de Blois, 41000; Loire-et-Cher; Centre (Orléanais).

Baptisée le 4 février 1649 Saint-Nicolas de Blois, Loire-et-Cher Acte de baptême

Ses parents se sont mariés le 2 juin 1642 à Saint-Saturnin de la ville de Blois.
Son père Nicolas était le fils de René Godillon  et de Perrine Robin.
Sa mère Marie Boulet était la fille de Thomas Boulay et Andrée Durand
Décédée après le 14/03/1715


1 mariage:
ETHIER  Léonard Habitant et Sabotier
Fils de feu Estienne ESTIÉ et de Marguerite SABILLE
Mariage le 22/09/1670 à Montréal  Acte de mariage

Enfants :
Jacques : B. 04/10/1671 N-Dame de Montréal
Elisabeth  : B 02/02/1673 N-Dame de Montréal M : 02/03/1688 Lachenaie avec Louis FORGET dit Depaty
S : 26/05/1643 Lachenaie
François : B : 23/10/1674 N-Dame de Montréal M : 23/11/1701 Varennes avecMarie Marguerite MILOT dit Laval
S : 13/11/1738 Repentigny
Anne : B : 15/03/1676 Montréal (Pointe-aux-Trembles) M : 17/04/1697 Lachenaie avec Bertrand Lalongé dit LeGascon
S : 13/06/1713 Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus)
André : B : 06/03/1678 Montréal (Pointe-aux-Trembles) M : 24/04/1704 Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus)
avec Anne PERRON dit Suire  S : 01/11/1708 Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus)
Marguerite : 28/12/1679 Repentigny M : 23/02/1705 Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus) avec Charles LABELLE
S : 26/11/1756 Laval (Sainte-Rose-de-Lima)
René : B : 07/07/1682 Repentigny M : 03/05/1706  Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus) avec Marie Madeleine Regéas dite Laprade S : 10/08/1752 Lanoraie
Madeleine : B :05/03/1684 Repentigny S : 20/07/1684 Repentigny
Ursule : Ca 1686 M : 05/04/1712 Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus) avec Joseph BRUNET dit Belhumeur
Joseph : B : 21/06/1688 Lachenaie M : 28/11/1713 Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus) avec Marie Angélique LABELLE S : 27/08/1741 Laval (Saint-François-de-Sales de l'Île Jésus)

Au recensement de 1681, en la seigneurie de La Chenaye, il est dit : Léonard Ethier, sabotier, 40 ans, Elisabeth Faudeloy (Godillon) sa femme 30a, enfants : Jacques 10 a, Elisabeth 8a, François 6a, Anne 4a, André 3a, Marguerite 1an 1/2 ; 1 fusil, 4 bêtes à cornes et 10 arpents de terre en valeur

Sources : 
Tanguay, vol.1, page ; Dumas, p.249; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 118 ; PRDH ; Pierre Dubois ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GOISET
Anne

Île-de-France 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
GOISET  Anne
800 livres de dot dont 50 livres du Roi
Née vers1634
Décédée après le 28/10/1686.
Veuve de Michel Delaplace, de la paroisse St-Laurent, 10ème arrondissement de Paris.
Île-de-France

1 mariage:
ALBERT  André dit Laroche
Fils de deffunt François ALBERT et Thomasse GABARET 
 

Contrat de mariage le 5 octobre 1669, [Document insinué le 2 août 1672]  Notaire Duquet
Mariage entre André Albert, habitant de la côte de Lauzon, fils du feu François Albert et de Thomasse Gabaret, ses père et mère de la paroisse de Saint-Pierre d'Oléron en Xaintonge (Saintonge) en l'évêché de Xaintes (Saintes), et Anne Goiset, veuve en première noce du feu Michel de LaPlace (Place), de la paroisse Saint-Laurent en l'archevêché de Paris, sont présent Guillaume Albert, Jean Chauveau dit LaFleur, dame Anne Gasnier veuve du feu sieur Jean Bourdon, Jean-Baptiste Daumont, sieur de Saint-Lusson, Jean-François Bourdon, sieur de Dombourg, demoiselle Marie Couillard, femme de François Bissot, sieur de la Rivière (LaRivière)François Desjardins, Nicolas Droissy, et Marguerite Lisson?, parents et amis des futurs époux
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3334952

Mariage le 21/10/1669 à Québec  Acte de mariage
Couple établi à La Popinte-à-Lévy
1 enfant selon Tanguay
Marie-Anne : née en 1676 et inhumée le 18/03/1760 à Beauport, inhumée dans l'église âgée d'environ 84 ans

Mais d'après différents actes notariés suite à la succession de André Albert, il n'ya a que son épouse, Anne Goiset qui hérite. Le frère et la soeur de feu André Albert, soit Guillaume Albert et Marie Albert ont signé des actes de renonciation. Voir Pistard : http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201809012056572949&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=8160847

Au recensement de 1681, en la seigneurie de La Chenaye, il est dit : André Albert 48 ans, Anne Goiset sa femme, 47a, 1 fusil, 3 bêtes à cornes et 9 arpents de terre en valeur

Sources : 
Tanguay, vol.1, page 275 et volume 2, page 26; Dumas, p.249; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 119 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;
 

GOSSARD  
Noëlle

Île-de-France 15/08/1671

Le St Jean-Baptiste
GOSSARD  Noëlle
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu François et de Sulpice Veillot de la paroisse Saint-Eustache, 1er arrondissement de Paris en Île-de-France
Née vers 1640
Décédée le 19/11/1684 et inhumée le 20 à St-Pierre île-d’Orléans
Âgée d'environ 50 ans
 
Acte de sépulture .

1 mariage:
BUSSIÉRE  Jacques dit Laverdure, habitant, matelassier et marguillier
Fils de Jacques et de Jeanne MASSONNIER
Né vers 1627
Décédé le 19/06/1699 et inhumé le 20 Saint-Pierre de l'île d'Orléans


Mariage le 16/10/1671 à Ste Famille, ÎO   Acte de mariage

Ménage établi à Saint-Pierre IO avec 3 enfants
1)-Mathieu :  né 10/09/1672 et baptisé le 19 Sainte-Famille, IO, décédé le 14/11/1672 et inhumé le 15 à Sainte-Famille, IO

2)-Jean : né le 28/12/1673 et baptisé le 07/01/1674 à Sainte-Famille, IO, Marié Ursule Rondeau le 21/04/1694 à Saint-Pierre, IO,décédé le 18/12/1735 et
inhumé le 19 à Saint-Pierre, IO.

3)-Anonyme :  inhumé le 20/04/1676 à Sainte-Famille IO

Au recensement de 1681, en la Haute Ville de Québec, il est dit :
Jacques Brossier (Bussière) tapissier, 54 ans, Noëlel Gossard, sa femme, 41 ans, Jean, leur fils 8ans

"Jacques Bussière dit Laverdure s’engage par contrat à La Rochelle, le 7 avril 1643, devant le notaire Teuleron, à venir comme soldat pour trois ans en Nouvelle-France à raison de 60 libres par année et reçoit en avances, 50 livres. À ce contrat, il se dit originaire de Bordeaux en Guyenne. On le retrouve à Trois-Rivières où il est en garnison le 11 octobre 1649, et le 27 septembre 1651, parrain d’un amérindien. Il retourne à Québec au cours des années suivantes. Comme il sait signer, on fait appel à lui de temps à autre comme témoin des actes notariés. C’est ainsi qu’on retrouve sa signature au bas d’une obligation passée par Jacques Renouard devant le notaire Peuvret, le 26 août 1658 et au bas d’un acte de notaire Audouart, le 23 octobre 1660. On le dit alors caporal de la garnison du Fort Saint-Louis de Québec.
Le sieur Charles de Lauzon lui concède une terre de deux arpents et demi de front dans le seigneurie de Liret à l’Ile d’Orléans, le 15 novembre 1663. Il se fixe à cet endroit. Au recensement de 1666, on le qualifie de tapissier et, à celui de 1667, il possède cinq arpents de terre en labour. Au recensement de 1681, il est établi à Québec où, le 6 juin 1682, il loue un emplacement sur le quai de Champlain au-dessous du Cap-aux-Diamants. Cet emplacement de vingt-cinq pieds de front appartient à Jean-Baptiste Peuvret de Mesnu et il le lui loue au coût de 65 sols de rente foncière. Dans cet acte, on le qualifie de matelassier. Le 8 juin suivant, il doit 20 livres à Anne Leblanc et Pierre Mesnage pour le loyer de la maison qu’il a habitée. Le 22 juillet suivant, afin de permettre la construction de l’église, il vend une partie de sa terre de Saint-Pierre de l’Ile d’Orléans à la fabrique de la paroisse pour 80 livres.
Son épouse décède à Saint-Pierre de l’Ile d’Orléans où il est de retour sur sa terre, le 20 novembre 1684. Il vend son emplacement du quai Champlain à Québec, à François Ducarreau maçon, le 20 mai 1685, à condition qu’il en reprenne la rente foncière de 3 livres et 5 sols et lui remette « un habit suivant sa qualité d’homme de travail consistant en un justaucorps le haut de chausse et une paire de bas avec une paire de souliers neufs ». Un autre acte du 26 juin 1690 nous apprend qu’il cède de nouveau un demi-arpent de sa terre de l’Ile d’Orléans à la fabrique de la paroisse Saint-Pierre pour l’érection du presbytère. En retour, les marguilliers prometent de lui faire défricher un arpent de sa terre. Il est lui-même marguillier à Saint-Pierre en 1694. C’est là qu’il décède et est inhumé le 20 juin 1699" "https://indicible.wordpress.com/genealogie/a-propos-de-jacques-bussiere/

Sources :  Tanguay, vol.1, page 96 et 276; Dumas, p.249; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 119 ; https://indicible.wordpress.com/genealogie/a-propos-de-jacques-bussiere/ ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GOUBILLEAU Françoise

Champagne 31/07/1670

La Nouvelle France
GOUBILLEAU Françoise
300 livres de dot
Née vers 1631
Décédée à l’Île-Jésus le 19 novembre 1721 et inhumée à Rivière-des-Prairies le même jour
Âgée d’environ 102 ans.

Acte de sépulture
 

Lorsqu'elle arrive elle est veuve en secondes noces d’Augustin Maguet (bourgeois de Paris) de la paroisse Saint-Agnan de la ville de Chaumont-en-Bassigny, 52000, Haute-Marne, Champagne-Ardenne.(Champagne).


Elle arrive avec son fils Pierre Maguet.

Pierre Maguet est né ca 1663, Il épouse Catherine Perthuis le 07/01/1686 à Pointe-aux-Trembles, il décède le 06/06/1725 et est inumé le 7 à Rivières-des-Prairies

1 mariage:
DAZÉ  Paul, Habitant, fermier et maréchal
Fils de Paul et Anne QUENIOT
Baptisé 19/10/1647 Loudun 86200 Poitou
Confirmé à Montréal le 11 mai 1668. 
Décédé 18/02/1715 Montréal

Elle repasse en France avec son mari  en 1684-1685

Contrat de mariage le 12/04/1671 notaire BénigneBasset
Mariage le 15/04/1671 à Montréal   Acte de mariage
Ménage établi à Rivières-des-Prairies
Le couple aura un enfant :
Paul Charles, né et baptisé le 7 mai 1673 à Montréal, inhumé le 3 mai 1765 à St-François-de-Sales de l’Ile Jésus (Laval).
Marié à Barbe Cartier dite Larose le 19 novembre 1696 à Pointe-aux-Trembles (Montréal)
Marié à Jeanne Chartrand le 5 juillet 1706 à Rivières-des-Prairies


Sources :
 
Tanguay, vol.1, page 195; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 119 ; PRDH, Pierre Dubois ;
 

GRANDIN 
Jeanne

Centre 30/07/1671

Le Prince Maurice
GRANDIN   Jeanne
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Antoine et de Jeanne Voinel, de la paroisse Saint-Nicolas de la ville de Beaugency, 45190; Loiret; Centre. (Orléanais )
Née vers1642
Sépulture le 27 mars1712 à Cap-Santé. Âgée de 75 ans

Acte de sépulture

1 mariage:
BRIÈRE  Jean
Fils de Charles BRIÈRE et deffunte Marie Le PEC
Né vers 1642 paroisse Saint-André, Clarbec 14130, Calvados Haute-Normandie
Sépulture 03/12/1706 Neuville

Contrat de mariage 10/10/1671 notaire Romain Becquet
Mariage le 19/10/1671 à Québec  Acte de mariage
 

1)-Jean : né ca 1672, Marié à Françoise Fournel le 04/08/1698 à Neuville
2)-Marie Madeleine : née le 11/03/1674 et baptisée le 21 à L'Ange-Gardien, Mariée à Claude Chaillé le 02/05/1689 à Neuvilledécédée le 28/10/1742 et inhumée le 29 à Cap-Santé

3)-Anne :  née le 08/03/1676 et baptisée le 15 à L'Ange-Gardien, Mariée à Jean Chaillé le 20/01/1698 à Neuville, Mariée à François Gignanc le 30/07/1710 à Cap-Santé, décédée 13/04/1746 et  inhumée le 14 à Montréal

4)-Charles :  né le 08/03/1676 et baptisé le 15 à L'Ange-Gardien, Marié à m-Anne Lafleur le 04/09/1701 à Neuville, décédé et inhumé le 01/06/1721 à Cap-Santé
5)-Louise : née le 09/02/1681 et baptisée le 20 à L'Ange-Gardien, inhumée le 25/11/1687 à Neuville

6)-Marguerite :  née le 21/05/1683 et baptisée le 22 à Neuville, inhumée le 27/05/1683 à  Neuville

7)-Jacques : né le 12/04/1684 et baptisé le 13 à Neuville

8)-Antoine : né le 02/01/1687 et baptisé le 3 à Neuville, inhumé le 26/12/1687 à Neuville

9)-Pierre : inhumé le 11/12/1687 à Neuville

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 89 et 281 ; Dumas page 249;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 119 ;
 

GRANDIN   
Marie

Centre 31/07/1670

La Nouvelle France
GRANDIN  Marie
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Michel et de Marie Lejeune, de la paroisse St. Euverte /St Eubert. ville d' Orléans; 45000; Loiret; Centre.
( Orléanais )

Née vers1651
Décédée le 14 juillet 1715 Hôtel-Dieu de Québec

1 mariage:
BEAUDET Jean, Domestique engagé de Nicolas Gaudry, à Neuville
Né vers 1650 Blanzay 86400 Poitou
Fils de Bastien BAUDET et de Marie BAUDONIER 
Arrivé le 25 mai 1664, à Québec.
Inhumé le  08/07/1714 Lotbinière
"
Lors de son mariage en 1670, il était fixé sur une terre à Champigny (sans doute la côte de Champigny, à l’Ancienne- Lorette). 31 ans au Rec 81, à Lotbinière, sur une terre voisine de Michel Lemay et Jean Hamel, possédant une vache et 3 arpents en valeur. Il faisait un gros commerce d’anguilles avec les marchands de Montréal Jean Millot et Charles (de) Couagne (contrats du 16 octobre 1681 et 15 octobre 1685, greffe Maugue). Inventaire du 13 juillet 1714 (greffe Laneuville), à Lotbinière; en 1909, la famille Beaudet occupait toujours la terre ancestrale. "
Sources : http://www.nosorigines.qc.ca/

Contrat de mariage le 07/09/1670 notaire Roamin Becquet
7 septembre 1670
"
Mariage entre Jean Boudet (Beaudet), habitant de Champigny, fils de Bastien (Sébastien) Boudet (Beaudet) et de Marie Baudouin (Baudonier), ses père et mère du bourg de Blaichais (Blanzay) en l'évêché de Poitiers, et Marie Gaudin (Grandin), fille du feu Michel Gaudin (Grandin) et de Marie LeJeune, ses père et mère de la ville et évêché d'Orléans, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, Hélène DesPortes, Agnès Morin, Madeleine Normand et Jean-Baptiste de Poitier (DePoitier), écuyer, sieur du Buisson (DuBuisson), amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Gilles Dutartre, sont témoins
[Document insinué le 17 octobre 1670] "

PISTARD : document original : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3334608

Mariage le 23/09/1670 à Québec Acte de mariage

Ménage avec 9 enfants

1. Marie (Marie-Louise) née 13/08/1671 à Sillery baptisée le 14
Mariage avec Jacques HOUDE dit DESRUISSEAUX
CM : 06.10.1681 notaire Rageot, Lotbinière
Décès : 01/06/1755, sépulture le lendemain à Saint-Antoine-de-Tilly.
2. Simone (Simone-Anne) : née 26/12/1673  à Sillery et baptisée le lendemain
Mariage : Michel PINEAU (PINEAULT dit LAPERLE) 04/07/1689 Cap Santé
Mariage 2 :  François LEROY le 27 décembre 1714.
Décès : 7 janvier 1748 et sépulture le lendemain à Verchères.
3. Charles (Jean-Charles) : né le 13/08/1676 et baptisé le lendemain à L’Ancienne-Lorette
Mariage : Marie-Madeleine LEMAY dit POUDRIER
avant le 31 décembre 1726 CM 15/12/1726 notaire Laneuville, Lotbinière
4. Marie-Louise : née vers 1679  (2 ans au recensement de 1681).
Mariage : avant le 3 mars 1698, en un lieu inconnu, avec  Jacques MARCOT.
Décès : 07/02/1760 et sépulture le lendemain à Cap-Santé.
5. Françoise-Marie-Jeanne : née 01/10/1681 à Lotbinière et baptisée 21/04/1682 à Neuville.
Mariage avant le 28 mai 1700 avec Jean-Baptiste BUISSON dit ST-COSME.
Décès : 15/01/1712 et inhumée le 17 à Saint-Nicolas.
6. Jean-Baptiste : né 02/09/1683 et baptisé 17 à Pointe-de-Lévy.
Mariage : Marie-Françoise CHATEL dit LACHAPELLE avant le 31/12/1710, en lieu inconnu.
Mariage 2 : Marie-Charlotte TOUSIGNANT CM le 13 novembre1739.
Décès : 23/11/1764, il inhumé lendemain à Lotbinière.
7. Michel : né vers 1686.
Mariage : Marie-Thérèse PÉRUS (PÉRUSSE) 17/06/1719 à Sainte-Croix de Lotbinière.
Décès : 26/05/1764 et inhumé le lendemain à Lotbinière.
8. Marie-Josèphe : née vers 1688.
Mariage : Jacques-Alexandre DENEVERS dit BRENTIGNY 18/10/1704 CM : notaire Louis Chamballon
Décès : le 28/05/1748 et inhumée lendemain à Sainte-Croix de Lotbinière.
9. Jacques : né vers 1692.
Mariage : Marie-Angélique LEMAY le 20 novembre 1720 à Sainte-Croix de Lotbinière.
Décès : le 04/01/1750, il est inhumé le lendemain à Lotbinière.

Au recensement de 1681, dans la seineurie de Lotbinière, il est dit : Jean Baudet 31 ans, Marie Grandin sa femme, 30 ans, enfants : Marie 10a, Simone 8a, Charles 5a, Louis 2a, Jeanne 15 jours, 1 fusil, i vache et 3 arpents de terre en valeur

25 février 1715
Donation d'une terre sise et seigneurie en la seigneurie de Lotbinière, par Marie Grandin, veuve de défunt Jean Beaudet (Baudet), vivant habitant demeurant en la seigneurie de Lotbinière, paroisse Saint-Louis; à Charles Beaudet, habitant du même lieu; ladite donation est passée pardevant maître Dehorné (Dehornay), notaire royal depuis le Sault-de-La-Chaudière jusqu'aux limites de la Juridiction des Trois-Rivières [Document insinué le 15 mars 1715] 
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338833

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 29 et 280 ; Dumas page 250;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 119 ; PRDH ; http://www.nosorigines.qc.ca/ ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;
 

GRANDIN 
Marie

Normandie 03/07/1668

La Nouvelle France
GRANDIN  Marie
Née vers 1655 dans l’archevêché de Rouen en Haute-Normandie
.
Décédée à l’Hôtel-Dieu-de-Montréal et inhumée le 31 octobre 1708 à Notre-Dame de Montréal
Âgée d’environ 60 ans.
 Acte de sépulture

2 mariages:
1) MOREL  Michel, laboureur
Né vers 1630 et décédé après le 18/01/1671
Mariage vers 1670 à Trois-Rivières
1 enfant de ce couple
1)-François-Amador :  baptisé le 18/01/1671à Trois-Rivières, Marié à Marie Moisan le 05/11/1696 à Montréal, Marié à Marie Roy le 01/12/1708 à Montréal, décédé le 09/12/1749 et inhumé le 10 à Lachine

Mariage 2:
 ROBILLARD  Claude Habitant fermier, laboureur et maître boucher
Né vers 1650 et décédé le 25/05/1719  et inhumé le 26 à Saint-Sulpice

Mariage vers 1672 à Champlain
9 enfants de ce couple
 

1)-Marie Jeanne :  née ca 1673, Mariée à Joseph Trottier le 09/11/1688 à Montréal, inhumée le 24/02/1729 à Montréal

2)-Claude :  né ca 1678, Marié à Angélqiue Cécire le 17/10/1701 à Lachine

3)-Adrien :  baptisé le 09/10/1679 à Champlain, Marié avant 1721 à Dominique Sanchi8eta, décédé et inhumé le 04/01/1721 à Kaskaskias (Illinois) USA

4)-Louis :  né le 15/05/1682 et baptisé le 17 à Champlain, décédé le 05/06/1683 et  inhumé le 6 à Champlain

5)-Joseph : baptisé le 13/04/1689 à Montréal, Marié à Marguerite Bazinet le 20/04/1711 à Pointe-aux-Tremblesdécédé le 21/03/1768 et inhumé le 22 à Lavaltrie

6)-M-Thérèse :  baptisée le 05/09/1686 à Montréal, Mariée à Jean Moison le 19/10/1701 à Montréal, Mariéé à Pierre Campeau le 05/04/1732 à Montréal, inhumée le 11/11/1759 à Lachine

7)-Nicolas : né le 01/08/1684 et baptisé le 2 à Champlain, Marié à Françoise Cécire, le 28/04/1709 à Lachine, inhumé le 11/08/1751 à Sainte-Anne-de-Bellevue

8)-Jean-Baptiste : baptisé le 10/04/1691 à Montréal, décédé le 14/07/1722 à Pointe-Coupée (Louisiane/Louisiana), inhumé le 20/08/1722 à Kaskaskias, Pointe-Coupée, Illinois, USA

9)-Pierre : baptisé le 28/09/1692 à Montréal, Marié à Cathrine Coutu le 05/11/1715 à Saint-Sulpice, Marié à M-Thérèse Colin le 25/06/1744 à Saint-Sulpice, décédé le 30/01/1750 et inhumé le 31 à Lavaltrie

Au recensement de 1681, à Champlain, il est dit : Claude Robillard 31ans, Marie Grondin (Grandin) sa femme, (Veuve de Michel Morel) sa femme 21a, enfants : Marie (Robillard) 8a, Claude 3a, Adrien 2a, François Morel, domestique 11a, 3 bêtes à cornes, 18 arpents de terre en valeur

Sources : 
Tanguay, vol.1, pages 280, 442, 523 ; Dumas page 249;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 120  ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ; PRDH ;
 

GRANDJEAN Adrienne

Île-de-France 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe

GRANDJEAN Adrienne
200 livres de dot
Fille de feu Claude et d’Andrée Dutrouché, du Faubourg Saint-Antoine; 4ème arrondissement de Paris.
Île-de-France
Née vers1643, Décès entre 1681 et le 23/02/1688.

1 mariage:
BAUCHER  René dit Sansoucy
Fils d'Antoine et de Marguerite GUILLEBERT
Baptisé le 11/04/1645 à Montmorency, paroisse Saint-Martin, Vald'Oise, Île-de-France
Décédé avant 08/1708 à Plaisance, Acadie
"Cinq frères et soeurs sont baptisés  à Montmorency (St-Martin) : Madeleine, 21/07/1626 ; Guillaume (pionnier), 03/10/1630 ; Félix, 15/04/1634 ; Marie, 05/09/1638 ; Jeanne, 09/04/1642. Les actes suivants sont à Montmorency (St-Jacques). Son père est décédé et inhumé le 31/12/1658. Sa mère est décédée et inhumée le 0/05/1661.  Ses grands-parents paternels sont Denis Baucher et Jacqueline Four. Ses grands-parents maternels sont Nicolas Guilbert et Marie Bonhomme." Fichier Origine
   
Contrat de mariage du 08/01/1666 à l' Île d' Orléans
Ménage établi à Sainte-Famille IO avec 6 enfants
1)-Marie : née ca 1670,  décédée le 11/04/1672 et  inhumée le 12 à Sainte-Famille

2)-Anonyme : décédée et inhumée le 19/02/1672 à Sainte-Famille

3)-Antoine :  né le 19/07/1673 et baptisé le 23 à Sainte-Famille

4)-Jacques : né et baptisé le 05/07/1676 à  Sainte-Famille, Marié à Anne Bonnaud CM le 23/08/1706 notaire Claude Barrat à Plaisance en Acadie

5)-Françoise : née le 17/10/1678 et baptisée le 18 à Québec, inhumée le 15/11/1678 à Sainte-Famille
6)-Pierre : né le 31/03/1680 et baptisé le 01/04 à Sainte-Famille

 

Au recensement de 1681, en l'île d'Orléans, il est dit : René Bauger (Bauché) 35ans, Adrienne Grandjean sa femme, 38a, enfants : Antoine 8a, Jacques 4a, Pierre 2a ; 10 arpents de terre en valeur

Après le décès de son épouse, René Baucher épouse en seconde noces, Anne Charland le 23/02/1688 à Sainte-Famille. Ce couple aura 6 enfants. Anne Charland est inhumée le 01/02/1694. René Baiucher, se remarie avec M-Madeleine Trumel vers 1695. Ce couple aura 8 enfants

Sources : 
Tanguay, vol.1, pages 29 et 280 ; Dumas page 250 ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 120  ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; Fichier Origine, Marcel Morency, Lise Dandonneau et Jean-Paul Macouin ;
 

GRANGER
Catherine

Île-de-France Le 03/09/1673

L'Espérance
Année 1673

GRANGER  Catherine
200 livres de dot
Fille de feu Pierre et de Marguerite François, de la paroisse St-Médard de la ville de Vaudoy-en-Brie,77141; Seine-et-Marne;
Île-de-France ( Brie ).
Baptisée le 30 septembre 1656 à Saint-Julien de Vendrest, Seine-et-Marne Acte de baptême
Décédée le 25 juillet 1731 et inhumée le 26 à Beauport
Acte de sépulture

1 mariage:
LESPINAY Jean, escuyer et habitant
Soldat cie de Rougemont
Fils de Mathieu et de feue Françoise PINSON
Né le 06/08/1647 et baptisé le 7 en la paroisse Saint-Pierre, Bouguenais, Loire-Atlantique, Bretagne
Décédé le 10/01/1727 et inhumé le 11 à Beauport


Mariage le 11/09/1673 à Québec Acte de mariage

Couple avec 11 enfants, 5 garçons et 6 filles. Tous nés à Beauport.
1)-Philippe : né le 07/09/1674, baptisé le 8, décédé en 1681 avant le recensement.
2)-Madeleine : née ca 1676, décédée le 28/11/1752, inhumée le 29 Beauport, 2 mariages, Duboc Guillaume, puis Morin Pierre.
3)-Catherine : née ca 1678, décédée le 13/12/1709 Beauport, sépulture le 14. 1 mariage, Tardif Michel.
4)-Geneviève : née le 14/02/1681 et baptisée le 16, décédée le 08/04/1715 Charlesbourg. 1 mariage, LePire Jacques.
5)-Marie-Catherine : baptisée le 04/02/1683 et inhumée le 01/08/1683 Beauport
6)-Jean-Baptiste : né le 24/10/1684, baptisé 25, décédé et inhumé le 12/02/1731 Beauport. 1 mariage, Vachon Marie-Françoise
7)-Jacques : baptisé le 19/03/1687 Beauport
8)-Ignace : né le 18/01/1690 baptisé le 20, décédé le 24/10/1756 et inhumé le 26. 1 mariage, Dauphin Elisabeth.
9)-Louise-Agnès : baptisée le 02/11/1692, inhumée le 07/11/1692 Beauport
10)-Marie-Anne : née le 29/06/1694 et baptisée le 30, décédée le 07/02/1759. 2 mariages : Bruneau François, puis Gouasin Guy.
11)-Marie-Josephe : née le 15/02/1697, décédée le 11/01/1760. 1 mariage, Verret Jean.

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Beauport il est dit : Jean L'Espinay 34 ans,  Catherine Granger, son épouse,  26 ans, enfants : Madelaine 5a, Catherine 3a, Geneviève 8 mois ;  un fusil, une vache et six arpent de terre en valeur. 

15 juin 1723
Ordonnance de l'intendant Bégon qui décide que François Bruneau, habitant de Beauport, demeurera chargé de la nourriture et entretien de Jean de Lespinay (Lépiné) et de Catherine Granger, ses beau-père et belle-mère, leur vie durant, au moyen de quoi il jouira de leur terre jusqu'à leur décès   http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3309176

8 mars 1724 
Ordonnance de l'intendant Bégon qui décide que la terre située à Beauport appartenant à Jean de Lespinay et à Catherine Granger, sa femme, ensemble leurs biens meubles, appartiendront en propriété à François Bruneau, leur gendre, à la charge de les nourrir et entretenir leur vie durant tant en santé qu'en maladie http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3309234

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 29 et 280 ; Dumas page 250 ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 120  ;  Généalogie Jocelyne Nicol-Quillivic ;Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.; PISTARD ;
 

GRANGEON
Grandjean, Granjon Marie-Madeleine

Champagne-Ardenne 25/09/1667

Le St Louis de Dieppe
GRANGEON Grandjean, Granjon Marie-Madeleine
550 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de la Haute Société
Fille de Philippe GRANDJEAN (noble homme et contrôleur en l’élection de Nogent-sur-Seine) et de Claude Dargentière, de la paroisse St-Laurent. de la ville de Nogent-sur-Seine,10400; Aube; Champagne-Ardenne.
Baptisée 28 mars 1639 Saint-Laurent de Nogent-sur-Seine, Aube
 Acte de baptême
Inhumée le 28 mars 1725 à Deschambault à l'âge d'environ 80 ans
Acte de sépulture

Arrivée en 1667, après avoir signé un acte de protestation à Dieppe le 17/06/1667.
Elle a quatre frères et deux soeurs qui sont baptisés en la paroisse Saint-Laurent à Nogent-sur-Seine : Philbert, le 1/01/1637, Jean, le 12/12/1641 ; Louis, le 05/09/1645 ; Claude, le 18/03/1649; Marguerite-1, le 12/09/1650 et Marguerite-2, le 23/09/1655. Fichier Origine

1 mariage:
RICHARD  Marin dit Lavallée
Fils de Jean et Guillemette BERTIN
Décédé 27 mai 1715 et inhumé le 28 à Grondines
Mariage le 21/10/1669 Québec Acte de mariage


Mariage établi à Grondines avec 6 enfants
1)-Jean : né ca 1672, il est sur le recensement de 1681
2)-Madeleine : née ca 1674, Mariée à François Lienard dit Durbois CM
12/01/1698 notaire Michel Roy de Châtellerault, décédée 15/07/1758 et inhumée le 16 à Neuville
3)-Jacques : né ca 1676, Marié à M-Marguerite Grégoire le 26/06/1719 à La Pérade, décédé le 13/02/1741 et inhumé le 14 à La Pérade,
4)-Anne Françoise : née ca 1677, Mariée à Joseph Chapelain le 24/02/1716 à Grondines, décédée le 29/01/1751 et inhumée le 30 à Deschambault,
5)-Pierre : né le 22/02/1680 et baptisé le 23 à Grondines, décédé le 02/09/1714 et inhumé le 3 à Grondines
6)-Antoinette :  née ca 1689, Mariée à Jacques Hamelin le 10/07/1706 à Grondines, décédée le 02/03/1759 et inhumée le 3 à Grondines,

Au recensement de 1681, à Saint-Charles-des-Roches (Grondines) il est dit : Marin Richard 41ans, Madeleine Grangjan sa femme, 40 a, enfants : Jean 9a, Madeleine 7a, Jacques 5a, Anne 4a, Pierre 1a ; un fusil, 4 bêtes à cornes et 12 arpents de terre en valeur

Sources :  Tanguay, vol.1, page 516  ; Dumas page 250 ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 120  ;  Fichier Origine, Romain Belleau et Marcel Fournier ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998
 

GRATON
Mathurine

Pays-de-la-Loire 31/07/1670

La Nouvelle France

GRATON Mathurine
Fille de feu Pierre (notaire royal de la Châtellerie d’Aubigny) et de feue Marie Boucher, d’Aubigny; 85430, Vendée; Pays-de-la-Loire. (Poitou )
Née vers1648
Décédée le 5 et inhumée le 6 février 1728 à Beauport
Âgée d’environ 81 ans.
Acte de sépulture

Arrivée en 1670 avec son frère Claude, sa belle-sœur Marguerite Moncion et ses neveux Hélène et René Graton.


Peut-on la considérer comme Fille du Roy ? Selon Yves Landry (2013), OUI, selon Marcel Fournier, NON.

2 mariages:
1) TOUPIN  Pierre dit Lapierre
Soldat au régiment de Carignan, Cie La Brisardière
Né vers 1626 de Guillaume Toupin et de Jeanne Arnault, de Rouffiac, 16210; Charente; Poitou Charentes; (Angoumois).
Le 30 septembre 1669, il était qualifié de farinier au moulin de Beauport.
Pierre Toupin décède le 28 janvier 1703 et sera inhumé le même jour à Beauport. 

Contrat de mariage 03/09/1670, notaire Paul Vachon
Acte original : PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338606

Mariage le  30 septembre 1670 à Québec
Acte de mariage
 
Ménage établi à Québec  (7 enfants).
 1) Marie Thérèse : née le 21/09/1671 et baptisée le 23 à Québec, Mariée à Jean Crapone le 26/04/1689 à Beauport, décédé le 08/05/1760 et inhumée le 9 à Beauport

2) Pierre : né 19/12/1673 et baptisé le 24 à Beauport

3) René : né ca 1676, il est sur le recensement de 1681, Marié à Geneviève Langlois le 14/02/1708 à Beauport, décédé 14/11/1758 et  inhumé le 15 à Beauport

4) Louise Renée : née le 29/01/1680 et baptisée le 01/02 à Beauport,Mariée à Jacques Barbel le 05/11/1698 à Beauport,  inhumé le 27/01/1703 à Québec

5) Ignace : né le 15/03/1684 et baptisé le 18 à Beauport, Marié à M-Elisabeth Dupras le 25/11/1709 à Beauport, décédé le 14/10/1748 et inhumé le 15 à Beauport

6) Marie Anne :  née le 28/03/1686 et baptisée le 29 à Beauport, décédée et inhumée le 29/09/1686 à Beauport

7) Jean :  né 19/10/1688 et baptisé le 20 à Beauport, Marié à Thérèse Caron le 02/04/1719 à Champlain, décédé le 20/09/1763 et  inhumé le 22 à Cap-de-la-Madeleine


Au recensement de 1681,  en la seigneurie de Beauport, il est dit : Pierre Toupin 55 ans, Mathurine Graton, sa femme, 33a, enfants : Thérèse 10a, Pierre 8a, René 5a, Louise 2a ; Pierre, domestique 13a; deux fusils, neuf bêtes à cornes et trente arpents de terre en valeur.

2) BRUNET  Vincent
Fils de Toussaint Brunet et de Marie Cailhaut, de la paroisse Notre-Dame de la ville de Maillé, 86190, Vienne, Poitou-Charentes.
Né ca 1645,
Décédé et inhumé le 31/10/1736 à Beauport

Brunet était veuf d'un premier mariage en date du 9 juin 1681 à Beauport (Cont. 15 mai 1681, Not. G. Rageot), avec Jeanne Crevier décédée à Beauport le 24 et inhumé le 25 mai 1709.  Ce couple Crevier / Brunet n'a pas eu d'enfant.
 

Contrat de mariage le  22 juin 1710, Notaire Louis Chambalon

Mariage le 22 juillet 1710 à Beauport  Acte de mariage
Ménage établi à Beauport.  (Aucun enfant).

Procédures judiciaires :
5 avril 1704 
Acte de tutelle concernant les enfants mineurs de Mathurine Graton (Gratton), veuve du feu Pierre Toupin, de son vivant habitant de la paroisse de Beauport; ladite Mathurine Gratton étant nommée tutrice et Jean Marcoux subrogé tuteur
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3348843

2 avril 1704
Requête de Mathurine Graton (Gratton), veuve du défunt Pierre Toupin, habitant de la paroisse de Beauport, demandant élection de tuteur et de subrogé tuteur à ses enfants mineurs pour ainsi pouvoir procéder à l'inventaire de la communauté de biens  
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3352433

6 décembre 1734 - 13 décembre 1734
Instance d'Ignace Toupin, habitant de la paroisse de Beauport, héritier en partie de feue Mathurine Graton, sa mère, veuve de feu Pierre Toupin, épouse à son décès de Vincent Brunet; et de François Barbel, écrivain du roi employé au bureau du conseil, faisant tant pour lui que pour Jacques-Charles Barbel, son frère, tous deux enfants issus du mariage entre Jacques Barbel et Louise-Renée Toupin, fille de ladite Mathurine Graton; contre ledit Vincent Brunet, accusé d'avoir volé la bourse de cuir de feue Mathurine Graton, contenant une certaine somme de deniers  
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3347568

16 avril 1704 - 14 mai 1735 
Procès de Ignace Toupin, habitant de la côte et seigneurie de Beauport, village Saint-Michel, fils de Mathurine Gratton, contre Vincent Brunet, tailleur d'habits demeurant au même lieu, veuf de Mathurine Gratton

Ce dossier en matières civiles provient de la Prévôté de Québec et du Conseil supérieur de Québec et comporte les témoignages ou dépositions des personnes suivantes : Pierre Vallée, 60 ans, habitant de Beauport; Michel Poulain (Poulin), 46 ans, prêtre et chanoine de la cathédrale de Notre-Dame-de-Québec, curé de la paroisse de Beauport; Michel Vallée, 24 ans, habitant de Beauport. Ce dossier comprend des assignations, un dépouillement du procès-verbal de vente fait par Mailloux, huissier de Beauport; un certificat de l'huissier Mailloux confirmant la vente de 40 minots de blé par Ignace Toupin; un compte des meubles, bestiaux, dettes, actifs et passifs de la communauté qui a existé entre Pierre Toupin et Mathurine Gratton; un inventaire fait par la veuve Gratton; un reçu qui atteste que le capitaine François Martin s'engage à livrer des marchandises de la Martinique jusqu'à la dame Lapierre à Québec; le testament de la veuve Gratton pardevant Dupras, notaire royal de la seigneurie de Beauport, Notre-Dame-des-Anges, Saint-Gabriel et Sillery; la quittance d'Ignace Toupin avec sa mère devant ce même Dupras; un inventaire fait après le décès de la veuve Gratton; un certificat des Pères jésuites confirmant la livraison d'une somme de 400 livres à Mathurine Gratton en exécution du testament de son fils, Ignace Toupin; des comparutions; des exploits d'assignation; des requêtes; un procès-verbal de saisie et d'arrestation entre les mains d'Ignace Toupin; un compte rendu par Ignace Toupin; un débat sur ce compte; une enquête; un inventaire des pièces produites par Vincent Brunet; des répliques et réponses; un inventaire des pièces produites par Ignace Toupin; une sentence d'appointement; des significations; les conclusions du procureur du Roi; des griefs d'appel mis pardevant le Conseil supérieur de Québec par Ignace Toupin . http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3347631


Sources :  Tanguay, vol.1, pages 94, 280, 570 ; Dumas page 251 ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 120  ;  Jetté, p.1085, 180; Drouin, vol.2, p.1291, vol.1, p.201; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998 ; Sulte, Hist., vol.5, p.81(3); R.M. Le régiment de Carignan, p.110; Notre- Dame de Beauport, vol.1; DBAQ, t4, p.410 ; PISTARD ;
 

GRAVOIS
Marie

  25/09/1667

Le St Louis de Dieppe
GRAVOIS Marie
Fille de la Haute Société, d' origine inconnue.
Née vers1646
Décédée après le
30/01/1708  à Pointe-aux-Trembles.

35ans au recensement de 1681


1 mariage:
ESTIENNE  Philippe dit La Pensée, maître charpentier
 
(Ancêtre Jocelyne Nicol-Quillivic, par Marie-Charlotte, fille du premier lit)
Fils de feu Mathurin Estienne et Louise Arsonnelle de Doeuil-sur-le-Mignon; 17330; Charente-Maritime;
Poitou-Charentes.
Né vers 1631, Inhumé le 07/07/1710 Montréal
Veuf de Marie Vien; (Fille d' Etienne et Marie Denot) qui était elle-même veuve de Jean Lanctot qu' elle avait épousée vers 1652 à Trois-Rivières, de qui elle a eu 1 fils, François Lanctôt.  Jean Lanctot fut tué par les Iroquois à Trois Rivières le 23/11/1654, il était alors âgé de 34ans.
Elle est décédée entre le 27/07/1667 et le 03/11/1667 à Trois Rivières; ils avaient 8 enfants.

Mariage avec Marie Gravois le 03/11/1667 à Trois-Rivières
Acte de Mariage
Couple établit à Trois Rivières avec 10 enfants
 

1)-Joseph :  né ca 1668, il est sur le recensement de 1681

2)-Michel : né ca 1669, il est sur le recensement de 1681

3)-Dominique  :  né le 04/11/1671 et baptisé le 12 à Trois-Rivières, Marié à Jeanne Cartier le 19/06/1707 à Montréal, inhumé le 01/05/1708 à Montréal

4)-René :  né le 07/09/1673 et baptisé le 8 à Trois-Rivières, Marié à Marie Aubuchon le 20/09/1698 à Pointe-aux-Trembles, inhumé le 17/05/1710 à Montréal

5)-Jacques : baptisé le 15/09/1675 à Trois-Rivières

6)-Pierre : baptisé le 15/04/1678 à Trois-Rivières, inhumé le 09/09/1693 à Trois-Rivières

7)-Madeleine :  baptisé le 16/06/1680 à Trois-Rivières, Mariée à François Pigeon le 15/10/1697 à à Pointe-aux-Trembles, décédée le 14/03/1766 et inhumée le 15 à Longue-Pointe

8)-Étienne : baptisé le 15/08/1682 à Trois-Rivières

9)-François : né le 24/04/1685 et baptisé le 25 à Trois-Rivières

10)-Charlotte : née le 16/03/1690 et baptisée le 17 à Trois-Rivières, Mariée à Gilbert Désautels le 30/01/1708 à Pointe-aux-Trembles, décédée le 03/01/1771 et inhumée le 5 à Montréal

Au recensement de 1681 à Trois-Rivières, il est dit : Philippe Etienne 50ans, Marie Gravois, sa femme, 35 a, enfants : Marguerite 18a, (fille de Marie Vien), Marie 15a, (fille de Marie Vien), Joseph 13a, Michel 12a, Dominique 11a, René 8a, Jacques 6a, Pierre 3a, Madeleine 1a, ; 1 fusil, 3 bêtes à cornes, 5 arpents de terre en valeur

Procédures judiciaires :
4 août 1687 
Requête de Marie Lucas, femme de Louis Fafard, sieur de Long Val (Longval), bourgeois, demeurant aux Trois-Rivières, demanderesse, contre Philippe Estienne (Étienne) et sa femme Marie Gravois, défendeurs, aussi des Trois-Rivières, pour la somme de 20 livres pour la valeur de sa truie qu'elle aurait donnée en garde aux défendeurs et qu'elle aurait retrouvée morte dans les grains; ladite Gravois dit qu'elle aurait averti, la veille, qu'elle ne voulait plus la garde et qu'elle ne serait plus responsable des risques concernant ladite truie; il eset ordonné que la truie soit estimée et que les défendeurs seront tenus de payer la moitié de sa valeur alors que les parties sont chacun condamnés à la moitié des dépens, signé le Chasseur (Lechasseur)  
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3388372

4 novembre 1680
Taxation de Jean Lemagnan dit LaGeauge et de Charles Vanet dit LeParisien (100 livres pour 20 jours), de Mathieu Brunet dit Létang (20 livres pour 8 jours) et de Marie Gravois, femme de Philippe Étienne (27 livres et 10 sols pour 11 jours); témoins entendus dans le procès pour le meurtre de Jeanne Couc, et de Louis Merommont, huissier, taxé pour la somme 22 livres et 10 sols pour 5 jours 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3362733

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 16,74,225,226,343,346,423,484,586 ; Dumas page 250 ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 121  ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998 : PISTARD ;
 

GRIMBAUT 
Anne

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France
GRIMBAUT  Anne
400 livres de dot
Fille de feu Martin et de Jeanne Jardaux, de la paroisse Saint-Paul, 4ème arrondissement de Paris. Île-de-France.
Née vers1645,
Morte «d’une apoplexie » le  14 février et inhumée le 16/02/1718 à Saint-Laurent, île d'Orléans.

Acte de sépulture

2 mariages:
1) JOUANNE  Jean
Fils de Jean et de Jeanne le COURTOIS
Baptisé le 05/1/1640
Saint-Germain-du-Crioult, Vire 14500, Calvados, Basse-Normandie
Décédé entre le 19/03/1687  le 19/02/1691

Contrat de mariage le 01/09/1670 notaire Becquet
Mariage le 17/09/1670 à Sainte-Famille IO
Acte de Mariage

1)-Jean : né le 02/06/1673 et baptisé le 6 à Sainte-Famille

2)-Martin : né le 28/09/1675 et baptisé le 16/10 à Sainte-Famille

3)-Marc : né le 19/03/1678 et baptisé le 20 à Sainte-Famille, Marié à Thérèse Poisson le 31/01/1699 Saint-Jean IO,  Marié à  M-Anne Plante CM le 10/10/1708  

4)-Charles : né le 17/07/1680 et baptisé le 20 à Saint-Laurent
5)-Pierre : né le 15/03/1684 et baptisé le 16 à Saint-Laurent, décédé le 19/03/1684 et inhumé le 20 à Saint-Laurent

6)-Marie-Anne : née 05/01/1686 et baptisée le 6 Saint-Laurent,  Marié à CHarles Manseau le 18/10/1701 à Saint-Laurent, Marié Pierre Roberge le 24/11/1710 à Saint-Laurent, décédée le 09/01/1746 et inhumée le 10 Saint-Laurent 

Au recensement de 1681, en l'île d'Orléans, il est dit : Jean Joane 40ans, Anne Grimbaut, sa femme, 36a, enfants : Jean 8a, Martin 6a, Marie 4a, Charles 1a ; 1 fusil, 3 bêtes à cornes et 7 arpents de terre en valeur

2) DESPORTES  Claude
Origine inconnue, âgé de 32 ans à son mariage
Il décède et est inhumé le 24 août 1700 Hôtel-Dieu de Québec, âgé de 41 ans

Mariage le 19/02/1691 à St Laurent 
Acte de Mariage
Aucun enfant

Sources :
 
Tanguay, vol.1, page 322  ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 121  ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998 :
 

GROISARD
Jeanne

Pays-de-La-Loire 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe
GROISARD  Jeanne
Fille de la Haute Société, «demoiselle» avec 2000 livres de dot
Fille de feu François et de Perrine Milcendeau, de Challans, 85300; Vendée; Pays-de-la-Loire. (Poitou)
Née vers1627
Décédée entre le 12/11/1673  et le recensement de 1681.

40 ans au recensement de 1667 à Montréal .

Ses parents se sont épousés le 23/09/1620 à Notre-Dame de Challans. Sa mère Perrine Milsandeau était veuve de André Chaurois.
André Chaurois est décédé au village de Grostière et inhumé le 20/02/1620 à Notre-Dame de Challans.
Jeanne Groisard a une demi-soeur et un demi-frère issus du premier mariage de sa mère, soit : Marie baptisée à Challans  le 01/01/1614 et André baptisé le 16/10/1615 à Challans.
Ses grands-parents paternels sont sont Pierre Groisard et Florence Faucher.ILs se sont épousés entre le 07/10/1591 et le 10/02/1693. Ils ont eu au moins 3 enfants, soit François, père de Jeanne Groisard, fille du roy, Jeanne baptisée le 26/01/1605 à Chalans et René baptisé le 04/06/1608 à Challans.
Florence Faucher est baptisée le 23/07/1570 à Challans, ses parents sont François Faucher et Marie Massé. Elle était décédé
e au mariage de son fils François le 23/09/1620.
Source : Isabelle Beaussy, recherches de l'émigration vendéenne (préparation d'un doctorat), Prefen
.


1 mariage:
DUPUIS  Zacharie,
 
Sieur de Verdun
Commandant major et gouverneur intérimaire de Montréal.
Veuf de Jeanne Touvenel,  de la paroisse Notre-Dame de la ville de Saverdun, 09700; Ariège; Midi-Pyrénées.
Né vers 1608, 
Sépulture du 01/07/1676 à Montréal (âgé de 68 ans)
57 ans au recensement 1667.
Commandant du fort de Québec en 1656, aide-major de la garnison de Montréal 1658-1662, major de la garnison de Montréal de février à novembre 1662, à sa mort, il est gouverneur intérimaire de Montréal, 19/09/1662 à novembre 1662.
Le quartier de Verdun, à Montréal, a été nommé ainsi en son honneur.

Contrat de mariage 22/10/1668 Notaire Pierre Duquet
  [Document insinué le 20 septembre 1669] 
Mariage entre Zacharie Dupuy de Verdun (Dupuis), commandant, sieur de l'île de Montréal, et Jeanne Groysard , sont présent messire Daniel de Rémy, chevalier, seigneur de Courcelle, gouverneur et lieutenant général pour Sa Majesté en Nouvelle-France, messire Jean Talon, conseiller du Roi en ses Conseils d'état et privé, intendant au Canada, Terre-Neuve et Acadie, Louis Rouer, sieur de Villeray, Conseiller du Roi au Conseil souverain, Claude Charron, marchand bourgeois de Québec et dame Claude Camus, sa femme, tous amis dudit futur époux, et aussi dame Marie-Barbe de Boulogne, veuve du feu Louis D'Ailleboust (Dailleboust), de son vivant chevalier, seigneur de Coulonge et d'Argentenay, gouverneur en Nouvelle-France, le sieur e Comporté, commis à la garde des magasins du Roi, amis de ladite future épouse, Charles Carrier et Louis Dupré, sont témoins
Source et acte original : PISTARD,
 http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338386

Mariage le 25/10/1668 à Québec  Acte de Mariage 
 

18/10/1672 Concession de la seigneurie de l’Île aux Hérons (près de Lachine)
Acte de concession par Jean Talon, intendant de la Nouvelle-France, à Zacharie Dupuy (Dupuis), écuyer, major de Montréal, de l'île aux Hérons avec les îlets adjacents, laquelle concession comprenant en outre le droit de pêche dans le fleuve Saint-Laurent vis-à-vis ladite île et, en tant que besoin serait, de huit arpents de front sur le fleuve Saint-Laurent, au bas des rapides Saint-Louis, vis-à-vis ladite concession, à titre de fief
PISTARD, http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3313181

Le 12 novembre 1673, Zacharie Dupuy et son épouse « desirans Se Tirer des Ambarras du Monde & Se donner a Dieu », font cession de tous leurs biens à la congrégation de Notre-Dame. Les sœurs de la Congrégation s’engageaient à pensionner à vie Dupuy et son épouse.
Greffe des Notaires, volume I, page 223


Ménage établi à Montréal, aucun enfant.

Sources : 
Tanguay, vol.1, page 322 Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 121; Isabelle Beaussy, recherches de l'émigration vendéenne (préparation d'un doctorat), Prefen.; Dictionnaire biographique du Canada en ligne ; PISTARD ;
 

GROLEAU
Madeleine

Charente-Maritime 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste

GROLEAU  Madeleine
Fille de Jean et de Marie Gautier, de Saint-Éloi, paroisse Notre-Dame-de-Cogne, ville de La Rochelle, 17000; Charente-Maritime; Poitou-Charente. ( Aunis.)
.
Née vers1653
Décédée 5 septembre 1703 Hôtel-Dieu de Québec


1 mariage:
MARCHAND  François
Fils de Louis et de Françoise MORINEAU

Mariage le 30/09/1669 à Québec   
Acte de Mariage

1)-Anonyme : née et baptisée le 19/06/1670 à Québec, décédée et inhumée le 19/06/1670 à Québec
2)-Marie-Anne : née le 29/04/1671 et baptisée le 01/05 à Québec, Mariée à Jean Foucher le 26/11/1687 à Lauzon, Mariée à Joseph Brault le 10/04/1703 à Lachine, Mariée à Charles Brazeau le 09/11/1726 à Montréal, décédée le 08/07/1734 et inhumée le 9 à Montréal

3)-Georges  : né le 09/04/1673 et baptisé  le 01/05 à Québec

4)-Jacques : né le 17/10/1675 et baptisé le 18 à Québec, décédé le 20/06/1678 et inhumé le 21 à Québec

5)-Louis : né le 10/02/1678 et baptisé le 27 à Québec, Marié à Jeanne Bourassa le 05/10/1701 à Lauzondécédé le 30/11/1749 et inhumé le 01/12 à Lauzon

6)-Charles : né le 15/04/1680 et baptisé le 23 à Québec

7)-Madeleine : née le 25/04/1688 et baptisée le 01/05 à Lauzon, Marié à André Lacroix le 05/05/1706 à Beaumont, décédée le 03/04/1762 et inhumée le 5 à Saint-Michel de Bellechasse
8)-Françoise : Mariée à J-Baptiste Dupré le 23/11/1700 à Québec
9)-Marie-Madeleine : Marié à Georges Barault vers 1693, elle décèdera avant 1696

 
Au recensement de 1681, en la seigneurie de Lauzon, il est dit : François Marchand 36ans, Madeleine Groslot, sa femme, 28a, enfants : Marie 10a, Georges 8a, Louis 3a, Charles 2a; 1 fusil, 4 bêtes à cornes, 9 arpents de terre en valeur
 

2) Contrat de mariage avec Michel MAILLOUX le 03/09/1702, notaire Michel LePailleur dit Laferté, contrat annulé selon Yves Landry
Mais en regardant bien l'acte notarié ci-dessous, il est bien dit que Michel Mailloux a épousé Madeleine Groleau veuve de François Marchand


21 novembre 1701
Tutelle aux mineurs de feu François Marchand
 et de Madeleine Grollet (Groleau)   http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3400998

11 août 1705
Appel maintenu dans la cause de Michel Mailloux, habitant de Beaumont, comme ayant épousé Madeleine Groleau, veuve du défunt François Marchand, habitant de la côte de Lauzon, appelant d'une sentence de la Prévôté de Québec, le 28 avril 1705 contre Laurent Levasseur; le dit Mailloux est cependant condamné à payer à l'intimé ce qui peut revenir aux enfants mineurs de feu François Marchand, sur la moitié d'une habitation dépendante de la succession du dit feu Marchand 

Transcription du texte avec orthographe modernisée : «Messieurs Delino (De Lino) , Aubert et de Villeray sont rentrés. Entre Michel MAILLOU (Mailloux) habitant de Beaumont au nom et comme ayant épousé Madeleine Grosleau (Groleau) veuve de défunt François Marchand vivant habitant en la côte de Lauson (Lauzon) appelant de sentence rendue en la prévôté de cette ville le vingt-huit avril dernier et anticipé présent en personne d'une part. Et Laurent Levasseur aussi habitant en ladite côte de Lauson (Lauzon) au nom et comme tuteur des enfants mineurs dudit défunt marchand et de sa dite veuve intimé et anticipant aussi présent en personne d'autre part. Parties ouïes. Lecture faite de ladite sentence par laquelle ledit appelant audit nom est condamné de payer audit intimé aussi au nom qu'il procède la somme de quarante-quatre livres cinq sols pour deux années de jouissance de la moitié d'une habitation appartenante aux enfants héritiers dudit défunt marchand et ordonné qu'il sera incessamment procédé au partage des biens de la communauté qui a été entre ledit défunt marchand et sa dite veuve les dépens pris sur la masse d'icelle, de la signification de ladite sentence faite à la requête dudit intimé audit nom audit appelant aussi audit nom par Marandeau (Maranda) huissier le quatrième mai ensuivant avec commandement de satisfaire au contenu en icelle enfin de laquelle est l'acte d'appel interjeté par ledit Maillou, de la requête présentée par l'intimé en anticipation dudit appel, de l'ordonnance enfin d'icelle qui le reçoit anticipant en date du dixième juillet aussi dernier, de la signification desdites requête et ordonnance faite par ledit Marandeau (Maranda) le dix-septième dudit mois de juillet avec assignation audit appelant à comparaître en ce Conseil pour procéder sur l'appel par lui interjeté, du défaut obtenu en ce Conseil par ledit intimé à l'encontre dudit appelant le vingt-septième dudit mois de juillet, de la signification dudit défaut faite audit appelant par ledit Marandeau (Maranda) le trente et unième jour dudit mois de juillet avec assignation à ce jour et de toutes les autres pièces sur lesquelles ladite sentence est intervenue ouï aussi le procureur général du Roi. Le Conseil dit qu'il a été bien appelé et mal jugé émendant et corrigeant condamne ledit appelant payer audit intimé audit nom ce qui peut revenir auxdits mineurs marchand pour les jouissances qu'il a eues de leur part en la moitié d'une habitation dépendante de la succession dudit défunt marchand et ordonné qu'il lui rendra compte des meubles et qu'il sera incessamment procédé au partage des biens de ladite succession les dépens pris sur la masse d'icelle. BEAUHARNOIS.» .
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3369050

8 avril 1706 
Requête de Louis Marchand, fils et héritier des défunts François Marchand
 et Madeleine Groleau (Grollet), habitant de la côte de Lauzon, demandant l'élection d'un nouveau tuteur à ses frères et soeurs, en remplacement de Laurent Levasseur, aussi habitant de la côte de Lauzon; ce dernier ne rendant aucun compte de la gestion des biens de la succession malgré les nombreuses requêtes du suppliant     http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3352488

Sources :  Tanguay, vol.1, page 408  ; Dumas page 252; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 121; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998 : PISTARD ;
 

GROSSEJAMBE Françoise

Île-de-France 30/07/1671

Le Prince Maurice
GROSSEJAMBE Françoise
350 livres de dot, dont 50 livres du Roi
Fille de feu Marin (maître tonnelier) et de Jeanne Grandchamp
Baptisée à St-Germain-en-Laye le
10/11/1654 78100; Yvelines; Île-de-France.
Acte de baptême
Décédée le 11 et inhumée le 12 août 1720, à Notre-Dame de Québec
Âgée d’environ 67 ans.

Acte de sépulture

1 mariage:
BOISSY  Julien dit Lagrillade ( Pâtissier, boulanger et aubergiste (cabaretier) )
Fils de feu Jean et de Marie GOURMAUX
Décédé le 9 septembre 1723 Québec et inhumé le 10

CM : 20 octobre 1671, notaire Romain Becquet
Mariage le 26/10/1671 à Québec   
Acte de Mariage
Ménage établi à Québec 10 enfants
 

1)-Antoinette : né 02/11/1672 et baptisée le 11 à Québec

2)-René : né et baptisé le 20/10/1673 à Québec

3)-Jeanne : née le 21/01/1676 et baptisée le 08/02 à Québec

4)-Nicolas : né le 06/11/1677 et baptisé le 16/12 à Québec

5)-Jean-Baptiste : né le 05/11/1680 et baptisé le 11 à Québec

6)-Marie-Anne : née ca 1683, décédée le 20/04/1683 et inhumée le 30 Saint-Michel-de-Bellechasse
7)-Julien Boissy dit La Grillade : né le 10/05/1685 et baptisé le 06/06 à Québec, Marié à M-Jeanne Buisson le 06/10/1716 à Québec décédé le 11/01/1743 et inhumé le 12 à Québec,

8)-Joseph : né le 12/08/1687 et baptis le 24 à Québec

9)-Catherine : baptisée le 30/10/1689 à Montréal

10)-Louis : né et baptisé le 23/01/1692 à Québec, Marié à Madeleine (Marie-Blaise selon contrat de mariage) Dumareuil le 03/06/1715 à Québec, Marié à Geneviève Molleur le 22/08/1746 à Québecdécédé le 24/05/1755 et inhumé le 25 à Québec

 

Au recensement de 1681, en la seigneurie de La Durantaye, il est dit : Julien Boissy 30 ans, Françoise Grosse-Jambe, sa femme, 25a, enfants : Nicolas 4a, Jean 1a ; 1 fusil, 5 bêtes à cornes et 13 arpents de terre en valeur

30 mai 1693 
Cause entre Julien Boissy, pâtissier de Québec, demandeur, et Antoine Rupallé (Rupalley), soldat de compagnie, et Catherine Normand, épouse de Pierre Normand dit LaBrière, taillandier, défendeurs, concernant des excès commis sur la personne de l'épouse dudit Boissy par lesdits Rupallé et Normand ; requête pour provision alimentaire et ordonnance à l'effet que sera fait et déposé un rapport de chirurgie, pour être communiqué au procureur du roi
 http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3342987

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 63 et 285  ; Dumas page 252; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 122; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998; PISTARD :
 

GRUAUX Jeanne/Anne

Rhône 31/07/1670

La Nouvelle France
GRUAUX Jeanne/Anne
250 livres de dot dont 50 livres du Roi

Née vers 1631 (rec.1681), de François Gruaux et de Françoise Delachaux, de la paroisse Saint-Georges, ville et archevêché de Lyon 69000; Rhône; Rhône-Alpes.  
Décédée après le recensement de 1681.

2 mariages:
1) RENÉ Jean
Soldat au régiment de Carignan, Cie La Mothe

Fils de Jean René et de Jeanne Jacqueline, de la paroisse St-Pierre-de-Couronne de la ville de Nîmes 30000; Gard; Languedoc-Roussillon.
Né vers 1645 selon le recensement de 1681
Il est confirmé à Québec le 24 septembre 1665. 
Jean René décède entre le 31 mars 1671 et le 25 juillet 1674. 

Contrat de mariage du 03/09/1670, notaire Romain Becquet

3 septembre 1670 [Document insinué le 17 octobre 1670] 
Mariage entre Jean René, habitant de Saint-Ours, fils de Jean René et de Jeanne Jacqueline, ses père et mère de la ville de Nîmes, et Jeanne Gruault (Gruaux), fille du feu François Gruault (Gruaux) et de Françoise de LaChaux (Chaux), ses père et mère de la paroisse de Saint-Georges en la ville et archevêché de Lyon, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, le sieur Pierre de Saint-Ours, écuyer, seigneur de Saint-Ours, capitaine d'une compagnie d'infanterie en Nouvelle-France, et demoiselle Anne Dusaussay, amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Gilles Dutartre, sont témoins
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3334551


Mariage 9 septembre 1670 à Québec 
Acte de Mariage

Ménage établi à Saint-Ours, 1 enfant
Pierre : né ca 1671, il est sur le recensement de 1681, en la seigneurie de Repentigny, où il est dit qu'il est le fils de Jeanne Gruau et Jacques Pigeon.

(Tanguay: vol.1, p.515, 484;  Jetté, p.979, 916;  Drouin, vol.2, p.1147, 1072; Dumas, p.252-53;  Landry, p.321;  Sulte, Hist.5, p.65(2);  Langlois, p.451, 180, 187;  Le nom de Jacques Pigeon paraît sur deux contrats du Not. Pierre Mesnard de St-Ours, en date du 16 avril 1673 et 16 novembre 1675).


Note de Bernard Quillivic :
Langlois le dit soldat de la compagnie du capitaine de St-Ours, mais l’intègre à la compagnie du capitaine Lamotte ? 
À la page 180, il indique pour RENÉ Jean, "d’aller voir la compagnie de Saint-Ours".  Si nous allons voir cette compagnie page 187, il n’y a pas de RENÉ Jean ? 
Pourtant, RENÉ est bien enregistré à la compagnie Lamotte sur la liste de 1668 et aucun RENÉ à la compagnie de St-Ours.  Donc, à quelle compagnie doit-on enregistrer ce soldat ?


2) PIGEON  Jacques dit Petit Jean

Soldat au régiment de Carignan, Cie St Ours / Salière.
On ignore sa filiation et son lieu d’origine. 
Décédé après le recensement de 1681
En 1673, il possède une concession à côté de celle de Jean Duval. Il vendra par la suite sa concession à ce dit Jean Duval.
Nous trouvons également Jacques Pigeon dans la Compagnie-Salière; se pourrait-il qu' il soit arrivé avec la compagnie Salière et que lors du départ des troupes, qu'il aie été reversé dans cette compagnie qui restait en NF ?

Le sieur de St-Ours lui concède une terre le 7 novembre 1673.
 
Mariage Avant le 25 juillet 1674 à Repentigny
Ménage établi à Repentigny. (1 enfant)  
1)-Denise : née 02/01/1677 et baptisée le 10 à Pointe-aux-Trembles ( n'est pas sur le recensement de 1681)
 
Au recensement de 1681, en la seigneurie de Repentigny, il est dit : Jacques Pigeon 40 ans, Jeanne Grian (Gruau) sa femme 50 ans, Pierre, leur fils 10 ans, ( Erreur fils de Jean René, prmier époux de Jeanne Gruau) un fusil, trois bêtes à corne et huit arpents de terre en valeur.
 

(Tanguay: vol.1, p.484, 515;  Jetté, p. 916, 979;  Drouin, vol.2, p.1147, 1072; Dumas, p.252-53;   Landry, p.321;  Sulte, Hist.5, p.65(2);  Langlois, p.436, 451;  Le nom de Jacques Pigeon paraît sur deux contrats du Not. Pierre Mesnard de St-Ours, en date du 16 avril 1673 et 16 novembre 1675).

Note : Dumas nous dit que Jacques Pigeon était au Canada en 1663, puisque dans les délibérations du Conseil Souverain, nous lisons à la date du 17 novembre 1663 : « Jean Maheu demandeur au payement de la somme de six livres de dépenses que luy a faicte le defendeur pour Jacques Pigeon. »  Rien ne nous prouve que ce soit le même Jacques Pigeon, car son surnom n’est pas indiqué.


Sources :
 
Tanguay, vol.1, pages 484 et 515  ; Dumas page 252; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 122; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998; PISTARD ;
 

GRUSSEAU
Marie

Poitou-Charentes Le 10/06/1667

La Constance de Cadix
GRUSSEAU  Marie  ( Elle sera appelée également, Gresleau ou Grolleau)
200 livres de dot
Fille de feu Hilaire et Lucrèce Desbouts de Lusignan 86600,Vienne; Poitou-Charentes.
Née
vers1641 à Lusignan 86600, Vienne; Poitou-Charentes,
Décédée le
6 septembre 1712 à  Neuville et
Inhumée le 8 septembre1712 à St François-de-Salle. Acte de sépulture

Mariage annulé contrat du 08/05/1700 (Genaple) avec François Villedary.

2 mariages
1)
CHESNIER  Jean, (Charpentier)
Né en 1614, selon son âge à son décès

Fils de Jean et Marguerite Bérard de Celles, 17520; Charente-Maritime; Poitou-Charentes. (Selle en Saintonge)
(1er mariage de Chesnier Jean en date du 23/10/1651 avec Jacqueline Sedilot née le 21/12/1637 (fille de Louis et Marie Grimault) décédée le 23/08/1667 côte Ste-Geneviève près de Québec)
Le couple Jean Chesnier et Jacqueline Sédillot ont eu 8 enfants :
1)-François,
 10 Octobre 1655 - Beauport, Québec, Canada
2)-Adrien,  22/08/1657
3)-Jean, 17/11/1658, décédé le 16/06/1729
4)-Marie,  04/11/1660
5)-Marguerite-Angélique,  27/08/1662
6)-François-Joseph, 25/08/1664
7)-Anne,  17/02/1666

8)-Louis, né vers 1666, 16 ans en 1681


Il est dit avoir 40 ans au recensement 1666,

Au recensement de 1667 : Côte Ste-Geneviève près de Québec .
Jean est dit avoir 45 ans, Marie Greslau (Serre) est dit avoir 26 ans,
Les enfants sont, François 12 ans ; Jean 10 ans, Marie 10 ans ; Marie  7 ans ; Marguerite 5 ans ; François Joseph 3 ans ; Anne 18 mois ; 3 bestiaux et 10 arpents en valeur.

Sépulture de Jean en date du 26/05/1699 à Neuville (85 ans)

Jean Chesnier est marié avec Marie Grusseau
:
Contrat de mariage le 23/08/1667, notaire Pierre Duquet à Beauport
2 enfants naîtront de ce couple
1)-Marie, née vers 1674, 7ans en 1681
2)-Antoine, baptisé le 15/11/1676, Inhumé le 14/01/1688 à Neuville, il est âgé de 11ans..

Au recensement de 1681, Ils sont cités dans la Seigneurie de Dombourg, Neuville. Jean est dit charpentier, son âge n’est pas noté, sa femme Marie Grusseau est âgée de 40 ans, et il n’ y a avec eux que Jean, 20 ans ; Louis 16 ans ; Marie, 7ans ; ils ont 3 bêtes à cornes et 10 arpents de terre en valeur.


13 juillet 1671 - 14 juillet 1671 
Procédures faites à la requête de Jean Chénier, habitant de Saint-François, charpentier à l'encontre de sa femme Marie Grusseau (Groleau) et de Rémi Dupil, aussi charpentier, accusés de l'avoir battu
Ce dossier en matières criminelles provient de la Prévôté de Québec et contient les interrogatoires ou les dépositions des personnes suivantes : Marie Lereau, femme de Gervais Bisson (Buisson), habitant de Saint-Jean, 49 ans; Claude Carpentier, 33 ans; Michel Favagues, natif de Saint-André-le-Vieil, Rouen, demeurant chez Gervais Bisson, 21 ans; Marie Grusseau (Groleau), native de Lusignan, 30 ans, femme de Jean Chénier, charpentier engagé. Ce dossier comprend le certificat du chirurgien; l'information; les interrogatoires; la requête; les conclusions du procureur et une ordonnance .
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3354252

9 mars 1700
Cause entre maître Charles Aubert, écuyer, sieur de LaChesnaye, conseiller du Roi au Conseil souverain de la Nouvelle-France, demandeur, et Marie Grusseau, veuve du feu Jean Chénier, faisant pour elle et pour les autres cohéritiers dudit défunt, défenderesse, comparant par Lepailleur, laquelle est condamnée à payer au demandeur la somme de 340 livres, 1 sol et 7 deniers, avec intérêts et dépens  
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3343071

2) SENAY  Pierre dit Lapierre, Meunier.
Fils de Mathurin et Louise Duveinde de la paroisse St Nicolas de l' évêché de Luçon; 85400; Vendée; Pays-de-la-Loire.
Né vers 1652 , inhumé le 12/03/1712.
Mariage le 16/08/1700 à Québec
Acte de Mariage
Ménage établi à Neuville. Aucun enfant.

Sources :  Tanguay, vol.1, page 125  ; Dumas page 252; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 122; Recensement de 1667 et 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998; PISTARD :
 

GUÉDON
Marie-Anne

Île-de-France 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe
GUÉDON Marie-Anne
200 livres de dot
fille de Thomas  et d’Isabelle Marin de Magny ; (Magny en Vexin) 95420; Vale D' Oise
;
Île-de-France
Née vers 1641
Inhumée le 22 mars 1732 à
Yamachiche âgée d'environ 80 ans
Acte de sépulture  

Elle est dite de Paris sur son acte de décès.

2 mariages:
1) BENOIST Gabriel  dit
Laforest
Fils de Claude Benoist et Anne Fontaine
Né vers 1637 décédé et inhumé le 27/10/1686 à Trois-Rivières
 
Contrat du 26/10/1665 notaire Séverin Ameau dit Saint-Séverin à Champlain
Ménage établi à Champlain 6 enfants.

1)-Marguerite :  née ca 1667, Mariée à Jean-Guy Vacher dit Lacerte le 26/11/1685 à Trois-Rivières, inhumée 11/09/1728 à Trois-Rivières

2)-Gabriel : né ca 1668, Marié à Marie Roussel le 23/11/1693 à Trois-Rivières,  inhumé le 28/11/1745 à Baie-du-Febvre

3)-Pierre :  né ca 1670, Marié à Jeanne de Gerlaise le 20/08/1705 à Trois-Rivières, inhumé le 27/04/ 1745 à Baie-du-Febvre

4)-Marie-Anne : née ca 1672,  Marié à Michel Parent dit Parisien le 30/06/1692 à Trois-Rivières, Mariée à Louis Roger le 28/10/1709 à Montréal

5)-Marguerite : née ca 1679,  Mariée à Etienne Gélinas le 08/11/1701 à Trois-Rivières, inhumée le 28/01/1750 àYamachiche

6)-Françoise : baptisée le 17/05/1682 àTrois-Rivières, Mariée à Pierre Héroux le 24/01/1701 à Trois-Rivières, inhumée le 27/11/1770 à Yamachiche
 

Au recensement de 1666, à Trois-Rivières, il est dit : Gabriel Benoist 30a, habitant, Marie Gaudry (Guédon), sa femme, 25ans
Au recensement de 1667, au Petit Cap d ela Madeleine, il est dit : Gabriel Benoist, Anne Guidon, (Guedon), Marguerite
Au recensement de 1681, à Trois-Rivières, il est dit :
Gabriel Benoist, (dit Laforest) 40 ans, Anne Guedon, sa femme, 40a, enfants : Gabrielle 13a, Pierre 11, Marie 2a

16 avril 1685 
Défaut accordé à Jean le Chasseur (Lechasseur), secrétaire de Monseigneur le comte de Frontenac, gouverneur en ce pays, seigneur de Rivière-du-Loup, qui a fait élection de domicile
en la maison de Gabriel Benoist (Benoît),
demandeur et comparant aussi par Gabriel Benoist, contre Robert Cavelier, sieur de la Salle (Lasalle), seigneur et gouverneur du Fort de Frontenac, défendeur et défaillant, faute de comparaître à l'assignation qui lui a été donnée le 7 avril dernier
PISTARD :
 
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3388475

2) MARAIS Martin dit Labarre
Soldat au régiment de Carignan, Cie Lafouille
Né vers 1641
Martin Marais inhumé  le 4 mars 1732 à Rivière-du-Loup 
Fils de Martin Marette et d’Élisabeth Charpentier, d’Alençon; 61000; Orne; en  Basse-Normandie . 
Arrivé en été 1665, soldat de la compagnie de La Fouille au régiment de Carignan.  Il reçoit la confirmation au mois de mai 1676 à Louiseville.  Après le départ des troupes, il décide de rester au pays et s’établit à la Rivière-du-Loup (Louiseville). 
Il prend pour épouse vers 1672, année de son arrivée, Marie Deschamps; l’acte de mariage est introuvable. Aucun document ne permet de connaître ses parents ni son lieu d’origine. Au recensement de 1681, ce couple résidait à Cap-de-la-Madeleine.  Marie Deschamps décède entre le recensement de 1681 et le 7 février 1695. (2 enfants)

Devenu veuf, il prend pour épouse en seconde noces en date du 7 février 1695 à Trois-Rivières, (Contrat Nototaire Séverin Ameau) Marie-Anne Guedon
Elle était veuve de Gabriel Benoist dit Laforest décédé le 27 octobre 1686.

Ménage établi à Rivière-du-Loup (Louiseville)
(Sans descendance)

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 287, 410, volume 2, page 215 ; Dumas page 226, 253; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 122; Jetté, p.761 et 82;  Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998; PISTARD : Sulte, Hist.,vol.5, p.63;  DBAQ, t3, p.353;  Langlois, p.403)
Maureen Lefebvre Lafrance (Acte de Décès de Guédon Marie-Anne) ;
 


GUENEVILLE
Jeanne

Eure-et-Loir 30/07/1671

Le Prince Maurice
GUENEVILLE Jeanne
350 livres de dot, dont 50 livres du Roi
Fille de feu Mathurin et de Jeanne Latouche, de Saint-Chévron, (Saint-Chéron-des-Champs; 28170, Tremblay-les-Villages) , Eure-et-Loire; Centre. ( Beauce )
Née vers1641
Inhumée le 16 août 1717 à Beaumont.Âgée de 70 ans environ

Acte de sépulture

1 mariage:
MOLLEUR Pierre dit Lallemand
Né vers 1651, Inhumé le 26/01/1729 Saint-Etienne-de-Beaumont
Fils de Joseph et de Catherine JOSEPH

Contrat de mariage le 01/11/1671, Notaire Romain Becquet
Mariage le 3 novembre 1671
 Québec  Acte de Mariage
Ménage établi à Beaumont 5 enfants
1)-Joachim : né le 12/08/1672 et baptisé le 17 à Québec, Marié à à Jeanne Civadier le 14/09/1693 à Saint-Laurent, IO, inhumé le 14/08/1752 à Beaumont

2)-Michel : né le 12/08/1673 et baptisé le 23 à Québec, Marié à M-Françoise Civadier le 19/07/1694 à Saint-Laurent, IO, Marié à M-Jeanne Lisse le 23/07/1703 à Beaumont, décédé le 19/05/1728 et inhumé le 20 à Québec

3)-Pierre : né le 26/04/1675 et baptisé le 08/06 à Québec

4)-Anne-Catherine : née le 08/06/1676 et baptisée le 13 à Québec

5)-Marie : née le 08/06/1676 et baptisée le 13 à Québec

2 novembre 1696 [Document insinué le 1er mars 1697] 
Donation de biens meubles et immeubles, bestiaux et autres effets, par Pierre Molleur
 (Moleur), habitant demeurant en la seigneurie de Beaumont, et Jeanne Gueneville, son épouse, à Joachim et Michel Molleur, leurs enfants mineurs de 23 et 24 ans ; ladite donation est passée pardevant maître Chambalon, notaire royal en la Prévôté de Québec, en présence des sieurs François Aubert et Dominique Nafrechou, témoins
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338101
 

Sources :  Tanguay, vol.1, pages 394, 437; Dumas page 253 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 123; PISTARD ;
 


GUÉRARD
Catherine

Île-de-France 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
GUÉRARD  Catherine, dite Garand
Fille de Pierre et e Marguerite Monandel de la paroisse Saint-Etienne-du-Mont ; 5ème arrondissement de Paris.
Île-de-France
Née vers
1649
Décédée le 11 et inhumée le 12 octobre 1727 à Champlain
Âgée d’environ 80 ans   Acte de sépulture

1 mariage:
DUBORD Julien dit Lafontaine, tailleur 
Soldat de Carignan, cie La Fouille
Du Bord est arrivé le 14 septembre avec la 2ème partie de sa compagnie à bord du navire "La Justice"

Fils de Louis Du Bord et de Catherine de la Brugière, de Thiviers, 24800, Dordogne, Aquitaine.
Né entre 1625 et 1636 selon les différents actes.
Guillien Du Bord a été inhumé le 2 avril 1705 à Champlain. Acte de sépulture
Il est dit sur l' acte de décès être âgé de 80 ans.
 
Contrat du 12/02/1670 à Champlain, notaire LaRue. Transcription du contrat de mariage,

Ménage établi à Champlain 10 enfants
1)-Pierre dit Lafontaine :  né ca 1671; Marié à Claire Raoulle 09/01/1702 à Champlain  avec Claire Raoul. Inhumé le 12/11/1756 à Champlain  à environ 85 ans.
2)-
Maximin : né ca 1674. Décédé le 18/06/1683 et inhumé le 19 à Champlain à environ 9 ans.
3)-Etiennette : née vers 1676. Mariée à Pierre Auré le 03/11/1701 à Champlain, décédée le 01/06/1768 et inhumée le 3 à Sainte-Geneviève-de-Berthier (Québec) à environ 92 ans.
4)-Joseph-Dominique : né ca 1679, Marié à M-Jeanne Auré 28/04/1710 à Champlain, Marié à M-Françoise Turcot le 22/11/1714 à Champlain, inhumé le 31/01/1759 à Champlain  à environ 80 ans.
5)-Charles dit Clairmond : né et baptisé le 16/08/1681 à Champlain, Marié à Marie Ripeau dit Rolet CM le 17/12/1711 notaire Daniel Normandin, inhumé le 29/10/1749 à Grondines  à l'âge de 68 ans.
6)-Jean-Baptiste dit Latourelle : né le 02/11/1683 et baptisé le 3 à Champlain, Marié à Marie Auré le 11/02/1709 à Champlain, décédé le 07/05/1764  et inhumé le 8 à Berthier-en-Haut, comté de Montmagny  à l'âge de 80 ans.
7)-Michel-Julien : né le 12/07/1686 et baptisé le 14 à Champlain, décédé le 15/12/1687 et inhumé le 16 à Champlain  à l'âge de 17 mois.
8)-Daniel : baptisé le 27/10/1688 à Champlain.
9)-Madeleine : née le 22/03/1692 à Village De Laborde, baptisée le 23 à Champlain, Mariée le 12/01/1709 à Champlain  avec TURCOT Alexis.
10)-Balthazar dit Lafontaine : baptisé le 18/12/1694 à Champlain, Marié à Josephe Ripeau Rolet le 30/01/1720 à Grondines, inhumé le 16/09/1765 à Lavaltrie à l'âge de 70 ans.


Au recensement de 1681 à Champlain, il est noté, tailleur, âgé de 45ans; son épouse Catherine Guérard, 32ans. Ils ont alors 4 enfants: Pierre, 10ans; Maximin, 7ans; Étiennette, 5ans; Dominique 1 1/2 ans. Le couple possède 1 fusil, 1 vache, 10 arpents de terre en valeur.

13 octobre 1681 
Vente d'une concession par Juilien du Bor (Dubord) dit la Fontaine (Lafontaine), maître tailleur, et sa femme Catherine Guérard, duement autorisée par lui, demeurant à Champlain, à Vivien Jean, dudit Champlain, sise à Champlain, faisant 2 arpents de front par 40 arpents de profondeur, comprenant des bâtiments, du bois abattu et du bois de hautes futaie, tenant sur le devant avec le fleuve Saint-Laurent, jusqu'au bout de la profondeur, coté Nord-Est aux terres de Pierre Durand dit des Marches (Desmarchais) et autre coté au Sud-Ouest avec Pierre Juing (Jouin - Jung), ledit acquéreur devra donner 1 boisseau de blé froment et 1 chapon de rente seigneuriale et 2 deniers de cens à monsieur de la Tousche (Latouche) seigneur de Champlain à chaque jour et fête de la Saint-Martin et l'hiver le 11 novembre, par le présent contrat, lesdits vendeurs se réservent le droit de loger en ladite habitation jusqu'au 1 septembre 1682, de semer sur ladite terre l'année prochaine, de récolter ce qu'ils auront semé et de prendre du bois pour se chauffer, ladite vente est conclue moyennant la somme de 500 livres dont 78 ont déjà été données par ledit acheteur auxdits vendeurs, à raison de 70 livres audit sieur de la Tousche à l'acquit desdits vendeurs et 8 livres que lesdits vendeurs devaient audit acquéreur, les 422 livres restantes seront baillées à l'acquit desdits vendeurs aux sieurs Babie (Baby), de Saint-Romain, marchand, monsieur le curé de Champlain, pour dîmes, et aux hoirs du feu sieur de la Tour (Latour), lesdits vendeurs s'engagent à livrer les titres de propriété audit acquéreur d'ici 8 jours.

PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3388633


Petit complément d' informations, au sujet du Village Laborde" fourni par Doris Long que nous remercions:
Le 16 août 1643, Jacques Aubuchon, natif de la Rochelle et négociant à Québec, obtient du gouvernement de Montmagny 4 arpents de terre de front sur 20 de profondeur, à 8 arpents et 3 chaînons de la ligne seigneuriale des RR. PP. Jésuites, à Batiscan.

En mai 1645, Aubuchon vend sa propriété à Jean de Laborde, soldat au fort de Trois-Rivières. Quelques colons se groupent autour du domaine de Laborde et tout le coin est bientôt appelé "Village Laborde". Il correspond à ce qu'on appelle actuellement Rang Sainte-Marie ou simplement "le petit village".


Sources: Tanguay: vol.1, p.205;  Jetté, p.370;  Dumas, p.253;  Landry, p.322;  Sulte, Hist., vol.5, p.62(2))
Langlois le dit de la compagnie de St Ours.; Michelle Lafontaine ; Doris Long ;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;

 

 GUÉRIN
Madeleine

Picardie 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe

GUÉRIN Madeleine
100 livres de dot
Fille de Simon et de Nicole Leduc, de Vauxaillon, 02320; Aisne; Picardie.
Née en 1646
Décédée 
après le 03/01/1699.

2 mariages:
1) JULIEN  Jean

Né vers 1641, décédé entre 26/11/1672 et le 23/06/1673
Fils de Michel et de Perrine COUTANT
 
Contrat de mariage le 20 octobre 1665 notaire Gilles Duquet
Mariage le 10/11/1665 à Québec   Acte de Mariage
 
Ménage établi à l’Ange-Gardien 3 enfants.
1)-Marie Madeleine : née ca 1667, Mariée à Pierre Ripel le 04/11/1687 à L'Ange-Gardien,  inhumée le 20/12/1702 à Québec

2)-Nicolas : né le 03/11/1669 et baptisé le 7 à Château-Richer, Marié à Marie Brisson le 14/02/1695 à L'Ange-Gardien

3)-Anne : née et baptisée le 26/11/1672 à L'Ange-Gardien, Mariée à Joseph Goulet le 20/07/1692 à L'Ange-Gardien

Au recensement de 1667, en la Côte de Beaupré, il est dit : Jean Jullien 26ans, Madeleine Guérin, sa femme, 20ans, enfants : Marie 6 mois, 2 arpents de terre en valeur

2) BOIVIN  Pierre

Né vers 1639 , décédé après le 03/01/1699
Fils de Toussaint BOISVAIN et de deffuncte Hélène COMMONT
Contrat de mariage du 25/08/1673 Notaire Paul Vachon
Mariage  le 31/08/1673 à l'Ange Gardien  Acte de Mariage
Aucun enfant

Sources : 
Tanguay, vol.1, pages 64 et 329; Dumas page 253 ; Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 123; Recensement de 1667 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GUÉRIN
Marie-Jeanne
dite Brunet

Pays-de-la-Loire Le 10/06/1667

La Constance de Cadix
GUÉRIN Marie-Jeanne dite Brunet
200 livres de dot
Fille de Barthélémy Guérin et de Charlotte Larin ou Lerin, du bourg de Saint-Maurice-des-Noues,85120; Vendée;
Pays-de-la-Loire.

Née vers1644
Décédée le 4 et inhumée le 5 décembre 1708 à Château-Richer
Sur l'acte de mariage il est inscrit comme nom BRUNET
Âgée de 63 ans  Acte de sépulture


2 mariages:
1) DUPRÉ  Antoine
dit Labonté, (dit Rochefort pour Drouin)  :
Soldat au régiment de Carignan, Cie Lafouille   
Né vers 1645, fils de Claude Dupré et de Catherine Biare, né en la Paroisse de Saint-Leu-et-Saint-Gilles,
1er arrondissement de Paris en Île-de-France . 
Il est arrivé en 1665 comme soldat de la compagnie du capitaine Jean-Maurice Vernon de Lafouille au régiment de Carignan-Salières.
Antoine Dupré décède entre le 28 janvier 1679 et le recensement de 1681, à Pointe-Lévy. 

Contrat de mariage du 9 juillet 1668, Notaire Gilles Rageot
Mariage en date en date du 13 juillet 1668 à Québec   Acte de Mariage

Ménage établi au même endroit.  (5 enfants). 

1) Jean-Baptiste Nicolas : né le 9 février 1669 et baptisé le 20 à Québec. Il épouse à Québec, le 23 novembre 1700,
Françoise Marie Anne MARCHAND, Jean-Baptiste Nicolas est décédé hors du Québec.
2) Marie Anne : née et baptisée le 4 avril 1671 à Québec. Elle épouse François THIBAULT,  Marie Anne DUPRÉ ou DESPRES est inhumée le 14 avril 1725 à Château-Richer.
3) Anne : née le 21 juillet 1673 et baptisée le 23 à Québec. Elle épouse Nicolas LÉGARÉ le 10 janvier 1690, Marie Anne
décède le 20 février 1746 et est inhumée le lendemain à L’Ancienne-Lorette.
4) Antoine : né le 12 février 1676 et baptisé le 15 à Québec.
5) François : né le 28 janvier 1679 et baptisé le 31 à Québec. Il se marie en août 1704 avec Marie Madeleine OUANET à Mobile, en Alabama.

2) CHARRIER  Louis cabaretier et marchand de vin
Fils de François Charrier et de Jeanne Bourdet
Né et baptisé le 6 novembre 1642 à Saint-Pierre d’Ardelay, évêché de Luçon (aujourd’hui Les Herbiers, arr.de La Roche-sur-Yon, en Vendée),
il décède le 27 avril 1716 et est inhumé le 29 à Château-Richer.

Contrat de mariage le 18 octobre 1682, Notaire Gilles Rageot
Mariage
en date du 29 octobre 1682 à Québec Acte de Mariage

Ménage établi à Château-Richer.  (3 enfants).
1) Anne Louise : née le 30 juin et baptisée le 1er juillet 1683 à Québec. Elle décède et est inhumée le 11 juillet 1683 à Québec.
2) Pierre : né et baptisé le 27 décembre 1684 à Québec. Sa sépulture a lieu le 2 janvier 1685 à Québec.
3) Marie : née et baptisée le 7 septembre 1686 à Québec. Elle épouse le 6 novembre 1709 à Château-Richer Joseph LAMOTHE dit COCHON.  Marie épouse en secondes noces le 21 avril 1721 Pierre GAGNON,

Sources :  Tanguay, vol.1, p.116, 217;  Jetté, p.389, 233;  Drouin, vol.1, p.460;  Dumas, p.253;  Landry, p.322;  Sulte, Hist. vol.5, p.57(3);  DBAQ, t2, p.160;  Langlois, p.317-318;  L'Ancêtre n°304, volume 40, automne 2013, p 19 à 24 ;
 

GUERRIER 
Bonne

Île-de-France 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe

GUERRIER  Bonne
200 livres de dot
Fille de Pierre et de Geneviève Riou, de la paroisse St-Nicolas-du- Chardonnet, 5ème arrondissement de Paris;
Île-de-France
Née vers1645, Décédée après le 10/01/1707.

2 mariages:
1) FAUQUE  Jacques   Habitant et matelot 

Fils de Pierre et Marie Massé
Baptisé le 20/03/1628 paroisse St-Sever-sous-les-Ponts, Rouen 76, Seine-Maritime. décédé vers 1674.        

Contrat de mariage du 12/10/1665 à Sillery
Ménage établi à Sillery 4 enfants.
 

1)-Geneviève Faux :  baptisée le 07/10/1666 à Sillery, Mariée à Jean Poireau CM 04/03/1680 notaire Gilles Rajot,  mariée à François Hubert le 13/09/1683 à Neuville, mariée à Louis Rousseau le 08/06/1711 à Québec 

2)-François : né le 20/09/1669 et baptisé le 21 à Sillery

3)-Pierre : né le 11/10/1671 et baptisé le 20 à Sillery

4)-Marie-Madeleine : née le 26/11/1673 et baptisée le 02/12 à Québec

 

2) MARCHAND  Charles 
Né vers 1644, de  Bayeux Normandie, décédé 28/11/1689
à Neuville  

Mariage en 1674/75  à Portneuf 
dans René Jetté  on mentionne Neuville ou St. Augustin
Ménage établi à St. Augustin 5 enfants.
1)-Pierre : Baptisé le 05/07/1676 à Québec, inhumé le 21/02/1703 à Château-Richer
2)-Valentin : Baptisé le 14/05/1678 à Sillery, marié à M-Louise Garnier le 25/11/1704 à L'Ange-Gardien
3)-Charles : né ca 1679, marié à Geneviève Jeanne le 10/01/1707 à Québec, inhumé le 21/02/1718 à Québec
4)-Marie : baptisée le 09/11/1683 à Neuville, mariée à Pierre Devé le 05/03/1696 à Québec, mariée à Juste Crenet le 23/10/1713 à Québec, inhumée le 27/04/1753 à Québec
5)-Elisabeth : baptisée le 02/05/1685 à Neuville, mariée à Jean Duprat le 07/07/1704 à Neuville, mariée à Nicolas d'Aubin de l'Isle et Saint-Gabriel, le 17/09/1719 à Québec, inhumée le 07/03/1726 à Neuville

Au recensement de 1666, à Sillery (contenant tous les habitants de Cap-Rouge et Saint-François-Xavier) il est dit : Jacques Fauque, matelot, 30 ans, Bonne Guerrier sa femme, 21 ans
Au recensement de 1667, en la Côte Saint-Ignace, il est dit : Jacques Frique (Fauque) 30 ans, Bonne Guerrier sa femme 22 ans, Geneviève 1an, 5 arpents de terre en valeur
Au recensement de 1681, à la Petite Auvergne, il est dit : Charles Marchand 37ans, Marie Bonne Guerrier, sa femme, 34a, enfants : Pierre 10ans, Pierre 5ans, Charles 2ans


Sources :
Tanguay, vol.1, pages 228 et 408; Dumas page 191 ;  Landry, Les Filles du Roi au XVIIè siècle, édition 2013, page 124; Recensement de 1666, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GUICHELIN  Catherine

Picardie 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste

GUICHELIN  Catherine
Fille de feu Louis et d’Antoinette Lahaye de la paroisse Notre-Dame, de la ville de Laon,02000, Aisne; Picardie.

Née vers1653
Décédée le 6 et inhumée le 7 décembre 1733 à Saint Joachim 

Âgée d’environ 90 ans Acte de sépulture

3 mariages:
1)
BUTEAU Nicolas 

Fils de Pierre et Anne Charrier de Ste-Marie, de l' Île de Ré, 17740, Charente-Maritime, Poitou-Charentes. (Aunis).
Né vers 1648,  partie de la Nouvelle-France en 1673, laissant sa femme et ses enfants
 
Contrat du 23/10/1669 à Sillery (Notaire Pierre Duquet)
Inventaire des greffes des notaires, Volume II page 133
 
Ménage établi à Neuville 2 enfants
1) Isabelle Ursule  née le 01/01/1671 et baptisée le 11 à Sillery
2) Antoine : né le 23/02/1673 et baptisé le 27 à Québec, mariage avec Anne Cloutier en 1697 et avec Louise Tremblay le 03/05/1716 à Baie Saint-Paul, inhumé le 18/04/1736 à Saint-Joachim

(10 septembre 1673) Concession de Claude Bermen de la Martinière pour les mineurs de Jean de Lauson à Nicolas Butault
Inventaire des greffes des notaires, Volume III page 283, notaire Gilles Rageot
 

2) TISSIAU  Charles dit St Germain

Fils de Pierre et Françoise Nepveu
de St-Pierre-du-Chemin, 85120, ou de St-Pierre-le-Vieux, 85420, Vendée, Pays-de-la-Loire. (Poitou) .
Soldat de la compagnie de Lormier
Né vers 1669, inhumé le 18/11/1715 à Montréal.
Contrat de mariage 15/04/1708 (notaire Michel Lepailleur)
Mariage le 16/04/1708 à Montréal  acte de Mariage
Ménage établi à Montréal. Aucun enfant


3) ROY  Jean dit La Pensée
Soldat du régiment, Cie La Frédière

 Né vers 1646 de Jean et de Anne Brunet, de Saint-Julien-l'Ars,
86800 ; Vienne; Poitou-Charentes.
Jean Roy décède à l’Hôtel-Dieu et inhumé le 14 avril 1719 à Montréal.   

Au recensement de 1666 et 1667, on le dit domestique à l'Hôpital général de Montréal. Il sera confirmé à Montréal en mai 1666.  Charpentier de métier, lors de l' arrivée du régiment de Carignan-Salières il est aussitôt employé à la construction des forts sur le Richelieu. 
Le 11 août 1676, Jean ROY, veuf de Catherine GUCHELIN, se remarie à Montréal, avec Jeanne Malteau De Richecourt, (Cont. 27 juillet Not. Basset) et s'établira à Lachine.  Jetté lui donne le nom de Jeanne Richecourt dite Malteau.  Elle était la fille de Paul de Richecourt et de Marie Gaubert, de Saint-Jean de La Cassine en Picardie, et aussi la veuve d'un premier mariage avec Jean Faucher, en date du 4 novembre 1659 à Québec (Cont. 4 novembre 1659, Not.Audouart). 
Il était le fils de Pierre Faucher et de Jeanne Trapslonge, de Cressac, évêché d'Angoulême, Angoumois (Charente).  Jeanne Malteau décède à l'Hôtel-Dieu, le 31 mai 1715 à Montréal.  Plusieurs femmes ont eu à prendre ses services comme sage femme.  Ménage établi à Montréal.  (4 enfants). 


Mariage 16 février 1716 à Montréal
acte de Mariage
(Aucun enfant). 
                                                     --------------------------------------------------------------

Acte notariés
(23/09/1697) Donation par François Pagé dit Larose à Catherine Guichelin, veuve de Nicolas Butos (Buteau) d'une certaine quantité de grains, par amitié et reconnbaissance envers ladite Guichelin avec laquelkle il espère contracter mariage
Inventaire des greffes des notaires, Volume XVIII page 193, notaire Louis Chambalon

(22 mai 1703)
Contrat de mariage entre François Ollivier, veuf de Genviefve Saloüer, et Catherine Guisselin, veuve de Nicolas Butteaux (Contrat par la suite annulé)
Inventaire des greffes des notaires, Volume XIX page 23, notaire Louis Chambalon

Enfants de Catherine GUICHELIN:

Enfants de son époux Nicolas Buteau
1) Isabelle Ursule Buteau: née le 01/01/1671 et baptisée le 11 à Sillery
Elle a été adoptée a 10 ans et a vécu chez Pierre Bulte et son épouse
2) Antoine Buteau : né le 23/02/1673 et baptisé le 27 à Québec, mariage avec Anne Cloutier en 1697 et avec Louise Tremblay le 03/05/1716 à Baie Saint-Paul, inhumé le 18/04/1736 à Saint-Joachim
Note : A l'âge de huit ans, il vivait avec Antoine Tapin en 1681 à Neuville

Enfant illégitime de Guillaume BONHOMME
3) Pierre GUICHELIN dit aussi Nicolas: baptisé le 10/01/1677 à Québec, il épouse Madeleine Chevaudier le 31/07/1703 à Québec
Note
: Il nait en 1677, sous le nom de sa mère GUICHELIN. Il se maria sous le nom patenté du premier l'époux de sa mère BUTEAU, il utilise toujours le nom de Buteau

( 02/04/1695) Engagement pour 3 ans par Catherine Guichelin d'un enfant Nicolas (Pierre) Buteau, fils illégitime de Guillaume Bonhomme et d'elle, comme domestique de Guillaume de Nevers
Inventaire des greffes des notaires, Volume XVIII page 116, notaire Louis Chambalon

Enfant illigitime de François TURBOT:
4) Jean-François : né le 12/06/1679 et baptisé le 13 à Neuville

Enfant illégitime de Jean-Guy Vacher époux de Marguerite Benoist
5) Marie GUIVACHER (sic) : née 23/11/1681 et baptisée le 27/12/1680 à Sorel ; elle épouse Jacques Labossée dit Labrosse le 03/02/1713 à Montréal
Note :
elle utilise toujors le nom de sa mère Buteau      

Enfant illégitime de INCONNU 1
6) Marie-Jeanne BUTEAU : née le 22/06/1686 à Lavaltrie et baptisée le 24 à Contrecoeur

Enfant illégitime de INCONNU 2
7) Marie-Agathe GICHELIN : née 18/09/1687 et baptisée le 19 à Neuville; elle épouse sous le nom de Marie Agathe DUBOST
François Judic dit Rencontre le 15 mai 1706 à Québec

Catherine Guichelin a comparu devant la cour le 19/08/1675, accusée de prostitution et de mener une vie scandaleuse. La cour ordonne son "bannissement de la ville et de ses faubourgs jusqu' au retour de son mari". Leur fillette de dix ans a été adoptée et a vécu chez Pierre Bulte et son épouse, et leur fils de huit ans vivait avec Antoine Tapin en 1681 à Neuville. Elle a donné naissance à plusieurs enfants illégitimes. Elle a fait annuler 2 contrats de mariage. Elle s' est finalement mariée à Charles Tissiau dit St Germain et remariée une troisième fois avec Jean Roy dit la Pensée, soldat du régiment de Carignan.

Faits judiciaires

19 août 1675
Arrêt pour le banissement de Catherine Guichelin de la ville de Québec et de la ville de Québec et de sa banlieue, jusqu'au retour de son mari, Nicolas Buteau, pour prostitution et de Catherine Basset, femme de Pierre Bourgouin, à cause de sa mauvaise réputation, ordre aux femmes qui mènent une vie déshonnête et scandaleuse de quitter la ville et la banlieue, sous peine de fouet
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20180525060615133&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=811882

 
Sources:
Tanguay, volume 1, pages 96, 97, 237, 266, 534, Volume 2, page 250 ; Dumas page 124 ;
Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 55 ; Gagné, pages 75-76;
Jetté, p.1019, 434, 1083;  Larin, p.140, # 153; Drouin, vol.2, p.1201; Sulte, Hist. vol.5, p.69(3); Girouard, Lake St-Louis, p.27 et 33;  R.M. Le Régiment de Carignan, p.97; DBAQ, t4, p.306; Langlois, p.458 ; Pistard ; Inventaire des greffes des notaires en ligne ;
 

GUILLAUME
Anne

Île-de-France 15/08/1671

Le St Jean-Baptiste
GUILLAUME Anne
350 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de Michel maître bourrelier et de feue Germaine Ermolin, de la paroisse St-Sulpice, Faubourg Saint-Germain, 6ème arrondissement de Paris. Île-de- France
Née vers1651.
Décédée le 29 et inhumée le 30 janvier 1716 à Saint-Nicolas
Âgée de 65 ans  Acte de sépulture

"Contrat de mariage des parents :
Le 01.06.1651 devant Guillaume Lebert et son confrère, Étude LXXII
Michel Guillaume maître bourrelier à Paris demeurant rue du roi de Sicile paroisse SaintGervais, majeur de vingt-cinq ans, fils de Marin Guillaume boulanger à Pleurs (Marne) en Champagne et d’Étiennette Dollu, et Geneviève Arnolin fille majeure, demeurant en la maison de monsieur Royevour, payeur de gages, rue Simon-Lefranc paroisse Saint-Méderic, fille de défunt Louis Arnolin vivant maître apothicaire en la ville d’Auxerre (Yonne) et d’Étiennette Guillebert. 1700 livres de dot. 900 livres en deniers comptants duquel il en a employé 300 pour être maître bourrelier. 300 livres entrant dans la communauté. Le surplus demeurant propre à la future épouse. 600 livres de douaire préfix pour la future épouse. Le futur époux signe Guillaumot. La future épouse ne sait pas signer, mais sa mère signe.
"
Source :
Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page
99, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier

Selon ce contrat ses grands-parents paternels sont Marin Guillaume et Etiennette Dollu, grands-parents maternels sont, Louis Arnollin et Etiennette Guilbert

1 mariage:
DUBOIS  François dit Lafrance
Soldat du Régiment de Carignan Compagnie de MAXIMY

Fils de Feu François et Claude Fayenne de St.Potan, 22550, Côtes d' Armor, Bretagne. (habitant). 
Baptisé 23 février 1650 à Saint-Pôtan, 22550, Côtes-d' Armor
Décédé le 09/07/1712 et inhumé le 10 à Saint-Nicolas
 
Contrat de mariage le 12/10/1671  Notaire Romain Becquet
Mariage 19/10/1671 à Québec Acte de Mariage
 
Ménage établi à St. Nicolas 10 enfants.
1) Anne : baptisée 26/07//1673 Québec, sépulture 08/02/1712 Saint Nicolas
2) Marie : née le 01/04/1676 et baptisée 08/04/1676 Québec sépulture 14/06/1745 Hôtel-Dieu de Québec
3) Françoise : née le 20 et baptisée 21/12/1678 Québec
4) Jean-Baptiste : né 03/01/1680 à Lévis et baptisé le 10/01/1680 à Beaumont
sépulture 21/01/1728 St-Antoine-de-Tilly
5) Philippe : né le 10/01/1682 à Cap St Ignace et baptisé le 04/02/1682 à Cap St Ignace
sépulture 30/09/1743 St-Nicolas
6) François : né 02/12/1685 Pointe de Lévis et baptisé 16/01/1686 en la maison de d'Abraham Méthot à Lévis par Jean Pinguet, curé de Lévis, né à Québec fils de Noël Pinguet
 sépulture : 26/12/1744 Sainte-Croix, Lotbinière
7) Nicolas : né 02/12/1687 et baptisé le 18/01/1688 Lauzon
 sépulture 29/09/1761 St-Nicolas
8) Françoise :  né vers 1689, mariée à Jean Houde le 12/02/1708 St Nicolas de Québec, sépulture : 26/01/1754 Lanoraie
9) Pierre : né vers 1691, sépulture 07/02/1728 St-Nicolas
10) Suzanne : née 03/03/1693 Québec, baptisée le 20/03/1693 Québec


Au recensement de 1681, en la seigneurie de Beaumont, il est dit : François Dubois, 30 ans, Anne Quelaue (Guillaume) sa femme 30ans, enfants : Jean 8a, Marie 5a, Jean 2a ; 1 fusil et 6 arpents de terre en valeur

Sources : Yves Landry, Les Filles du roi au XVIIè siècle,  édition 2013 page 125 ; Dumas page 254 ; (DGFQ, p. 367) ; (FO-360038) ; PRDH ; Pierre Dubois ;
Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 99, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039) , https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf ; Recensement de 1666, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GUILLAUME
Marie

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France

GUILLAUME Marie
Fille de Denis et d’Anne Caron, de la paroisse Saint-Médard, 5ème arrondissement de Paris.
Île-de-France.
Née vers1652, Décédée après le 30/12/1705.

2 mariages:
1) MAHEU Nicolas, domestique de Bertrand Chenay

Fils de Jean et Martine Fonteine de la paroisse Saint-Martin de la commune de Voulangis, 77580, Seine-et-Marne, Île-de-France
Né vers 1638,
Inhumé le 17/10/1673 l'Ange-Gardien «tué par un accident d’un arbre»

Contrat de mariage  le 01/01/1671 Notaire Claude Aubert
Mariage le 15/01/1671 à L' Ange-Gardien, Acte de Mariage
Ménage établi à l’Ange-Gardien.  2 enfants.

1)-Geneviève : née le 18/11/1671 et baptisée le 22 à L'Ange-Gardien, Mariée à Pierre Caron, CM le 22/01/1690 notaire Etienne Jacob, père

2)-Jean : né le 07/07/1673 et baptisé le 9 à L'Ange-Gardien décédé le 01/04/1677 et inhumé le 5 à Sainte-Anne-de-Beaupré

 

2) MIGNERON  Laurent  

Fils de feu Pierre et Françoise Pelligouen ou feue Françoise Plessis en 1675) de la paroisse St-Hilaire de la commune de Chizé, 79170, Deux-Sèvres, Poitou-Charentes.
Veuf d' un premier mariage, confirmé le 11/04/1662 Château-Richer
Décédé entre le 29/101702 et le 30/12/1705

Au recensement de 1666, Laurent Migneron figure au nombre des personnes non mariées habitant la seigneurie de Beaupré et est âgé de 26 ans
Le 07/09/1666 il épouse
Anne Saint-Denis, dont il aura 4 enfants. Deux filles Anne, qui décède très jeunes. Jean et Pierre.

Contrat de mariage du 11/05/1675  Notaire Paul Vachon à L' Ange-Gardien

Ménage établi à St. Joachim. 7 enfants.
1)-Jean : baptisé le 15/04/1676 à Sainte-Anne-de-Beaupré

2)-Françoise : baptisée le 03/12/1677 à Sainte-Anne-de-Beaupré, Mariée à François Robin CM 01/06/1694 notaire Etienne Jacob père,décédée le 07/06/1760 et inhumée le 8 à Montmagny

3)-Marie-Anne : née 12/02/1680 et baptisée le 14 à Sainte-Anne-de-Beaupré, décédée (Hôtel-Dieu) et inhumé le 20/10/1695 Québec

4)-Ambroise : né 14/02/1682 et baptisé le 15 à Sainte-Anne-de-Beaupré, Marié à Geneviève Pépin le 08/08/1703 à Sainte-Famille,  décédé 01/02/1738 et inhumé le 3 à Montréal

5)-Agnès : née et baptisée le 31/03/1684 baptisée à Sainte-Anne-de-Beaupré, Mariée à Paulk Pépin dit Lachance, CM 29/10/1702 notaire Etienne Jacob père
6)-Joachim : né ca 1686, inhumé le 24/06/1688 à Saint-Joachim

7)-Marie : née et baptisée le 06/10/1688 à Saint-Joachim, Mariée à Joseph Berthelot, CM 30/12/1705 notaire Etienne Jacob, père


Au recensement de 1681, en la seigneurie de Beaupré il est dit : Laurent Migneron 42 ans, Marie Guilaume, sa femme, 29ans, enfants : Jean Migneron 12a, Geneviève (Maheu) 10a, Jean 6a, François 5a, Marie 2a ; 1 fusil, 5 bêtes à cornes, 8 arpents de terre en valeur
 

Ordonnance de l'intendant Jacques Raudot qui règle les difficultés survenues entre la veuve Laurent Migneron et Robert Dufour au sujet de la jouissance d'un jardin, de terres nouvellement désertées et de cordes de bois de chauffage . - 31 mars 1711
PISTARD, recherche de Danielle Liard
Robert Dufour est l'époux d'Anne Migneron, fille de Laurent et d'Anne Saint-Denis.

Sources:
Tanguay, volume 1, pages 403 et 431 ; Dumas page 254 ;
Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 125 ;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; http://www.lucmiron.com/LaurentMigneron.html ; PISTARD ; Danielle Liard ;
 

GUILLEBOEUF
Marie-Magdelaine

 Haute-Normandie 03/07/1668

La Nouvelle France

GUILLEBOEUF Marie-Magdelaine
Fille de Nicolas et de Magdelaine Vauclin de la paroisse St-Etienne, rue des Bonnetiers, Rouen ;76000;  Seine-Maritime; Haute-Normandie.

Née vers1655, Décédée entre le 12/09/1707 et 06/08/1711.

2 mariages:
1) PLOUF (BLOUF) Jean  Habitant et cordonnier
Fils D’Antoine et Geneviève Du Maits de la paroisse St-Martin; Faubourg St-Marcel 5ème arrondissement de Paris, Île-de-France.
Né vers 1643 décédé et inhumé le 15/04/1700 à Montréal

Contrat de mariage 30/05/1669 Notaire Bénigne Basset
Mariage le 24/06/1669 à Montréal  Acte de Mariage
 
Ménage établi à Verchères 7 enfants.

1)-François : né le 05/02/1672 et baptisé le 9 à Boucherville, Marié à Catherine Bon le 30/05/1695 à Montréal, décédé le 26/08/1736 et inhumé le 27 à Saint-Laurent

2)-Jean : né le 11/11/1674 et baptisé le 24/01/1675 à Boucherville, Marié à Marie pacaud le 12/09/1707 à Varennes, décédé le 29/05/1744 et inhumé le 30 à Verchères

3)-Geneviève Plouf dite Guilleboeuf :  née le 10/09/1677 et baptisée le 21 à Boucherville, Mariée à René Foy dit Lacroix avant 19/03/1698, Mariée à Antoine Vermet le 15/10/1708 à Montréal,  inhumée le 22/01/1724 à Rivière-des-Prairies

4)-Marie-Madeleine : née le 25/07/1683 et baptisée le 27 à Contrecoeur, Mariée à Paul Guertin le 19/03/1702 à Contrecoeur, décédée le 11/11/1760 et inhumée le 12 à Saint-Antoine-sur-Richelieu

5)-Joseph : né le 01/02/1687 et baptisé le 2 à Contrecoeur, inhumé 10/02/1687 à Contrecoeur

6)-Louis : baptisé le 12/07/1691 à Montréal, Marié à Marie Truchon dite Léveillé ca 1711 Québec, décédé le 03/09/1746 et inhumé le 4 à Contrecoeur

7)-Paul : né le 19/08/1694 et baptisé le 20 à Montréal, inhumé le 26/08/1694 à Montréal


Au recensement de 1681, en la seigneurie de Verchères, il est dit : Jean Blouf, cordonnier, 38 ans, Madelaine Quilleboeuf (Guilleboeuf), sa femme, 36a, enfants : André 11a, Jean 9a, Marie 8a, Toussaint 6a, François 4a, Anne 6 mois ; 3 bêtes à cornes, 8 arpents de terre en valeur.

22 novembre 1709 
Curatelle de Louis Plouf, enfant mineur de feu Jean Plouf et de Madeleine Guilleboeuf [Madeleine Guillebeuf]
PISTARD :
http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3409771

2) FOISY  Louis
Fils de Martin et Marie-Madeleine Beaudoin.
Né vers 1679 décédé le 18/06/1755 et inhumé le 19 à Verchères

Il est veuf de Marie-Catherine Chevalier qu'il avait épousé le 22/09/1733 à Sorel

Mariage vers 1707 avant le 12/09/ 1707 à Contrecœur
Ménage établi à Verchères aucun enfant.

Louis Foisy se remariera à Marie-Madeleine Blet fille de Jean et Jeanne Beauveau

Sources: Tanguay, volume 1, pages 60, 233, 290 ; Dumas page 254 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 125 ;
 
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; PISTARD ;
 

GUILLIN
Françoise

Haute-Normandie 03/07/1668

La Nouvelle France

GUILLIN Françoise
300 livres de dot
Fille de Pierre (laboureur) et d’Anthoinette La Croix, de la paroisse Saint-Pierre de la ville d’Aumale,76390; Seine-Maritime; Haute-Normandie. 
Née vers 1649,
Inhumée le 09/11/1732 à Saint-Sulpice
Âgée de 98 ans   Acte de sépulture

Contrat de mariage annulé avec Gilles Masson (14/10/1668 Notaire Lecomte )


2 mariages:
1) André TRAJOT, meunier

Fils de Marc et Françoise Thomas de la paroisse Saint-Georges, Ile d’Oléron, Charente- Maritime, Poitou-Charentes.(Saintonge)
Né vers 1646, décédé le 05/03/1684 et inhumé le 6 Pointe-aux-Trembles, Montréal
 
Contrat de mariage 10/11/1688 Notaire Bénigne Basset
Mariage le 12/11/1668 à Montréal   Acte de Mariage
Ménage établi à Varennes . Aucun enfant

Au recensement de 1681, à Montréal, il est dit :
André Trageau 35ans, Françoise Guillin sa femme, 32a, Marie, servante 11a ; 1 fusil, 3 bêtes à cornes et 8 arpents de terre en valeur

2) ROBILLARD  Claude, habitant, laboureur, maître boucher
D'origine inconnue

Né vers 1650, décédé le 25/05/1719 et inhumé le 26 à Saint-Sulpice à l'âge de 69 ans
(Origine inconnue) Veuf de Marie GRONDIN
 
Contrat de mariage du 09/01/1709 Notaire Michel Lepailleur dit Laferté
Mariage le 27/01/1709 à Montréal
Acte de Mariage
Ménage établi à Saint-Sulpice Aucun enfant.

Sources: Tanguay, volume 1, page 571 ; Dumas page 255 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 125 ;
 
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

GUILLODEAU Madeleine

Poitou-Charentes 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste

GUILLODEAU (GUILLAUDEAU) Madeleine
150 livres de dot dont 50 livres du Roi
Fille de feu Jean GUILLAUDEAU, notaire et huissier, et de Madeleine Baudin de Notre-Dame de la Flotte, Île-de-Ré, 17630; Charente Maritime; Poitou-Charentes. ( Aunis.)

Baptisée 18 février 1639 Sainte-Catherine, de La Flotte, Ile-de-Ré, Charente-Maritime  Acte de baptême
Décédée
entre le 29/10/1696 et janvier 1708

Les parents de Madeleine, se sont épousés le 19 juin 1634 à Sainte-Marie-de-Ré (Saint-Martin) Elle a 5 frères et soeurs :
1) Jacques , baptisé le 03/06/1635 à La Flotte
2) Pierre, baptisé le 29/01/1637 à La Flotte et marié le 18/02/1659 à Sainte-Marie-de-Ré à Suzanne Guyon fille de Jacques et Suzanne Bernicard
3) Jean, baptisé le 27/12/1640 à La Flotte
4) Jeanne, née en 1646 et inhumée le 24/05/1664 à Sainte-Marie-de-Ré
5) Anne-Marie, baptisée le 06/05/1657 à Sainte-Marie-de-Ré
Source : "Le Rupellien"


1 mariage:
POITEVIN (POTVIN) Jean
dit Laviolette

Fils de Laurent et Marie Gibault de Dampierre-sur-Boutonne, 17470, Charente-Maritime, Poitou-Charentes. (Saintonge)
Né vers 1642 
Décédé après janvier 1708 à Charlesbourg
25 ans au recensement de 1667 à côte Ste-Geneviève près de Québec,
Domestique de Mathurin Moreau 

CM : 09/08/1669 notaire Romain Becquet
Mariage le 19/08/1669 à Québec. Acte de Mariage
Couple avec 9 enfants.
1) François :  né le 21/08/1670 et baptisé le 22 à Québec, Marié à Françoise Morel le 15/10/1692 , Marié à M-Madeleine Meilleur le 12/04/1706 à Charlesbourg, décédé le 11/11/1715 et  inhumé le 12 à Québec

2) Jean : né et baptisé le 14/12/1672 à Québec, Marié à Rose Otis le 29/10/1696 à Beauport, Marié à Renée Rivière le 10/04/1731 à Québec, décédé le 03/02/1752 et inhumé le 4 à Charlesbourg

3) Madeleine : née ca 1677, elle est sur le recensement de 1681, mariage à Louis Grou dit Lavallée le 24/01/1708 à La Rochelle, celui-ci est sergent d'une compagnie Franche de la Marine, compagnie de Monsieur Dupont,  à La Rochelle. Jean Poitevin, son père est présent au mariage de sa fille, sa mère Madeleine Guillaudeau est décédée.
(Inscription sur l'acte)

4) Pierre : né ca 1680, il est sur le recensement de 1681

5) Michel : né ca 1683, inhumé le 16/03/1689 à Charlesbourg, 6 ans 1/2

6) Anonyme : née et ondoyée le 17/05/1685 à Charlesbourg, décédée le 17/05/1685 et  inhumée/ le 18 à Charlesbourg

7) Hugues : baptisé le 16/03/1687 à Charlesbourg

8) François : né ca 09/1690, inhumé le 30/04/1691 à Québec

9) Madeleine : née le 16/02/1692 et baptisée le 20 à Charlesbourg

 

Au recensement de 1681, au Bourg Royal, il est dit : Jean Poittevin 30ans, Madeleine Guilladot (Guillodeau) sa femme, 28a, enfants : François 11a, Jean 8a, Madelaine 4a, Pierre 1a ; 2 vaches et 8 arpents de terre en valeur

6 novembre 1685
Obligation de Jean Poitevin à Pierre Paradis (N° 3021.)
Greffe des Notaires en Nouvelle-France, Vol IV page 139 Notaire Gilles Rageot

30 novembre 1688
Vente de Noël Joseph Rancour et ux à Jean Poitevin dit Laviolette
Greffe des Notaires en Nouvelle-France, Vol II page 83 Notaire Paul Vachon

Sources: Tanguay, volume 1, page 492 ; Dumas page 254 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 126 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Fichier Origine ; Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français ;  Le Rupellien : http://rupellien.over-blog.com/article-quebec-acadie-je-me-souviens-c-etait-un-18-fevrier-67391974.html ;
 

GUILLOT
Catherine

Poitou-Charentes 30/06/1663

Le Phoenix de Flessingue

GUILLOT Catherine
200 livres de dot
Fille de Mathurin (farinier) et Marie Lebrun, de la paroisse St-Sauveur, de la ville de La Rochelle, 17000; Charente Maritime; Poitou-Charentes.( Aunis ). .

Née vers1646, Décédée entre le 10/08/1688 et 05/10/1688.

1 mariage:
JACQUEREAU  Jean

Fils de Jérémie et Marie Aubin; de Tonnay-Charente, 17430, Charente-Maritime, Poitou-Charentes. (Saintonge)
Décédé après le 29/01/1686, à l’Ange-Gardien (inventaire 10/08/1688 Gille Rageot)
Confirmé le 11/04/1662 au Château-Richer.

Contrat de Mariage 08/09/1663 Notaire Paul Vachon
Mariage le  25/10/1663 à Château-Richer Acte de Mariage
Couple avec 12 enfants

1)-Jeanne : née le 07/10/1664 et baptisée le 13 à Château-Richer

2)-Marguerite : née le 01/01/1666 et baptisée le 4 à Château-Richer, Mariée à Charles Trépanier le 29/01/1686 à Québec, Mariée à René Bouchaud le 21/04/1704 à Québec, décédée le 16/05/1731 et inhumée le 17 à Québec

3)-Anne : née le 15/09/1667 et baptisée le 19 à Château-Richer, Mariée à Louis Mercier le 06/06/1689 à Québec, inhumée le 04/02/1703 à Québec

4)-Jean : né le 27/03/1669 et baptisé le 30 à Château-Richer

5)-François : baptisé le 24/02/1671 à L'Ange-Gardien

6)-François : né le 03/12/1672 et  baptisé le 5 à L'Ange-Gardien

7)-Jean : né le 21/11/1674 et baptisé le 30 à L'Ange-Gardien

8)-Louis : né le 07/02/1676 et baptisé le 18 à Château-Richer

9)-Pierre : né ca 1677, il est sur le recensement de 1681

10)-Alexis : né le 14/07/1679 et baptis le 15 à L'Ange-Gardien

11)-Nicolas : né le 06/01/1681 et baptisé le 12 à L'Ange-Gardien

12)-Marie-Madeleine :  née le 21/05/1683 et baptisée le 24 à L'Ange-Gardien

Catherine GUILLOT est séparée de biens avec son mari le 16 octobre 1671
Le 11 novembre 1685 greffe François Genaple, sa femme Catherine Guiot (Guillot) place en apprentissage son fils Jean, âgé de 16 ans, et se prépare à aller rejoindre son époux en France.  Elle repasse en France en 1685, rentrée au Canada en 1686/1687

Au recensement de 1666, en la côte de Beaupré il est dit : Jean Jacquereau 38a, habitant, Catherine Guiot sa femme 20a, Jeanne enfant, 16 mois, Marguerite 1 mois

Au recensement de 1667, en la côte de Beaupré il est dit : Jean Jacquereau 30ans, Catherine Guyot (Guillot) sa femme 21a, enfants : Jeanne 3a, Marguerite 2a ; 1 tête de bétail et 6 arpents de terre en valeur

Au recensement de 1681, en la côte de Beaupré il est dit : Jean Jacquereau 45 ans, Catherine Guiot sa femme 35ans, enfants : Jean 12a, François 9a, Louis 6a, Pierre 4a, Alexis 2a, Nicolas 9 mois ; 1 fusil, 5 bêtes à cornes et 15 arpents de terre en valeur

3 novembre 1670 - 12 décembre 1670 
Procédures criminelles contre Jean Jacquereau, habitant de la côte de Beaupré faite à la requête de Jean Gaboury pour son frère Antoine Gaboury que Jacquereau avait battu gravement (
violence)
Ce dossier en matières criminelles provient de la Prévôté et Amirauté de Québec et contient les interrogatoires ou les dépositions des personnes suivantes : Jean Jacquereau, natif du pays de Saintonge, de la paroisse de Chevautin, 35 ans, habitant de la côte de Beaupré; René Goulet, demeurant à la côte de Beaupré, 20 ans, natif de Pizeaux, travaillant; Pierre Têtu (Testu) du Tilly, 35 ans, natif de Panzoult en Touraine, habitant la côte de Beaupré; Marc Bareau (Barreau) habitant de Beaupré, 50 ans; Marin Leclerc, domestique de Marc Bareau (Barreau), 25 ans, natif de la paroisse de Lenet (Luçon); Louis Boucher, 33 ans, habitant de la côte de Beaupré, natif de Lisle de Roy (Ile de Roi); Jean Bourgeois, volontaire travaillant, 37 ans, natif de la paroisse de Lothinville, proche de Dieppe, demeurant chez Jacques Tessier, habitant de Beaupré; Laurent Gignard, habitant de la paroisse de l�Ange-Gardien, 36 ans, natif de La Rochelle; Jean Clément, 33 ans, natif de la paroisse de ..., à Nancy, en Lorraine; Louis Lesage, 52 ans, natif de Loisan, près de Mortagne; Jean Ballié, natif de l'île de Ré (Charente-Maritime), 30 ans; Charles Louis Alain (Alen), 30 ans, natif de Chastelerault (Châtellerault). Ce dossier comprend l'information; les confrontations et interrogatoires des témoins; une requête; un mémoire; un exploit de comparution; une déclaration de dépens; les taxes et dépens; des requêtes du procureur fiscal de la Compagnie des Indes Occidentales .

Dans une requête (pièce B du dossier), Jean Jacquereau qui est condamné à 30 ans de bannissement hors de la juridiction de Beaupré, demande un délai, en raison de la rigueur de la saison, qui ne lui permet pas de transporter ses meubles et sa famille nombreuse ainsi que sa femme qui est sur le point d'accoucher; le lieutenant général de la Prévôté de Québec, Louis Théandre Chartier de Lotbinière surseoit à l'exécution de sa sentence, Jacquereau sera banni de Beauport à partir du 15 mai 1671.   
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3354017

1er mars 1671 - 9 mars 1671 
Procédures criminelles contre Jean Bourgeois accusé du viol de Jeanne (Jeanneton) Jacquereau, âgée de 6 ans, le 8 octobre 1670, fille de Jean Jacquereau, habitant de la côte de Beaupré et de Catherine Guillot
Ce dossier en matières criminelles provient de la Prévôté de Québec et contient les interrogatoires ou les dépositions des personnes suivantes : Jean Bourgeois, travaillant volontaire, 36 ans, natif du pays de Caux, paroisse de Sotteville-sur-Mer, près de Dieppe; Catherine Guillot, femme de Jean Jacquereau, habitant de la côte de Beaupré. Ce dossier comprend une déclaration de taxes de dépens; les interrogatoires; les conclusions du procureur; un procès-verbal; la confrontation .
 
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3354253

Bourgeois est condamné à être pendu. En appel devant le Conseil souverain, sa culpabilité est maintenue mais la sentence réduite. Il sera conduit de la prison à la porte de l'église Notre-Dame de Québec nu en chemise, corde au cou, torche au poing pour demander pardon à Dieu. Il sera battu de verges au carrefours de la ville et marqué au fer chaud d'une fleur de lys sur la joue. Il écope d'une amende de 75 livres dont une partie sera versée à la victime. Puis il sera banni de Nouvelle-France à perpétuité.


Sources: Tanguay, volume 1, page 316 ; Dumas page 255 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 126 ;
Fichier Origine http://www.fichierorigine.com/app/recherche/detail.php?numero=390045 ;
Recensement de 1666, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
PISTARD ; http://www.zonecousinage.com/getperson.php?personID=I5843&tree=entier

La vie libertine en Nouvelle-France au XVIIe siècle (2 volumes), Robert-Lionel Séguin, (Les Éditions Leméac Inc., Ottawa, 1972.), pp. 306-309, 483.
La scandaleuse Nouvelle-France : histoires scabreuses et peu édifiantes de nos ancêtres, Guy Giguère, (Les éditions internationales Alain Stanké, Montréal, 2002.), pp.89-90 ;
 

GUYARD / GUIARD
Catherine

Île-de-France 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe

GUYARD / GUIARD  Catherine
Fille de feu Louis et de Madeleine Vant, de la paroisse St-Laurent, 10ème arrondissement de Paris; Île-de-France 
Née vers1639, décédée entre 23/07/1703 et 24/05/1705

 
1 mariage:
BEAUDRY  Antoine dit L' Épinette,  habitant et cloutier

Fils de Marin et Jeanne Paumière.
Baptisé le 13/11/1629 à Chemiré-en-Charnie, 72540, Sarthe; Pays-de-la-Loire.
Engagé de la recrue de 1653,  avant son départ le 04/04/1653 à la Flèche, notaire LaFousse
Arrivé le 16/11/1653 à Montréal
Décédé après le 23/07/1703 à Montréal

Contrat de mariage le 16/11/1665, Notaire Nicolas de Mouchy
Mariage le 24/11/1665 à Montréal
Acte de Mariage 

Aux recensements de 1666,67 et 81, ils sont à Montréal, 5 enfants.
1)-Jean : baptisé 24/12/1666 à Montréal 

2)-Catherine :  baptisée le 02/01/1669 à Montréal, Mariée à Pierre Thibault dit Léveillé le 24/11/1687 à Montréal, décédée le 06/01/1731 et  inhumée le 7 à Montréal

3)-Pierre : baptisé le 06/08/1671 à Montréal, inhumé le 29/08/1671 à Montréal

4)-Jeanne :  baptisée le 08/09/1674 à Montréal, Mariée à Léonard Libersan le 23/07/1703 à Montréal, inhumée le 19/03/1756 à Sainte-Geneviève de Pierrefonds,

5)-Jean : baptisé 04/06/1678 à Montréal, inhumé 08/09/1689 à Montréal, âgé de 12 ans est tué par les Iroquois.
 

Au recensement de 1666, à Montréal, il est dit : Antoine Baudry, 28 ans, Catherine Guyard, sa femme, 27 ans.
Au recensement de 1667, à Montréal, il est dit : Antoine Baudry, 29 ans, Catherine Guiard, sa femme, 29a, un enfant de 7 mois, 4 arpents de terre en valeur

Au recensement de 1681, à Montréal, il est dit : Antoine Baudry, cloutier, 44 ans, Catherine Gaillard (Guiard) sa femme, 40 ans enfants : Jean 14 ans, Catherine 12a, Jeanne 6a, Jean 3a; 1 fusil, 1 vache, 5 arpents de terre en valeur

16 juillet 1679
Vente d’une concession de soixante arpents sur le bord de la grande rivière par Antoine Baudry et Catherine Guilliard sa femme, à Gilles Galipeau habitant de Montréal.

Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français,
Vol IX page 26 Notaire Claude Maugue

5 juillet 1680
Concession de quarante arpents de terre sur le fleuve St-Laurent, par Nicolas Lepilleur habitant de la seigneurie de Longueuil, à Antoine Beaudry (Baudry)
Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français,
Vol IX page 45 Notaire Claude Maugue

Sources: Tanguay, volume 1, page 31 et volume 2, page 151 ; Dumas page 255 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 126 ; Recensement de 1666, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français ;Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les
 

GUYET  
Marie

Poitou-Charentes 03/07/1668

La Nouvelle France

GUYET  Marie
200 livres de dot
Fille de Jean et  de feue Françoise Guyon,
de la paroisse St-Jean de la ville de Château-Larcher, 86370, Vienne, Poitou-Charentes (Poitou).
Née vers 1641
Elle a 40 ans au recensement 1681.
Elle vit à Charlesbourg.
Hospitalisée à l'Hôtel-Dieu de Québec le 6 avril 1692, elle en sort le 29.
Inhumée le 2 janvier 1701 à Québec. Âgée de 60 ans
Acte de sépulture

1 mariage:
LEDOUX  Pierre dit Latreille, habitant et menuisier.

Fils de Jean et Doumergue Borel de la paroisse St. Pierre de la ville d' Avignon . 84000; Vaucluse; Provence-Alpes-Côte d' Azur. (Comtat Venaissin )
Baptisé le 20/07/1647 à Avignon.
Inhumé le 03/10/1708 à Québec
Contrat de mariage le 07/10/1668, Notaire Romain Becquet
Mariage le 09/10/1668 à Québec  Acte de Mariage 

Couple avec 4 enfants
1)-Nicolas : né le 09/12/1669 et baptisé le 10 à Québec, décédé le 26/12/1669 et inhumé le 29 à Québec.
2)-Charles : né le 14/02/1671 et baptisé le 15 à Québec, Marié à Madeleine Galarneau le 10/10/1689 à Charlesbourg, décédé (Hôtel-Dieu) et inhumé le 18/11/1702  à Québec
3)-Nicolas Ledoux dit Latreille :  né le 05/01/1673 et baptisé le 07/01/1673 à Québec, Marié avec
Renaud Marie-Anne, en première noce le 05/10/1693 à Charlesbourg,  Marié en seconde noces à Bonnodeau Marie-Agnès, le 16/04/1703 à Québec et enfin en troisième noces à Barré Elisabeth, le 04/08/1715 à Montréal,
décédé le 16/07/1754 et inhumé le 17 à Montréal
4)-Marie-Catherine : née le 26/08/1676 et baptisée le 28 à Québec, Mariée en première noce à Paul Lauzé, le 07/11/1695 à Charlesbourg, puis en seconde noces à Bon Pierre le 21/11/1718 à Charlesbourg, décédée le 28/06/1747 et inhumé le 29 à Charlesbourg 

Il est dit avoir 33 ans au recensement de 1681 à l’Île d’Orléans, menuisier.

Pierre est remarié à Marguerite Lasnon (veuve de Pierre Ferrré ) Contrat de mariage du 25/04/1701, Notaire Le Pailleur. Mariage le 08/05/1701.
Pierre décédé le 03/10/1708 à Québec, Marguerite Lasnon décède le 10 sépulture le 11/03/1727 à  Hôtel-Dieu Québec (80 ans).

Sources: Tanguay, volume 1, page 363 ; Dumas page 255 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 126 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Généalogie Jocelyne Nicol ;
 
       
Haut de Page
     

 

HALAY
Marie

Centre 31/07/1670

La Nouvelle France
HALAY Marie
300 livres de dot et un don du roi de 50 livres.
Fille de feu Pierre et de Marie Velay, de la ville de Chartres, 28000; Eure-et-Loire; Centre (Beauce).
Née vers 1639
Décédée le 12 et inhumée le 10 décembre 1700 à Charlesbourg
Acte de sépulture

Contrat de mariage annulé avec Aufray Coulon le 28/08/1670 Notaire Romain Becquet

1 mariage:
COURTOIS  Bertrand dit le Breton,
habitant.
Fils de Feu Pierre et Marguerite Héry de Ploufragan, 22440; Côtes-d' Armor; Bretagne. 
Baptisé le 14/10/1641 Ploufragan, 22440; Côtes-d' Armor
Décédé entre le 10/09/1685 et le 19/01/1688

Contrat de mariage du 14/08/1671 à Québec Notaire Romain Becquet
Mariage  le 24/08/1671 à Québec  Acte de mariage
 
Ménage établi à Charlesbourg, 6 enfants. 
1)-Marguerite : née et baptisée le 04/04/1672 à Québec, Mariée à Pierre Joseph Collet dit Picard le 19/01/1688 à Charlesbourg, décédée le 31/10/1724 à l'Hôtel-Dieu et inhumée le 01/11/1724 à Québec

2)-Jean Baptiste : né et baptisé le 26/06/1673 à Québec, décédé le 15/01/1703 et inhumé le 17 à Charlesbourg

3)-Marie-Jeanne : née le 15/01/1675 et baptisée le 17 à Québec, Mariée à Pierre Levreau le 21/05/1694 à Charlesbourg, décédée le 05/08/1748 et inhumée le 6 à Québec

4)-Pierre : né le 22/09/1677 et baptisé le 23 à Québec

5)-Simon : né le 11/01/1679 et baptisé le 12 à Québec, Marié à M-Jeanne Villeneuve le 01/09/1704 à Charlesbourg, décédé le 29/05/1711 et inhumé le 30 Charlesbourg

6)-Marin : né le 11/01/1679 et baptisé le 12 à Québec, décédé le 30/04/1711 à l'Hôtel-Dieu et inhumé le même jour à Québec

Au recensement de 1681, à la Petite Auvergne, il est dit : Bertrand Courtois 34ans, Marie Allé, sa femme, 42a, enfants : Marguerite 11a, Jean 9a, Marie 7a, Pierre 4a, Bertrand 1a ; 1 fusil, 2 bêtes à cornes et 7 arpents de terre en valeur

Sources: Tanguay, volume 1, pages 136, 146, 518  ; Dumas page 256 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 128 ;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

HALAY
 
Marie/Marguerite

Île-de-France 15/08/1671

Le St Jean-Baptiste
HALAY  Marie/Marguerite
250 livres de dot dont 50 livres du Roi.
Née vers 1639
Veuve de Pierre Petit, de la paroisse Saint-Sulpice de Paris
Décédée entre le 11/01/1672 et le recensement de 1681.

2 mariages:
1) PETIT  Pierre (Mariage en France )

De la paroisse Saint-Sulpice, faubourg Saint-Germain, 6ème arrondissement de Paris, en Île-de-France.


2)
AUGERON  Antoine Meunier
origine inconnue 
Né vers 1617, sépulture le 10/11/1672 à Trois-Rivières
Habitant de  Rivière aux Roches à St. Augustin en janvier 1672
Meunier de Monsieur LeNeuf de La Potherie en novembre 1672.
(Veuf de Marguerite Augereau)
 
 
Contrat de mariage le 08/01/1672 Notaire Romain Becquet
Mariage le 11/01/1672 à Québec  
Acte de mariage
Ménage établi à St. Augustin. Aucun enfant. 

Sources:
Tanguay, volume 1, pages 18 et 297  ; Dumas page 256 ;
Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 128 ;
 

HALLIER
Perrette

Île-de-France 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
HALLIER  Perrette
400 livres de dot
Fille de Jean Hallier et de Barbe Marineau (Marignan pour Landry) de la paroisse d’Égly 91520; Essonne; Île-de-France.
Elle était une fille du roi, apportant des biens estimés à 350 livres et un don du roi de 50 livres.
Née vers 1651,
Émigrée en 1681
 
Perrette Hallier repasse en France et n’en revient jamais comme en fait foi un acte passé devant le notaire Roger en date du 19 août 1700. 

1 mariage:
BORDELEAU  Antoine dit Laforest
Soldat au régiment de Carignan, Cie Petit
Fils de feu Jean Bordeleau et de Marie Villain,
Baptisé dans l'église Saint-Pierre, le 22/12/1633 à Dampierre-sur-Boutonne, 17470, Charente-Maritime; Poitou-Charentes.
Il est confirmé le 25 mars 1669 à Neuville.
Antoine Bordeleau décède à Neuville et est inhumé le 18 septembre 1717.

Militaire, il arrive à Québec le 19/08/1665 à bord du navire " La Paix "avec le régiment de Carignan-Salière, compagnie de Maximy. Il sera dirigé avec sa compagnie pour les forts, Sorel, Chambly, Ste Thérèse. Au départ du Régiment, il reste en Nouvelle-France.

Contrat de mariage 29 septembre Notaire Gilles Duquet
Mariage le 15/10/1669 à Québec 
Acte de mariage
 

Ménage établi à Neuville. (2 enfants)
1)-Antoine :  né et baptisé le 18/12//1673 à Québec, Marié à Catherine Piché le 05/03/1696 à Neuville, inhumé le 10/05/1758 à Neuville 

2)-Marie-Louise :  baptisée le 15/08/1676 à Québec, Mariée à Louis Croteau le 22/11/1695 à Neuville, inhumée le 01/07/1720 à Saint-Antoine-de-Tilly

Perrette Hallier repasse en France et n’en revient jamais comme en fait foi un acte passé devant le notaire Roger en date du 19 août 1700. 

Au recensement de 1681, en la seigneurie de Dombourg, il est dit : Antoine Bordeleau 45ans, Perrette Hallier, sa femme, 30 ans, enfants : Antoine 8a, Marie 5a, 1 fusil, 1 bête à cornes et 20 arpents de terre en valeur


Sources: Tanguay, volume 1, pages 68, 151, 285, et 297   ; Dumas page 256 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 128 ; Drouin, vol.1, p.144;  DBAQ, t1, p.230;  Langlois, p.238-239 ;  Fournier, Marcel, 2001 ; Cournoyer, Jean, 2001  ; http://www.acpo.on.ca/claude/nos-anct-f.htm ;
Antoine Bordeleau dit Laforest, Nos Ancêtres, vol.25, 1994 ;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 


HANNETON  Madeleine  

Île-de-France 03/07/1668

La Nouvelle France
HANNETON ou ALTON Madeleine
Fille de Nicolas (maître tanneur) et de Marie TAN de la paroisse St-Paul, rue St. Antoine,4ème arrondissement de Paris, en Île-de-France
.
Née vers 1645
Décédée le 13 et inhumée le 14 mars 1689 à Boucherville.
Âgée d’environ de 45 ans. Acte de sépulture

"Contrat de mariage des parents :
Le 05.02.1634 devant Jacques Morel et François Ogier, Étude XLII 85
Nicolas Alton, marchand tanneur, demeurant faubourg Saint-Marcel, rue de Loursine, paroisse Saint-Médard, fils de Nicolas Halleton, marchand tanneur à Chartres, pour lui et en son nom, et Marie Tan, fille majeure jouissante de ses droits, demeurant rue et faubourg susdits, fille de Nicolas Tan, maître tailleur d’habits en la ville de Troyes (Aube), et Françoise Lepage. 200 livres de dot dont 100 en deniers comptants plus 100 en habits, linge et autres. 100 livres de douaire préfix. Les deux futurs signent. Le futur signe très bien Alton avec sa marque. "
Source :
Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 14,
Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier

1 mariage:
REGUINDEAU  Joachim dit Joachim,  Domestique de Pierre Couillard
F
ils de Pierre, maitre Filetier et Marie Clarteau de La Rochelle,17000; Charente-Maritime; Poitou-Charentes.(Aunis).
Baptisé le 8 novembre 1637 paroisse Sainte-Marguerite de La Rochelle
Décédé le 06/03/1714
  et inhumé le 8 à Boucherville
Engagé La Rochelle le 28 mars 1657

Contrat de mariage, Notaire René Rémy dit Champagne, le 6 janvier 1669 
à Boucherville
Ménage établi à Boucherville 7 enfants
.
 

|___REGUINDEAU Jean-Baptiste Joachim

18/04/1671 Boucherville

12/07/1692 Montréal

|___REGUINDEAU Jacques, Capitaine de milice
      
X 29/10/1696 Boucherville

25/02/1673 et B le 26 Boucherville

14/03/1750 Boucherville

|__  VÉRONNEAU Marguerite

14/01/1677 Boucherville

 

|___REGUINDEAU Marie Jeanne, N° 1311

03/04/1675 Boucherville

27/05/1746 Varennes

|___X 18/10/1693 Boucherville
      
PETIT-LAPRÉE-BEAUCHEMIN Nicolas,
N° 1310

23/10/1664 Trois-Rivières

17/02/1707 Varennes

|___2X 04/11/1709 Varennes
       JODOIN Jacques

07/05/1682 Boucherville

 

|___REGUINDEAU Pierre

25/07/1677 Boucherville

29/04/1703 Montréal

|___REGUINDEAU François

13/06/1680 Boucherville

16/06/1680 Boucherville

|___REGUINDEAU Louis

09/06/1681 Boucherville

 

|___x 07/11/1712 Boucherville
       CHARBONNEAU Marie

née, b :14/01/1677 Boucherville

D, S : 25/05/1746 Boucherville

|___REGUINDEAU Marguerite Josephe

09/10/1682 Boucherville

17/10/1682 Boucherville


Au recensement de 1666, à Trois-Rivières, il est dit :  Joachim Reguindeau 25 ans et domestique de Pierre Soulias
Au recensement de 1667,  il habite avec Denis Véronneau et Antoine Daunet au Trois Rivières. 
Au recensement de 1681 à Boucherville, il est dit : Joachim Reguindeau 40ans, Madeleine Hamicton (Hanneton) sa femme 38 ans, enfants : Jean 11a, Jacques 9a, Marie 7a, Pierre 5a, Louis 1a ; 4 bêtes à cornes et 8 arpents de terre en valeur

Joachim Reguindeau épouse en seconde noces, avec Marie Lefebvre, Fille du Roi amenant 350 livres de dot dont 50 livres du  Roi.
Fille de Barthélémy et de Marie Banin
(Banis) de Pont-Ste-Maxence,60700; Oise; Picardie. Mariage enregistré à Pointe-aux-Trembles de Montréal, le 3 novembre 1693.   Dumas nous dit que Reguindeau est devenu Riendeau

"Au recensement de 1681, Joachim déclare 4 bêtes à cornes et 8 arpents en valeur. Pour survivre et subvenir à sa famille il a dû s'endetter à plusieurs reprises.
Son fils, Louis, l'aide en lui prêtant 150 livres. Cette somme provenait d'un voyage de traite de fourrures aux Outaouais. Par contre, son fils, Jacques ne lui apporte aucun soutien et même l'exploite en lui empruntant de l'argent qu'il ne lui remet pas. En 1708 Joachim sent ses forces diminuer et il ne peut plus travailler. Il donne tous ses biens à son fils, Louis. En retour, Louis s'engage à payer les dettes de son père et à subvenir aux besoins de ses parents.
"
http://www3.sympatico.ca/yvon.riendeau/riend/riend3.html

Faits judiciaires

9 décembre 1662
Requête de Joachim Reguindeau contre Louis Pinard, maître chirurgien, pour la somme de 46 livres pour ses salaires et services, lequel dit ne lui devoir que 40 livres qu'il est prêt à payer moins 33 livres que lui doit Pierre le Pelé (Lepelé) dit la Haye (Lahaye, Lahaie), maître dudit Reguindeau, pour avoir gardé et pris soin de ses bestiaux, ce que ledit Reguindeau nie affirmant que lui seul s'était occupé desdits bestiaux. Ordonné que ledit le Pelé sera approché pour être entendu concernant la maladie dudit Reguindeau qui a duré 15 jours et ledit sieur Pinard produira un mémoire des choses qu'il lui a fournies .PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3389653

30 mai 1714
Ordonnance de l'intendant Bégon entre Jacques Reguindeau et Louis Reguindeau, frères, tous deux habitants de Boucherville, au sujet d'une donation consentie par Joachim Reguindeau, leur père, en faveur de Louis Reguindeau .
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3312778

Sources: Tanguay, volume 1, pages 479 et 512 ; Dumas page 256 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 128 ; PRDH ; Pierre Dubois, Jocelyne Nicol-Quillivic ;FDR Yves Landry, édition 2013 page 128 ; ;http://www3.sympatico.ca/yvon.riendeau/riend/riend3.html ; Pistard ;
Recensement de 1666, 1667 et 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 14, Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
 
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf

 

HARDY
Jeanne

Poitou-Charentes 03/07/1668

La Nouvelle France
HARDY Jeanne
fille de Pierre Hardy et de Marie Daviau ou Daniau, de la paroisse Saint-Jean du Perrot, de La Rochelle; 17000; Charente-Maritime. Poitou-Charentes. (Aunis)
Née vers 1646
Inhumée le 5 avril 1716, à Batiscan.
Âgée d’environ de 75 ans.
Acte de sépulture

1 mariage:
TROTTAIN  François dit Saint-Surin

Soldat du régiment, Cie Naurois
Né vers 1634, de François Trottain et de Jeanne Gripon ou Gribon, de Saint Seurin-d'Uzet,  près de Mortagne-sur-Gironde, 17120; Charente-Maritime; Poitou Charentes.(Saintonge)
François Trottain décède le 9 février et est inhumé le 11 février 1731.

Avant le départ des troupes en septembre 1668, il est témoin au contrat de mariage de son compagnon d’armes Alexandre Teschinay à Québec le 13 août 1668. 

Contrat de mariage 13/08/1668, notaire Gilles Rajot
Mariage le 16 août 1668 à Québec
Acte de mariage

Ménage établi à Batiscan.  (5 enfants).
1)-Anne :  née ca1669, Mariée à Antoine Choquet le 21/01/1691 à Batiscan, Mariée à Guillaume Dupont le 08/09/1704 à Batiscan, décédée et inhumée le 21/11/1739 à Québec
2)-Marie-Jeanne Saint-Seurin dit Trottain :  née ca 1674 ,Mariée à Jean Hamon le 23/05/1705 à Batiscan,  inhumée le 20/12/1705 à Trois-Rivières,
3)-Marie-Geneviève Trottain dit Saint-Surin : née ca 1678, Mariée à Jacques Rouillard le 07/01/1702 à Batiscan, inhumée le 18/03/1751 à Batiscan,
4)-Marguerite  Trottain dit Saint-Surin :  née le 09/03/1681 et baptisée le 15 à Batiscan, Mariée à Mathieu Rouillard le 02/06/1704 à Batiscan, inhumée le 28/03/1723 à Batiscan
5)-Marie-Charlotte Trottain dit Saint-Surin :  né le 04/03/1684 et baptisée le 5 à La Pérade, Mariée à Joseph Rouillard le 02/08/1715 à Batiscan,  décédée le 19/01/1758 et  inhumée le 21 à Batiscan

Au recensement de 1681, à Batiscan, il est dit : François Trottier, menuisier, 33ans, Jeanne Hardy sa femme, 35a, enfants : Anne 12a, Jeanne 7a, Geneviève 3a, Marguerite 6 mois ; 5 bêtes à cornes et 10 arpents de terre en valeur

François Trottain devenu Trottier au recensement de 1681, était menuisier, notaire seigneurial, huissier et procureur fiscal de Batiscan.  Il se disait notaire royal et garde notes au Cap-de-la-Madeleine, Champlain, Batiscan et Sainte-Anne.  Probablement qu'il ne reçu jamais sa commission de titre de notaire royal, mais les autorités permettaient aux notaires seigneuriaux consciencieux, de s'approprier ce titre imposant.

Sources: Tanguay, volume 1, pages 7, 216, 572 ; Dumas page 256-257 ; Jetté page 1091 ; Landry, Les Filles du Roy au XVIIè siècle édition 2013, p 129 ;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Sulte, Hist., vol.5, p.61(3);  Raymond Douville, D.B.C., vol.2, p.665; DBAQ, t4, p.418; Langlois, p.484
 

ATTANVILLE
ou HATANVILLE
Marie

Île-de-France 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste
ATTANVILLE ou HATANVILLE Marie
450 livres de dot dont les 50 livres du Roy
Fille de Vincent et Marguerite MACHARD
Née en 1651 à Saint Eustache; 1er arrondissement de Paris, Île-de-France.
Décédée et inhumée le 28/04/1723 à Boucherville.
Acte de sépulture
30 ans au recensement de 1681 à Neuville 

Elle est la cousine germaine d' Antoine Hantanville, arrivé en 1670 en Nouvelle-France

Contrat de mariage des grands-parents :
Le 22.06.1608 devant Pierre Muret et son confrère, Étude XXXIV 16
Daniel Hatanville, accoutreur de draps de soie, demeurant à Paris, rue Saint-Martin, paroisse Saint-Méderic, majeur de 28 ans, fils de défunt Jacques, tisserand en toile, demeurant au parc « Danshoc » près le Hâvre-de-Grâce (Seine-Maritime) en Normandie, et Nicole Durel, et Marie Chevalier, fille majeure de 26 ans, demeurant en la maison de honnête homme Richard Cœur, marchand bourgeois rue de Grenelle, paroisse Saint-Eustache, fille de défunt Jacques Chevalier, menuisier à Mantes, et Marie Desmond jadis sa femme. 300 livres de dot. Daniel Hatanville signe parfaitement. Marie Chevalier ne sait pas signer.

4 mariages
1) SENAT Robert, Habitant.

Fils de Martin et Catherine ROSEE
Baptisé le 23/05/1640, en la paroisse St-Martin de la ville de Canteleu, 76380, Seine-Maritime, Haute-Normandie.
D
écédé entre le  03/08/1670 et le 28/12/1670.
Contrat de mariage annulé  le 29/09/1669 Duquet avec Louise Desgranges qui deviendra ensuite femme de Louis Delisle.

Contrat de mariage le 06/10/1669 notaire Romain Becquet.
 Mariage  le 15/10/1669 à Québec 
Acte de mariage
Ménage établi à Neuville
1 enfant
Antoine baptisé le 03/08/1670 à Sillery, décédé avant le recensement de 1681. 
 

2) FAUCONNET Jean dit Lafleur, Habitant.
Soldat de la compagnie Berthier
Fils de Jean et Anne CARRE de la paroisse St-Paul de la ville d' Orléans 45000; Loiret; Centre.
Né vers 1636, décédé entre le 14/06/1682 et le 06/10/1683.

Contrat de mariage le 28/12/1670 notaire Romain Becquet
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol III, page 45, notaire Romain Becquet

Mariage le 20/01/1671 à Québec
Acte de mariage
Ménage établi à Neuville. 6 enfants.
1)-Charles: B 16/12/1671 à Québec
2)-Michel: B 27/05/1673 à Québec
3)-Geneviève: B 17/10/1675 à Québec
4)-Marguerite: B 03/02/1678  à Québec, S : 09/02/1697 à Boucherville
5)-Jean: B 20/03/1680 Neuville, Québec; décédé avant le recensement de 1681.
6)-François: B 07/11/1681 à Québec

Au recensement de 1681, le couple est dans la seigneurie de Dombourg / Neuville. Jean est dit avoir 45 ans, Marie Attenville sa femme, 30 ans. (Veuve de Robert Sénat). Ils ont à charge 5 enfants; Antoine Sénat, 11 ans; Charles Fauconnet, 10 ans; Michel Fauconnet, 8 ans; Geneviève Fauconnet, 5 ans; Marguerite Fauconnet, 3 ans. Le couple possède 1 fusil, 2 bêtes à cornes; et 7 arpents de terre en valeur.


Acte notarié

(6 février 1675) Vente de Jean Fauconnet et Marie Attanville, son épouse, veuve Robert Sénat, à Jean Migneron .
(Ratification et quittance du 20 octobre 1676).
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol III, page 128, notaire Romain Becquet

11 mars 1675

Arrpêt portant commission à Antoine de Serre et François Garnier pour la visite d'une terre que Jean Fauconnet veut vendre au nom d'Antoine Sénat, enfant mineur, fils de Marie Hatanville, veuve de Robert Sénat, parce qu'elle était en état de détérioration.
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805141302201631&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=811782

14 février 1678
Arrêt décrétant qu'Antoine Sénat, mineur, aura hypothèque sur la terre de François Fauconnet, située au fief de Dombourg
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201805141302201631&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=814068

3) MARTIN Charles, habitant et matelot
Fils de Pierre et Madeleine PANIE de la paroisse Saint-Jacques de la ville de Dieppe; 76200; Seine-Maritime;
Haute-Normandie
Baptisé le 17/10/1644 Saint-Jacques de la ville de Dieppe; 76200; Seine-Maritime
Décédé entre le 29/07/1685 et le 21/01/1686.

Il était l'époux de Catherine Dupuis, CM le 20/10/1663 
et mariage le 28/11/1663 Montréal

Mariage le 06/10/1683 à Boucherville (source Landry)
Nous ne trouvons pas l'acte de mariage, si vous l'avez pourriez-vous nous contacter svp MERCI
jocelynenicol@migrations.fr

Ménage établi à Boucherville.
1 enfant.

Léger: né le 02/04/1684 et baptisé le 3 Boucherville, parrain Léger Baron et marraine Magdeleine Haneton épouse de
Joachim Reguindeau. Mariage avec Marie Richard
(28 novembre 1711) Bail à ferme d’une terre par François Cézar dit LaGardelette et sa femme (Marie Hatanville) à Leger Martin, fils de Marie Hatanville Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 30, notaire Marien Thailhandier
(28 novembre 1711). Contrat de mariage de Leger Martin et Marie Richard
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 30, notaire Marien Thailhandier

Acte notarié
(21 mai 1675) Engagement de Charles Martin à M. de Lamothe
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol II, page 15, notaire Anthoine Adhémar

4) CÉSARD François dit De la Gardelette,  habitant.
D’origine inconnue est dit veuf sur l'acte de mariage
Né vers 1648,
Décédé et inhumé le 15/03/1723 à Boucherville.
Il est veuf d' Anne Delestre, autre Fille du Roy

Contrat de mariage  le 25/02/1686 (Notaire Moreau).

Ménage établi à Boucherville. Aucun enfant.

Actes notariés
(7 novembre 1673) Concession de M. de St-Ours à François César dit La Gardelette
(28 janvier 1710) Bail à loyer d’une vache par René Boucher sr de la Perrière à François Cezard dit Lagardelette
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 27, notaire Marien Thailhandier
 (7 décembre 1710) Bail à ferme par Réné Boucher sr de la Perrière à François César dit Lagardelette
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 29, notaire Marien Thailhandier
(28 novembre 1711) Bail à ferme d’une terre par François Cézar dit LaGardelette et sa femme (Marie Hatanville) à Leger Martin, fils de Marie Hatanville Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 30, notaire Marien Thailhandier
(28 novembre 1711). Contrat de mariage de Leger Martin et Marie Richard
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 30, notaire Marien Thailhandier
(13 octobre 1717) Bail à ferme par François Cézar dit Lagardelette à Simon Séguin dit Ladéroute d’une métairie.
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 53, notaire Marien Thailhandier
 (28 juin 1721) Donation par François Cezar dit Lagardelette et sa femmen (Marie Hatanville) à Gilles Papin.
Inventaire des greffes des notaires en ligne Vol VIII, page 67, notaire Marien Thailhandier
 
Sources: DGFQ, page 1042 ;  Landry édition 2013, page 129 ; Dumas page 172 ; Pistard ; Inventaire des greffes des notaires en ligne ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998.  ; FO-400030 ; Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 101
Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier,
(DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
 
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf

 

HÉBERT
Françoise

Haute-Normandie 25/09/1667

Le St Louis de Dieppe
HÉBERT  Françoise
300 livres de dot.
Fille de Pierre Marchand hôtelier et de feue Marie Coquemer, de la paroisse Notre-Dame, de la ville de Le Havre, 76600; Seine-Maritime; Haute-Normandie.

Née vers 1639
Décédée le 10/04/1705 à l' Hôtel-Dieu de Québec.


Contrats de mariage annulés avec Martin Guérard du 18/10/1667 Notaire Romain Becquet
et Jean de Lalonde du 04/11/1667 Notaire Romain Becquet

2 mariages:
1)BAPTISTE Jean  dit St Amour

Fils de Pierre et Jeanne Pasqué de la paroisse Notre-Dame de la ville de Mantes-sur-Seine,( Mantes la Ville); 78200; Yvelines; Île-de-France. 
Décédé entre 03/05/1668 et 19/11/1671

Mariage le 03/05/1668 à Québec 
Acte de mariage
Aucun enfant.

2)CAZELIER  Philippe, dit Laverdure (habitant)
Fils de feu Félix et de Françoise de la ville de St-Girons, 09200; Ariège; Midi-Pyrénées. (Gascogne) 
Né vers 1647
Décédé le 02/01/1709 et inhumùé le 4 à  l' Ancienne Lorette.

Contrat de mariage du 19/11/1671
Notaire Romain Becquet
Mariage le 23/11/1671 à Québec  Acte de mariage
Ménage établi à Charlesbourg. Aucun enfant.

Au recensement de 1681, Cazelier possède un fusil, une bête à cornes et six arpents de terre en valeur.

"Le 7 avril 1695, il est hospitalisé à l’Hôtel-Dieu de Québec.
Le 7 octobre 1698, en compagnie de son épouse, ils se donnent pour le reste de leurs jours aux Jésuites, moyennant leur logement et leur nourriture.


L’année suivante soit le 7 mars 1706, il passe un accord avec les pères Jésuite afin d’annuler sa donation qu’il leur avait fait. Il songe à retourner en France, mais un mois plus tard, il contracte un second mariage devant le notaire La Cetière en date du 21 avril 1706, avec Marie-Charlotte Meunier, fille de Julien Meunier et de Louise Frost. Il l’épouse le 3 mai suivant à Québec (Cont. 21 avril, Not.La Cetière).

Philippe Cazelier décède le 2 et inhumé le 4 janvier1709 à l’Ancienne-Laurette. Marie-Charlotte Meunier devenue veuve, se remarie à Saint-Augustin avec Mathieu Cotin dit Dugal le 8 juillet 1709 (Cont. 4 juil., Not. La Cetière). Il était le fils de Tugal Cotin et de Étiennette Beaudon de Québec. (10 enfants)"
Source : Jean Locas, Généanet

Sources: Tanguay, volume 1, pages 23, 107,294, 302, 304, 310 ; Landry édition 2013, page 129 ; Dumas page 257 ;J etté, p.212, 276; Drouin, vol.1, p.228, 634, 309; Sulte, Hist.5, p.83-84 Langlois, p.254-255 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
https://gw.geneanet.org/genealogia11?lang=en&n=hebert&oc=3&p=francoise
 

HÉBERT
Marie-Madeleine-Louise

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France
HÉBERT Marie-Madeleine-Louise
Née vers 1653; Elle est la fille de feu Guillaume Hébert, maître tonnelier et de feue Marguerite Meunier de Mantes-sur-Seine, ( actuellement Mantes la Jolie, 78200; Yvelines; Île-de-France.)
Née vers 1653, Décédée après le 03/12/1716.
Petite-fille de Nicolas Meunier et Marguerite Farcy


1 mariage
BROSSEAU Denis  meunier
Originaire de Saint Sébastien sur Loire, 44230; Loire Atlantique; Pays-de-la-Loire.
Fils de Jean et
Perrine Godin
Baptisé le 28 janvier 1643
St-Sébastien-d'Aignes (St-Jacques-de-Pirmil), auj. commune de Nantes (Loire-Atlantique) 44109
Décès le 27/10/1711 à Trois-Rivières, inhumé au cimetière de l'hôpital des Ursulines à l'âge de 68 ans.
Un premier mariage annulé le 06/11/1669 ( not. Ameau ) à Trois-Rivières avec Jeanne Aubert qui devient ensuite la femme de Jean Bisson. 

Contrat de mariage avec Marie Madeleine Louise Hébert en date du 15/10/1670 (Notaire Severin Ameau dit St Séverin )
Vol XI page 94, Notaire Séverin Ameau
Mariage à Trois Rivières.

La famille a vécu sans toutefois s’établir, à Trois-Rivières, Québec, Montréal et finalement Laprairie.  Ces déplacements semblent confirmés qu’il était meunier.  De plus, la famille ne semble pas avoir bénéficier d’une terre concédée. 
Ménage établi à Laprairie avec 10 enfants.

Une des difficultés rencontrées tient au fait que l’abbé Tanguay accordait la paternité de Marie-Madeleine-Louise à Augustin Hébert disparu sans laisser de trace en 1653 et époux d’Adrienne Duvivier.  Le PRDH ne mentionne aucun enfant de ce couple qui se serait appelé Marie-Madeleine-Louise et la base de données ADHÉMAR montre qu’Adrienne Duvivier a vendu ou donné des terrains à ses enfants vivants et aucun ne portait ce nom.

                 Le couple a eu 10 enfants :

1)
Marie-Gertrude BROSSEAU

Naissance et baptême le 28.01.1671 à Trois-Rivières
Décès le 12.07.1673 et inhumation le 13 à Québec à l'âge de 2 ans.

2) Marie-Renée BROSSEAU
Naissance le 03.11.1673 à Seigneurie de la Potherie et baptême le 30.12.1673 à Québec
Décès en avant le recensement de 1681, à l'âge de 8 ans.

3) Pierre BROSSEAU
Naissance en ca 1674.
Mariage le 09.06.1698 à Laprairie, à l'âge de 24 ans, avec Barbe Bourbon, fille de Jean et Marie-Anne Benoit-Livernois.
Décès le 25 et sépulture le 26.11.1741 à Laprairie, à l'âge de 67 ans.

4) Marie BROSSEAU
Naissance en ca 1676, elle est sur le recensement de 1681

5) Marguerite BROSSEAU
Naissance ca 1677
Mariage le 11.04.1695 à Laprairie, à l'âge de 18 ans, avec Michel Marie dit Sainte-Marie, fils de Louis et Mathurine Gouard
Décès 29/01/1738 et inhumation le 30 à Laprairie

6) Denis BROSSEAU
Naissance et baptême  le 13.03.1681 à Pointe-aux-Trembles
Sépulture le 03.10.1687 à Montréal, à l'âge de 6 ans.

7) Elisabeth BROSSEAU
Naissance et baptême le 28.08.1682 à Montréal

8) Catherine BROSSEAU
Baptême le 27.12.1684 à Montréal
Mariage le 20.11.1711 à Laprairie Qc Canada, à l'âge de 27 ans, avec Pierre Arlen, fils de Isaac et Marie-Madeleine Sabourin,
Décès le 09/04/1748 et sépulture le 10/04/1748 à La Prairie

9) Marie-Anne BROSSEAU (mon ancêtre)
Baptême le 17.01.1687 à Montréal  Parrain : Jacques Boyer, Marraine, Jeanne Robillard
Contrat de Mariage  le 03/11/1706 à Laprairie, à l'âge de 19 ans, avec Jean-Baptiste Trullier dit Lacombe (1666-1770), fils de Jacques  et Marguerite PASSELEIGNE, boulanger : "contrat notaire Adhémar"
Décès le 20/08/1756 et sépulture le 21 à Montréal
10) Denis BROSSEAU
Baptême le 17.11.1689 à Montréal

11) Marie-Louise BROSSEAU
Naissance et baptême le 24.01.1692 à Montréal
Mariage le 17.11.1711 à Laprairie, à l'âge de 19 ans, avec Pierre Lefebvre, fils de Pierre et Marguerite Gagné.
Décès le 19.03.1760 et sépulture le 20 à Laprairie à l'âge de 68 ans.

Faits notariaux ou judiciaires:

15 octobre 1670
Contrat de mariage de Denis Brosseau de St-Sébastien, Nantes, fils de Jean Brosseau et Perine Go et Marie Madeleine Hébert de Mantes, Yvelynes, (dans le texte il y avait une erreur car ils indiquent Nantes , ville du conjoint.), fille de Guillaume Hébert et de Marguerite Meusnier.     Vol XI pages 94-95   Notaire Séverin Ameau

12 octobre 1673
Procès-verbal de chaînage et bornes du front de la seigneurie de La Poterie (seigneurie de Portneuf) et des terres le composant le long du fleuve Saint-Laurent à partir de la rivière Chavigny, puis à la petite rivière Laroche en tirant vers le Cap-Santé jusqu'à la rivière Jacques-Cartier. La présente pièce concerne directement: le sieur Bécancour; le nommé Saint-Gorge (Saint-Georges); Léonard Montro Franceur (Montreau Francoeur); Urbain Jagot Laforest; '''Denis Broso (Brosseau), meunier; le moulin'''; le sieur Bécancour; René Larame Munier (Meunier dit Laramée); Gilles Mason (Masson); le nommé Catelen (Catelan); le nommé Poitevin (Potvin); le nommé Bounheur (Bouneur); François Mivile (Miville); Toussaint Dran (Ledran); Jacques Cachelieuvre (Cachelièvre); Charles Amiot (Amyot); Louis Coullar (Couillard) (arpenteur Jean Guyon) . - 15 octobre 1673 
:Notes générales: Le nom de plusieurs des concessionnaires a été laissé en blanc, ce qui porte à croire que les terres concernées étaient non concédées à l'époque du présent arpentage. Une notice sans doute postérieure et étrangère à la présente pièce stipule que le procureur de Montréal est le sieur Rannier. Une autre notice stipule que des minots de blé ont été retenus pour un arpentage effectué à Batiscan. Le nom de La Poterie est une variante ancienne du nom de la seigneurie de Portneuf. Une entrée antérieure précise que l'arpenteur est parti vers les terres du sieur de Bécancour à La Poterie (Portneuf) le 12 octobre 1673
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201804031701054219&p_centre=03Q&p_classe=CA&p_fonds=301&p_numunide=886467
16 octobre 1674
Bail à ferme pour 3 ans par les PP. Jésuites à Louis Brosseau du moulin de la seigneurie de Batiscan (16 octobre 1674). (No 261.) Vol XI pg 100 Notaire Séverin Ameau  (Louis semble un erreur, le Louis brosseau qui existe n'est pas meunier)
25 juin 1675
Concession par le R P. Louis Nicolas, procureur des Jésuites, à Denis Brosseau, d’une terre de 2 x 40 arp., en la seigneurie de Batiscan, dans le bois, sur le fleuve St-Laurent (16 octobre 1674). (No 262.) Vol XI pg 100 Notaire Séverin Ameau
Requête de Denis Brosseau, demandeur, contre Philippe Estienne (Étienne), défendeur, demandant de le laisser jouir d'une terre sise à la Grande-Rivière, proche de la ville des Trois-Rivières, ayant fait du travail sur ladite terre donnée par le sieur de la Potterie (Lapoterie); le défendeur accepte les demandes faites par ledit Brosseau; il est ordonné que le demandeur jouira de la terre sur laquelle il a fait du travail pendant les 3 années qui lui restent à jouir conformément aux arrêts et règlements, à commencer la première desdites 3 années aux semences prochaines, sans dépens, signé Boyvinet (Boivinet) . - http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201804031701054219&p_centre=04T&p_classe=TL&p_fonds=3&p_numunide=753749
16 août 1675
Défaut accordé à Louis Gamelain (Gamelin), demandeur, suivant une assignation donnée par l'huissier Frérot à Denis Brosseau, condamné à payer la somme 26 livres pour marchandises que le demandeur et Claude Bertin fournies à un nommé Baron; ledit Brosseau étant défendeur et défaillant, est condamné à payer la somme de 26 livres pour avoir répondu pour ledit Baron, ainsi que nous le montre la déclaration de Jean de la Font (Lafond) qui était présent, et aussi condamné aux dépens modérés à 110 sols, y compris l'expédition des présentes, sauf son recours contre ledit Baron, signé Boyvinet (Boivinet) . -  http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201804031701054219&p_centre=04T&p_classe=TL&p_fonds=3&p_numunide=753802
12 avril 1677 [Document insinué le 9 juillet 1683]
Mariage entre Michel Lemay, habitant de Batiscan, et Michelle Oinville (Ouinville), veuve du feu Nicolas Barabé, de la ville de Trois-Rivières, de présent à Batiscan, '''sont présent Denis Brosseau, de Batiscan''', Pierre Loyseau (Loiseau), sieur de Francoeur, de la ville de Trois-Rivières, Joseph DesMourache, de Batiscan, Nicolas Rivard, sieur de LaVigne, lieutenant de milice des habitants de Batiscan, François Trottain, sieur de Saint-Surin, et Claude Bouffard, de Batiscan, amis des futurs époux, Étienne Pothier et Pierre Choret, demeurant à Champlain, sont témoins . -  http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201804031701054219&p_centre=03Q&p_classe=CR&p_fonds=301&p_numunide=929911
28 janvier 1681
Transport par Denis Brossaud, de Montréal, à Charles LeSieur, habitant du Cap de la Madeleine, de tout ce qui peut lui être dû en la seigneurie de Batiscan (28 janvier 1681). Vol IX pg 56 Notaire Claude Maugue
29 janvier 1681

Obligation par Charles LeSieur dit Lapierre à Denis Brossaud pour la somme de deux cent cinquante livres pour argent prêté ().  Vol IX pg 56 Notaire Claude Maugue
10 mai 1681
Concession à titre de cens et rentes seigneuriales de quatre vingt arpents de terre au Lac St-Pierre, par les Ecclésiastiques du Séminaire de Montréal à Denis Brosseau (10 mai 1681).  Vol IX pg 60 Notaire Claude Maugue
29 août 1681
Marché entre Pierre Perthuis et André Carrière et Denis Brosseau et Jean Sicart. par lequel les dits Perthuis et Carrière s ’engagent livrer pour la Toussaint prochaine la quantité de sept cents pieux de cèdre six pieds de haut aux dits Brosseau et Sicart (29 août 1681). Vol IX pg 66 Notaire Claude Maugue
''Recensement 1681 Census''':  Ville de Montréal
:Denis Brosseau 37 ; Marie-(Madeleine-Louise) Hébert, sa femme, 31 ; enfants : Pierre 8, Marie 5, Marguerite 4, Denis 1½ ;
1 fusil.
https://fr.wikisource.org/wiki/Histoire_des_Canadiens-fran%C3%A7ais,_Tome_V/Chapitre_4
3 septembre 1682
Transport par Denis Brossaud à Antoine Trottier, marchand de Batiscan, pour cent livres à prendre sur Charles Le Sieur habitant du Cap de la Madeleine (3 septembre 1682). Vol IX pg 86 Notaire Claude Maugue
1er janvier 1687
Vente d ’une habitation de quatre vingt arpents près du Lac St-Pierre, par Denis Brosseau à Hugues Messagué (1er janvier 1687). Vol IX pg 138 Notaire Claude Maugue
6 août 1688
Donation à cause de mort par P. Caillia à D. Brousseau (6 août 1688). Vol V pg 99 Notaire Antoine Adhémar
17 septembre 1692
Bail de moulin par R.P. Frs Vaillant à Denis Brousseau (17 septembre 1692). Vol I pg 300 Notaire Bénigne Basset
17 septembre 1692
Vente par le R. P. Frs Vaillant à Denis Brousseau (17 septembre 1692). Vol I pg 300 Notaire Bénigne Basset
27 juin 1696
Registre d'Antoine Adhémar relatif aux concessions accordées par François Vaillant, Jésuite, dans la seigneurie La Prairie-de-la-Madeleine (La Prairie) de 1694 à 1697 : Denis Brosseau (Village) . - 27 juin 1696 http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201804031701054219&p_centre=03Q&p_classe=E&p_fonds=21&p_numunide=1029707
27 mars 1699
Constitution de rente par Denis Brosseau à René Cuillerier (27 mars 1699). Vol V pg 320 Notaire Antoine Adhémar
13 novembre 1702
Obligation de Denys Brousseau à Pierre Perthuis (13 novembre 1702). Vol VI pg 106 Notaire Antoine Adhémar
7 octobre 1704
Bail par Jean Boucher Sr de Monbrun à Denis Brosseau (7 octobre 1704). Vol VIII pg 17 Notaire Marien Tailhandier
12 février 1705
Déclaration de Léonard Paillet et Antoine Poudret pour Denis Brosseau (12 février 1705). Vol VIII pg 18 Notaire Marien Tailhandier
5 avril 1705
Marché entre Morice Menard et Denis Brosseau (5 avril 1705). Vol VIII pg 18 Notaire Marien Tailhandier
31 mars 1707
Vente de Denys Brosseau au Sr (Michel)  Marie Ste-Marie (31 mars 1707). Vol VI pg 192 Notaire Antoine Adhémar
Obligation de Denys Brousseau à Pierre Perthuys (6 novembre 1707). Vol VI pg 204 Notaire Antoine Adhémar

Denis Brosseau est décédé le 27/10/1711 à Trois-Rivières,
et inhumé au cimetière de l'hôpital des Ursulines à l'âge de 68 ans.

1er mai 1713
Cession par Maire-Louise Hubert (Hébert) veuve de Denis Brosseau à Pierre Brosseau son fils & al, pour tous ses droits sur une terre située à la Fourche en la Prairie de la Madeleine Vol XXI page 248 Notaire Guillaume Barette

8 juillet 1724
Vente d'un quart d'arpent de terre en superficie hors du fort de la Prairie de la Madeleine, par Marie Louise Hubert (Hébert) veuve de Denis Brosseau à Pierre Lefebvre de la Prairie de la Madeleine pour 100 livres
Vol XXI page 304 Notaire Guillaume Barette

22 février 1726
Vente par Michel Marie et Marguerite Brosseau sa femme, Jean Lacombe et Marie Anne Brosseau, Pierre Lefebvre et Marie-Thérèse (sic Louise) Brosseau, héritiers des défunts Denis Brosseau et Louise Hubert (Hébert), à René Baudin, d'un emplacement hors du fort de la Prairie de la Madeleine de 45 pieds de front sur la profondeur qu'y s'y trouvera
Vol XXI page 318 Notaire Guillaume Barette

Sources :
Abbé Cyprien Tanguay Dictionnaire généalogique des familles canadiennes Tome I Eusèbe Sénéchal, 1871, page 92
Benjamin Sulte. Histoire des Canadiens-Français. Tome V. Wilson et Cie, Montréal, 1882, page 69 ;
Inventaire des greffes des Notaires du Régime français : http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/2431906
ADHÉMAR, Groupe de recherche sur Montréal, 14 septembre 2009, http://www3.cca.qc.ca/adhemar/default.htm
Fichier origine : http://www.fichierorigine.com/app/recherche/detail.php?numero=240626 pour le baptême
Wikisource, Recensement 1681 Census selon Benjamin Sulte 

Merci à Danielle Liard pour toutes ses recherches judiciaires et notariales et plus

Travail effectué par Monsieur Gilles Tremblay, que nous remercions. Complété par mon épouse Jocelyne Nicol, dont cette personne est une ancêtre par
l' intermédiaire de
sa fille
 

HÉDOUIN
Marguerite

Picardie 30/07/1671

Le Prince Maurice
HÉDOUIN Marguerite
350 livres de dot
Fille de feu François et de feue Catherine Le Roy, de la ville de Soissons, 02200; Aisne; Picardie.  
Née vers 1655
Décédée le 11 et inhumée le 12 juin 1718 à Charlesbourg

Âgée d’environ de 60 ans.   Acte de sépulture

1 mariage:
BARBEAU François,
habitant et sabotier.
Fils de Jacques et de Jeanne Cornuelle de la paroisse St-Radegonde, de la ville de Poitiers; 86000; Vienne; Poitou-Charentes. (Poitou)  
Né vers 1651
inhumé le 15/06/1711 Charlesbourg

Contrat de mariage le 15/08/1671, notaire Romain Becquet
Mariage le 24/08/1671 à Québec
  Acte de mariage

Ménage établi à Charlesbourg. 14 enfants.

Anne : née le 6 et baptisée le 8/03/1673, inhumée le 28 mars suivant à Québec
Marguerite : née le 3, baptisée le 4 septembre 1674, elle épouse Pierre Gendreau en 01/10/1690 L'Ancienne-Lorette .
Elle se remarie à Montréal, à Michel Jubinville en 08/06/1706. Voir son histoire plus bas.
Jacques
 : né 04/11/1676 à Québec et baptisé le 04/11/1676 l'Ancienne Lorette,
il épouse Marie-Anne Bisson 27 février 1702 à Charlesbourg. Il décède 12/06/ 1747 Charlesbourg.
Jean-François : Baptisé le 03/03/1679 à Lorette, il épouse Marie-Catherine Vivier 16/11/1705 à Charlesbourg,
inhumé 18/07/1711 Charlesbourg.
Simon : Baptisé 10/12/1681 à Lorette, il décède la même année
François : Né le 15 et baptisé le 16 mai 1684 à Lorette, il épouse Louise Dumont à Charlesbourg 10/11/1710.
Devenu veuf il se remarie à Marie-Madeleine Vanier 22/10/1718 à Charlesbourg.
Pierre : Né ca 1690 Il épouse Marie-Anne Lauzé le 29/04/17151715 à Charlesbourg, il décède le 17/10/1743 Québec
Marie : Née ca 1689  et mariée le 21/11/1712 à Charlesbourg avec Jean Bernard
Second mariage le 07/08/1719 à Jacques Lavoye  à Charlesbourg
Décédée 12/12/1767 Baie-Saint-Paul
Jean-Baptiste : Né ca 1691 et marié à Charlesbourg le 06/11/1719 à Marie Françoise Mérieu de Bourbon.
Il décède le 03/04/1724 à Charlesbourg et est inhumé le 4.
Simon : Né 14/04/1692 à l'Ancienne Lorette et baptisé le lendemain, il épouse Catherine Auvray 14/10/1715 Charlesbourg.
décédé le  6, sépulture le 07/02/1767 à Québec
Marie-Catherine : née 04/09/1694 l'Ancienne-Lorette et baptisée le 04/09/1694 à Lorette,
Mariage 1 : Pierre Richer le 24/05/1716 à Montréal.
Mariage 2 : Marin Fortin 22/05/1719 à Montréal
Mariage 3 : Louis Rose 03/11/1751 à Sault-au-Récollet, ile de Montréal
Décédée le  8 et sépulture le 09/07/1776 Montréal, Sault-au-Récollet
Claude : Né 23/03/1696 à L'Ancienne-Lorette. Il décède le 21/07/1697 à L'Ancienne-Lorette
Joseph : né le 02/07/1698 Charlesbourg, il décède le 07/01/1703 Charlesbourg.
Marie-Romaine : né ca 1699, elle épouse Bonaventure Laplante 21/04/721 à Montréal. Décédée 29/11/1755 Montréal, Sault-au-Récollet

Au recensement de 1681, à la Petite Auvergne, il est dit :
François Barbault, sabotier, 30ans, Marie Hédoin sa femme, 26a, enfants : Marguerite 7a, Jacques 5a, ; 1 fusil, 1 vache et 6 arpents de terre en valeur

Pièces judiciaires ou notariales :
10 décembre 1696  
Jean Denis fils, accusé du meurtre de Pierre Gendreau et Marguerite Barbeau, veuve du dit Pierre Gendreau, accusée de complicité, à l'exécution de la sentence de la Prévôté de Notre-Dame-des-Anges du 14 septembre 1695; sur l'appel interjeté par Larchevêque Grandpré, condamnation de celui-ci à 10 livres d'amende envers les seigneurs de Notre-Dame-des-Anges pour avoir manqué de respect au dit juge prévôt du dit lieu .
Texte intégral et documents originaux en suivant le lien ci-dessous
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20160823090024416&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=819259
 

Marguerite Barbeau est accusée de complicité du meurtre de son mari Pierre Gendreau dit La Poussière. Celui-ci a été assassiné par Jean Denis fils. Marguerite n'ira pas en prison en se soumettant à se faire représenter par son père. Quand à Jean Denis il est condamné à avoir les jambes, cuisses et reins rompus vifs sur un échafaud et mis ensuite sur une roue la face tournée vers le ciel pour y finir ses jours. Ses biens sont confisqués et une somme de 500 livres doit être versés aux profits des enfants de Pierre Gendreau. Étant donné l'évasion du condamné, la sentence devait être exécutée en effigie sur un tableau qui serait attaché à une potence. Jean L'Archevêque dit Grandpré et son domestique Jacques Despatis furent accusés d'avoir facilité l'évasion de Jean Denis que l'on ne revit jamais. Le couple Gendreau-Barbeau avait donné naissance à 2 enfants.

Marguerite suite à ces événements alla se faire oublier à Montréal. Elle eut 2 enfants naturels. Rose née en 1701 dont le père était Pierre Jourdain. Dit Bellerose, un soldat de la compagnie de Dumesnil. Rose épousera Joseph Savaria en 1718. Le deuxième, Jean-Michel naît en 1705 de père inconnu. Elle se remariera à un autre soldat, Michel Jubinville dit St-Michel en 1706 Le couple aura 6 enfants. Elle redeviendra veuve en 1720. Elle meurt le 16 décembre 1718 à l'âge de 44 ans.

25 avril 1701
Décision relativement à une vente de pois faite par Charles Gauthier, marchand de Québec, et excédant le prix porté par le règlement de police; déclarant le dit Gauthier convaincu d'avoir vendu à Marguerite Hédouin, femme de François Barbeau, habitant de Saint-Antoine, un demi-minot de pois en la somme de 3 livres et 10 sols et d'avoir en ce faisant contrevenu au règlement, et le condamnant à payer la somme de 500 livres, 125 livres applicables à la dite Hédouin, 200 livres aux pauvres de l'Hôtel-Dieu de Québec, 50 livres au Bureau des pauvres, et les 125 livres restantes seront consignées au greffe pour être délivrées à qui il appartiendra après que la nommée Bouchard aura été entendu sur la déclaration de Pierre Hublé dit Lemalouin .
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20160823084921385&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=826016
19 octobre 1713
Acte de tutelle concernant Pierre, Simon, Catherine, Marie-Catherine et Marie-Romaine Barbeau, enfants mineurs de Marguerite Hédouin et du défunt François Barbeau, habitant de Saint-Antoine, Jacques Barbeau, frère desdits enfants mineurs, étant nommé tuteur et François Barbeau, aussi leur frère, étant nommé subrogé tuteur .
http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20160823084921385&p_centre=03Q&p_classe=TL&p_fonds=5&p_numunide=838590
 

Sources: Tanguay, volume 1, page 24 ; Dumas page 257 ; Landry édition 2013, page 130 ; PRDH ; BANQ ; PISTARD ;  Société généalogique de l'Outaouais ; http://pages.infinit.net/barbeaum/francois.htm ; Jocelyne Nicol-Quillivic ;  Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

HÉRON
Catherine/Jacqueline

Île-de-France 18/06/1665

Le St J-Baptiste de Dieppe

HÉRON  Catherine/Jacqueline
Fille de feu Pierre et de Cécile Dupont, de la paroisse Saint-Nicolas-des Champs, 3ème arrondissement de Paris en Île-de-France.
Née vers 1646
Décédée et inhumée le 17/11/1716 à l’Hôtel-Dieu de Québec.

On la dit âgée de 21 ans au recensement de 1666 et de 23 ans au recensement de 1667. Elle ne savait pas signer.

2 mariages
1) GALARNEAU  Jacques, habitant, domestique des Jésuites

Fils de Pierre et d’Élisabeth Goujat.
Baptisé le 27/09/1643 paroisse Sainte-Marguerite, La Rochelle
Décédé le 01/01/1701 Hôtel-Dieu de Québec
.
Contrat de mariage 006/10/1665 Notaire Gilles Duquet
Mariage le 15/10/1665 à Québec
 Acte de mariage

Ménage établi à Charlesbourg.12 enfants.
1. Marie : née le 23 septembre 1666, baptisée le lendemain à Québec. Elle épouse Michel VERRET dit LAVERDURE le 7 janvier 1683 à Charlesbourg.  Elle est décédée et a été inhumée à l’Hôtel-Dieu de Québec le 25 avril 1699.
2. Charles : né le 26 mai 1668, baptisé le lendemain à Québec. Il épouse Geneviève GRESLON dit LAVIOLETTE et dit FONTAINE le 13 janvier 1689 à Québec. Ils auront cinq enfants. Il est décédé et a été inhumé le 3 septembre 1700 à l’Hôtel-Dieu de Québec.
3. Romaine-Marie : née et baptisée le 19 octobre 1669 à Québec. Elle épouse Jean CAILLÉ le 30 avril 1685 à Charlesbourg. Ils auront 12 enfants. Elle est décédée et a été inhumée le 23 septembre 1707 à Québec.
4. Marie-Catherine (Gabrielle) : née le 22 novembre 1670, baptisée le 24 à Québec. Elle épouse Jean PHILIPPE dit BEAULIEU le 30 juillet 1685 à Charlesbourg. Ils auront sept enfants. Elle épouse en secondes noces Jean SAVARD le 6 avril 1703 à Charlesbourg. Ils auront sept enfants. Elle est décédée le 9 juillet 1741 et a été inhumée le lendemain à Pointe-de-Lévy (Lauzon).
5. François : né le 9 janvier 1673, baptisé le 13 à Québec.
6. Marie-Madeleine : née le 6 octobre 1674 à Charlesbourg et baptisée le 9 à Québec. Elle épouse Charles LEDOUX dit LATREILLE le 10 octobre 1689 à Charlesbourg. Ils auront cinq enfants. Elle est décédée et a été inhumée le 22 février 1703 à Québec.
7. Marie-Madeleine : née le 17 août 1676, baptisée le 20 à Québec. Elle épouse Joseph LANGERON dit PASSEPARTOUT le 6 août 1691 à Québec. Ils n’auront pas de descendance. Elle épouse en deuxièmes noces Jean-Baptiste DESLANDES dit CHAMPIGNY le 24 octobre 1701 à Montréal. Ils auront cinq enfants. Elle épouse en troisièmes noces Jean-Baptiste JOLY le 3 novembre 1715 à Montréal. Ils auront un enfant. Elle est décédée et a été inhumée le 16 juillet 1716 à Montréal.
8. Pierre : né et baptisé le 1
er janvier 1679 à Québec. Il était aveugle et a vécu comme « donné » au Séminaire de Québec. Décédé le 7 février 1725 et inhumé le lendemain à l’Hôtel-Dieu de Québec.
9. Jacques : né le 22 janvier 1681, baptisé le lendemain à Charlesbourg. Il épouse Marie Marguerite PANNETON dit CIFRE le 18 novembre 1704 à Québec. Ils auront 14 enfants. Il est décédé le 25 novembre 1744 et a été inhumé le lendemain à Sainte-Foy.
10. Jean : né le 23 octobre 1682, baptisé le 25 à Québec, il est décédé le 27 et a été inhumé le 28 du même mois à Charlesbourg.
11. Joseph : né au village de Saint-Claude, il a été baptisé le 9 novembre 1683 à Charlesbourg où il est décédé le 23 novembre 1683 et a été inhumé le lendemain.
12. Suzanne : née le 10 février 1686 au village de Saint-Bernard, elle est baptisée le 13 à Charlesbourg. Sa présence est mentionnée le 18 juin 1698 à l’Hôtel-Dieu de Québec.

Au recensement de 1666, à Notre-Dame des Anges, La Rivière-Saint-Charles et Charlesbourg, il est dit :
Jacques Galarneau 24 ans, habitant, Jacqueline Feron (Heron) sa femme 21ans.
Au recensement de 1667, à la Côte Notre-Dame-des-Anges, il est dit : Jacques Galarneau 27 ans, Jacqueline Neron (Heron) 23 ans, Marie 1a; 4 arpents de terre en valeur

2) Mariage PICARD  Jean, habitant.
Fils de Pierre et Marie Gagnon de la paroisse St-jacques de la ville de Châtellerault; 86100; Vienne; Poitou-Charentes. (Poitou)
Né vers 1661, décédé le 01/05/1728 Montréal
Mariage et contrat le 09/05/1706 à Montréal 
Acte de mariage  Notaire Pierre Raimbault
Aucun enfant

Sources : Tanguay Volume 1, p. 249 ; Dumas page 258 ; L'Ancêtre, numéro 297, volume 38, hiver 2012, page 79 et 80 ; Yves Landry, "Les Filles du Roi au XVIIè siècle,page 130 ;  Recensement de 1666, 1667  en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

HIARDIN
Marie

Île-de-France 03/07/1668

La Nouvelle France
HIARDIN /LIARDIN Marie
Elle apporte des biens estimé à 200 livres.
Fille de feu Jean et le Marguerite Chesnay de la paroisse St-Germain-l’Auxerrois, 1er arrondissement de Paris,
en Île-de-France.
Née vers1654 en la paroisse St Germain-l' Auxerrois, 1er arrondissement de Paris; 75001; Ile-de-France.
Sage-femme et Jurée de la ville de Montréal

Inhumée le 31 mars 1724, à Notre-Dame de Montréal

Âgée de 73 ans.   Acte de sépulture

1 mariage
L'ENCOUGNÈRE (L'Encougnier)Pierre dit Lacroix
Soldat du régiment, Cie St Ours
Il était le fils d'Antoine L'Ancougnier et de Marguerite Paré, résidants de Cambe; 47350,Aquitaine; Lot-et-Garonne.
Né vers 1641 à Cambes; 47350; Lot-et-Garonne; Aquitaine.
Pierre L'Ancougnier a été inhumé le 5 décembre 1708 à Montréal.

Contrat de mariage du 05/10/1668, notaire Romain Becquet
Mariage le 09/10/1668 à Québec 
Acte de Mariage
Ménage établi à Boucherville.  Aucun enfant. 

6 novembre 1673
Défaut accordé à Marie Liardin (Hiardin), femme de Pierre Lencoigne (Lancougnier), son mari, autorisée en la présente instance, demanderesse, contre Guillaume de la Rue (Larue), procureur d'Étienne Pézard, écuyer, seigneur de Latouche, demeurant à Champlain, défendeur et défaillant, faute de comparaître, lequel sera réassigné dans 3 jours, pour tout délai autrement déclaré, les conclusions adjugées à la demanderesse, ledit défendeur condamné aux dépens, signé Gilles Boyvinet (Boivinet)
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3387919

Sources : Tanguay, vol.1, p.343;  Drouin, vol.2, p.748;  Jetté, p.642;  Dumas, p.258;  Landry, p. 342;  Sulte, Hist., vol.5, p.72(2);  B.R.H. 1909 p.116;  Langlois, p.378;   Son nom paraît sur 8 contrats aux minutes du notaire Pierre Mesnard, dont 4 le regarde personnellement, 2 mars 1678, 6 juin 1678, 9 mars 1681, 27 fév. 1689) ; PISTARD ;
 

HIARDIN
 Marguerite

Île-de-France 18/06/1665


Le St J-Baptiste de Dieppe

HIARDIN/ YARDIN Marguerite
Fille de René YARDIN et de Jeanne Serré. De la paroisse Notre-Dame de Joinville, 52300; Haute-Marne; Champagne-Ardenne, selon l' acte de mariage.
Les parents se marièrent le 10/10/1644 à Joinville, Haute-Marne

Baptisée le 30/08/1645 à Notre-Dame de Joinville
Haute-Marne Acte de baptême
Décédée le 29 et inhumée le 30 mai 1720, à Saint-François I.O.

Âgée d’environ 90 ans.   Acte de sépulture

1 mariage
VÉREUIL ou Veilleux Nicolas  dit Labécasse (habitant matelot)
Sur son acte de mariage Vidieu et Verdieu
Fils de Nicolas et Perrette Roussel de la paroisse St-Jacques  de la ville de Dieppe; 76200; Seine-Maritime; Haute- Normandie
Baptisé le 17 octobre 1632 paroisse Saint-Jacques de Dieppe.
Il est confirmé le 2 février 1660 à Château-Richer
Sépulture le 11/10/1714 à St. François ÎO. Aveugle depuis plusieurs années.

Nicolas a cinq frères et soeurs qui sont baptisés à Dieppe :
Thomas, le 09/02/1629 ; Jean, marié à Madeleine Blondel à Dieppe (St-Jacques) le 22/06/1656 ; Catherine, le 26/09/1638 ; Thomas, le 25/10/1640 et Marie le 25/04/1642

Son père est inhumé à Saint-Jacques de Dieppe le 04/08/1662. Sa mère est inhumée dans la même paroisse le 27/12/1673
Source : FichierOrigine

Contrat du mariage  05/10/1665  Notaire Claude Aubert 
Mariage en décembre 1665
Dans la maison de Julien Fortin dit Belle Fontaine à Château-Richer  
Acte de Mariage

Ménage établi à Saint-François Î.O. 9 enfants.
 

1)-Nicolas : né le 19/01/1667 et baptisé le 24 à Château-Richer, Marié à M-Anne Mesny le 28/04/1692 Sainte-Famille IO, Marié à Marie Duchesne vers 1705 au Québec,  décédé et inhumé le 29/07/1719 à Saint-François, IO

2)-Marie : née le 14/08/1669 et baptisée le 15 à Château-Richer, décédée et inhumée le 21/12/1677 à Sainte-Famille, IO.

3)-Marguerite :  née le 10/09/1671 et baptisée le 15 à Sainte-Anne-de-Beaupré,Mariée à Jacques Baudon le 23/02/1690 Sainte-Famille IO, Mariée à Hippolyte Lehoux le 13/06/1713 à Sainte-Famille IO,   décédée le 27/04/1753 et inhumée le 28 à Saint-François

4)-Angélique : née et baptisée le 30/10/1673 à Québec, Mariée à Claude Landry le 17/08/1688 Sainte-Famille IO, décédée le 08/10/1743 et  inhumée le 9 à Saint-François, IO

5)-Marie : née et baptisée le 17/02/1679 à Sainte-Famille IO, Mariée à Antoine Dandurand le 29/02/1696 Sainte-Famille IO

6)-Joseph :  né ca 1683, Marié à Marguerite Buteau le 30/06/1710 Saint-François, IO, décédé le 26/01/1736 et inhumé le 27 à Saint-François, IO

7)-Madeleine :  née le 25/08/1683 et baptisée le 26 à Saint-François, IO, Mariée à Pierre Fougère le 26/11/1703 Sainte-Famille IO, décédée le 11/02/1746 et inhumée le 12 à Saint-François, IO

8)-René : né et baptisé le 09/12/1685 à Saint-François, IO, inhumé le 12/12/1685 à Saint-François, IO
9)-Jean Baptiste : né le 22/06/1688 et baptisé le 24 à Saint-François, IO, inhumé le 08/02/1689 à Saint-François, IO

Au recensement de 1666, à Beaupré, il est dit :
Noms des personnes qui ne sont point mariées, ou mariées en France, habitants de Beaupré :
Jean Mathieu, 26, habitant ; Jean Hue, 23, domestique engagé ; Antoine Andrieu, 24, habitant ; Sylvain Viau 25, tailleur d'habits, habitant ; Gilles Moulin Neuf 30, habitant ; 
Nicolas Vérieu, 32, matelot ; Louis Lesage, 47, fermier du sieur Dubuisson ; François Labbé, 25, domestique engagé ; Philippe Pacquet, 25, Jean Deperdeau dit d'Epernon, 40, Jacques Gamache, 40, Michel Auvray, escuyer, 24 et Laurent Migneron, 26, habitants ; Pierre Giboin, 40, maçon, habitant ; Louis Marthellot, 28, boucher, habitant

Au recensement de 1667 à Beaupré, il est dit :
Nicolas Verieul, 30a ; Marguerite Hiardin, sa femme, 20a ; Nicolas, 1a ; Jean de laFond, domestique, 20 ; 8 arpents en valeur

Au recensement de 1681, à l'île d'Orléans, il est dit :
Nicolas Varieu (Verieul) 40ans ; Marguerite Jardin (Hyardin) sa femme, 36a ; enfants : Nicolas 15a, Marguerite 10a, Angélique 8a, Marie 3a, Joseph 5 mois ; Michel, domestique 40 ; 1 fusil ; 6 arpents en valeur

27 mars 1708 [Document insinué le 31 juillet 1708]
Donation d'une terre située en la seigneurie d'Argentay par Nicolas Verieul et Marguerite Hiardin, sa femme, habitants en la paroisse Saint-François-de-Sales, située au comté de Saint-Laurent; à Joseph Vérieul, leur fils âgé de 26 ans; ladite donation passée pardevant Etienne Jacob, notaire en la seigneurie de Beaupré et au comté de Saint-Laurent
http://collections.banq.ca/ark:/52327/3338535?Pistard=truc
 

23 août 1678
Cause entre Marguerite Hiardin, épouse et procuratrice de Nicolas Vérieul, habitant de l'île d'Orléans, demanderesse, et Pierre Buteau, défendeur, à propos de minots d eblé; il est ordonné que la demanderesse fera venir ses témoins
PISTARD : http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/3342609?Pistard=truc
 

Sources: Tanguay, volume 1, page 24 ; Dumas page 257 ; Landry édition 2013, page 130 ; Fichier origine : http://www.fichierorigine.com/app/recherche/detail.php?numero=244051 ; Recensement de 1666, 1667  en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
http://www.familyorigins.com/users/s/t/g/Bob--Stgelais/FAMO1-0001/d785.htm
 

HOUSSEAU Marguerite
 

Champagne 31/07/1670

La Nouvelle France
HOUSSEAU Marguerite
300 livres de dot et un don de 50 livres du roi.
Fille de feu Nicolas ( Marchand vinaigrier) et de Marguerite Bolduc, de la paroisse St-Jean de la ville de Troyes, 10000; Aube; Champagne -Ardenne.
Baptisée le 28/04/1641paroisse Saint-Jean, Troyes, Aube  Acte de baptême
Emigrée
vers 1680 en Acadie

1 mariage:
MEUSNIER  Jean-Baptiste
Fils de Mathurin et Françoise Fafard.
Baptisé le 08/01/1651 à Trois Rivières.
 
Contrat de mariage le 31/08/1670 Notaire Romain Becquet
Mariage entre Jean Meusnier (Meunier), habitant demeurant en l'île d'Orléans, fils de Mathurin Meunier et de Françoise Faffard, ses père et mère demeurant en la côte de Beaupré, et Marguerite Housseau, fille du feu Nicolas Housseau et de Marguerite Bolduc, ses père et mère de la paroisse de Saint-Jean de la ville de Rheims en Champagne en l'évêché de Chalon, sont présent dame Anne Gasnier (Gagné - Gagnier), veuve du feu sieur Jean Bourdon, de son vivant écuyer et seigneur de Saint-Jean et de Saint-François, conseiller au Conseil souverain, demoiselle Élizabeth Étienne, Mathurin Meunier, père du futur époux, Charles Poulin, frère en loi du futur époux, le sieur Jean Mathurin (Jean-Mathurin Meunier?), Jean-Paul Maheu, Léonard Tresny dit LeVerdure, Adrien Isabel, Jacques Bouchard, et Jeanne Lambert, tous parents et amis des futurs époux, Jean-Baptiste Gosset et Jacques Bouchard, demeurant à Québec, sont témoins
 [Document insinué le 14 octobre 1670] 
PISTARD : http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3338910

Mariage le 05/10/1670 à Sainte-Anne-de-Beaupré 
Acte de Mariage
Ménage établi à Saint-Laurent Î.O.,  puis en Acadie.

"Le 16/02/1691: Jean "Meusnier" habitant de l' Acadie reçoit, sur une petite rivière appelée par les Indiens Maricadéoüy ( la rivière Magaguadavic, N.B), une concession en censive. "
Source : ( Titles and Documents relating to the seigniorial tenure, in return to an adress of the législative assembly, 1851, Québec, 1852, pages 121-122).
"Le 06/03/1697: Jean Meunier se voit demander de livrer à Monsieur de Villebon à Pentagouët un paquet."(FCAGR vol.III, p.14).

Couple avec 7 enfants.
1)-Jean : né et baptisé le 15/03/1672 à Sainte-Famille, IO
2)-Anne : née le 10/08/1674 et baptisée le 30/08 à Sainte-Famille, IO
3)-Paul : né le 17/02/1676 et baptisé le 23 à Sainte-Famille, IO, Marié à Claire d' Abbadie de Saint Castin,
( fille de Jean Vincent, enseigne du régiment de Carignan-Salière, et de Pidianske (Pidiwammiskwa) vers 1700.
4)-Charles : né le 19/02/1678 et baptisé le 24 à à Sainte-Famille, IO
5)-Marguerite : née vers 1680 à Sainte-Famille, IO,  Mariée à François Michel dit LaRuine vers 1695 en Acadie. En 1701 et 1707, ils sont nommés à Les Mines (Rivière Ste Croix), en 1714 ils sont à Pisiquit, Acadie et ont 7 enfants, 3 garçons et 4 filles, Décédée avant le 03/06/1726.
6)-Philippe : né vers 1682, il sera marié à Brigitte,
( fille de Jean Vincent d' Abbadie de Saint Castin, enseigne du régiment de Carignan-Salière, et de Pidianske (Pidiwammiskwa) ou Marie-Mathilde, fille du chef , Madockawando, de la tribu abénaquise des Pentagouets (Penobscots). ) née avant 1680. Ils vivaient à Nasqueag Point, à environ 10 milles de Pentagoët. Un raid anglais commandé par un certain CALDWELL voulut l'obliger à dénoncer ses compatriotes. A la suite de son refus, il fut battu à mort, Brigitte violée et la maison pillée (courrier du Juge Samuel PENHALLOW du 20/4/1703). Brigitte se réfugia à Québec. On possède 2 lettres d'elle, écrites à son père à Pau en 1703 et 1705 qui fait part du décès de son frère Bernard
(Source: Marjolaine Saint- PIERRE)
Brigitte est citée par Y.Cazaux, comme 4è fille légitime du baron, après Marie (Cécile Thérèsa), Anastasie et Ursule.
7)-Catherine : née vers 1684, Marié à Claude Boudrot, vers 1700. Nous les retrouvons à Grand Pré et Saint-Charles-aux- Mines en Acadie. décédée entre 1725/1735 en Acadie.
Marie( jumelle de Catherine)?

16 juillet 1691 
Acte de concession par Louis de Buade, Comte de Frontenac, et Jean Bochart Champigny, gouverneur et intendant de la Nouvelle-France, à Jean Meusnier
 (Meunier), habitant de l'Acadie, de deux lieues de terre de front et deux lieues de profondeur sur la petite rivière nommée par les Sauvages (Amérindiens) Maricadéoïry, à prendre des deux côtés de la rivière en terres non concédées
PISTARD :  http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/archives/52327/3312995

Sources: Tanguay, volume 1, page 428 ; Dumas page 259 ; Landry édition 2013, page 131 ; Titles and Documents relating to the seigniorial tenure, in return to an adress of the législative assembly, 1851, Québec, 1852, pages 121-122 ; FCAGR vol.III, p.14 ; PISTARD ;
Dictionnaire Généalogique des Familles Acadiennes concernant le couple Meunier-Housseau. ; http://saint-castin.jimdo.com/notre-village/l-histoire/
Fichier d' Origine, Marguerite Housseau.;
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Vincent_d'Abbadie_de_Saint-Castin

http://cyberacadie.com/index.php?/acadie_hier_biographie/Jean-Vincent-dAbbadie-de-Saint-Castin-baron-de-Saint-Castin.html
 

HUBERT
Élisabeth
  

Île-de-France 25/09/1667

Le St Louis de Dieppe
HUBERT  Élisabeth  
Fille de la Haute Société

Née vers 1651 de Claude Hubert, procureur au parlement de Paris, et d'Isabelle Fontaine, de la paroisse Saint-Gervais, rue de la Tisserandrie, 4ème arrondissement de Paris, Île-de-France.
Embarquera après avoir signé un acte de protestation à Dieppe le 17/06/1667.

Emigrée en 1685
Décédée en France avant le 05/11/1701

"Frères et sœur : Claude, capitaine au régiment de Champagne en 1692 ; Marie, mariée à Jean Rebout commissaire de l’artillerie (veuve en 1692) et Nicolas, conseiller du roi, commissaire ordinaire des guerres.

Contrat de mariage des parents :
Le 08.01.1640 Jacques Plastrier et son confrère, Étude LVI (Acte cité seulement) Claude Hubert, procureur au Châtelet de Paris et Élisabeth Fontaine.

Inventaire après décès de son père :
Le 21.04.1677 devant Pierre Gaudin, Étude V 155
À la requête d’Élisabeth Fontaine veuve de Claude Hubert, vivant procureur au Châtelet, demeurant place de Grève, tutrice de Marguerite et Jean Hubert, enfants mineurs d’elle et du défunt, par acte reçu par Couderc, greffier au Châtelet, le 17.04.1677. À la requête de Charles Hubert, bourgeois, vivant avec elle et subrogé tuteur de ses frères et sœurs, Claude Cartier, avocat au Parlement, à cause de Marie Hubert sa femme. Marie, Charles, Marguerite et Jean Hubert, habilités à se porter héritiers de leur père. En la présence de monsieur César Brelat sieur de la Grange, conseiller du roi, substitut au Châtelet, pour l’absence de Jacques AD… et demoiselle Geneviève Hubert son épouse, et monsieur Bolduc procureur du roi en Canada et demoiselle Élisabeth Hubert sa femme, aussi filles habilitées à se porter héritières.

En présence de Marie Clément sa servante. Une cuisine, deux pièces, trois chambres. Une maison à Vitry-sur-Seine où le sieur Hubert a racheté les parts de ses frères et sœurs. Inventaire clos le 06.08.1677.

Inventaire après décès de son frère :
Le 06.08.1692 devant Jacques Morlon et Marquis Desnots, Étude V 220 Inventaire de Nicolas Hubert oncle d’Élisabeth Hubert et Anne Thirement. Parmi les présents à l’inventaire Elisabeth Thirement représentant sa mère Marie Hubert veuve de Jacques Thirement, et Élisabeth Hubert femme de messire Louis Boulduc, conseiller et procureur du roi en la ville de Québec en Canada.

Le 18.11.1692 Élisabeth Hubert et Louis Boulduc sont à Paris dans l’étude de Jacques Morlon.

Un acte de tutelle concernant Élisabeth Hubert a été enregistré au Châtelet de Paris le 08.05.1677 sous la cote Y3979B. "
Source : Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 105 ;

1 mariage

BOLDUC / Boulduc dit Bosleduc, Louis:
Soldat au régiment de Carignan, cie Grandfontaine
(Le nom des Bolduc vient De Bois le Duc, souvent écrit Bolduc , ville du Brabant, situé en un endroit ou chassait jadis le duc de Brabant et qui pour cette cause s' appela Bois le Duc. source J. Georges Gilbert, mémoire de la société généalogique, section de la Sarre)
 
Né vers 1648 de Pierre Boulduc, Maitre apothicaire épicier, de la rue St Jacques, et de Gillette Pijart, de la paroisse Saint-Benoît  5ème arrondissement de Paris, Île-de-France.
 
Louis avait sûrement le goût de l’aventure. À 17 ans, Louis Bolduc s’enrôle dans le régiment de Carignan-Salières, dans la compagnie commandée par le sieur de Grandfontaine. Louis arrive à Québec, le 17 août 1665, vers dix heures du soir, sur un navire de 400 tonneaux. "L' Aigle d'Or de Brouage".
Le 2 octobre, il participa avec sa compagnie au travaux de construction du fort Ste-Thérèse ou 6 compagnies travaillèrent et le 22, M. de Courcelle affecta les compagnies La Motte, et Grandfontaine à la construction du chemin reliant le fort Ste-Thérèse à celui de St-Louis. Ces travaux terminés, les deux compagnies revinrent à Québec prendre leurs quartiers d’hiver.
Louis reçoit son congé de l'armée vers la fin de 1667 ou début 1668.

Contrat de mariage 8 août 1668, Notaire Jean Lecomte
Mariage le
 20 août 1668 à Québec Acte de Mariage 
 
Élisabeth Hubert avait du caractère, puisque étant à Dieppe, le 17 juin 1667, elle signe une protestation contre la façon dont sont traitées les Filles du Roi durant leur transport, avant son embarquement pour la Rochelle et la Nouvelle France.

Le couple s’installa à Charlesbourg. Sur la recommandation de Frontenac, il fut nommé, par lettres royales du 15 avril 1676, procureur du roi en la Prévôté de Québec.
Au recensement de 1681, le couple est à Québec, recensé dans la Prévôté, Royale de Québec. Il est dit avoir 32ans, Elizabeth Hubert, sa femme 30ans; ils ont alors 6 enfants; Louis, 12 ans; Marie, 10ans; Jacques, 9ans; René, 7ans; Marie, 6ans; Louise, 4ans; ils possèdent 1 fusil et 2 vaches.


"En Avril 1681 ou  Le 20 mars 1682, selon les sources, on lui retire sa charge de Prévôté.
En 1685, Bolduc « est accusé de concussion, de vol dans toutes les maisons dans lesquelles on le supporte, de débauches et de crapules continuelles. » 

Un peu avant le procès, Frontenac avait écrit au Roi pour défendre Louis. Dans sa lettre il rapporte un ouï-dire à l’effet que des soixante-dix témoins qui ont été entendus, aucun ne l’aurait incriminé. Frontenac, ni ceux qui le supportent n’ont assisté aux séances du Conseil où il était question de Bolduc, ni plus tard au procès. Il semble qu’il met trop de zèle pour défendre son protégé. Aussi peu rigoureux et aussi irrégulier que nous semble le procès, cela n’efface pas les nombreuses affirmations négatives qui ont été faites sur la conduite de Louis.

Possiblement dû à la crainte, que malgré tout, Frontenac inspirait au Conseil, ou dû à une exonération protégeant les officiers, Bolduc n’a été condamné qu’à être déchu de sa charge. Convaincu de crimes, il était certainement passible de prison, sinon d’une peine plus sévère.  Louis Bolduc, tomba en disgrâce et n'ayant pas été rétabli dans ses fonctions de procureur du roi, il va se fixer avec ses 3 fils à St Joachim de Montmorency.    Leurs enfants, 3 garçons et 2 filles, restèrent au pays. Leur dernière fille, Louise baptisée le 12 décembre 1677, était la filleule de Frontenac; et renta en France avec sa mère en 1685.

Le 4 juin 1686, le Roi nomme définitivement Louis Bolduc comme procureur. 

Élizabeth Hubert, sa femme, est rentrée en France et obtient de Louis XIV, le 10 mars 1685, le tiers du salaire de son mari. On dit qu’il aurait été la rejoindre peu après mais nous n’en trouvons aucune preuve. Leurs enfants sont demeurés à Québec mais on ne sait qui en a eu la garde, sauf qu’il aurait été à la charge de gens de bien. Il est permis de croire, toujours sans preuve, que c’est Louis et son épouse qui les auraient confiés à ces gens de bien. Ce qui est sûr, c’est qu’on retrouve les enfants Bolduc, un peu plus tard, sur la Côte-de-Beaupré et qu’ils sont tous devenus de bons citoyens. "
  
Ménage établi à Québec, puis à St Joachim de Montmorency (8 enfants dont 2 mort en bas âge.).
Il décède à cet endroit en 1720.
Ou selon d' autres sources;
Louis ainsi que son épouse décèdent avant 1701, probablement en France. On ne sait s’ils sont revenus au Québec auparavant.

Ils eurent 7 enfants:
1)-Louis : né 10/07/1669 et baptisé le 14 Québec, Marié à Louise Caron 03/06/1697 Ste-Anne-de-Beaupré. Décès en 1738.
2)-Marie-Anne : née 30/07/1670 et baptisée le 03/08/1670 Québec, Mariée à Jean Marsolet le 28/05/1690 à Québec, Mariée à Jean Primont
le 19/02/1716 à Québec
3)-Jacques : jumeau né 15/10/1672 et baptisé le 17 Québec, Marié à Marie-Anne Racine le 07/11/1701 à Ste-Anne-de-Beaupré
4)-Louis : jumeau né 15/10/1672 et baptisé le 17 Québec, décédé avant 1681.
5)-René : né 28/02/1674 et baptisé le 05/03/1674 Québec, Marié à Marie-Anne Gravel  le 08/02/1700 à St-Joachim
seconde noces avec Louise Senart le
05/05/1711 à Saint-Joachim et Marié avec Marguerite Malboeuf le 21/01/1717 à Château-Richer
6)-Marie-Ursule :  née 05/07/1675 et baptisé le 6 à Québec, Mariée à  Henri Brault de Pomainville
le 11/08/1692 à Québec,
mariée en seconde noces avec Jean Baptiste Drapeau
le 11/08/1700 à Lévis et mariée à Richard Tallard le 05/10/1712 à Saint-Joachim
7)-Louise : née 10/12/1677 et baptisée le 12 Québec dont le parrain est Frontenac, elle rentrera en France avec sa mère en 1685.
 

"La vie en Nouvelle France connaissait les mêmes aléas qu' en Ancienne France, pour preuve:
Le 8 août 1673, Élisabeth poursuit devant le Conseil Souverain une autre fille du Roy nommée Michelle de Lahaye concernant la fourniture de nourriture d'un ou des enfants de Élisabeth Bolduc que l'intimée, déboutée, a dû rendre divers pièces de lingerie et bijoux d'enfants qu'elle avait conservé pour se payer. "
Source: Silvio Dumas, Les filles du Roi en Nouvelle-France : étude historique avec répertoire biographique, La Société Historique de Québec, Québec, 1972, pages 218-219
Merci à Gilles Tremblay pour son aide.


Sources : Tanguay: vol.1, p.64;  Jetté, p.124; Drouin, vol.1, p.137; Dumas, p.259;
Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
Landry, p.326;  André Vachon, DBC, vol.2, p.92-93;
B.R.H. 1909, p.24; 1920, p.13;  Leconte, 8 août 1668;  Jugements et délibérations du Conseil Souverain, vol.3, p.88;  Sulte, Hist.5, p.54(2);  MSGCF, (90) p.245-247;  Archange Godbout: «Nos ancêtres au XVIIème siècle», RAPQ-38-39, p.429-430;  DBAQ, t1, p.223-224;  Langlois, p.236 ;
FDR Yves Landry édition 2013 p131 ; PRDH ; Pierre Dubois ; DGFQ, p. 124

J. Georges Gilbert,
mémoire de la société généalogique, section de la Sarre ; Louis Bolduc notre ancêtre malgré tout, de Yves Delamarre, 2007
Egalement, Pierre Bolduc; Richard Bolduc; Dany Bolduc et le Dr Christian Warolin.
Un grand merci à Monsieur Yan  Bolduc, du Nebraska (USA), qui nous à fourni un important dossier sur son ancêtre. Document de 175 pages, qu' il nous est impossible de reproduire ici.
Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 105 ;
Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier,
(DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
 
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf
 

HUBERT 
Marie

Île-de-France 31/07/1670

La Nouvelle France

HUBERT   Marie
Fille de feu Pierre et de Bonne Brio, de la paroisse St. Sulpice, faubourg St. Germain, 6ème arrondissement de Paris, en Île-de-France.

Née vers 1655. Décédée après le 23/11/1711.

2 mariages
1) FOURNIER Nicolas,
habitant.
Fils de Hugues et Jeanne Huguette de la paroisse St-Etienne de la ville de Marans, 17230 ; Charente-Maritime; Poitou-Charentes.(Aunis) 
Né vers1643, décédé le 30/11/1687 à Bourg-Royal Charlesbourg

Contrat de mariage le 08/09/1670  Notaire Paul Vachon
Mariage le 30/09/1670 à Québec  
Acte de Mariage

Ménage établi à Charlesbourg 9 enfants.
 

1)-Marie :  née ca 1674, Mariée à Pierre Grondin avant le 19/10/1696, Mariée à J-Baptiste Franche dit Jean le 16/01/1730 à Lauzon

2)-Germain : né et baptisé le 30/01/1674 à Québec

3)-Michel : né ca 1676, Marié à Marie Bériault le 05/06/1702 à Québec, décédé le 28/03/1711 et inhumé 01/04 à Charlesbourg,

4)-Ambroise : née ca 1677, mariée à Pierre Lefebvre le 07/11/1697 à Sainte-Famille IO, marié à Antoine Blais le 10/02/1716 à Saint-Michel-de-Bellechasse,  mariée à Pierre Corriveau le 03/07/1741 à Saint-Vallier
5)-Nicolas : né ca 1678, il est sur le recensement de 1681

6)-Jean : né le 11/12/1680 et baptisé le 13 à Québec, marié à M-Madeleine Fradet le 23/11/1711 à Beaumont, décédé 17/09/1735 et inhumé/ le 18 à Saint-Michel-de-Bellechasse

7)-Georges : né le 24/05/1684 et baptisé le 25 à Charlesbourg

8)-Jeanne : née le 30/09/1687 et baptisée le 01/10 à Charlesbourg

9)-Jacques : marié à Marie Blanchon le 27/11/1708 à Beaumont

 

Au recensement de 1681, au Bourg Royal à  Charlesbourg, il est dit : Nicolas Fournier 30 ans, Marie Hubert, sa femme, 26a, enfants : Marie 7a, Michelle 5a, Nicolas 3a ; 3 bêtes à cornes et 8 arpents de terre en valeur

2) GACHET Jean dit Dubreuil
Soldat de la compagnie de St-Jean
 
Fils de Jean et d’Esther Baureault de Saujon, 17600; Charente-Maritime; Poitou-Charentes. ( Saintonge)
Né vers 1665

Mariage  le 25/02/1691 à Charlesbourg
Acte de Mariage
Ménage établi à Charlesbourg. Aucun enfant.


Sources: Tanguay, volume 1, pages 239 et 244; Dumas page 259 ; Landry édition 2013, page 131 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

HUBINET
Louise

Île-de-France 15/08/1671

Le St Jean-Baptiste
HUBINET (HUBINOT) Louise
350 livres de dot

Fille de Jean HUBINOT, tonnelier à Paris, et d’Aimée (Edmée Robert) Roubelot,

Née en 1650 en la paroisse de St Christophe, Hôtel-Dieu, île de la cité. Paris, Île-de-France.
Sépulture
le 18 décembre 1702 à Neuville.
Acte de sépulture

"Une Sœur : Marie mariée à Pierre-Alexandre Boisseau maître chirurgien par contrat du 31.08.1670 devant Pierre Gary.

Contrat de mariage des parents :
Le 30.05.1648 devant Jean François et … Bourdin, Étude LXXXIV
Jean Hubinot, tonnelier à Paris, demeurant rue Neuve Notre-Dame paroisse Saint-Christophe en la Cité, fils de feu Louis Hubinot, vigneron demeurant à Montigny en « Nargerique » proche de Villefranche en S… et Jeanne Duchaux, et Edmée Robert jouissante de ses droits, demeurant paroisse Saint-Germain-le-Vieil en la maison du sieur Provencher marchand de foin, fille de Jean Robelot, sergent royal, demeurant à Beynes proche d’Auxerre en Bourgogne, et feue Jeanne Mougnot. 600 livres de dot dont 200 en deniers comptants, 100 livres en meubles, habits, linge, et hardes, et une obligation de 300 livres faite devant notaire par Jean Robelot. Les deux mariés signent."
Source : Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 106 ; Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier

1 mariage
FOURNEL  Jacques
habitant. 
Fils de Nicolas et Charlotte Prévost de la paroisse Saint-Sauveur de la ville de Rouen, 76000;Seine-Maritime; Haute-Normandie.
Né vers 1645, inhumé le 22/06/1707 à Neuville
"En 1671, sa mère est nommée Charlotte Prévost. Son frère Vincent Fournel  né vers 1647 à Rouen (St-Nicolas), marié à Rouen (St-Denis), le 03-11-1672 avec Catherine Bence (Anthoine et Anne DeNoyon), née à Rouen (St-Denis)" Fichier Origine


Contrat de mariage du 08/10/1671 Notaire Romain Becquet
Le 12 octobre 1671 à Notre-Dame de Québec, Jacques Fournel, habitant de la seigneurie de Dombourg, fils de feu Nicolas Fournel et de Charlotte Prévost, de la paroisse de St-Sauveur, ville et archevêché de Rouen, épousa Louise Hubinet, fille de Jean Hubinet et d'Aimée Roublot, de la paroisse de St-Christophle de la ville de Paris, en présence de Guillaume Lecanteur, Lucien Talon et Bon Renel, le prêtre célébrant étant Henry de Bernières, Monseigneur de Petrée les ayant dispensés de 2 bans
Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français, Vol III paga 76 Notaire Romain Becquet

 
Mariage le 12/10/1671 à Québec 
 Acte de Mariage

Ménage établi à Neuville, 11 enfants.
1) Marguerite : née le 28/10/1672 et baptisée le 01/11 à Québec, décédé le 08/01/1749 et inhumée le 9 à Neuville

2) Françoise : baptisée le 04/07/1674 à Québec, Maeriée à Jean Brière le 04/08/1698 à Neuville, décédée Hôpital Général et inhumée le 08/02/1736 inhumée à Québec 

3) Pierre : né le 23/04/1676 et baptisé le 04/05 à Québec

4) Mathurin-Joseph :  né le 02/06/1677 et baptisé le 7 à Québec, inhumé le 06/08/1709 à Neuville

5) Marie-Anne : née le 24/10/1679 et baptisée le 26 à Neuville, Mariée à François Biron le 05/07/1703 à Neuville,  inhumée le 09/02/1713 à Lotbinière

6) Jacques : né le 30/04/1681 et  baptisé le 01/05 à Neuville, Marié à Marie Richard le 17/04/1708 à Neuville, inhumé le 29/10/1746 à Neuville 

7) Perrine : née le 11/08/1683 et baptisé le 12 à Neuville, Mariée à Louis Richard le 12/11/1708 à Neuville, inhumée le 10/11/1769 à Cap-Santé

8) Denis : né le 28/08/1685 et baptisé le 29 à Neuville, inhumé le 29/11/1707 à Neuville

9) Louise : né le 14/03/1687 et baptis le 19 à Neuville, inhumée le 25/12/1708 à Neuville

10) Nicolas : né le 13/03/1689 et baptisé le 14 à Neuville, inhumé le 08/03/1700 à Neuville

11) Romaine : née le 25/11/1690 et baptisée le 26 à Neuville, inhumée le 30 à Neuville


Au recensement de 1681, en la seigneurie de Dombourg-Neuville, il est dit  : Jacques Fournel, 36 ans, Louise Hubinet sa femme, 30 ans, enfants  : Marguerite 7a, Françoise 7a, Mathurin (Joseph) 5a, Marie(-Anne) 2a, Jacques 1a ; 2 bêtes à cornes et 8 arpents de terre en valeur

31 mai 1672 : Concession de Jean-François Bourdon Dombourg à Jacques Fournel (N° 858.)
Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français, Vol III page 263, Notaire Gilles Rageot

Sources : Tanguay, page 238; FO-350073 ; Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris, page 106 ; Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
 
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf  ;
Dumas page 259 ; Landry édition 2013, page 131 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français en ligne ; Fichier Origine ;
 

HUÉ
Marie

Seine-Maritime 25/09/1667

Le St Louis de Dieppe
HUÉ Marie
300 livres de dot.
Fille de Marc, toilier et de Marie Créspin, de la paroisse St. Vivien de la ville de Rouen, 76000; Seine-Maritime; Haute- Normandie.
Baptisée 1er juin 1642 Temple Calviniste de Grand-Quevilly 76120 Seine-Maritime.
Décédée et inhumée le 19 octobre 1716 à l'Hôtel-Dieu de Québec. 
Nous ne trouvons pas cet acte aux archives départementales de Seine-Martime dans les regsitres du Temple de Grand-Quevilly.
Note d'Eric Mardoc :
"Il existe un trou dans les registres du Temple de Quevilly entre 1641 et 1651 ce qu'y a été signalé aux Archives de la Seine-Maritime. Ce manque existait-il avant la réalisation des bobines photographiques faites en 1967 ?
Est-ce un oubli à cette date lors du travail des Mormons ? Car on trouve des baptêmes concernant deux frères et une sœur avant et après cette date.
Nous devons donc considérer la date du 01 06 1642 comme bonne (bien que l'on ne puisse consulter l'acte).
Ce relevé a dû être fait par Archange Godebout ou une autre personne..."
Merci à Eric Mardoc pour ce commentaire

"Ses parents se sont épousés le 18 octobre 1633 au Temple protestant de Rouen
Elle a deux frères et une sœur : HUE Elye bapt 29/04/1635, HUE Jean bapt 22/05/1639 et HUE Madeleine bapt 22/10/1651
Son père Marc Hué est inhumé à 66 ans le 26 décembre 1669 Temple Calviniste de Grand-Quevilly 76120 Seine-Maritime.
Ses grands-parents paternels sont Adrien Hué et Anne Lesieur Ses grands-parents maternels sont Nicolas Crespin et Judith Hérichon"

Elle est décédée le 19/10/1716 à l' Hôtel-Dieu de Québec
.
Source : Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris ; Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier

Contrat de mariage annulé avec Adrien Lacroix 18/10/1667 Notaire Romain Becquet

1 mariage;
BOESME Jean dit Bohémier

Soldat du Régiment, Cie Naurois
Larin ne mentionne pas  qu'il faisait partie du régiment de Carignan, pourtant Roy Malchelosse indique son nom dans la compagnie de Naurois? 
Il est arrivé en la Nouvelle-France avant le régiment de Carignan puisqu'il figure sur le rôle des passagers du navire le Noir-de-Hollande le 25 mai 1664. 
Fils de Pierre Boesme et d'Andrée Bouvet, de la paroisse de Saint-Porchaire, de la ville de Poitiers, 86000; Vienne; Poitou Charentes.
Né vers 1641 selon recensement de 1681
Jean Boesme décède le 13 juillet 1703. 

Contrat de mariage le 7 décembre 1667, Notaire Gilles Duquet
Mariage le 7 janvier 1668 à Québec
Acte de Mariage

Ménage établi à Charlesbourg.  9 enfants. 
1)-Élisabeth : née et baptisé le 23/11/1668 à Québec, Mariée à Claude Dubreuil le 24/11/1689 à Charlesbourg inhumée le 29/12/1702 à Charlesbourg 
2)-Pierre : né le 17/03/1670 et baptisé le 19 à Québec, décédé le 17/04/1674 et inhumé le 18 à Québec
3)-Jean-Baptiste : né et baptisé le 03/01/1672 à Québec, décédé le 28/11/1687 et inhumé le 29 à Charlesbourg
4) Charles : né le 17/01/1674 et baptisé le 22 à Québec, Marié à Anne Chamard le 22/10/1696 à Charlesbourg, décédé le 15/04/1727 à Charlesbourg 
5)-Madeleine : née le 01/05/1676 et baptisée le 2 à Québec, Mariée à Pierre Joubert le 22/10/1696 à Charlesbourg, inhumée le 17/01/1703 à Québec 
6)-Marguerite : née le 25/02/1678 et baptisée le 26 à Québec, Mariée à Joseph Lauzé le 26/08/1699 à Charlesbourg, décédée et inhumée le 14/01/1703 à Charlesbourg
7)-Catherine-Angélique : née le 10/12/1679 et baptisée le 12 à Charlesbourg,  Mariée à Romain Lachambre le 14/04/1698 à Charlesbourg, Mariée à Guillaume Courbier le 01/12/1717 à Québec
8)-Jean : né le 14/10/1681 et baptisé le 16 à Québec, Marié à Madeleine Bon le 28/06/1706 à Charlesbourg, décédé le 11/01/1744 et  inhumé le 13 au Sault-au-Récollet
9)-Claude-Gabriel : né le 10/04/1684 et baptisé le 11 à Charlesbourg, décédé le 14/04/1684 et inhumé le 15 à Charlesbourg

15 novembre 1678
Vente de Jacques Renault et Marie Charrier, son épouse, à Jean Boesme et Marie Huée, son épouse 
Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français, Vol III page 177 Notaire Romain Becquet

4 mai 1702
Vente par Jean Boismé et Marie Hué, sa femme, agissant pour lui, à Thomas Blondeau, de Charlesbourg, absent, représenté par Jean-Baptiste Blondeau, son frère, savoir: 80 arpents en deux concessions de 40 arpents chacune, séparées par un chemin de 18 pieds, pour aller du village St-Claude au bourg de Charlesbourg, joignant à l ’habitation de Guillaume Vallade
Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français, Vol XVIII pg 335 Notaire Louis Chambalon

2 août 1702  (Voir le 4 mai 1702)
Ratification de vente de concession par Jean Boismé et Marie Hué à Thomas Blondeau, et quittance des vendeurs au dit acquéreur
Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français, Vol XVIII pg 343 Notaire Louis Chambalon

Au recensement de 1681, à Charlesbourg, il est dit : Jean Boesmé 40 ; Marie Huet, sa femme, 37 ; enfants : Elizabeth 15, Jean 10, Charles 8, Madelaine 5, Marie 3, Pierre 1 mois ; 1 fusil ; 5 bêtes à cornes ; 15 arpents en valeur

15 avril 1715
Appel de Marie Hust (Hué), veuve de Jean Boesmé (Boismé), vivant habitant de Charlesbourg, contre Charles Boesmé, son fils, aussi habitant du dit lieu, d'une sentence rendue en la Prévôté de Québec le 9 avril 1715 au sujet de la démolition d'une certaine maison, mis au néant; ordonnant que la maison en question restera au dit Claude (Charles) Boesmé et sa femme (Anne Chamar), Marie Hué, pour en jouir en toute propriété et attendu la pauvreté de la dite Hué, le dit Boesmé est condamné à lui payer la somme de 3 livres et 10 sols par mois et ses autres enfants et gendres à lui payer aussi chacun la somme de 40 sols pour subvenir à son entretien et sa subsistance .

Transcription du texte avec orthographe modernisée : «Du lundi quinzième avril mille sept cent quinze. Le Conseil assemblé où étaient, Messieurs Delino (De Lino), Macart (Macard), Cheron, Gaillard, Hazeur, de se Simon conseillers et le procureur général du Roi. Entre Marie Hust veuve de feu Jean Boymé (Boismé) vivant habitant de Charlesbourg anticipante présente en personne d'une part; et Charles BOYMÉ aussi habitant de Charlesbourg, appelant de sentence rendue en la prévôté de cette ville, le neuvième de ce mois et anticipé, aussi présent en personne, d'autre part. Parties ouïes; vu ladite sentence par laquelle il est permis à ladite veuve Boymé de faire démolir la maison qu'elle dit avoir fait bâtir sur la terre dudit Charles Boymé son fils, pour la faire transporter ou bon lui semblera; moyennant quoi elle abandonnerait audit Boymé son fils, la terre sur laquelle ladite maison est bâtie, et le jardin qui est joignant icelle, les dépens compensés signification de ladite sentence faite à la requête de ladite veuve Boymé audit Charles Boymé le douzième de ce dit mois; acte d'appel en ce Conseil de ladite sentence fait à l'instant par ledit Charles Boymé; requête présentée en ce Conseil par ladite veuve Boymé; tendante à être reçue anticipante, et à elle permis de faire assigner à ce jour ledit Charles Boymé; ordonnance étant ensuite du treizième de ce même mois portant permission de faire assigner à ce jour ledit Charles Boymé; signification desdites requête et ordonnance faite à la requête de ladite veuve Boymé, audit Charles Boymé ledit jour, avec assignation à comparaître ce jourd'hui en ce Conseil; et les autres pièces sur lesquelles ladite sentence est intervenue; ouï le procureur général du Roi; le Conseil a mis et met l'appellation et ce dont est appel au néant; émendant, ordonne que la maison en question restera audit Charles Boymé et sa femme pour en jouir en toute propriété; et faisant droit sur les conclusions du procureur général du Roi, attendu la pauvreté de ladite veuve Boymé a condamné et condamne ledit Charles Boymé son fils à lui payer trois livres dix sols par mois, et ses autres enfants et gendres à lui payer aussi chacun quarante sols par mois, et ce pour subvenir à son entretien et subsistance sa vie durant tous dépens compensés. Delino (De Lino) .» .
PISTARD : http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201801161355363074&p_centre=03Q&p_classe=TP&p_fonds=1&p_numunide=833459

Sources : Tanguay, vol.1, p.61, 312; Dumas, p.260; Landry, p.326;  Sulte, Hist., vol.5, p.82(2);  B.R.H. 1909, p. 24;  Larin, p.156 #198.)  Langlois, p.140; Fichier Origine; Eric Mardoc; Les familles pionnières de la Nouvelle-France dans les Archives du Minutier central des notaire de Paris ; PISTARD ; Jean-Paul Macouin et Marcel Fournier, (DGFQ, p. 879) (FO-300039) ,
 
https://www.archiv-histo.com/assets/publications/OutilsRecherche/2016_Actes_notaries_des_pionniers_de_Paris.pdf  ;

http://www.diocese-poitiers.com.fr/page-daccueil/les-associations/parvis/567-eglises-de-poitiers

Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ; Inventaire des Greffes des Notaires du Régime Français en ligne ;
 

HUCHÉ
Françoise

Île-de-France 30/06/1664

Le St Jean-Baptiste de Dieppe
HUCHÉ  Françoise
500 livres de dot
Fille de feu Jacques et de Marie Danest, de la paroisse Saint-Eustache, 1er arrondissement de Paris, en Île-de-France.
Née vers 1645.
Décédée le 12 et inhumée le 13 mai 1699, à Sainte-Foy 

Âgée de 56 ans.  Acte de sépulture
 

Arrivée avec son oncle Charles Danet et sa tante Marie Deshaies.

1 mariage
BONHOMME  Guillaume,
habitant, seigneur du fief Bélair et capitaine de milice à la côte St-Michel
Fils de Nicolas et Catherine Gouget
Né vers 1643,
Décédé le 12/03/1710  et inhumé le 14 à Sainte-Foy

Contrat de mariage 12/10/1664 Notaire Gilles Duquet
Mariage le 30/10/1664 à Québec 
 Acte de Mariage

Ménage établi à Sillery 12 enfants
1)-Nicolas dit Dulac :  né le 24/10/1665 et baptisé le 25 à Québec, Marié à Louise Cloutier le 26/01/1695 à Château-Richer, décédé le 16/01/1711 et inhumé le 17 à Sainte-Foy

2)-Guillaume : né le 12/12/1667 et baptisé le 13 à Sillery, inhumé le 18/03/1725 à Nouvelle-Orléans, Louisiane, Etats-Unis

3)-Marie Françoise : née et baptisée le 16/01/1669 à Québec

4)-Anne : née le 07/02/1670 et baptisée le 8 à Québec, Mariée à Jean Minet CM 25/10/1693 notaire François Genaple de Bellefonds, Mariée à Nicolas Bailly le 08/02/1706 à Québec, décédée le 02/06/1714 et inhumée le 3 à Québec 
5)-Joseph : né le 05/04/1672 et baptisé le 6 à Sillery, inhumé le 23/07/1715 à Baie Saint-Paul

6)-Marguerite Françoise : née le 29/01/1674 et baptisée le 30 à Sillery

7)-Marie Madeleine : baptisée le 24/06/1675 à Sillery

8)-François : né le 03/12/1677 et baptisé le 4 à Sillery, Marié à Marie-Jeanne Larue CM le 16/02/1722, inhumé le 07/06/1751 à Sainte-Foy

9)Catherine : née le 13/03/1679 et baptisé le 14 à Québec, décédée le 03/07/1711 et inhumée le 4 à Sainte-Foy

10)-Catherine : née le 13/07/1680 et baptisée le 14 à Québec, Mariée à J-Sébastien Liénard dit Durbois le 25/06/1704 à Sainte-Foy, décédée le 18/07/1717 Hôtel-Dieu et  inhumée à Québec

11)-Jean : né le 30/03/1682 et baptisé le 31 à Québec

12)-Marie Agnès : Mariée à Noël Roulois le 07/02/1708 à Sainte-Foy, Mariée à François Lienard dit Durbois le 16/10/1713 à Sainte-Foy


Au recensement de 1666, à Saint-Jean, Saint-François et Saint-Michel, il est dit : Guillaume Bonhomme, 23ans , habitant, Françoise Haché, 22a, sa femme,  Nicolas, 3 mois

Au r
ecensement de 1667, à
Côtes Sainte-Geneviève, Saint-François et Saint-Michel, il est dit : Guillaume Bonhomme, 24ans,  Françoise Boucher, sa femme, 22a,  Nicolas, 2a ; 1 tête de bétail et 8 arpents de terre en valeur

Au r
ecensement de 1681 à
  la Côte Saint-Michel, il est dit : Guillaume Bonhomme 37 ans, Françoise Haché, sa femme, 35a, enfants : Nicolas 16a, Anne 12a, Joseph 9a, Madelaine 6a, Guillaume 3a ; 1 fusil,  1 pistolet, 4 bêtes à cornes et 15 arpents de terre en valeur.

Sources: Tanguay, volume 1, pages 65, 66, 394, Volume 2, page 348; Dumas page 256 ; Landry édition 2013, pages 131-132 ; Recensement de 1666, 1667, 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

HUMELOT 
Catherine

Normandie 31/07/1670

La Nouvelle France

HUMELOT  Catherine
250 livres de dot dont 50 livres du roi.
Fille de feu Roland et de Jeanne Lefebvre, de la paroisse St-Pierre de la ville de
Rouen; 76000; Seine-Maritime;
Haute-Normandie.
 
Née vers 1646
Décédée et inhumée le 24/02/1714 à l’Hôtel-Dieu de Québec.

1 mariage:
HARDY  Jacques,
habitant et chandelier. 
Fils de Nicolas et Catherine Ragot ou Ravot
Baptisé le 31/07/1636 à Rouen paroisse Saint-Godard
Inhumé le 25/06/1712.

Contrat de mariage du 20/08/1670 Notaire Romain Becquet
Mariage le 01/09/1670 à Sainte Famille, ÎO
 Acte de Mariage
Ménage établi à Sainte-Famille ÎO. Aucun enfant

Au recensement de 1681 à l'île d'Orléans, il est dit :
Jacques Hardy
45ans, Catherine Eumelot (Humelot) sa femme 35a, 2 bêtes à cornes, 7 arpents de terre en valeur

Sources: Tanguay, volume 1, page 299; Dumas page 260 ; Landry édition 2013, page 132 ; Recensement de 1681 en Nouvelle-France, référant au chapitre IV du livre Histoire des Canadiens-Français de Benjamin Sulte, compilé par Jean-Guy Sénécal (senecal@gel.ulaval.ca) le 17 mars 1998. ;
 

HUTRU
Perrine

Bretagne 30/06/1669

Le St Jean-Baptiste

HUTRU Perrine
100 livres de dot.
Fille de feu François et de feue Guillemette Lelong, de la paroisse
Saint-Germain, de la ville de Rennes; 35000; Ille-et-Vilaine en Bretagne.
Née vers 1644
Décédée
entre le 08/02/1678 et le recensement de 1681.

1 mariage:
SUREAU  Théodore, habitant.
Fils de Denis et Marie Laguise de l’évêché de Maillezais,85420; Vendée; Pays-de-la-Loire. (Poitou)
Né vers 1627, inhumé le 05/10/1677 à Lauzon
 
Contrat de mariage du 22/09/1669,  Notaire Gilles Duquet
Mariage le 09/10/1669 à Québec  
Acte de Mariage
Ménage établi à Pointe Lévy. Aucun enfant.

Sources: Tanguay, volume 1, pages 254, 556; Dumas page 260 ; Landry édition 2013, page 132 ;
 
Sources:       
Généalogie Planète; Planète Québec; Viateur Boulet, "Transporteur de nos ancêtres"; Yves Landry " Les Filles du Roy au XVIIème siècle" Orphelines en France , Pionnières au Canada; Répertoire Biographique des Filles du Roy, édité chez Leméac. Jean-François Boscher " Négociant et navire de commerce 1600/1760 ". La Grande Recrue de 1653 de Rolland-Joseph Auger; Le St André ,Recrue de 1659 par Archange Godbout; L' Ancêtre Numérisé; MCQ.Org/Histoire Filles du Roy; Syllabus/ Histoire Passé Composé Filles du Roy; Mémoire de la Société de Généalogie; Nos Racines ( Our Roots ); Louis XIV de Vincent Cronin; L' Ancien Régime au Canada de Francis Parkman.  SFDRSC/ Filles du Roy Dave Toupin; Louis XIV de Georges  Bordonove ( Série " Les Rois qui ont fait la France ") Racines Rochelaises ; Archives départemental de Bourges; Archives départemental de Tour ; Société d'histoire de Neuville (déc.2004 ); Chroniques Neuvilloises de Marc Rouleau- Les Cahiers Neuvillois. N° 19 (Cahier de 319 pages) Les renseignements Neuvillois nous ont été gentiment fournis par Mad. Marguerite Lafontaine, notre amie.  De même que le répertoire Biographique cité plus haut.  Dictionnaire de René Jetté; Les Premières et les filles du Roy à Ville-Marie, Publié par les sœurs de la Congrégations de Notre-Dame, Maison St Gabriel, 3ème édition revue et corrigée en 1980.  Généalogie des Français d' Amérique du Nord. 
Le Dictionnaire généalogique des Familles du Québec; des origines à 1730 de René Jetté  
Le livre Code Postal, de la poste Française.     
  

  Haut de page